Amis, amies, je vous ai compris·es. J’ai décidé de revisiter légèrement ces revues de lecture, après avoir lu attentivement vos différents retours. En essayant tout d’abord de vous faire des résumés à ma sauce, même si je ne suis pas certaine de réussir l’exercice, c’est vraiment quelque chose pour quoi je ne suis pas douée du tout, mais bon, on est là pour s’améliorer, non ?

Ensuite, j’avais pour habitude de mettre les résumés dans un menu déroulant puisque j’aime moi-même me plonger dans des lectures sans en savoir rien que l’avis favorable des personnes qui me les recommandent. Mais comme à plusieurs reprises, vous m’avez demandé pourquoi je ne mettais pas les résumés des livres avant de donner mon avis – si si, je vous promets, il suffit vraiment de cliquer sur “Résumé” dans les articles précédents pour les lire ☺ – j’ai décidé de tester ce mois-ci de la jouer plus classique. Les résumés sont donc à la vue, et écrits par mes soins. Vous me direz ce que vous en pensez.

Petite nouveauté que vous pourrez tester en fin d’article : je me suis ouvert un compte sur Sens Critique, un site qui permet de critiquer (wow ! inattendu !) les objets de culture. Si je ne me suis pas aventuré à critiquer des livres, films ou séries vus il y a trop longtemps, j’ai déjà rédigé une critique complète d’un livre dont je vous parle ici. Ça contient pas mal de spoilers, mais c’est bien plus détaillé que ce que je vous raconte ici, où le but est de rester digeste et de vous donner envie (ou pas) de lire un nouveau livre. Donc dès maintenant et pour toutes les revues à venir, je mettrai à la fin de mon avis sur ce blog un lien vers la critique Sens Critique associée si elle existe, si vous voulez approfondir mon propos !

Allez, j’arrête mes considérations techniques. Aujourd’hui, quatre livres : la suite des Aventuriers de la mer, la lecture du mois du #clublectureMS, le premier tome de Outlander (j’ai cédé… eh oui), ainsi qu’un livre de développement personnel que m’a gentiment offert Isabelle, une lectrice du blog. Merci beaucoup pour ce beau cadeau ♥

Guérir, de David Servan-Schreiber

Résumé Dans ce livre, David Servan-Schreiber propose de faire l’itinéraire de solutions naturelles pour guérir de la dépression, de l’anxiété et du stress. De thérapies alternatives comme l’EMDR ou l’acupuncture, à de nouvelles habitudes alimentaires en passant par l’activité physique, le docteur trace une route plus douce que les médicaments, au moins efficace (sinon plus) que la psychanalyse (souvent moins coûteuse aussi), pour soigner ces troubles efficacement, et sur la durée. Il en profite également pour expliquer précisément comment fonctionne non seulement le cerveau, mais aussi l’ensemble du corps soumis au stress, au burn-out, ou à la dépression saisonnière.

Mon avis : J’ai eu un peu de mal à rentrer dans ce bouquin, parce que les premières pages sur la cohérence cardiaque sont trèèès techniques. Mais une fois ce chapitre passé, ça a été l’autoroute du bonheur : EMDR (la thérapie que j’ai moi-même suivie pour guérir), acupuncture, sport, luminothérapie, oméga-3, mais aussi bienveillance et communication non-violente, j’ai eu l’impression de lire le guide “pour aller mieux” que j’aurais pu m’écrire inconsciemment. Je n’ai pas appris mille choses concrètes, je vais être honnête : je mets déjà énormément de choses en pratique (par contre sur la théorie, la science du cerveau etc, oui !) mais justement, ça m’a fait du bien de découvrir que tout ce que je faisais pour améliorer mon moral et ma sérénité durablement étaient un ensemble de méthodes approuvées, solides, et pas du vent. Ça m’a vraiment mis un coup de boost. Ça m’a aussi donné envie de continuer sur cette voie, en investissant par exemple dans un simulateur d’aube, dont j’ai envie depuis un moment, pour profiter des bienfaits de la lumière en hiver. Bref, c’était une excellente lecture qui m’a donné du baume au coeur et qui est très instructive.

Pour qui ? Pour les personnes qui souffrent de stress, d’anxiété, de dépression, et qui cherchent des pistes naturelles pour améliorer leur situation de manière durable. Ça veut dire potentiellement tout le monde, puisque je pense que la majorité des gens connaissent le stress et l’anxiété, et les solutions proposées peuvent être mises en place de toute manière pour de manière préventive, pour avoir un mode de vie plus sain et plus serein !

Prisons d’eau et de bois, de Robin Hobb

(Les Aventuriers de la mer #5)

Pas de résumé ici puisque c’est le cinquième tome de la saga :)

Mon avis : J’ai un peu moins aimé ce tome que les précédents, qui m’avaient fait vivre plus d’émotions. L’action se passe un peu moins en mer, ce qui en soi m’a un peu attristée, et est plus politique à certains points de vue, ce qui par contre est très intéressant. Encore une fois j’ai hâte de lire la suite, car j’ai de nouveau ressenti une impression “d’installation” avant un grand tournant dans l’histoire, c’est un peu mou et lent mais on sent un certain mouvement en profondeur, sous cette statique apparente et un peu agaçante parfois. Il reste bien construit et important pour la suite, donc j’ai finalement plus d’attente pour le suivant, qui ne devra pas me décevoir après m’avoir mis l’eau à la bouche de plus de mouvement ! J’ai dépassé le milieu de la saga, donc j’imagine qu’à partir de maintenant, les choses vont se précipiter vers le dénouement, ce n’en serait que logique.

Replay, de Ken Grimwood

Résumé A l’âge de 54 ans (je crois), un soir d’octobre, Jeff Winston meurt d’une crise cardiaque dans son bureau, au téléphone avec sa femme. Après avoir vu sa vie défiler devant ses yeux et réalisé qu’elle n’avait pas été à la hauteur de ses ambitions ou de ses attentes, il ouvre à nouveau les yeux… à l’âge de 18 ans, dans son dortoir d’université. Fort de tous ses souvenirs d’homme mûr, il va revivre sa vie et faire des choix différents. Mais dans quel but, et pour quels résultats ? Et surtout, pourquoi semble-t-il être le seul à revivre cette tranche de sa vie ?

Mon avis : Je me suis terriblement ennuyée. Ce n’est pas le livre pour lequel j’avais voté lors de la sélection sur le #clublectureMS, et mine de rien ça joue peut-être – j’aurais préféré découvrir le roman d’Asimov proposé, mais du coup il est sur ma liste de lecture, ce n’est pas perdu. J’ai aussi un peu flippé en lisant tous les avis plus que mitigés sur le groupe, mais bon, j’ai commencé ma lecture sans trop y penser. J’ai bien aimé le début, j’aime beaucoup les récits de vies qui recommencent, et voir quels choix font les personnages. Mais bien vite, je me suis ennuyée à mourir, je n’ai pas aimé certains des replays (celui à Paris peuplé de “partouzes” m’a semblé tellement vulgaire…), et j’ai trouvé qu’on tournait très vite en rond. Arrivée à 80% du livre, je me suis rendu compte que je n’avais même pas envie de savoir la fin, malgré le fait que j’avais passé plusieurs jours sur la lecture. Je ne me suis attachée à aucun personnage, surtout pas le protagoniste, et je n’ai ressenti absolument aucune émotion ni aucun suspens. Ça m’a juste donné envie de râler dès que je prenais ma liseuse. J’ai donc lâchement abandonné ma lecture, mais je me suis divulgâché la fin sur Wikipedia et j’ai là aussi haussé les épaules. Donc vraiment, bof bof bof.

D’autres avis plus élogieux : sur le blog La bibli de Laura, sur les profils Goodreads de Yasmine et de Charlotte (merci la communauté #clublectureMS !)

Outlander, de Diana Gabaldon

(Outlander #1)

Résumé Claire a retrouvé son mari après une guerre sanglante qui les a séparés juste après leur mariage. Lui professeur d’histoire et passionné de généalogie, elle ancienne infirmière de l’armée britannique et férue de botanique, ils profitent d’une seconde lune de miel dans les Highlands, terre de mystère et de traditions. Suite à un rituel païen qu’elle a observé de loin sur une colline surmontée d’un cercle de pierres (henge), Claire se retrouve propulsée dans le passé, en 1743 ! Elle y fera des rencontres plus ou moins sympathiques, et devra bientôt faire un choix déchirant : rester dans ce monde nouveau mais si ancien, ou retrouver son bonheur passé mais à venir.

Mon avis : Pensais-je céder à la folie Outlander si tôt dans ma vie ? Non, mais après avoir récupéré les 7 premiers tomes en VO sur ma liseuse (merci Alexandra !) et soucieuse de voyager léger, je me suis retrouvée à commencer ce premier tome, forte du visionnage du premier épisode de la série sur Netflix. J’ai été tout de suite précipitée dans un univers qui m’a forcément beaucoup plu : j’ai visité les Highlands par deux fois et j’en suis immédiatement tombée amoureuse. J’aime les saga historiques, j’aime l’Écosse, globalement tout était réuni et je n’ai pas franchement été déçue. J’ai été un peu surprise par la densité de l’action : arrivée à la moitié, il s’était passé tant de choses que j’avais le sentiment que le livre était bientôt terminé, alors que pas du tout ! Autant vous dire que je ne me suis pas ennuyée, parfois ça m’a donné un peu le tournis, d’ailleurs. J’ai aimé les personnages, la manière dont ils se développent et dont les relations entre eux se tissent. J’ai eu l’impression de lire un genre inédit pour moi, une espèce de “érotico-historique” qui, pour ma part, ne me gêne pas et ne me déplaît pas particulièrement, mais sachez donc qu’il y a des scènes de sexe assez explicites et vraiment nombreuses. Pour autant, ce n’est pas un roman dénué de défauts, des choses vraiment problématiques à mes yeux, et dont il me faut parler. L’époque est très sexiste, on trouve une apologie des châtiments corporels qui m’a beaucoup gênée, mais c’est sans compter surtout sur une scène de violence conjugale et plusieurs agressions sexuelles qui ne disent pas leur nom. J’ai été très mal à l’aise face à un jugement moral parfois présent, parfois absent dans la narration, qui m’a empêchée d’être 100% rassurée sur le propos de l’autrice, et ça m’a beaucoup gênée. Cependant, j’ai quand même hâte de continuer ma lecture et les aventures de Claire m’ont laissée dans le suspens, alors je vais continuer !

Ma critique plus approfondie d’Outlander est disponible sur Sens Critique, si cela vous intéresse !

Pour qui ? Pour les amateurices de sagas historiques, qui n’ont pas peur des très longs pavés et des histoires fleuves, puisque la saga Outlander compte 8 livres à son actif et qu’un neuvième est en route. Pour celleux qui n’ont pas peur de lire du sexe, il y en a vraiment souvent. A lire avec un oeil critique !

C’est tout pour moi ! Après avoir passé quelques jours dans une tempête d’incertitude face à mes futures lectures – incertitude que j’ai tenté de faire passer en lisant des comics, mais je n’ai pas été hyper convaincue par les deux chapitre de Suicide Squad que j’ai lus… – j’ai décidé d’écouter mon cœur et d’embrayer directement sur la suite de Outlander. C’est très pratique pour moi, c’est sur ma liseuse et comme je vais partir avec un gros sac à dos pendant un moment, je préfère ne pas m’encombrer ! La dernière fois que je suis partie en vacances, j’ai dévoré quatre tomes de la saga du Trône de Fer, alors on va dire que les gros pavés sont mon kif estival.

Je mets en pause les revues de lecture pour l’été, on se retrouvera fin août pour un gros bilan de tout ce que j’ai pu lire cet été si j’ai lu autre chose que les aventures de Claire Randall dans les Highlands (ce qui n’est pas certain…), et on reprendra alors un rythme normal.

Et si vous avez des livres à me suggérer pour l’été, je suis toute ouïe, évidemment ! Plus je peux remplir ma liseuse avant de partir dans mon trou paumé sans Internet, plus je suis heureuse.

J’espère que ces revues vous ont donné envie de découvrir quelques livres, je vous dis à bientôt, prenez soin de vous !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Afficher les commentairesFermer les commentaires

12 Comments

  • lucie
    Posted 29 juin 2016 à 17:51 0Likes

    Je t’ai rajoutée en ”éclaireuse” sur SC ! C’est chouette tu vas voir, on fait plein de découvertes grâce aux uns et aux autres.
    Je suis un peu refroidie par vos avis sur Replay, le résumé m’avait plutôt bien plu et j’attendais que vos avis confirme cette impression mais tu n’es pas la seule à être déçue :/

    • Pauline
      Posted 4 juillet 2016 à 17:09 0Likes

      C’est ce que j’ai vu aussi ! Pourtant d’autres ont vraiment beaucoup aimé alors je ne saurais te dire que c’est un flop total ;)

  • Morwenna
    Posted 30 juin 2016 à 10:05 0Likes

    Dans un format comme dans l’autre, tes suggestions de lectures sont toujours très agréables à lire :-) Merci!

  • maialabreizh
    Posted 1 juillet 2016 à 08:21 0Likes

    Merci pour toutes ces recos ! Les fans de séries et les fans de bouquins recommandent tous Outlander et je pense que je vais commencer par le bouquin. Hâte de m’y mettre.
    Pour ma part, je te recommande ma plus belle découverte depuis 2015 : La Passe-Miroir (2 tomes pour l’instant) de Christelle Dabos. https://www.goodreads.com/book/show/18043539-les-fianc-s-de-l-hiver?ac=1&from_search=true. Mais je vois qu’elle est dans ta PAL !

    • Pauline
      Posted 4 juillet 2016 à 17:08 0Likes

      Eh eh oui, il faut que je mette la main sur ces deux volumes !

  • Marine / rainorshineblog
    Posted 4 juillet 2016 à 15:52 0Likes

    Les super bouquins lus récemment, Heureux les Heureux de Yasmina Reza, L’enchanteur de Barjavel et Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson. Je découvre ton blog et j’aime beaucoup :)

    • Pauline
      Posted 4 juillet 2016 à 17:07 0Likes

      J’ai adoré Heureux les Heureux ! (et mi-aimé, mi-détesté Dans les forêts de Sibérie ;))
      Merci Marine !

  • Luschka
    Posted 6 juillet 2016 à 15:16 0Likes

    Hehe on lit Outlander en même temps à ce que je vois, j’ai aussi fini le tome 1 et j’enchaîne sur le tome 2. Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le malaise, la violence conjugale/sur les enfants et les scènes de viol, MERCI d’avoir souligné tout ça (mais vraiment). J’ajoute aussi que l’écriture me laisse parfois perplexe, par exemple la narration s’arrête à un moment d’action/d’aventure culminant, on a une élipse temporelle qui nous amène directement à l’après, comme une volonté de bien montrer qu’il ne s’agit pas ni d’un livre d’action ni d’aventure. Du coup ça fait un peu retomber le suspens comme un soufflé. Après je les lis en français donc il y a peut être un souci de traduction?
    Quel plaisir de pouvoir te retrouver aussi sur SC :) j’ai hâte de savoir ce que tu auras pensé du tome 2, sur ce je retourne à ma lecture!

    • Pauline
      Posted 9 juillet 2016 à 16:43 0Likes

      Ah oui je vois ce que tu veux dire ! Je n’ai pas vraiment ressenti de frustration à ce niveau-là, peut-être parce que je déteste vraiment lire des scènes de bataille par exemple, donc ça m’arrange plutôt :P Je ne sais pas du tout ce que valent les traductions.

  • Justine
    Posted 8 juillet 2016 à 11:52 0Likes

    Ah tiens c’est marrant (enfin, intéressant plutôt), moi aussi Outlander m’a posé la question des rapports homme-femme… Je n’ai pas lu les livres mais je regarde la série. Et dans un des premiers épisodes, justement,

    *SPOILER*

    Jamie explique à Claire qu’il l’aime de tout son coeur mais qu’il est obligé de lui donner une bonne raclée parce que c’est dans la tradition du clan et de la société écossaise. Du coup Claire se révolte de tout son être (alors même qu’elle vient du début des années 50, même pas du 21e siècle) en lui disant que chez elle, on ne fait pas ça aux femmes, qu’on les respecte et qu’il n’est pas question qu’elles soient soumises au bon vouloir d’un homme.
    Je n’ai pas pu m’empêcher de penser que c’était vrai, et donc quand même rassurant sur la place de la femme aujourd’hui dans la société (pas dans toutes, évidemment, mais en tout cas en Europe occidentale). J’en ai discuté avec des amies qui m’ont limite engueulée en disant qu’il n’était pas question de penser que les femmes avaient une bonne situation dans notre société…
    Evidemment qu’on peut encore faire des efforts. Mais je trouve quand même assez triste de dire que les femmes sont considérées comme des moins que rien. C’est faux. L’histoire a déjà bien avancé, et elle continuera de le faire. Je ne suis pas sûre que clamer haut et fort qu’on est restés dans un système complètement patriarcal donne une bonne image du féminisme (je parle toujours de notre société, hein).

    Enfin bref, c’est amusant de voir que ça t’a posé cette question, toi aussi. Du coup je vais peut-être voir ce qui ressort des livres.
    Et sinon, moi j’ai vraiment beaucoup aimé Replay :-)

    Bonne journée !

    • Pauline
      Posted 9 juillet 2016 à 16:39 0Likes

      Alors là, je ne suis pas d’accord avec toi non plus, et j’aurais probablement eu la même réaction que tes amies… ^^
      Ce n’est pas parce qu’il est aujourd’hui illégal de battre sa femme dans notre société occidentale que le problème est réglé, puisqu’une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon. Personnellement je clame haut et fort que nous vivons, “même” en Occident, dans une société complètement patriarcale, puisque le patriarcat est bien plus pernicieux que les démonstrations flagrantes et aujourd’hui majoritairement réprouvées de sexisme violent.
      Quant à l’image que de telles convictions donnent du féminisme, je dois bien te dire que je m’en fiche :D et c’est amusant de constater qu’une féministe ne sera jamais assez bien pour la société (preuve du patriarcat qui la modèle ?) si elle ne se contente pas de ce qu’on lui donne et tente de réclamer mieux.
      Je ne dis pas qu’on est traitées comme des moins que rien, mais comme des “moins que les hommes”, ça, c’est sûr. :)
      Bonne journée !

  • Trackback: Un invincible été » Miscellanées #3 – Juin 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.