Je m’étais demandé si j’allais vous écrire un article de ce type, j’ai un peu hésité, demandé des conseils, je me suis inspirée des articles de Victoria, du blog Mango & Salt… et puis j’ai réalisé que d’une manière ou d’une autre, j’avais quasiment toujours rédigé un article revenant sur l’année écoulée, bien que la forme change souvent. Alors je n’ai plus hésité, j’ai juste cherché cette nouvelle forme, justement, celle qui ferait du sens pour cette année.

J’ai décidé de vous présenter le best of des choses qui m’ont rendue heureuse, ou qui m’ont fait grandir. C’est assez long, mes excuses par avance, car j’aborde à la fois les choses un peu matérielles (beauté, cinéma…), et puis les choses plus perso qui ont marqué mon année.

C’est parti ?

Ce que j’ai préféré

  • Côté culture

Mon film préféré, cette année, ce fut sans hésitation Sans un bruit (A Quiet Place en VO), réalisé par John Krasinski, avec lui-même et Emily Blunt. Un film tellement différent des autres, qui m’a fait peur mais m’a aussi bouleversée. J’en ai pleuré, et j’ai vraiment envie de le revoir.

Ma série préférée, ça a été The Office, version US. J’ai dévoré les 9 saisons en un souffle, j’ai beaucoup ri, pas mal pleuré, j’ai été transportée par la si belle histoire entre Jim Halpert et Pam Beesly, j’ai trouvé tous les acteurs talentueux et tous les personnages justes. Là aussi, j’ai envie de tout re-regarder, plutôt mille fois qu’une. Je crois que c’est officiellement ma série préférée de tous les temps.

Mon livre préféré, j’en ai déjà parlé ici et n’en parlerai pas plus, c’était Sorcières, de Mona Chollet. Peut-être que j’aurais eu plus de difficultés à vivre ma fin d’année mouvementée sans le concours de ce texte, qui m’a bercée et confortée.

Et indéniablement, l’expérience culturelle la plus forte de mon année, c’était le concert de Brigitte. J’aimais déjà ce duo que je trouvais fascinant, voir ces deux meufs en live chanter les femmes, j’en frissonne encore. Je vous en avais parlé dans cet article inattendu.

  • Côté cuisine

J’ai continué à découvrir le délicieux café de Coffee Makers et à me régaler de leurs brunche. J’ai définitivement fait de GreenMa mon fournisseur de thé préféré. J’ai craqué maintes fois pour un scone tout simple ou à la myrtille, chez Elizabeth’s. J’ai essayé de batch-cooker, je garde l’astuce sous le coude pour les périodes les plus chargées pour nous deux. J’ai surtout fait la paix avec ma gourmandise et avec mon petit ventre mou, et ça c’était cool.

  • Côté salle de bain

La grande nouveauté de 2018, ça a été d’essayer de prendre soin de mes cheveux frisés. Le lait pour les cheveux James Masters Organics m’y aide un peu (j’ai peut-être besoin d’un truc plus costaud, mais j’aime beaucoup utiliser ce produit), par contre je cherche toujours un après-shampoing révolutionnaire. Si vous avez ça… dites-moi ! J’ai aussi voulu reprendre une routine soin de peau, pour juguler mon acné hormonale, et je me suis tournée vers le gel nettoyant Evercalm de REN, ainsi que la crème de jour de la même gamme, et la crème de nuit revitalisante V-Cense. Ma peau me remercie, et moi je suis contente de réintégrer des gestes de soin de moi dans mon quotidien.

  • Côté penderie

Je n’ai jamais été très shopping et ça n’a pas changé, mais j’ai joint le nécessaire à l’agréable, en achetant de belles pièces dont j’avais besoin et qui encouragent une mode un peu plus responsable, notamment chez Bonobo. À l’été, j’ai économisé pour m’acheter de jolies baskets Veja véganes, qui ont apporté du soleil dans ma vie. (j’ai voulu vous mettre des liens plus précis pour Bonobo et Veja, mais les produits que j’ai achetés ne sont plus disponibles…) J’ai eu la chance fin décembre de recevoir, pour mon anniversaire, ce sac à main végane de la marque Wilo, une étape supplémentaire dans la véganisation de mes indispensables du quotidien.

J’ai aussi fait de gros efforts sur moi-même, en achetant deux pièces de seconde main, via la plateforme Vinted. J’ai un blocage psychologique lié à l’occasion (je déteste les friperies)… Mais je n’ai pas pris beaucoup de risques en achetant un joli manteau d’hiver et une paire de derbies à paillettes, à deux amies en qui j’ai confiance.

Mon principal problème, pas très courant dans la blogosphère, c’est que je n’ai pas assez de vêtements, et cette année encore, je vais essayer de dénicher ce qui me manque dans des gammes éco-conscientes, et d’économiser pour m’offrir de belles pièces durables.

Ce qui m’a rendu le plus fière

  • Côté perso : la fin de mon livre

À une période pourtant loin d’être facile, j’ai lu, relu, corrigé, amendé et terminé définitivement mon roman commencé en 2017, Limoges pour mourir. J’en suis très fière, car c’est la première fois que j’écris quelque chose d’une telle longueur, que je m’investis autant dans une histoire, et qu’elle me procure autant de plaisir. J’attends aujourd’hui les derniers retours de mon amie d’écriture, pour ensuite commencer les envois aux maisons d’éditions.

  • Côté pro : obtenir ma licence et terminer mon stage

Moi qui étais partie pour un DUT, je me suis embarquée en septembre 2017 pour une licence, et tenter donc de décrocher un Bac+3, assez précieux sur le marché du travail. Ça n’a pas été aisé, j’ai failli abandonner — c’était d’ailleurs comme ça que j’avais commencé l’année… — et j’en ai chié jusqu’au bout, mais je l’ai eu, ce diplôme, et avec une mention ! J’ai aussi clôturé mon stage dans une association sur une très belle note. Pour moi qui ai vécu beaucoup d’expériences pro difficiles ou désagréables, ce très beau stage où je me suis sentie valorisée, écoutée et compétente, m’a fait beaucoup de bien.

Je me félicite mille fois d’avoir proposé mon aide à Ophélie quand elle doutait d’avoir le temps pour gérer toute seule un projet d’une si grande envergure. Réfléchir chaque mois à vous proposer des lectures féministes pour construire ensemble notre conscience, c’est un des projets qui a donné le plus de sens à mon année. Je nous souhaite encore de belles éditions, de belles lectures, de belles découvertes !

Ce que j’ai aimé découvrir

  • Côté voyage : la douceur de vacances à la campagne, entre copains

Fin août, nous avons laissé notre appartement citadin pour passer une semaine chez des amis, à la campagne. Nous n’avons pas fait grand chose, en tout cas rien de touristique, rien d’extravagant. Nous avons beaucoup discuté, mangé, bu, on a rangé des bûches, fait des balades-chien, profité des paysages, du soleil, on a fait la fête. Ces vacances m’ont ressourcée, et j’ai apprécié au maximum le rythme ralenti d’une vie à la campagne, du sommeil profond sous la roche, des apéros qui s’éternisent.

Je suis aussi allée en solo à Lyon, rendre visite à une amie, et j’ai adoré cette coupure hors du temps. Il faisait beau, chaud, on a vécu lentement et intensément à la fois, dans les hauteurs d’un appartement aux escaliers bordés de plantes en pot. J’ai passé un peu de temps seule, aussi, ce qui est assez rare quand on rend visite à des amis, et j’ai trouvé que c’était un grand luxe dans notre amitié, de pouvoir nous autoriser des moments de solitude sans que ça n’entache le séjour.

  • Côté bien-être : redécouvrir le yoga

En novembre, après avoir passé un mois d’octobre vraiment atroce, semé d’embûches personnelles qui ont définitivement donné une autre couleur à mon année, j’ai décidé de retrouver le chemin de mon tapis de yoga. Un besoin de reconnecter avec un corps qui m’avait causé tant de tristesse, et de retrouver les outils qui me rendent sereine, qui me permettent de traverser les tempêtes. Contrairement aux fois précédentes, je n’ai eu aucun problème à m’astreindre à une séance par semaine (le dimanche, doux rituel), à tel point que j’ai bon espoir de passer à 2 voire 3 séances par semaines cette année. Je suis pour l’instant sur la bonne voie, puisque je n’ai pas encore loupé une vidéo du challenge Dedicate de Yoga With Adriene. En 2019, je voudrais mieux comprendre l’essence du yoga, pour l’appliquer à toutes les facettes de ma vie.

Ce dont je suis le plus reconnaissante

Pour 7 années d’une si belle relation avec mon amoureux. J’ai toujours du mal à croire que ça fait tant d’années et en même temps si peu. C’est comme si on se connaissait depuis toujours, et comme si chaque jour était précieux.

Pour ma petite sœur, cette jeune femme intelligente et drôle qui est une de mes meilleures amies, pour notre lien qui a changé pour devenir d’une douceur et d’une facilité extrême.

Pour les amitiés qui continuent à se tisser, pour les soirées jeux de société, pour les dîners avec des cœurs au citron comme dessert, pour les films d’horreur regardés avec un bol de chips. Et pour les belles rencontres qui ont ponctué l’année, cette chance d’avoir pu discuter de vive voix avec des femmes que j’admire autant.

Ce que j’ai appris

Oh, tant de choses. J’ai appris beaucoup sur mes limites par rapport à ma présence sur Internet, sur ce que j’ai envie de raconter ou pas. C’est pourquoi j’ai envie de vous dire que j’ai passé un sale mois d’octobre, mais que je choisis sciemment de ne pas préciser pourquoi. Et à la lumière de cette période, j’ai appris que le temps nous remet de tout.

J’ai appris, réappris, je me suis confirmé, que j’étais entourée d’une chorale de personnes merveilleuses qui m’ont soutenue quand j’en avais le plus besoin. J’ai appris que j’avais beaucoup de force, que je n’avais pas que de la force, mais que je tiens autant du chêne que du roseau. À la fin de cette année, ma petite sœur m’a fait réécouter une chanson qui a bercé mon adolescence, dont le refrain dit : “Et si la vie est terrible, les journées peuvent être si belles.” J’ai appris qu’accueillir la tristesse était important et la laisser partir, tout autant.

C’était une année très douce-amère. C’est aussi une année où j’ai encore un peu plus réalisé que je deviens une adulte, une vraie. Après 23 ans passés pieds nus poursuivie par ma mère qui me disait que j’allais attraper la mort, maintenant je mets des pantoufles. Et non, ce n’est pas une métaphore. À moins que. Je me lève tôt, j’aime manger des légumes, je fais attention à mon budget. Je ne bois pas trop parce que l’alcool me fait dormir et me donne la migraine, j’adore jouer au Trivial Pursuit, mes copines font des enfants. Je fais des projets d’adulte — je vous dis pas l’électrochoc quand j’ai réalisé que j’avais peut-être envie… de devenir… propriétaire d’un logement… non mais ça va pas la tête. J’ai des soucis d’adulte, que je règle comme une adulte, des trucs qui bouleversent une vie et qui marquent à jamais.

Je ne sais pas de quoi sera fait demain, ni 2019, et je crois que c’est la première fois que j’espère aussi fort que demain sera meilleur qu’hier. En tout cas, je m’envoie et vous envoie des tas de bonnes ondes. Je garde mon optimisme, celui qui m’a fait danser dans la rue en écoutant cette chanson, alors que je rentrais d’un rendez-vous et que le ciel était si beau, le soleil si radieux.

Pour ce blog, cette année, j’ai envie de rester sincère et vraie, et de continuer à ne faire que ce qui me plaît. Je vous encourage vraiment à vous inscrire à l’infolettre, que je considère désormais comme une réelle extension du blog. Pour vous convaincre, je vous glisse le lien de l’infolettre de la nouvelle année, vous verrez que je suis sympa là-bas aussi.

Et puis voilà. On se retrouve vite et bien, pour de nouvelles aventures, que je serais bien incapable de prédire. Merci de suivre encore et toujours Un invincible été, et d’être aussi fidèles à ce que je vous propose. On forme une belle équipe, non ?

À bientôt, prenez soin de vous !

Afficher les commentairesFermer les commentaires

17 Comments

  • Céline
    Posted 8 janvier 2019 à 13:10 0Likes

    D’habitude je mets un coeur mais comme je te lis depuis mon téléphone, l’option n’apparaît pas… Merci pour le partage de ton best-of, que je trouve très inspirant. Ça me donne envie de faire le mien :) Je te souhaite le meilleur pour 2019 !

  • Léa
    Posted 8 janvier 2019 à 14:39 0Likes

    C’est un très bel article, et je suis ravie que tu aies finalement décidé de l’écrire ! Merci pour tes articles, tes partages, tes mots si sincères et qui me provoquent toujours une sensation “douce-amère” pour reprendre ton expression _ je finis très souvent de te lire le sourire aux lèvres et les yeux humides ;)
    Je te souhaite donc que cette année soit meilleure que 2018 et qu’elle t’apporte la sérénité et la réalisation de tes envies !

  • Auriane
    Posted 8 janvier 2019 à 16:33 0Likes

    De bien des façons ton année fait écho à la mienne -et qui eut cru qu’on voudrait un chez nous tout à nous et s’endetter sur des années et des années!
    J’espère que ton année 2019 se passera mieux encore, avec moins de passages de pluie :)

  • Spark
    Posted 9 janvier 2019 à 09:15 0Likes

    Un après-shampoing révolutionnaire : Knot Today par Kinky Curly. C’est le seul après-shampoing qui démêle efficacement et sans douleur mes cheveux bouclés.

    J’imagine que tu connais au moins vaguement, mais je t’invite à te renseigner sur la Curly Girl Method, mise au point par Lorraine Massey : https://www.naturallycurly.com/curlreading/no-poo/the-curly-girl-method-for-coily-hair
    J’ai un type de cheveux assez proche de celui de Curly Penny (https://www.youtube.com/watch?v=iy-sP8FA_tw&list=PL8t1CFtH4qN1E0EEAZ6HJaaVXznQhpCz_), j’ai essayé pas mal de produits dédiés aux cheveux bouclés, et je suis finalement arrivée à la conclusion que le seul produit dont j’avais besoin était cet après-shampoing.

    Je ne l’ai jamais trouvé en magasin en France, mais tu peux essayer dans une boutique afro peut-être. Sinon, Amazon et autres sites de vente par correspondance t’aideront.

    Sinon, j’étais à Lille dernièrement pour quelques jours de vacances, et j’ai découvert le Wally’s Coffee, et je suis tombée en amour sur leurs Peanut Butter Crunch. Tu connais ?
    Je note le Coffee Makers pour une prochaine visite, ça a l’air bon !

    • Pauline
      Posted 14 janvier 2019 à 10:10 0Likes

      Merci pour ta référence ! J’hésite beaucoup à acheter des produits spécial “cheveux bouclés”, je sais pas trop pourquoi… alors que j’avais testé le shampoing Shea Moisture et c’était vraiment pas mal, du coup je vais probablement me repencher sur la question, vu que mon shampoing actuel n’a plus aucun effet bénéfique sur ma chevelure. *insérer émoji blasé*
      Le Peanut Butter Crunch de Wally’s est une des gourmandises préférées de mon amoureux :D moi je suis pas super fan de leurs gâteaux que je trouve trop sucrés, mais leurs plats du midi sont très bons et il faut dire que le décor est somptueux.

  • Bounza
    Posted 9 janvier 2019 à 17:55 0Likes

    Tes mots raisonnent en moi comme jamais. Je te suis depuis longtemps et tu es toujours l’un de mes blogs préférés ! Je vis une période un peu compliquée et te lire à ce propos me réconforte beaucoup alors merci du fond du coeur <3

    • Pauline
      Posted 14 janvier 2019 à 09:58 0Likes

      Merci beaucoup Bounza, je te souhaite un peu de douceur <3

  • Paudine
    Posted 12 janvier 2019 à 14:29 0Likes

    La chanson de l’adolescence, c’est le Carnaval de Da Silva non? J’adore cette chanson mais personne ne connait pourtant c’est une de mes chansons doudous quand le moral est un peu bas.

    Je ne sais pas de quoi 2019 sera fait, je ne sais toujours pas quoi faire demain vie, et ma tentative d’expatriation en PVT a été un échec cuisant… Comme toi, des envies d’adultes apparaissent : s’installer à la campagne avec mon amoureux au retour en France, acheter un logement maybe…

    Je te souhaite de te trouver en 2019, être suivre tes envies. Et d’écouter encore cette belle chanson.

    • Pauline
      Posted 14 janvier 2019 à 09:58 0Likes

      C’est bien cette chanson ! :)
      Je te souhaite une belle année, avec un peu plus de certitudes. Bises !

  • lathelize
    Posted 14 janvier 2019 à 10:05 0Likes

    Merci pour ce joli message ! Tu as listé tout ce que j’avais envie de te souhaiter. Je croise les doigts, et les orteils, pour que cela arrive! Gros bisous

  • Luschka
    Posted 14 janvier 2019 à 13:08 0Likes

    J’ai beaucoup apprécié lire cet article ! Pour mes cheveux bouclés, j’utilise depuis quelques mois le shampoing solide spécial cheveux secs de Lamazuna, et bien q’un peu cher, il a fait des merveilles sur mes cheveux qui n’avaient jamais été aussi doux et soyeux, avec de jolies boucles. J’utilise l’après-shampoing neutre de chez Aromazone, et il nourrit bien les cheveux également. Enfin, depuis que j’ai investi dans un diffuseur pour seche-cheveux, j’arrive à garder de belles boucles sans avoir à laisser sécher mes cheveux à l’air libre -et tomber malade ou attraper une migraine, froid de l’hiver oblige.
    Je suis abonnée à l’infolettre depuis quelques mois, et je l’apprécie beaucoup.
    Pour le reste, je te souhaite une très belle année 2019, remplie de bonheurs et de douceurs :)

  • Camille
    Posted 15 janvier 2019 à 01:17 0Likes

    J’avais oublié cette chanson de Da Silva…
    Et je n’ai pas beaucoup de mots à poser pour répondre à tout ton bilan, alors je voulais juste en profiter pour te glisser que j’aime tant te lire, je te trouve bien badass, dans tous les recoins que la vie peut fabriquer et je t’embrasse.
    Voilà.
    Love.

  • Irène
    Posted 28 janvier 2019 à 13:19 0Likes

    Ton article est très doux à lire, ça me rend toute émotive et je me reconnais dans pas mal de ce que tu dis.
    Je m’amuse tous les jours de ces préoccupations d’adulte (que j’accepte, surtout qu’elles sont contrebalancées par d’autres enfantillages que je compte bien conserver longteéps), et puis effectivement, les enfants naissent autour de moi aussi.
    Je réalise que je te lis depuis un bon moment en fait, et je trouve ça chouette, que ça dure dans le temps. Je te souhaite le meilleur pour 2019

  • Ann
    Posted 28 janvier 2019 à 16:58 0Likes

    Belle année 2019 alors! Merci pour ces partages, c’est toujours sympa d’avoir des références de séries, de films! Et félicitations pour la licence et le roman…à suivre!
    Concernant les cheveux bouclés, j’ai des périodes différentes, j’aime bien globalement les crèmes de soin klorane sans rinçage à la mangue par exemple. Et de temps en temps de la mousse. Je n’ai pas vraiment réussi à trouver de routine avec des produits bio, ça ne donne pas des résultats terribles avec les produits testés… C’est une de mes incohérences dans mes engagements (pour le bio, le naturel)!

Répondre à Bounza Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.