Une recette. Vraiment, moi qui avais dit plus jamais. Eh bien visiblement, il ne faut jamais dire jamais. Après avoir vu Béné en faire sur Instagram, j’ai eu un besoin impérieux de goûter ce plat et depuis, je ne jure que par le Vegan Chicken Butter. J’ai rassemblé plusieurs recettes pour inspirer la mienne, car je voulais absolument tenter avec protéines de soja texturées, et je vous propose donc ma propre mouture, accompagnée de chou-fleur. Le chou-fleur dans les plats d’inspiration indienne, c’est ma came, c’est fondant et épicé, c’est délicieux.

Je vais passer très vite à la recette, parce que je suis arrivée au stade d’Internet où je n’ai pas envie de lire 1000 mots de blabla avant de pouvoir enfin accéder à la liste des ingrédients. Je vais juste vous dire deux choses. 1) Le Chicken Butter est un plat indien à base de poulet épicé rôti/grillé, servi avec une sauce de type curry. Ici, les protéines de soja texturées remplacent le poulet, et le chou-fleur fait office de “hé regardez y a quand même des légumes”. Ce plat est donc végane, youpi ! 2) Vous retrouverez mes astuces et notes importantes (par exemple : attention, c’est très pimenté) juste après les instructions. En place !

Vegan Chicken Butter

Pour 4 personnes

Pour le “Chicken” :

  • 80 g de protéines de soja texturées moyennes
  • optionnel (mais conseillé) : bouillon de légumes, ail en semoule, sauce tamari, miso
  • 1 càs de farine de pois chiche (ou de maïzena)
  • épices : ½ càc de garam masala1, ¼ càc de gingembre moulu, ¼ càc de piment en poudre, ¼ càc de curry en poudre
  • 2 càs de margarine végétale ou d’huile de coco2

Pour le curry :

  • 1 petit chou-fleur
  • 1 petit oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 400 mL de lait de coco
  • 100 mL de purée de tomate
  • 3 càs de margarine végétale ou d’huile de coco
  • épices : 1 càs de garam masala, 1 càc de gingembre moulu, ½ càc de piment en poudre, 1 càc de curry en poudre
  • sel, poivre

Commencez par réhydrater les PST dans un bouillon pendant 20 minutes. Comme la majorité du goût de ces médaillons viendra de l’enrobage d’épices, il peut être léger. Mais si vous avez tout sous la main, faites-vous plaisir, le goût n’en sera que meilleur. Pour ces quantités, j’aime faire un bouillon avec 1 càc de bouillon en poudre, 1 càc de miso (brun ou blond), 1 càs de sauce tamari et un peu d’ail semoule. Égouttez soigneusement les PST, moi j’aime bien garder le bouillon pour le boire pendant que je cuisine, mais chacun son truc.

Pendant ce temps, émincez l’oignon et l’ail, et coupez le chou-fleur en petites fleurettes.

Mélangez les PST avec les épices pour “Chicken” et la farine de pois chiche pour bien les enrober. Faites chauffer 2 càs de matière grasse dans une sauteuse à feu vif, puis faites revenir et griller les PST épicées jusqu’à ce qu’elles soient bien croustillantes. Réservez.

Dans la même sauteuse, faites chauffer la matière grasse restante à feu moyen-vif. Faites-y revenir l’oignon et l’ail avec les épices pour le curry jusqu’à ce que les oignons soient fondants. Ajoutez les fleurettes de chou-fleur et faites revenir encore environ 2 minutes.

Ajoutez le lait de coco et la purée de tomates, et laissez mijoter à couvert une quinzaine de minutes.

Après 15 minutes, goûtez et salez et poivrez selon votre goût. Enfin, ajoutez les PST grillées et mélangez rapidement avant de servir bien chaud.

Un bol de Vegan Chicken Butter accompagné de riz

Astuces

Je sers ce plat avec du riz basmati. Je pense que ce serait encore plus un maxi-délice avec des graines de nigelle ou de cumin entières mélangées au riz, comme au restaurant indien. (et un naan, mais là c’est vraiment bombance)

Comme je l’ai précisé, cette version est vraiment pimentée. C’est idéal pour les amateur·ices de sensations fortes comme moi, mais si vous n’avez pas l’habitude, réduisez bien le piment et choisissez un curry en poudre pas trop pimenté.

Vous pouvez essayer de remplacer les PST par du tofu (épicé de la même manière). Pour ma part, dès que je veux obtenir un effet proche du poulet, j’opte pour des PST cuites de la même manière : enrobées d’épices et revenues à feu vif, quasiment frites en fait. Je fais pareil pour les plats d’inspiration mexicaines, avec un mélange d’épices approprié.

Comme beaucoup de plats mijotés, ce Vegan Chicken Butter est encore meilleur le lendemain. Ici, j’utilise ces quantités pour le soir, et je fais réchauffer ce qui reste le lendemain midi, avec une salade ou un avocat.

J’espère que cette recette vous plaira, n’hésitez pas à laisser un petit mot si vous l’avez essayée ! Je vous dis à bientôt ;)


Notes

  1. Si vous n’en avez pas, vous pouvez le remplacer par la même quantité de curry.
  2. J’utilise la St Huber Bio demi-sel, qui est végane et sans huile de palme depuis peu : bon plan ! Si vous optez pour l’huile de coco, je préfère pour ma part avec la version désodorisée.
Afficher les commentairesFermer les commentaires

8 Comments

  • Léa
    Posted 28 avril 2019 à 17:21 0Likes

    Miam miam miam, il faut que je me procure du garam masala ! Mes menus de la semaine sont déjà prévus, mais je mets cette recette sur ma liste pour la semaine prochaine :)

  • Échos verts ❀ Natasha
    Posted 30 avril 2019 à 14:32 0Likes

    Ah le butter chicken ! C’était LE plat que je faisais quand je recevais du monde avant de devenir végane ; c’est d’ailleurs le tout premier repas que j’ai préparé à J. lorsque nous nous sommes rencontré·es :-). Mais je n’ai pas tenté de version végétale depuis et ta recette me donne très envie d’en refaire !
    Il faudrait aussi que je retente les PTS en moyen format… jusque-là, je n’ai jamais apprécié la texture, mais peut-être que je ne les cuisine pas correctement. J’utilise donc uniquement les toutes petites en mélange à plein d’autres choses pour que ça passe ! Merci pour l’inspiration :-) !
    PS. Oh c’est génial qu’on puisse désormais sélectionner l’option permettant de recevoir une notification lors des réponses à notre commentaire uniquement :-)

    • Pauline
      Posted 5 mai 2019 à 12:29 0Likes

      Merci pour ton petit mot Natasha ! J’ai toujours eu beaucoup de mal avec les PST, mais j’ai trouvé qu’en les enrobant bien d’épices et en les rendant croustillantes, je trouvais ça vraiment bon. Je ne sais pas si j’en mangerais hors d’un plat en sauce, mais comme ça, c’est top ! J’espère que ça te plaira :)
      (contente aussi que la fonctionnalité te plaise, j’ai cherché comment l’ajouter en voyant que tu étais inscrite comme ça sur un de mes autres articles, et m’être dit que tu avais dû modifier tes préférences pour pouvoir le faire : j’ai cherché un moyen plus pratique et ça n’était pas bien compliqué !)

  • Camille
    Posted 1 mai 2019 à 19:56 0Likes

    MIOM. Je vais essayer dare dare, j’ai testé pour la prem’s fois les PST il y a quelques semaines, je crois que j’ai encore un peu chemin avant de trouver ça pas trop chelou comme texture, mais du coup je vais essayer ta recette. chic chic, et merci.

  • Animal Sensible
    Posted 5 mai 2019 à 17:50 0Likes

    Ouch, ta recette me donne sacrément envie car à la maison on est team épices ET team riz. Je ne parle même pas du chou-fleur que je pourrais manger à tous les repas.
    Merciii trop hâte de tester !

  • Anej
    Posted 7 mai 2019 à 10:10 0Likes

    C’est marrant moi j’adore remplacer le poulet par des pois chiches; vue de l’esprit ou pas, je trouve que le goût et la texture (et la couleur) me le rappellent. Faudrait que j’essaye avec des PST en suivant tes instructions cela dit :)

  • Camille
    Posted 13 mai 2019 à 16:16 0Likes

    Bon alors j’ai fait la recette hier soir (qui m’a confirmée que quand même, je suis pas 100% fan de cuisiner, mais c’est un autre sujet) et c’était vraiment très très très très bon.
    Merci, donc.

  • Lili
    Posted 5 juin 2019 à 08:37 0Likes

    Extra ! Avec un peu de biscottes écrasées avant de frire pour augmenter le croustillant. Et le chou-fleur est vraiment bon comme ça ! Merci pour cette recette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.