Vous m’avez demandé de vous parler de mes livres préférés, et je me suis immédiatement dit, “Super idée ! Quelle horreur !”. Super idée, parce que c’est vrai que j’adore vous parler de mes lectures, je lis beaucoup (quand je me donne le temps…) et que je sais depuis longtemps que je ne serais pas la personne que je suis aujourd’hui sans tous les livres que j’ai lus. Quelle horreur, aussi, parce que choisir entre tous quelques livres que je préfère est un crève-coeur. Je lis de manière compulsive, à toute vitesse, et je sais dire d’emblée si un livre va être une révélation ou une histoire qui sera aussitôt lue, aussitôt oubliée. Mais c’est la sélection, qui rend tout le travail de ce billet difficile : comme quand j’ai dû trier ma bibliothèque et que je me suis retrouvée encerclée de volumes plus ou moins épais, sans savoir qu’en faire.

Le défi est pourtant relevé, et je vous présente aujourd’hui 4 de mes livres préférés de tous les temps, pour toujours et à jamais. Petite note avant de commencer : je vous fais l’impasse sur les séries de livres, parce que sinon on n’en sort plus. Sachez que mon plus grand amour littéraire est Harry Potter, alors on n’a pas fini d’en parler si vous me laissez partir là-dessus…

Allez, on y va !

Orgueil et Préjugés, de Jane Austen

Située à l’époque georgienne, cette histoire est de celles que je peux relire encore et encore sans jamais m’en lasser. Elizabeth Bennet et Mr. Darcy, deux personnalités que tout oppose, une famille délurée, dont Elizabeth a un peu honte, et la froideur malhabile de Mr. Darcy. Une histoire d’amour, oui, plusieurs en un seul volume en fait, mais qu’est-ce qu’elles sont bien racontées ! Les mots de Jane Austen ont la saveur de l’authenticité : on est loin des amours gnan-gnan, des coups de foudre inopinés que rien ne justifie. On est dans le vrai, dans la pudeur toute en retenue et dans les moeurs d’une autre époque, et pourtant les questionnements, les tourments des personnages sont toujours très actuels. Quand j’ai besoin d’un voyage dans le temps des rubans, des mouchoirs qu’on laisse choir aux pieds de son soupirant, c’est ce livre que je relis, je trouve que c’est une des plus belles histoires d’amour au monde. Ma citation préférée :

Je pourrais facilement pardonner son orgueil, s’il n’avait pas blessé le mien.

Je vous conseille, si vous choisissez de le lire en français, de vous le procurer dans les éditions 10/18. La traduction est très fidèle et vraiment belle à lire.

4 de mes livres préférés • Un invincible été

Une place à prendre, de J. K. Rowling

Dans son premier roman post-Harry Potter, J. K. Rowlig s’est éloignée radicalement de la magie féérique de Poudlard et des enjeux vitaux d’un combat contre le mage noir le plus terrifiant de l’Histoire. Dans Une place à prendre (A Casual Vacancy en VO), on suit les personnages d’une petite ville du sud de l’Angleterre à la suite de la mort d’une de ses figures motrices, Barry Fairbrother, dont le poste devient vacant. Les petites intrigues politiques se succèdent en même temps que les portraits mordants des habitants de cette bourgade insipide. Aussi étonnant que cela puisse paraître, j’ai adoré ce roman, parce que tout au long de ma lecture j’ai rencontré des personnes médiocres. Attention, pas des personnages médiocrement écrits, au contraire ! Non, des personnages un peu petits, un peu mesquins, tous autant qu’ils sont, et surtout celleux qui veulent se donner de l’importance. Il n’y a pas de héros dans cette histoire (ah, ça, ça va vous changer d’Harry Potter !), et j’ai adoré la nuance subtile que chacun possède sous la plume de Rowling, qui est malgré tout pleine de tendresse.

C’est un roman un peu contemplatif, délicieusement british et évidemment très bien écrit, que je conseille à toutes les personnes qui n’ont pas peur de lire un livre sans tomber automatiquement sous le charme d’un ou de plusieurs personnages.

4 de mes livres préférés • Un invincible été

Il faut qu’on parle de Kevin, de Lionel Shriver

On embraye sur un récit beaucoup plus sombre, et extrêmement marquant. Il faut qu’on parle de Kevin (We Need To Talk About Kevin en VO), c’est ce genre d’histoires qu’on n’a pas du tout envie de résumer de peur de gâcher la lecture des personnes qui voudraient le lire. Je dirais que c’est un thriller psychologique, sous forme épistolaire – voilà qui n’est pas courant. Eva écrit à son mari à propos de leur famille, et surtout de leur fils, Kevin, qui n’a rien d’un ange. C’est un roman qui se dévore, qui tient en haleine, qui horrifie et qui questionne : je me suis rarement autant sentie remplie d’interrogations à la fin d’une lecture qu’avec celle-ci. Eva est une mère qui ne sait plus bien pourquoi elle est devenue mère, ni ce qui constitue une famille, et qui remet beaucoup en question celle qu’elle a construite. C’est une histoire touchante, très violente et parfois de manière graphique (c’est rare mais ça ne plaira pas forcément aux âmes très sensibles), et c’est un chef-d’œuvre de psychologie.

Il faut qu’on parle de Kevin a été adapté au cinéma avec Tilda Swinton dans le rôle d’Eva et Ezra Miller dans celui de Kevin. L’adaptation est très bien, aussi grinçante et légèrement glauque que le livre, même si voir Ezra Miller dans un rôle aussi sombre a porté un coup à mon petit coeur. J’ai, néanmoins, préféré le livre, mais avec moi, c’est souvent le cas.

World War Z, de Max Brooks

4 de mes livres préférés • Un invincible été

Je ne sais pas si ce livre parlera à grand monde ici, en tout cas vous le savez peut-être déjà : je suis une grande fan des histoires qui font peur, et surtout des zombies. Je trouve ça fascinant. World War Z, que vous connaissez peut-être à cause de l’adaptation infâme qui met à l’écran Brad Pitt, est une de ces histoires de zombie comme il y en a pléthore, mais c’est, à mon avis, de loin la meilleure. Si vous avez vu le film, faites comme si c’étaient deux histoires qui n’avaient rien à voir : le livre est tellement, tellement différent du film, que vous pouvez sans problème lire le livre sans avoir l’impression que ce sont deux mêmes histoires. A travers les témoignages d’une foule de personnages, recueillis par un agent commissionné par l’ONU, on découvre ce qu’était cette fameuse World War Z, depuis le premiers signes d’épidémies jusqu’à la fin, quand toute la menace ou presque semble être éteinte.

C’est un roman fascinant par sa complexité sur tous les aspects : chaque personne témoin a une personnalité bien distincte, et donc une manière de parler propre (c’est déjà un coup de maître), et il y a un arrière plan géo-politique et social très présent qui marche très bien et qui nous immerge totalement dans ce monde post-apocalyptique, où les humains ont survécu au pire, mais de peu. Fans de survival stories et d’univers soigneusement conçus : foncez !

Voilà, vous connaissez désormais quatre de mes livres préférés ! Il y en a pour tous les goûts : romance, portrait de société, thriller psychologique et zombies qui font grmbl-grougrou (en réalité ils ne font pas ça dans le livre, hein…) : j’espère qu’au moins un de ces titres vous aura intrigué·e ! D’ailleurs, restez dans les parages, car début décembre, je vous promets qu’on reparlera de cette mini-sélection…

Afficher les commentairesFermer les commentaires

24 Comments

  • Dame Andine
    Posted 29 octobre 2015 à 08:27 0Likes

    Merci pour ces suggestions ! Je ne sais jamais trop quoi lire comme roman (alors que la liste d’essais etc. que je voudrais lire est longue :-D – mais bon pour ce détendre le soir, bof).
    J’ai lu ‘Une place à prendre’ – je n’ai pas trop aimé. Plus précisément, comme toi, j’ai aimé l’écriture et le réalisme des personnages. Mais j’ai manqué d’un peu d’action. J’avais l’impression d’être dans un Barnaby (oui j’avoue, j’aime bien :-D) : ambiance british, personnages dépeints sans concession – mais sans l’énigme policière.
    Dans les autres que tu décris, eh bien ça dépendra de l’humeur :-) – si je suis curieuse, ça sera ‘World War Z’, si je suis d’attaque pour un livre manifestement pas très léger, ça sera ‘Il faut qu’on parle de Kévin’, et si j’ai envie de voyager dans le temps, j’irai vers Jane Austen.
    Dans mes romans préférés : ‘Le coeur cousu’ et ‘Du domaine des murmures’ de Carole Martinez, ‘L’enfant méduse’ et ‘Magnus’ de Sylvie Germain (ces quatre-là sont pas drôles, faut être en forme); plus légèrement, ‘L’élégance du Hérisson’ de Muriel Barbery.

    • Pauline
      Posted 29 octobre 2015 à 09:55 0Likes

      Merci pour ton commentaire ! J’ai adoré L’élégance du Hérisson, que je n’ai pas trouvé si léger que cela, et qui m’a beaucoup beaucoup marquée. Je l’ai lu un peu plus jeune, et fiou, c’était intense.
      C’est vrai qu’il n’y a pas trop d’action dans Une place à prendre… mais ce n’est vraiment pas quelque chose qui me gêne, même si c’est vrai que c’est déconcertant !

      • Dame Andine
        Posted 29 octobre 2015 à 11:00 0Likes

        La légèreté du ‘hérisson’ est relative aux livres que j’ai cités juste avant :-D – qui m’ont vraiment trituré les tripes et que je ne conseillerais à personne qui soit déprimé-e, même si je les ai adorés (vraiment ! – j’attends que le dernier de Carole Martinez soit en bibliothèque ;-)).
        Oui je comprends que ça ne gène pas tout le monde, l’absence d’action dans ‘Une place…’. Peut-être que c’est parce que j’en “attendais” que ça m’a frustrée ;-).

        • Pauline
          Posted 30 octobre 2015 à 09:00 0Likes

          Je note alors ces livres qui t’ont tant marquée ! Merci !

  • Aurélie
    Posted 29 octobre 2015 à 10:35 0Likes

    Ahlala, Orgueil et Préjugés… c’est une grande histoire d’amour avec moi.
    J’ai connu l’histoire via le film. Déjà l’affiche du film m’intriguait, mais je ne suis pas allée le voir au cinéma. J’ai attendu qu’il passe à la télé pour l’enregistrer sur VHS (oui ce vieux truc qui n’existe presque plus). Je l’ai regardé une fois, puis une autre fois le lendemain, et encore une fois quelques jours après. L’addiction était là.

    Puis j’ai lu le livre, et bizarrement, malgré le fait que je connaissais l’histoire, j’ai vraiment beaucoup aimé, et je n’ai pas eu l’impression de “doublon”.

    Et ensuite je suis tombée dans la série BBC (qui date de 1995, ou un truc comme ça), et qui bizarrement, même si elle a un peu vieilli, se regarde compulsivement (et Colin Firth est parfois tellement craquant en Mr Darcy, surtout quand il regarde Elizabeth jouer du piano… je pourrais regarder ce passage 10 fois de suite). Si tu ne l’as pas vue, je te la conseille… en VO bien évidemment.

    Bref, tout ça pour dire que c’est en effet la plus belle histoire d’amour, intemporelle, et toutes les versions qui existent sont à lire/regarder sans modération.

    (PS : ce midi je mange “ton” risotto, un délice, je crois que j’ai déjà fait la recette plus de 4 fois !)

    • Pauline
      Posted 29 octobre 2015 à 10:41 0Likes

      Je ne me suis toujours pas résolue à regarder la version de la BBC, j’aime vraiment beaucoup le film, je pense que ça me ferait tout bizarre ! Mais je vais le faire, un jour, sûrement :P Pour la petite histoire, quand j’ai lu le livre pour la première fois, au lycée, je suis ensuite allée passer quelques jours chez ma marraine, qui avait la VHS du film… et que j’ai aussi regardé en boucle, genre 5 fois en 3 jours ;)
      Merci pour ton commentaire, et bon appétit ! :P

  • Coralie
    Posted 29 octobre 2015 à 13:17 0Likes

    Aaaah… Orgeuil et Préjugés… Des frissons rien que d’y penser, ce que je peux l’aimer ce livre !!! <3
    Quant aux autres eh bien… tu m'as convaincue d'essayer! :D

  • Sophie
    Posted 29 octobre 2015 à 13:30 0Likes

    Eh bien on est d’accord pour 2/4 ! Je n’ai jamais lu Orgueils et Préjugés, il est sur ma liseuse en attente mais je finis toujours par ne pas le choisir, je ne sais pas pourquoi… Peut-être que t’avoir lue sur le sujet m’y incitera lorsque j’aurai terminé mon prochain livre ;)
    Je n’avais jamais entendu parler de We Need To Talk About Kevin mais ça m’attire beaucoup, merci pour la suggestion !

    Par contre World War Z… Halala… Pour l’histoire, j’étais en vacances aux USA avec mes parents il y a deux ans, en mobile home, et nous nous sommes arrêtés pour faire les courses au Walmart. J’étais à court de bouquins (je finis toujours par l’être même si j’en emmène des tonnes) donc j’ai traîné dans la section livres et le film allait sortir, du coup ils avaient mis le livre en tête de gondole. Je l’ai choisi un peu au hasard j’avoue, mais j’ai été incapable de le lâcher pendant les quelques jours qui ont suivi ! On roulait vers Niagara Falls et moi, je dévorais World War Z ! Je trouve que ce livre est au-delà de l’histoire de zombies, ça va tellement plus loin que cela, c’est tellement réaliste… Oh non là vraiment pour moi c’est un incontournable ! Si tu es adepte d’audiobooks (c’est toujours pratique quand on fait de longs trajets en voiture par exemple), je te conseille vraiment celui de World War Z, je l’ai écouté cet été sur la route des vacances et c’est juste TROP bien fait, avec plein d’acteurs connus !

    Et j’ai adoré The Casual Vacancy. Pour toutes les raisons que tu as données. J’avais peur que Jo ne fasse plus rien, ou qu’elle fasse un genre de Harry Potter revisité. Et là, révélation ! Je savais qu’elle écrivait bien, mais les détails, le rythme des phrases… J’ai adoré ! Tu as lu The Cuckoo’s calling ? J’ai bien aimé aussi, mais un peu moins que The Casual Vacancy. Mais je lirai les tomes suivants de la série avec plaisir :)

    Alors moi je suis également adepte de livres Jeune Adulte (en fait je lis beaucoup, et beaucoup de choses différentes, par périodes), polars, thrillers, fantastique, zombies… Si je devais conseiller quelques livres, ce serait : The Fault in Our Stars (John Green) (le livre est bien mieux que le film, qui est pourtant pas mal), Perks of Being a Wallflower (Stephen Chbosky) (encore une fois, livre mieux que le film qui m’a pourtant arraché quelques larmes), Night Circus (Erin Morgenstern) (maaaagnifiquement bien écrit, c’est un de mes coups de cœur en jeune adulte de ces dernières années), tous les Pierre Bottero (La série Ewilan et la série Ellana tout particulièrement – c’est de la poésie ce qu’il écrit), Un avion sans elle (Michel Bussi), La forêt des ombres (Franck Thilliez) (que j’ai rencontré, très sympa ce monsieur).

    Il y a bien sûr teeeeellement d’autres livres que j’ai adoré… N’hésite pas à refaire un article similaire, j’adore :D

    Bisous !

    • Pauline
      Posted 30 octobre 2015 à 08:59 0Likes

      Oh lala oui The Fault In Our Stars est magnifique, et j’ai vraiment vraiment adoré Perks of Being a Wallflower, que j’ai trouvé tellement tellement beau ! Ca m’a beaucoup parlé. Et je suis aussi une grande fan de la littérature YA, surtout que je trouve qu’elle prend de moins en moins les jeunes adultes pour des quiches et qu’on arrive à des trucs très très intéressants et questionnants. Et aussi un peu perturbant : c’est quand même, pour moi, révélateur que la littérature jeunes adultes montre des choses aussi sombres sur la société que The Hunger Games et Divergente, par exemple. Quelque part, pour moi, c’est un symptôme. Bref, j’adore, je suis intarissable sur le sujet !

      Sinon, j’ai bien aimé The Cuckoo’s Calling, il y a aussi The Silkworm qui est sorti et tout récemment le dernier tome dont je ne me souviens plus du nom. J’adore les histoires de détectives très british comme ça, les whodunnit à la Agatha Christie, donc c’est vraiment ma came. Par contre je trouve que ce n’est pas ce qu’elle a écrit de mieux, mais c’est très divertissant et ça me tient en haleine et je n’attends pas grand chose d’autre de romans appartenant à ce genre. Merci pour tes recommandations, je les note précieusement ! Et je ne manquerai pas de reparler de mes livres préférés, compte sur moi ;)

  • Laëtitia
    Posted 29 octobre 2015 à 16:11 0Likes

    Ça alors, c’est drôle, sur les 4, nous en partageons deux ! (Quoique je n’aurais peut-être pas mis Une Place à prendre parmi mes préférés-préférés, ce serait plutôt J. K. Rowling elle-même qui est mon écrivain d’amour de toujours) (et pour les deux autres, c’est surtout que je suis une âme un peu trop sensible…).
    Du coup, j’attends avec impatience de nouvelles idées lectures ^^

    • Pauline
      Posted 30 octobre 2015 à 08:54 0Likes

      Mes préférés de tous les temps de J.K. sont les Harry Potter, évidemment ;) mais j’ai aussi vraiment beaucoup aimé Une place à prendre.

  • Simone
    Posted 29 octobre 2015 à 20:54 0Likes

    J’aime beaucoup ce genre de billets, je trouve que nos goûts littéraires en disent beaucoup sur la personne que nous sommes. Dans ta sélection, je n’en ai lu qu’un, “Il faut qu’on parle de Kevin”. Il l’avait laissé mitigée. C’est un roman assez dur, pas mal écrit, qui dit des choses très fortes sur l’amour maternel et de la violence de notre société mais je l’avais trouvé parfois un peu caricaturale et pas toujours vraisemblable. Bon, je l’ai lu il y a longtemps alors mes souvenirs sont un peu flous mais je crois que j’aurais trouvé l’histoire bien plus forte si Kevin avait été un gamin banal, dans une famille banale. Dans le genre, bouquin qui fout mal à l’aise, je ne sais pas si tu connais, il y a “Le Dîner” de Herman Koch. Moins bien écrit, pas mal d’invraisemblances aussi mais il a le mérite de pousser le lecteur dans ses retranchements. Glaçant.
    Sinon, je me laisserai bien tenter par Wolrd War Z.

    • Pauline
      Posted 30 octobre 2015 à 08:53 0Likes

      C’est vrai que Il faut qu’on parle de Kevin n’est peut-être pas très réaliste… Mais ça m’a aussi fait me poser plein de questions : qu’est-ce que fait, ressent, une mère quand son enfant devient comme Kevin, mais aussi est-ce que c’est possible qu’un enfant naisse comme ça ? Quand je l’ai lu j’étais en plein dans ma période de questionnement sur le lien parent-enfant, et l’attachement qui se fait très tôt, et le profil d’Eva est vraiment intéressant… bref, il n’est pas très réaliste, et surtout pas au regard de l’histoire américaine, mais j’ai adoré quand même.
      Je note ta recommandation, merci beaucoup !

  • Auriane
    Posted 31 octobre 2015 à 10:04 0Likes

    Tu me donnes envie de ressortir Pride and Prejudice de ma bibliothèque… :I merci pour ces recommandations en tout cas, c’est noté sur mon petit carnet et mon interminable liste de livres à lire ^^
    (et puis un peu de J. Austen me changera, je viens de finir le Fleau de King, c’est clairement pas le même registre haha)

    • Pauline
      Posted 31 octobre 2015 à 10:47 0Likes

      Fais pas cette tête-à, c’est génial Pride & Prejudice ;)
      C’est marrant on m’a conseillé de lire Le Fléau pour préparer mon NaNo de cette année ! Bon j’aurais clairement pas le temps donc ce sera… après !

      • Auriane
        Posted 31 octobre 2015 à 15:12 0Likes

        Je pense que c’était parce qu’il est très (…) très étoffé (genre limite un roman fleuve quoi) et que y’a une multitude de personnages… ça plus un thème un peu apocalyptique, quelques réflexions sur le bien et le mal (et sur la relativité de tout ça, au passage, même si Bien et Mal -avec les majuscules oui oui- sont incarnés dans deux personnages ). Je pensais toujours au NaNoWriMo aussi en le lisant, en me disant que fichtre, j’aimerais bien savoir monter une intrigue comme ça, sans parler des personnages (si tu le lis, Tom Cullen est mon chouchou)
        Enfin de toute façon King est assez fort pour dépeindre une atmosphère, même si elles souvent souvent glauques ^^”
        ça y est j’ai sorti P&P, c’est reparti! (et après, ça sera l’Homme révolté de Camus, dont j’attends beaucoup)

        • Pauline
          Posted 1 novembre 2015 à 15:39 0Likes

          Tu m’as beaucoup donné envie de le lire, un grand merci ! Je ferai ça dès début décembre, j’ai trop envie maintenant :D
          Stephen est en effet très fort pour les atmosphères, je me souviens d’une description de lever (ou coucher) de soleil sur une ville, les mots employés étaient tellement imagés, j’avais l’impression d’y être !

  • Federico
    Posted 8 novembre 2015 à 00:34 0Likes

    Salutations Pauline,
    Federico est ravi d’entendre enfin parler de tes lectures ! Sans aucune surprise, il y trouve Jane Austen, quel délice, Federico est lui-même un janéite passionné !
    Une place à prendre est un bon roman, JK Rowling très bonne conteuse, mais Federico n’a pas eu de coup de cœur non plus. Dernièrement, il a fini Testament à l’anglaise de Jonathan Coe, et a adoré ce roman extrêmement british, dans son humour, ses personnages, son flegme… Bientôt il en parlera sur son blog ;)
    Lapinesquement vôtre,
    Federico, le lapin culturé

    • Pauline
      Posted 9 novembre 2015 à 11:29 0Likes

      Je note Testament à l’anglaise, merci Federico ;) A bientôt !

  • Sabine
    Posted 19 novembre 2015 à 19:05 0Likes

    Trop contente de voir que tu classes Une place à prendre dans tes livres préférés. Beaucoup de personnes m’ont dit déçues par ce livre, qu’elles n’ont pas toujours fini, et les critiques n’ont pas été formidables. Moi j’ai adoré. Adoré retrouver la plume de J.K. qui, quoi qu’on en dise, a quelque chose de virtuose. Et adoré sa subtilité et son talent à construire des personnages aussi nuancés, que l’on méprise facilement dès lors qu’ils sont décrits d’un point de vue extérieur, et dont on apprend à aimer les faiblesses lorsqu’on voit mieux ce qui se passe à l’intérieur d’eux. Je trouve que c’est un roman qui enseigne bien la tolérance. Comme dans la vie, on juge, on les juge… et puis quand on comprend qu’ils sont ce qu’ils sont, des êtres normaux, avec leurs peurs, leurs appréhensions, leurs doutes, mais aussi leur tendresse, leur sensibilité, leur beauté, on est bien obligés de les respecter quand-même. Un côté blanc, un côté noir, comme chez chacun d’entre nous… :)

    • Pauline
      Posted 19 novembre 2015 à 19:40 0Likes

      Je suis tout à fait d’accord avec toi, à 100% ! :D

  • Leslie - Tache de Rousseur
    Posted 27 novembre 2015 à 09:21 0Likes

    Je suis très atttirée par Une place à prendre de JKR. J’ai adoré ces romans publiés sous le pseudo Robert Galbraith (Cormoran strike) mais je n’avais entendu que des avis mitigés sur Une Place à prendre et n’ai donc jamais tenté de le lire. Mais je vais y remédier, tu me donnes envie :)

    • Pauline
      Posted 27 novembre 2015 à 11:16 0Likes

      Oui les avis sont très mitigés, je pense vraiment que c’est un style qu’il faut aimer, c’est une satire de la société qu’a écrit J.K. et il n’y a pas d’action et pas vraiment de suspense. A mon avis, soit on adore, soit on est mortellement ennuyé·e ;)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.