11
Jan
2018
5

Mes podcasts préférés

Les podcasts, ça existe depuis des dizaines d’années. Pourtant, et je ne crois pas être la seule, avant il y a un ou deux ans je n’en consommais pas du tout. J’ai l’impression que les podcasts bénéficient d’une espèce de renaissance, ces dernières années, avec de nouveaux contenus toujours plus intéressants et plus novateurs. Aujourd’hui, il existe probablement un podcast sur chaque sujet, comme il existe une app pour chaque besoin. Comme je le disais, il y a encore peu de temps, l’app Podcasts sommeillait tranquillement dans le dossier « Useless » de mon téléphone. Et puis j’ai eu une révélation : il y a tant de moments où je pourrais m’instruire ou me divertir, des moments où je n’ai pas besoin de mon cerveau pour accomplir mes tâches, comme marcher, faire la vaisselle ou pendre la lessive. Ces actions, qui sont parfois sérieusement boring, peuvent être égayées par l’écoute de podcasts.

Et comme maintenant j’écoute des podcasts vraiment très régulièrement, j’ai eu envie de vous présenter mes préférés. Il y en a pour quasiment tous les goûts : féminisme, analyse de série, littérature, mais aussi humour et éducation. La moitié de ces podcasts sont en anglais, je trouve que c’est une manière très agréable d’améliorer et de cultiver sa compréhension de la langue — à condition d’être déjà un peu à l’aise, évidemment, car écouter une langue étrangère sans voir l’expression du visage ou le mouvement des lèvres, c’est un challenge et une gymnastique ! Mais j’en ai aussi en français à vous présenter, pas de panique pour les plus francophones d’entre vous.

J’espère que cette petite sélection très personnelle vous plaira, et qu’elle vous fera découvrir soit un nouveau média, soit de nouvelles émissions à ajouter à vos podcasts habituels. Bonne découverte !

*

Mon préféré toutes catégories : My Dad Wrote A Porno

Si c’est mon chouchou forever, c’est aussi parce que c’est le premier que j’ai découvert, il y a de ça deux ans maintenant. C’est un podcast en anglais britannique, et le pitch est en lui-même hilarant : on retrouve trois copains autour d’une œuvre littéraire pour le moins originale, puisque ce n’est rien moins que le roman porno écrit par le père de l’un d’entre eux… Jamie Morton entreprend de nous lire un chapitre de Belinda Blinked (le titre dudit livre) par épisode, tandis que Alice Levine et James Cooper commentent abondamment les passages les plus savoureux. Si c’est hilarant, c’est parce que ce trio est définitivement un des plus drôles du monde (vous aurez peut-être l’impression d’être un peu fades vous-mêmes après les avoir entendus), et parce que l’oeuvre de Rocky Flinstone est un bijou.

Belinda Blinked est l’« histoire » de Belinda Blumenthal, qui dans le premier chapitre du premier tome, se fait embaucher chez Steels, Pots and Pans, une entreprise qui vend des casseroles et des poêles. Apparemment, l’univers de l’ustensile de cuisine est très très chaud puisque de meeting en voyage d’affaires, Belinda ne fera qu’user de ses charmes et goûter aux très nombreux plaisirs de la chair. Le style de Rocky Flinstone est hasardeux au mieux, catastrophique au pire, et les nombreux commentaires du trio pimentent le tout délicieusement. Dernier argument pour vous lancer ? Entre chaque épisode de narration, des épisodes de Footnotes (« notes de bas de page ») invitent des célébrités comme Elijah Wood, Daisy Ridley ou Ben Barnes, tous tombés dans la marmite de My Dad Wrote A Porno, pour qu’ils nous racontent des anecdotes plus ou moins personnelles, ou qu’ils apportent leurs théories sur Belinda Blinked. En maintenant 3 ans d’existence, My Dad Wrote A Porno s’est hissé au top des podcasts préférés des Anglais, et il existe une véritable communauté de fans, qui s’appellent pour rigoler les Belinkers. (moi, j’en suis, à FOND)

Alors, je conseille ce podcast à qui ? Aux personnes assez à l’aise avec l’anglais (pas besoin d’être bilingue, mais avoir une oreille un minimum entraînée à l’écoute de l’anglais britannique est nécessaire), et aux personnes qui aiment rire ! C’est une émission qui risque de provoquer des fous-rires dans des endroits incongrus — dans le métro, en pleine rue, ou même dans votre lit quand vous repenserez à des passages particulièrement pimentés…

*

Le podcast qui instruit : TED Radio Hour (NPR)

Vous connaissez sûrement les TED Talks, ces conférences qui durent entre 5 et 20 minutes, très américaines, dans lesquelles des personnalités tous les horizons partagent leurs découvertes, leur chemin de vie, de manière inspirante. J’aime bien certains de ces talks, même si je reste un peu de marbre face à l’aspect très « votre vie va changer en écoutant cette conférence », parfois je trouve que les TED Talks se rapprochent beaucoup d’une mouvance « développement personnel » qui me questionne — on pourra en reparler si ça vous intéresse. Néanmoins, j’ai découvert le format TED Radio Hour par hasard et c’est une manière de m’instruire que je préfère au visionnage de vidéo.

Donc, TED Radio Hour, c’est un podcast dont chaque épisode dure environ une heure, de la radio publique américaine NPR (l’équivalent de notre Radio France et de la BBC anglaise). Chaque épisode est consacré à une thématique particulière et l’animateur, Guy Raz, lie plusieurs TED Talks entre eux, en invitant les conférenciers à approfondir leur sujet à son micro. Il est donc aisé d’aller un peu plus loin sur un sujet qu’en visionnant un seul talk, puisque c’est la radio qui s’occupe de sélectionner plusieurs intervenants et de relier les conférences entre eux, et les interviews entre chaque talk sont très intéressantes. Les sujets abordés sont très divers : la beauté (le concept de beauté, pas l’univers des cosmétiques), les mathématiques, les mensonges, la guerre… On navigue entre les interventions très factuelles et scientifiques et les interventions plus émotionnelles, parfois on rit ou on pleure, en tout cas on apprend énormément de choses. Ici, je ne vais pas écouter forcément tous les épisodes, je vais plutôt choisir au feeling selon le titre, et comme il faut avoir une petite heure devant soi, j’écoute plutôt ça le weekend.

À qui je conseille ce podcast : Encore une fois, ce podcast est en anglais, donc il faut avoir quelques compétences dans cette langue pour pouvoir suivre le podcast. Sinon, je le conseille aux personnes qui ont soif de nouvelles connaissances sur tous les sujets.

*

Le podcast de fangirl : Sex & Whisky (Chipperish Media)

Si vous ne regardez pas Outlander, ce podcast ne risque pas de vous intéresser. Pour les autres, restez ! Sex & Whisky, c’est le podcast de Lani Diane Rich qui donne son ressenti sur chaque épisode. Lani Diane Rich est une autrice américaine et une « story expert » comme elle le dit, que j’ai découverte grâce à Victoria de Mango & Salt. À l’époque où avec son maintenant ex-mari, elle parlait de Outlander dans un autre podcast, qui s’appelait The Scots and the Sassenach. Depuis, donc, les deux ont divorcé, et j’ai préféré suivre les nouvelles aventure de Lani Diane Rich, puisque c’est elle à la base qui est une grande fan de la série, qui a lu les livres — et puis je préfère sa voix, son humour, son engagement.

Dans Sex & Whisky, donc, elle revient sur chaque épisode de la dernière saison de Outlander dans de courts podcasts (entre 15 et 20 minutes). Elle fait un bref résumé puis donne son avis, avec lequel je ne suis pas toujours d’accord, mais qui m’aide toujours à affiner le mien, et à approfondir mon analyse. En tant qu’écrivaine, Lani a un regard très critique sur la manière de raconter les histoires, de montrer les choses, c’est quelque chose qui m’intéresse beaucoup puisque j’essaye moi aussi de raconter des histoires et de bien le faire. Elle propose donc une autre manière de visionner des séries : même quand on n’écrit pas de fiction, entraîner son œil à repérer les mécanismes de narration et leur efficacité dans le contexte donné, c’est intéressant.

Si vous ne regardez pas Outlander, vous pouvez jeter un oeil — ou plutôt une oreille — à ses autres podcasts : Still Pretty décortique la série Buffy The Vampire Slayer, et le tout nouveau Listen Up A-Holes, avec un autre podcaster que je ne connais pas, parlera du Marvel Cinematic Universe. Là encore, ces podcasts sont en anglais, mais Lani a un accent très neutre (à mon sens) et une diction très claire, ce qui permet de la comprendre facilement.

À qui je conseille ce podcast ? Aux fans d’Outlander, pardi ! Aux âmes curieuses de comprendre les rouages des histoires, également.

*

Le podcast engagé : La Poudre (Nouvelles Écoutes)

Est-il vraiment utile de présenter La Poudre ? Allez, je vais prendre le pari que oui, que vous ne connaissez pas encore ce très bon podcast français, qui a pourtant déjà quasiment un an et demi et qui fait beaucoup parler de lui. Présentée par Lauren Bastide (ancienne du magazine Elle), cette émission d’une heure donne chaque semaine la parole à une femme différente : une artiste, une militante, une créative, pour qu’elle nous parle de son œuvre, de son rapport à sa féminité, à sa création, dans des interviews intimes, touchantes et inspirantes.

Je ne m’y suis mise réellement qu’au début de la deuxième saison, début septembre, parce que la première interviewée était la musicienne Camille, que j’adore depuis mon adolescence — je vous en ai déjà parlé plein de fois ici :D Cette première interview, menée avec brio par Lauren Bastide, ses questions pertinentes et sa maîtrise de l’art de savoir se taire*, m’a convaincue de m’abonner et de continuer à consacrer une heure de mon temps à ce contenu résolument féministe, engagé, et positif.

* L’art de savoir se taire : je reviens vite fait là-dessus, vous avez remarqué combien les hommes sur les plateaux de télé ou dans les émissions de radio, sont prompts à couper la parole des personnes qu’ils interviewent ? C’est encore pire quand la personne interviewée est une femme, bien entendu. J’ai de toute manière remarqué que les hommes, en général, coupent beaucoup plus la parole que les femmes, et dans le format audio qu’est un podcast ou une émission de radio, savoir se taire est un grand talent. Laurent Bastide laisse toute la place aux récits, aux émotions, elle intervient juste quand il faut et laisse son interlocutrice prendre tout l’espace audio, avec ses hésitations, ses silences et ses monologues, exactement quand c’est nécessaire. C’est beau.

Si vous avez aimé La Poudre, vous pouvez également retrouver la série Les Savantes, une émission estivale de France Inter, animée également par Lauren Bastide qui interviewe cette fois des savantes, des femmes expertes dans des domaines allant de l’éducation à l’histoire en passant par la neuroscience. Un régal !

À qui je conseille ce podcast ? Aux femmes, à toutes les femmes ! Mais aussi aux hommes qui veulent apprendre à laisser parler ces femmes ;) Mon épisode préféré à ce jour est celui avec Aurélie Saada, un des deux visages du duo musical Brigitte, dont la voix m’a transportée et qui m’a inspirée et touchée au-delà des mots.

*

Le podcast gourmand : Bouffons (Nouvelles Écoutes)

Il est tout nouveau celui-là, avec son quatrième épisode sorti au moment où j’écris cet article, mais j’en suis déjà une grande adepte. Il faut dire que la nourriture et moi, c’est une grande histoire d’amour, je pourrais parler et entendre parler de nourriture à longueur de journée. Étant végétarienne, je suis un peu sensible aux images de viande — j’avais essayé de regarder un documentaire sur la nourriture appelé Cooked si ma mémoire est bonne, sur Netflix, et les visions des moitiés de vaches mortes suspendues à des crochets m’ont soulevées le cœur, j’ai dû arrêter. Le format audio est donc parfait pour moi : même si ce podcast ne parle pas que de nourriture végétarienne, entendre parler de viande en me donne pas la nausée et finalement, la culture gastronomique m’intéresse dans son intégralité.

Ce podcast est présenté par Guilhem Malissen, que personnellement j’ai découvert parce qu’il anime la chaîne YouTube Le Club et que Mathieu regarde souvent les vidéos Tu Tubes ? dans lesquelles des gens plus ou moins connus parlent de leur rapport à YouTube et de leurs vidéos préférées. J’aime bien sa voix, et je le suis également sur Twitter, bref, je l’aime bien, quoi. Il a pour l’instant abordé les ramen, le champagne, la comfort food, et tout récemment, les tacos. A chaque fois, un.e professionnel.le de la cuisine en question apporte son regard éclairé en première partie d’émission, et dans la seconde c’est un passionné (que des hommes pour l’instant…) qui vient discuter avec Guilhem de la thématique et de ce qu’elle évoque pour lui.

À qui je conseille ce podcast : Aux gourmand.es, aux curieux.ses, à celleux que la cuisine intéresse au-delà du contenu de leurs estomacs, et qui ont envie de découvrir de nouveaux horizons culinaires.

*

Le podcast qui remplace votre matinale radio : Les Croissants

Celui-ci est tout récent, il a démarré le 8 janvier après une campagne de préabonnement durant les derniers mois de 2017 qui a rencontré un fort succès. Dès que j’ai croisé le concept Les Croissants, j’ai été séduite et je me suis préabonnée pour pouvoir bénéficier du tarif préférentiel. Alors Les Croissants, c’est quoi ? « Une matinale radio intelligente », comme ils disent. Plus précisément, c’est une émission de radio livrée dans votre téléphone tous les matins à l’heure de votre choix, qui parlera de sujets qui vous intéressent, vous.

Ce concept m’a vraiment beaucoup parlé, parce que j’ai en moi l’envie de me réveiller chaque matin avec la matinale de France Inter — ou en tout cas une matinale radio, je trouve que ça met de bonne humeur, que ça réveille en douceur. Les podcasts m’ont fait redécouvrir la radio française, on y consomme maintenant les émissions qu’on veut à l’heure qu’on veut, et plus besoin d’avoir une voiture et un autoradio pour pouvoir écouter la radio sur le chemin du travail. Mais j’ai eu beau essayer, je ne me suis jamais sentie concernée par les matinales des radios françaises. Il est vrai que je ne suis pas le public cible : les auditeurs de radio sont plutôt dans la tranche des + de 35 ans, ils écoutent en effet la radio dans leur voiture… De plus les animateurs radio sont ce qu’ils sont : souvent des hommes, souvent des hommes de plus de 50 ans, et les sujets abordés reflètent ces deux populations très spécifiques. Ça va causer économie, politique…, des sujets qui m’intéressent dans une certaine mesure, mais pas en format matinale radio.

Avec Les Croissants, on a une équipe jeune, de journalistes issus de diverses rédactions (ou freelance), et surtout on choisit les thématiques qui seront abordées pour nous. Après un flash info et la météo, deux chroniques sont sélectionnées d’après mes intérêts : j’ai sélectionné Gastronomie, Séries TV, Cinéma, Luttes actuelles, Internet, Écologie, Société… et j’ai totalement zappé les thématiques de la finance, de la politique, des trucs qui m’intéressent bof, comme je l’ai dit.

Cela fait une petite semaine que chaque jour en partant de chez moi pour aller en cours, je me branche sur Les Croissants. J’apprécie beaucoup être mieux tenue au courant des actualités grâce au flash info (truc que je ne faisais jamais avant, toutes mes infos venaient de Twitter, je ne me considère pas comme quelqu’un de « bien informé »), et j’ai beaucoup aimé les chroniques qui ont été sélectionnées pour moi ensuite, ça causait de séries, de la neutralité du Net, de la chanteuse Barbara, d’un gâteau japonais… J’ai appris plein de choses, j’ai apprécié la diversité des chroniqueurs.ses (beaucoup de femmes, yeah !) et j’ai passé à chaque fois un chouette moment d’information.

Vous pouvez vous abonner aux Croissants pour 5,40 € par mois, toutes les infos sont là !

À qui je conseille ce podcast : Eh bien… à tout le monde ! Pratique, non ? :D

*

Voilà pour mes 6 podcasts préférés ! Vous remarquerez que je n’ai pas du tout parlé de podcasts sur le lifestyle, sur les femmes entrepreneures, sur le développement personnel : ce sont des thématiques très à la mode mais qui ne m’intéressent pas du tout ! Et vous, dites-moi tout.

Vous écoutez des podcasts ? Quels sont vos podcasts préférés ? Partagez vos émissions favorites dans les commentaires pour qu’on puisse faire de belles découvertes !

A bientôt, prenez soin de vous.

Vous aimerez aussi...

aslw-41
Ailleurs sur le web #41
ASLW 29
Ailleurs sur le web #29
Ailleurs sur le web #27
ASLW 22
Ailleurs sur le web #22


24 Réponses

  1. Bounza

    J’adore l’Emifion, un podcast qui parle de sexualité de façon complètement décomplexée, c’est tellement drôle et instructif.
    Et puis Génération XX mais bon je pense que tu connais et c’est sur l’entreprenariat féminin alors … ;)

  2. Chlorei

    La poudre <3 parfois je déteste, parfois je pleure mais je découvre toujours de super personnes je me lasse pas et j'adore la voix de Lauren Bastide. Je cherche un podcast en français avec des histoires qui font peur, j'ai un peu des périodes sur ce que j'ai envie d'écouter.
    Merci de ton article ! Allez je m'abonne à la newsletter ^^

    1. Aelle

      Bonjour,
      2 podcasts incontournables:
      Le bureau des mystères pour le surnaturel
      Inspiré de faits réels qui parle davantage de faits divers (criminels)
      Les 2 sont animés par Charles et Mathias, tres drôles et inquiétants juste ce qu’il faut :)

  3. Merci de ce partage, je vais y aller un œi- une oreille :)

    Pour ma part j’écoute quelques web-émissions :

    – Mycose the night : Klaire fait Grr (que je trouve très drôle) et Elodie Font (que je ne connaissais pas) discutent de sujets divers, et c’est grave, et c’est drôle. Ça dure à peu près une demi-heure.
    – Les démons du midi : c’est une émission mensuelle, d’à peu près 2h, ça parle de musique de jeux vidéo, et malgré le sujet un peu niche, ben ya beaucoup à écouter, et c’est un bonheur (et les voix des animateurs, Pipomantis et Gautoz, tous deux journalistes sur des sites de jeux vidéo, sont à croquer).

  4. J’écoute des podcasts depuis de nombreux mois et j’en suis toujours aussi fan ! Je trouve cela bien plus agréable et nous permet d’apprendre et de nous enrichir n’importe où et quoi que l’on fasse.
    J’ai également écris un article sur mes podcasts favoris et c’est vrai que La poudre est un incontournable. Bouffons le petit nouveau m’a très vite séduite aussi ! Et pour les autres que tu as cité j’ai hâte d’aller les découvrir !
    Merci pour ces recommandations, te connaissant un peu je pense que je tomberai aussi sous le charme !

    Belle journée à toi,
    Pêche

  5. C’est drôle j’ai commencé à écouter des podcasts il y a 4 ans avec ceux de…. la RTS (Radio Téléphonique Suisse) et plus précisément Couleur 3 (une des stations). Ca me permettait d’avoir de la bonne musique en courant, de faire de nouvelles découvertes musicales, d’entendre des émissions qui m’intéressaient (sur le rock, les séries TV, les technologies, l’art) tout en préparant mon semi-marathon. Et puis j’ai arrêté.
    Je me suis mise à La Poudre et à d’autres il y a quelques mois, et j’ai arrêté encore. A chaque fois pour des histoires de technologie (un coup c’est l’ipod qui rend l’âme et l’autre c’est ma connexion qui est trop lente pour me permettre d’écouter en streaming).

    Ton article me donne envie de m’y remettre. J’adore m’instruire, ouvrir mon esprit tout en travaillant sur mes photos ou dans les transports. Du coup je me suis empressée de télécharger une app sur mon téléphone et d’ajouter la moitié de ceux que tu as présenté! J’ai ajouté aussi Transfert de Slate qui raconte des épisodes de la vie de gens et c’est très touchant (celui sur le jeune homme qui est tombé amoureux d’une jeune femme en Inde reste gravé dans ma mémoire). Et j’ai aussi ajouté quelques uns de Couleur 3 comme La Loi des Séries pour boucler la boucle :)

    P.S: Quand j’avais vu sur Twitter que ton article faisait 2500 mots, un « oh god » m’a échappé et en fait ça se lit plus que tout seul :D

    1. J’ai aussi eu des phases sans podcasts du tout, j’ai arrêté brutalement mon écoute de My Dad Wrote a Porno il y a un an pour ne reprendre que des mois plus tard… Je vais jeter un oeil à La Loi des Séries, de mon côté !
      Contente que cette lecture soit passée plus vite que prévu ;)

  6. Merci pour ce partage :)
    J’écoute très peu de podcasts en anglais, mais je recommande fortement la saison 1 de Serial. J’adore La Poudre, Vieille Branche ou encore Quoi de meuf (tous produits par Nouvelles Ecoutes). Arte radio fait des choses très intéressantes, mais ce que j’écoute le plus ce sont les émissions de France Culture. Il y en a pour tous les goûts : fiction, documentaire, actualité, philo, littérature etc.
    Bonne écoute !

  7. Sarah

    J’ai beaucoup accroché à La Poudre également. Mes deux autres podcasts chouchous sont Tranfert sur Slate et Histoires de darons, un podcast qui donne enfin la parole aux hommes sur leur paternité. Leurs histoires sont toujours touchantes mais il me semble également essentiel d’inviter les pères à se prononcer sur la paternité de manière à ce qu’ils se sentent d’avantage concernés et donc d’avantage impliqués.
    Je réalise que dans ces trois podcasts, l’animateur.ice s’efface pour laisser la parole à l’invité, jusqu’à disparaître complètement dans le cas de Transfert. « L’art de savoir se taire », ça me parle beaucoup :)

  8. Je ne suis pas très moderne mais j’ai beaucoup de mal avec les contenus vidéos et audios sur le web. Je reste très attachée au texte et c’est pour ça que je crie toujours merci à mon écran quand une vidéo est accompagnée de son texte (mais que quand il y a personne, je passe déjà assez pour la folle du village).

    Mais tout à l’heure, je traînais sur Deezer (ce qui m’arrive une fois dans l’année) et j’ai vu qu’il y avait une section podcasts et j’ai vu qu’il y avait La Poudre dont j’avais beaucoup entendu parler sur Twitter. Du coup, je suis venue ici pour glaner d’autres idées (j’ai voulu d’ailleurs écrire mon commentaire en écoutant le début de My Dad wrote a porno et je crois qu’il va me falloir un peu de concentration pour comprendre ^^). Je vais sûrement écouter Bouffons car je suis très intéressée par tout ce qui touche à la gastronomie.

    Merci pour toutes ces suggestions, je m’en vais de ce pas télécharger une application pour lire les podcasts (j’ai l’impression d’être une mamie qui découvre Internet mais ça va).

    1. Eh bien écoute je suis exactement comme toi ! Beaucoup de mes ami.es m’envoient régulièrement des vidéos qu’il faut « absolument » que je voie, et je ne vais que très rarement cliquer, je n’aime pas trop trop le format vidéo, mon attention ne se fixe pas. Et honnêtement un grand nombre des vidéos que je vois pourraient tout aussi bien être podcasts, ça m’agace de me dire que je vais mobiliser mon ouïe ET ma vue pour un contenu qui pourrait n’être qu’audio. (typiquement les interviews, ou même bon nombre des vidéos lifestyle que je regarde quand j’ai letemps)
      Et avec le podcast, je retrouve le plaisir de vaquer à mes occupations automatiques sans avoir l’impression de perdre mon temps… Pour lire comme pour regarder il faut être 100% présent et j’aime avoir ce média audio pour les moments où je fais des trucs en pilote automatique, genre quand je prépare les repas, fais le ménage, marche dans la rue. C’est juste ce qui me manquait dans la vie !
      J’espère que My Dad Wrote A Porno te fera autant rire que moi ;)

  9. Marion

    Ooooh, « My dad wrote a porno » et « sex and whisky » ont l’air génial, je vais jeter une oreille (ben quoi? on dit bien jeter un oeil ^^ ») là dessus.
    Pour ma part, j’aime beaucoup les podcasts Madmoizelle (quelqu’un a déjà parlé de l’Emifion, avec Navie et SML), surtout ceux consacrés aux séries (le débrief de la saison 3 de Black Mirror et de la dernière saison de Game of Thrones font partie de mes préférés).
    La nuit originale, c’est très chouette aussi. C’est filmé, mais aussi disponible en podcast! L’inventeur de cette Nuit – Thomas Hercoüet invite des gens dont il apprécie le travail (youtubeurs, podcasteurs) et ils parlent de sujets divers et variés, très éclectiques, parfois sérieux, parfois pas ^^
    Et enfin, 2 heures de perdues est un podcast qui me fait toujours mourir de rire (en sachant que c’est bourré de mauvaise foi et de second degré ^^)!
    Merci pour tes conseils en tout cas :)!

  10. Alexandra

    Merci beaucoup pour cette sélection ! J’avoue que je suis également une mamie, je n’ai jamais franchi le pas ;-) Alors que je me dis que ce devrait être une belle occasion pour moi de me motiver à aller marcher avec de quoi occuper mon cerveau pendant ce temps…
    En tant que débutante, j’ai une question technique : l’idéal est de télécharger ces podcasts avant de partir en balade, non ? Merci en tous cas, je vais me lancer cette semaine grâce à toi !

    1. Bonjour, je peux te répondre en te décrivant ma manière de faire :) (à la réflexion elle n’est pas si facile :x)

      Je n’ai pas d’application de podcast sur mon téléphone. Je vais sur le site du podcast avec mon ordinateur, et soit j’ai de la chance, et le fichier est téléchargeable directement : je le prends, et je l’envoie sur mon téléphone (je peux le brancher sur mon ordi et il apparaît comme un disque). Soit je n’ai pas de chance, et dans ce cas je regarde si dans le flux RSS du podcast je n’aurais pas le fichier. C’est le cas pour le Bureau des Mystères par exemple : chaque épisode est sur Soundcloud, mais le .mp3 est directement attrapable dans le RSS. Et si ça n’y est pas… ben là c’est plus complexe, mais pour l’instant ça ne m’est pas arrivé.

      (message subliminal engagé : vive les RSS, c’est heureux que malgré tous les efforts de Facebook et Google cela existe toujours, c’est tellement pratique !)

    2. Ça dépend où tu pars en balade ! Si tu as une bonne couverture 4G ou même 3G, pas besoin de télécharger à l’avance. Si c’est un peu plus perdu comme coin ou mal couvert, là il vaut mieux télécharger en effet. Bonne écoute !

  11. Mojopin

    Merci pour toutes ces suggestions ! Je ne suis pas encore une grande adepte de podcasts mais j’aime en écouter de temps en temps. Je pense que tu connais déjà le podcast “Un épisode et j’arrête” de l’Association française des Critiques de Séries ? J’aime beaucoup leurs analyses souvent pertinentes. La dernière émission consacrée à Black Mirror est très intéressante alors que je n’ai jamais regardé cette série. :D

  12. Eve

    Rhaa, j’ai entendu parler de toi que deux de mes blogs préférés ces derniers temps, alors je suis venue voir et je ne suis pas déçue!

    Moi qui aime beaucoup les podcasts pour les mêmes raisons que toi, je suis ravie d’en découvrir autant. Je viens de télécharger quelques épisodes de presque chaque suggestion, et j’ai hâte d’avoir des travaux ménagers à faire maintenant…

    Je suis une mémère que les nouvelles technologies n’intéresse pas, mais alors pas du tout, mais je bénis mon mari qui m’a expliqué comment enregistrer des podcasts sue mon telephone.

    Mes préférés:
    -sur France Inter: les billets de Sophia Aram (on partage vraiment le même humour) et François Morel (tellement poétique), « ça peut pas faire de mal », « l’heure bleue », « une journée particulière » (je viens d’écouter celle de la lumineuse Isabelle Carré, c’était délicieux), « la librairie francophone », « very good trip » (Michka Assayas connait et raconte super bien la musique, je trouve)
    -sur France Culture: « les pieds sur terre » et « à voix nue » (toute une semaine avec un invité qui raconte sa vie: on prend vraiment le temps)
    -et pour toi qui aimes les émissions culinaires et drôles: « spilled milk »: j’aime beaucoup Molly Wizenberg (elle écrit un blog qui s’appelle « orangette »)

    Merci pour les idées!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.