Impossible de passer à côté de l’effervescence de Noël, surtout pas de mon côté ! (ça y est, j’ai des chaussettes de Noël à pompons et qui brillent, j’ai atteint le point de non-retour…) Alors pour célébrer la fin de l’année, le partage et aussi l’atmosphère toujours un peu enfantine qui entoure les fêtes de fin d’année, avec Ophélie nous avions envie de vous proposer quelques idées de cadeaux littéraires et féministes. Si, comme nous, vous avez à cœur de partager vos valeurs, qu’on vous accuse régulièrement (et gentiment) de propagande éhontée auprès des plus jeunes, ou que vous vous êtes spécialisé·e dans le cadeau livresque… alors cette édition spéciale du CLFAntigones est pour vous !

Pour cette édition, il n’y aura pas de vote, ni de compte-rendu à la fin du mois. On s’est dit que vous auriez bien trop à faire, entre la digestion, la grasse mat’ et les préparatifs du réveillon du Nouvel An, pour vous connecter au Club fin décembre. (et à vrai dire, nous aussi, on aura sûrement la tête ailleurs !) À la place, nous avons sélectionné 15 livres à offrir aux plus ou moins jeunes enfants de votre entourage, des lectures tout aussi intéressantes pour les adultes d’ailleurs !

On vous a concocté une liste classée par tranches d’âges approximatives, mais au final, cela dépend bien évidemment des enfants/jeunes en question, et de leur manière d’appréhender le monde. On a également pris soin de mêler les livres à l’engagement haut et fort pour parler sans ambages de féminisme, et d’autres qui permettent, tout simplement, d’envisager la société d’une manière différente. Cela veut dire qu’on n’assure pas que tous·tes les auteur·ices de cette sélection sont 100% féministes, mais qu’on considère que tous ces ouvrages ont de chouettes valeurs à transmettre.

On y va ?

La Princesse et le dragon de Robert Munsch et Michael Martchenko
Cet album aux illustrations colorées met en scène une petite princesse qui doit faire face à un dragon qui a tout brûlé sur son passage, et qui a même enlevé son promis, le prince. Vêtue d’un sac en papier, elle prend son destin en main. C’est drôle, résolument décalé et la morale de l’histoire change agréablement des contes de fées tels qu’on les connaît !

Histoires du soir pour filles rebelles de Elena Favilli et Francesca Cavallo
Le deuxième tome de cette série est sorti juste à temps pour faire d’une pierre deux coups ! Ces albums sont tout d’abord magnifiques, avec dans chaque cent portraits de femmes réalisés par des artistes féminines du monde entier. Chaque beau dessin est accompagné d’une courte biographie narrée comme une histoire, et vous pourrez retrouver les destins de femmes incroyables comme Jane Austen, Amelia Earhart, ou Marie Curie.
On ne peut s’empêcher quand même de vous recommander de rester alerte. Probablement pour des raisons de brièveté, certaines biographies manquent un peu de nuance. (on pense à celle de Margaret Thatcher par exemple, qui mérite d’être discutée…)

La pire des princesses de Anna Kemp
Encore un album aux illustrations magnifiques, qui reprend lui aussi les codes de l’histoire traditionnelle de princesse. Ici, la jeune Maya déchante rapidement quand un beau prince arrive pour enfin la délivrer de son ennui au château. Elle réalise qu’il n’a à lui proposer qu’une vie de princesse au foyer, alors qu’elle rêve d’aventure…

Histoire de Julie qui avait une ombre de garçon de Christian Bruel
On aborde ici la thématique de l’identité de genre avec cette histoire au titre on ne peut plus explicite ah ah ! Julie, dont on lui répète qu’elle est un garçon manqué, se réveille un matin et son ombre est devenu masculine. Cela l’amuse au départ, puis lui pose question… Anecdote amusante : ce livre est vieux de quarante ans ! Il a été récemment réédité et son thème reste assurément actuel.

Ni poupées ni super-héros de Delphine Beauvois et Claire Cantais
Comment parler des stéréotypes de genre dès le plus jeune âge ? Avec un beau livre illustré, pardi ! Celui-ci aborde la question sans détours mais avec beaucoup d’humour et de tendresse, s’adressant autant aux petits garçons qu’aux petites filles, et au fil des pages, les jeunes lecteur·ices (et leurs parents !) feront le plein d’outils pour être eux-mêmes, et non pas ce que la société voudraient qu’iels soient.

La première fois que j’ai (un peu) changé le monde de Martin Page
Un court roman pour enfant dont le personnage principal est un petit garçon qui aime le foot et pas trop les filles, parce que les filles, c’est bizarre. Jusqu’au jour où l’une d’entre elle veut jouer au foot, ce que les autres garçons refusent catégoriquement. C’est alors à Shadi de changer le monde… Une belle histoire pour apprendre notamment aux petits garçons à s’allier aux filles, plutôt que les craindre et les éviter !

Lumberjanes de Grace Ellis et Noelle Stevenson
Il existe deux tomes de ce comics qui nous dépeint une bande de filles toutes différentes et résolument débrouillardes. Lors d’un camp d’été (summer camp), elles vont être confrontées à toutes sortes de monstres et de créatures fantastiques, et réaliser qu’elles n’ont besoin que d’être ensemble pour être les plus fortes. De jolis graphismes et un ton engagé pour les jeunes amateur·ices de BD en tout genre.

D’un monde à l’autre (La Quête d’Ewilan tome 1) de Pierre Bottero
Camille Duciel est une adolescente comme les autres, jusqu’au jour où, en traversant la rue, elle se retrouve propulsée au Gwendalavir, monde parallèle au nôtre, où humains et créatures l’appellent Ewilan et semblent tous persuadés qu’elle sera le salut des uns et la perte des autres. Avec Salim, son meilleur ami, elle va partir à la fois en quête de sa réelle identité et d’un moyen de libérer le Gwendalavir des maux qui l’affligent. Le début d’une épopée aux personnages féminins forts, qui n’ont pas peur de dire ce qu’elles pensent et de prendre les rênes quand c’est nécessaire.

George de Alex Gino
Une autre manière d’aborder la question du genre avec un public un peu plus âgé. Ici, on découvre George, un garçon très bien élevé que tout le monde apprécie beaucoup… mais que personne ne semble voir réellement puisque George sait bien, elle, qu’au fond elle est une fille. Quand il faut monter sur scène pour la pièce de théâtre de l’école, George veut incarner Charlotte, avec l’espoir que tout le monde verra qui elle est vraiment.

Les règles… quelle aventure ! de Elise Thiébaut et Mirion Malle
Si vous avez une petite sœur, cousine ou nièce déjà ou bientôt concernée par les règles, ce chouette bouquin est une mine d’or d’informations qui défonce les tabous et les complexes à coups de faits et d’humour. Offrir un tel livre, c’est aussi ouvrir la porte au dialogue, et c’est toujours important de faire comprendre aux jeunes qu’on peut être un repère et une personne de confiance pour discuter de sujets qui peuvent mettre mal à l’aise. Un cadeau bienveillant et malin, en somme ! (on est malines ici)

Les petites reines de Clémentine Beauvais
Un véritable roman pour ado qui s’attaque à de gros morceaux : l’image, la beauté, le harcèlement scolaire… On y retrouve 3 copines qui ont été nommées « Boudins » d’or, d’argent et de bronze par les relous de leur collège. Elles décident de se saisir de cette nomination à bras le corps et, lors d’un long périple en vélo, d’aller jusqu’à l’Élysée pour… eh bien il faudra lire le livre pour le savoir !

Viser la lune (Allô Sorcières tome 1) de Anne-Fleur Multon
Ce roman pour pré-ados illustré par Diglee raconte une histoire d’amitié sans frontière, à l’ère nouvelle des réseaux sociaux. Quatre jeunes filles se rencontrent virtuellement, partagent les mêmes valeurs et vont, ensemble, créer une chaîne YouTube qui rassemblera toutes leurs passions. Mais quand l’une d’entre elles se voit écartée d’un tournée de e-gaming parce qu’elle est une fille, il leur faut réagir face à l’injustice ! Des thématiques archi-actuelles sur fond de féminisme et de sororité.

Commando Culotte de Mirion Malle
Une autre BD, cette fois pour partager et éveiller l’esprit critique chez nos petit·es protégé·es (et chez les plus grands aussi, bien évidemment !). Mirion Malle nous apprend dans ces planches à regarder nos films et séries préférés d’un oeil nouveau, nous enseigne qu’il est possible d’aimer quelque chose tout en lui reconnaissant, humblement, des défauts. Elle aborde la représentation des femmes et propose des analyses et recommandations, le tout sous un angle féministe et humoristique qui pourra donner naissance à de chouettes conversations.

Déracinée de Naomi Novik
Ce roman de fantasy qui est un bel hommage aux racines de l’Europe de l’Est de son autrice, fait montre d’une grande modernité dans la caractérisation de ses personnages. Vous y découvrirez, près d’un Bois maléfique, un sorcier appelé le Dragon, qui chaque décennie enlève une jeune fille de 17 ans. Agneszka, aventurière, bornée et peu soignée, est persuadée que c’est sa meilleure amie, d’une beauté resplendissante, qui sera choisie. On le recommande aux adolescent·es les plus proches de l’âge adulte, car des scènes de sexe y sont explicites (et très intéressantes d’un point de vue narratif, promis !). C’est pour moi un vrai coup de cœur que ce roman, où tous les codes conservateurs du conte de fées sont renversés sans qu’en pâtisse la magie du récit, et où une jeune femme se découvre un très grand pouvoir qui lui permettra de s’autodéterminer.

Les éditions Dent de lion
En guise de dernière recommandation, on vous conseille d’aller jeter un œil aux éditions Dent de lion, une maison jeunesse féministe. On nous promet des personnages non-stéréotypés et des quêtes narratives non-genrées : un chouette programme ! Pour l’instant, vous pouvez découvrir Derrière les yeux de Billy, une histoire qui a l’air très touchante et permet de parler du deuil avec les enfants à partir de 3 ans.

Si vous avez d’autres références, n’hésitez pas à les glisser en commentaire, cela servira au plus grand nombre et permettra d’augmenter cette liste de recommandations féministes. On espère en tout cas que cette sélection vous plaît et vous donne quelques idées ! Quels livre avez-vous prévu d’offrir, cette année ?

Je vous donne rendez-vous en janvier sur le blog d’Ophélie pour une nouvelle édition, plus traditionnelle, du Club de lecture féministe des Antigones !

Belles fêtes à tous·tes (on se reverra sûrement d’ici là, hein) et à bientôt !

Afficher les commentairesFermer les commentaires

33 Comments

  • Vanessa
    Posted 9 décembre 2018 à 12:33 0Likes

    Merci pour ces recommandations ! Ça va me laisser le temps de lire le chœur des femmes, je suis un peu à la traîne
    Merci pour ce club de lecture qui est passionnant, j’en apprends tout le temps et j’ai hâte de vous retrouver en janvier.
    Bonnes fêtes à vous deux !

    • Pauline
      Posted 20 décembre 2018 à 16:23 0Likes

      Merci beaucoup pour tes jolis mots Vanessa, bonnes fêtes !

  • Aude Réco
    Posted 9 décembre 2018 à 19:04 0Likes

    Bonsoir ! (C’est mon premier passage par ici, j’ai découvert le blog grâce à la newsletter “Face de féministe”.)
    Et du coup, je me retrouve avec une wishlist qui grimpe, qui grimpe ! Moi qui cherchais des livres qui changent, me voilà servie. ^^

    • Pauline
      Posted 20 décembre 2018 à 16:22 0Likes

      Oh chouette, merci beaucoup, et je ne connaissais pas cette newsletter je vais aller jeter un oeil :)

  • Échos verts ❀ Natasha
    Posted 9 décembre 2018 à 19:15 0Likes

    Quelle très bonne idée d’article et quelle belle sélection !
    Je pense offrir “La princesse et le dragon” à l’enfant (de 3 ans) de l’une de mes meilleures amies et “George” au fils de ma cousine (il a 11 ans).
    Et je mets la liste de côté pour y piocher des idées pour des futurs cadeaux :-).
    Merci Pauline et Ophélie !

    • Pauline
      Posted 20 décembre 2018 à 16:22 0Likes

      Contente que cette sélection t’ait plu et te soit utile ! :D

  • camille
    Posted 10 décembre 2018 à 03:34 0Likes

    Trop chouette cette selection, je vais y piocher quelques idées pour ma petite nièce d’amour – j’ai décidé que j’allais être la tata un peu militante et offrir des trucs engagés à cette enfant.
    (Et j’ai lu Les petits reines, j’avais absolument adoré !)

    • Pauline
      Posted 20 décembre 2018 à 16:22 0Likes

      Héhé elle a de la chance de t’avoir comme tata cette choupette ! :D

  • Aurélie
    Posted 10 décembre 2018 à 08:10 0Likes

    J’ajoute à cette chouette sélection deux livres qu’on aime beaucoup:

    Boucle d’Ours : Petit ours veut se déguiser en Chaperon rouge pour faire la fête mais ça ne se fait pas pour un ours, son papa lui propose tout un tas de déguisements “virils” chasseur etc. jusqu’à accepter le déguisement du Petit ours, avec la complicité de la maman…

    La princesse qui n’aimait pas les princes: La princesse doit se marier, son père remue ciel et terre pour lui présenter toute sorte de prétendants (rigolos) jusqu’à appeler à l’aide la fée qui a la surprise de tous gagne le cœur de la princesse. Le roi accepte que sa fille puisse choisir elle-même.

    • Pauline
      Posted 20 décembre 2018 à 11:56 0Likes

      J’ai beaucoup hésité à mettre “La princesse qui n’aimait pas les princes” dans la liste, mais il fallait faire des choix ! Merci de l’avoir mentionné ici du coup ;) (et alors Boucle d’Ours mais pardon ça a l’air beaucoup trop trop mimi aaah !)

  • Irène
    Posted 10 décembre 2018 à 08:58 0Likes

    C’est une excellente idée cet article ! Je n’ai pas de cadeau à faire à des enfants cette année (enfin j’ai plein de cousins cousines mais justement j’en ai plus de 10 à qui je pourrais en faire^^), mais je note tout ça !

  • Irène
    Posted 10 décembre 2018 à 09:37 0Likes

    Tu connais le blog Face de citrouille ? Il est vraiment super je trouve, et je reçois sa newsletter avec des sélections de livres jeunesses féministes et engagés. Vous êtes cités dans la dernière du coup :)
    https://facedecitrouille.com/

    • Pauline
      Posted 20 décembre 2018 à 11:55 0Likes

      Oh chouette je ne connaissais pas, merci beaucoup !

  • Chutmamanlit
    Posted 10 décembre 2018 à 14:47 0Likes

    Merci de ces ressources ! J’avais un article en brouillon, pour les enfants à partir de 3 ans qui contenait quasiment exactement cette liste là. Bon, du coup, je crois que je vais plutôt publier un lien vers la tienne, qui est bien plus complète !

  • Claire
    Posted 10 décembre 2018 à 18:43 0Likes

    Merci beaucoup pour cette sélection ! Je vais surement en acheter un pour ma cousine ado :)

  • Cielle
    Posted 11 décembre 2018 à 06:50 0Likes

    Bonjour,

    Merci pour cette sélection très chouette !

    Juste une petite précision. Au salon du livre, j’étais au stand de la Ville qui brûle et les femmes qui le tenaient m’ont très justement dit que “Les règles… Quelle aventure !” pouvait aussi être offert aux garçons. Parce que c’est aussi intéressant pour eux de savoir ce que sont les règles, comment ça fonctionne et quelles sont les problématiques des personnes qui les ont.

    Je me permets juste cet ajout car moi aussi, je voulais l’offrir à une fille (mais j’ai personne dans mon entourage qui a le bon âge, pfff) et je n’avais pas du tout pensé que ça pouvait être destiné aux garçons.

    Voilà voilà. A part ça, je connais déjà certains des livres présentés et j’adhère à 100%. Je vais donc aller découvrir les autres en toute confiance :)

    Bonne journée et bonne préparation de Noël !

    • Pauline
      Posted 20 décembre 2018 à 11:48 0Likes

      Oui tu as tout à fait raison, on peut également offrir ce livre à des garçons ! Quand j’ai lu ton commentaire j’ai eu mille et une justifications sur pourquoi je ne l’avais pas précisé dans l’article, que des justifications un peu basées sur des préjugés. Je crois que j’ai un peu pensé à mes frères, qui ont 12 ans, et à la tronche qu’ils feraient si je leur offrais ça à Noël :P mais ça leur ferait les pieds ! Merci beaucoup pour cette précision :)

  • Animal Sensible
    Posted 11 décembre 2018 à 09:15 0Likes

    C’est une super idée cette liste ! Pour les pré-ados Les culottés de Pénélope Bagieu peut être super sympa aussi :) (Je l’ai offert pleins de fois – à des adultes – à ça a toujours plu). Hilda de Luc Pearson est super aussi. Elle ne parle pas de féminisme en elle-même mais la façon dont les personnages sont évoquées et traités est clairement féministe.

    • Pauline
      Posted 20 décembre 2018 à 11:47 0Likes

      Oui tout à fait, Les Culottées sont parfaitement indiquées pour des ados et préados ! Hilda, c’est la bédé qui a eu une adaptation sur Netflix en dessin animé ? Ca avait l’air trop trop mignon :D

  • Hélène Goelen
    Posted 11 décembre 2018 à 20:55 0Likes

    Bonjour,
    Chouette sélection (même si j’ai des réserves sur Gino).
    J’y ajouterai :
    – le très bien fait documentaire “les féministes” e Julie Guiol et Aurélie Perrotin, aux éditions du Ricochet. Dans une collection qui cherche à donner des billes pour que le lecteur/ la lectrice se fasse son opinion sur le sujet.
    – Joan Procter, la femme qui aimait les reptiles de Patricia Valdez et Felicite Sala chez Cambourakis. Un album qui, à travers la vie d’une scientifique, montre qu’on peut refuser de suivre ce que la société/notre famille décide pour nous parce qu’on est une fille
    – Marre du rose, Ilya Green, chez Didier jeunesse. L’histoire d’une petite fille qui déteste le rose et aimerait bien faire et porter ce qu’elle aime.
    – Cœur de loup, de Katherine Rundell chez Gallimard. Féodora veut porter secours à sa mère, emprisonnée par le tsar, car son métier déplait, ainsi que ses choix de vie.
    – et les livres d’Agnès Rosenstiehl, notamment les filles chez La ville Brûle.

    Et encore d’autres !

  • Muriel
    Posted 12 décembre 2018 à 07:17 0Likes

    Merci pour cette liste pleine d’ouvrages bienveillants et féministes :)

    J’ajouterai la bd “Bichon” de David Gilson nous conte l’histoire d’un jeune garçon sensible et pétillant et de ses amis. J’ai adoré !

    Et un très chouette site pour trouver des ouvrages pour les jeunes ados lgbt et curieux : http://www.cestcommeca.net
    J’y contribue mais surtout j’aurai adoré qu’il existe quand j’étais ado !

    Merci encore pour cette belle sélection et pour le club de lecture feministe !

  • Pauline
    Posted 17 décembre 2018 à 14:04 0Likes

    Chouettes recommandations, j’ai noté plein d’idées, merci !

    En album pour enfant supplémentaire, j’aime beaucoup “La princesse et le poney” de Kate Beaton, édité chez Cambourakis, où une petite princesse souhaite participer au grand concours des guerrier·e·s et demande un vrai cheval pour combattre… mais ce retrouve avec un petit poney tout rond qui pète.
    Ça casse tous les stéréotypes (on peut aimer ou non les choses mimi qu’on soit un homme ou une femme, et la douceur n’est pas un défaut, pas plus que d’être ultra énergique), les dessins sont adorables et très drôles, les personnages représentés sont très différents de morphologies, couleurs de peau… C’est un gros succès chez tous les enfants de mon entourage, et en général les parents l’aiment beaucoup aussi.

    J’ai par contre été un peu déçue par Déracinée… (attention pour celles et ceux qui passeraient, je spoile un poil)
    j’aime beaucoup le principe, le Bois, la fin également, par contre j’ai eu beaucoup de mal avec le cliché du gars sombre et ténébreux et de l’histoire d’amour où tout le monde est incapable de communiquer sans violence verbale (et où la fille est cent fois plus jeune que le garçon). J’aurais adoré voir une belle histoire d’amitié (je pensais que ça allait en prendre le chemin mais nope) et la tournure m’a donc bien déçue.
    Mais c’est que je l’ai lu à un moment où j’ai eu l’impression de consommer plein d’œuvres reprenant le trope de l’absence de communication dans un couple, du héros ténébreux et de l’héroïne “””garçon manqué”””, maladroite et timide, ça a dû être la goutte d’eau.
    Du coup je n’ai pas eu tant l’impression d’une déconstruction des codes du genre, ou pas assez à mon goût. En gros, j’ai vraiment aimé le début et la fin, le reste moins !

    • Pauline
      Posted 20 décembre 2018 à 11:43 0Likes

      Je comprends ton ressenti sur Déracinée ! J’ai cru moi aussi qu’une histoire d’amitié allait se dessiner, mais je t’avoue que je suis une incorrigible romantique et que ça m’a beaucoup plu que l’autrice opte pour une romance. Je suis la première à être révulsée par les écarts d’âge improbables, mais j’ai trouvé que là, c’était fait assez bien pour que je me prenne au jeu. J’entends par là que Agnieszka n’est jamais considérée comme une petite fille, et que le Dragon, ayant vécu retranché pendant des décennies, n’est pas beaucoup plus aguerri qu’elle. J’ai trouvé aussi que son côté sombre et ténébreux était très cliché au début, mais au final quand on entre au contact avec les autres mages, on se rend compte qu’iels sont tous-tes plus ou moins comme ça, et que son côté vraiment d4rk et isolé s’explique aussi par son combat quotidien (ce besoin de ne pas s’attacher pour pouvoir combattre le Bois efficacement). J’ai été vraiment heureuse à la fin qu’elle n’attende pas le retour du Dragon pour vivre sa vie, qu’elle se sente utile et adéquate *sans* cette romance, et que ce soit lui qui décide de revenir finalement, pas elle qui parte à sa recherche.
      Et je n’ai pas vraiment pris Agnieszka comme un garçon manqué, juste comme une fille normale, qui n’a pas été élevée comme un objet de consommation au final, contrairement à Kasia, ce qui était assez chouette puisque ça lui a permis d’avoir sa propre personnalité. Bref, je n’ai pas eu la même lecture que toi, c’est rigolo ! Et quand on aime quelque chose on a toutes les facilités du monde à trouver des qualités dans ses défauts, je reconnais sans peine ne pas être très objective. On a décidé de l’inclure dans la sélection comme un de ces livres qui permettent d’ouvrir de nouveaux horizons pour des jeunes peu au fait avec le féminisme, je pense sincèrement que ça peut être une bonne manière d’envisager les choses différemment !

  • Delphine
    Posted 20 décembre 2018 à 13:41 0Likes

    Bonjour Pauline
    Merci pour cette sélection!
    Dans les livres pour enfants aux belles illustrations, j’ai trouvé que “La fête de la tomate” de Satomi Ichikawa faisait passer subtilement de chouettes messages contre l adultisme et la vision négative de la vieillesse (ici la grand mère vit seule, gère son potager et manie le maillet comme si de rien n était).
    Et sinon je lirais bien “Marre du rose” que j ai découvert parce que j aime beaucoup les illustrations d Ilya Green mais je ne sais pas s’il est chouette.
    Je n hésiterai à revenir lire cette liste en tout cas!
    Belles fêtes à toi

    • Pauline
      Posted 20 décembre 2018 à 16:26 0Likes

      Merci beaucoup Delphine ! Marre du rose a été conseillé un peu plus tôt dans les commentaires, ça a l’air bien sympa ! Bises ;)

      • Delphine
        Posted 20 décembre 2018 à 22:04 0Likes

        Ah zut pardon! Pourtant j avais lu les commentaires pour éviter un doublon et en effet je ne l avais pas vu.
        J attends qu’il sorte en petit format pour me le procurer ;)

  • Trackback: Mes petits pas et bonheurs verts du mois #30
  • Trackback: Un invincible été » Lectures #17 : derniers coups de cœur de 2018
  • Trackback: Lu, Vu, Entendu #4 : réflexions militantes, politique des petits pas et écriture inclusive - La Carotte Masquée

Répondre à Hélène Goelen Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.