Opinions

À tous les livres que j’ai abandonnés

Les droits imprescriptibles du lecteur :1. le droit de ne pas lire2. le droit de sauter des pages3. le droit de ne pas finir un livre4. le droit de relire5. le droit de lire n’importe quoi6. le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible)7. le droit de lire n’importe où8. le droit de grappiller9. le droit de lire à haute voix10. le droit de…

Instagram et moi

Je ne fais pas beaucoup confiance aux réseaux sociaux pour garder trace de ce qui m’importe vraiment. C’est pour ça que j’ai un blog depuis toujours, et que rien ne réussira à me le faire abandonner au profit de plateformes externes, desquelles je serais dépendante. Ces derniers temps, cette méfiance s’est trouvée entièrement justifiée. Depuis la sortie de mon livre, mon activité…

L’intransigeance de la douceur

Depuis quelques jours, je repense beaucoup à Éloge des fins heureuses, le livre qui m’a fait connaître Monstrograph et qui a changé ma vie en même temps que ma vision de l’écriture. Coline Pierré y fait aussi l’éloge de la douceur, de la bonté, de l’espoir. Si je me suis autant retrouvée dans ces mots, c’est parce qu’on m’a toujours dit que…

C’est quoi, un roman féministe ?

Depuis quelques années, je m’efforce de lire un maximum de romans écrits par des femmes, et qui véhiculent si possible des valeurs proches des miennes. Je me dis que la vie est déjà assez compliquée comme ça, pour ne pas en plus me confronter à des discours de haine ou des stéréotypes blessants pendant mon temps de loisir le plus intime. Alors…

Cinq ans d’un invincible été

J‘ouvre mon site pour essayer d’y écrire quelque chose et constate, totalement par hasard, que ce blog a eu cinq ans le 25 mai. C’est peut-être la période (globale) ou la période (personnelle), mais j’avais complètement oublié et puis maintenant qu’on y est je me dis que c’est peut-être l’occasion de parler de mon blog, des blogs, et de ce que je…

Et puis, épuisée

Cela fait plusieurs semaines que j’essaye d’écrire cet article et que je ne trouve pas l’angle qui convient. J’ai envie, besoin même, de parler des questions que je me pose depuis des mois autour de la féminité, de ce que c’est d’être femme actuellement, mais comment parler de tout ça sans verser dans un pathos incroyable ? Je ressens un décalage si…