L‘été, et plus généralement les vacances, c’est pour beaucoup le temps de renouer avec la lecture, qu’on délaisse parfois à cause de notre emploi du temps trop chargé, de nos journées frénétiques qui passent trop vite. Je me suis rendu compte que je n’avais pas beaucoup lu, entre septembre et juin : j’avais commencé à relire les Harry Potter, mais j’ai ensuite été prise par un challenge d’écriture (plus le temps de lire, donc), et ensuite, toutes mes habitudes se sont délitées. Moi qui suis une grande lectrice, j’ai de plus en plus de mal à trouver des livres qui me portent et me transportent, d’autant que j’essaye de ne plus en acheter et je privilégie les livres que je peux trouver gratuitement sur ma Kindle. Le choix est donc parfois réduit, et je médite longuement mes achats, même numériques, avant de les concrétiser.

Pourtant, j’ai envie de vous parler plus souvent de mes lectures, et j’ai décidé de commencer ça cet été en vous racontant rapidement mes dernières découvertes, et si ça vous plaît, on pourra en faire un rendez-vous plus régulier. Au menu de ce billet, deux livres plutôt axés sur le développement personnel, un Stephen King dont je n’avais jamais entendu parler, et un magazine !

Lectures estivales • Un invincible été

Les mots sont des fenêtres, de Marshall Rosenberg

J’ai terminé ce livre un peu avant le début de l’été à proprement parler, mais il est tellement bien que je me devais de vous en parler. Je voulais en faire un long article, y parler de la communication non-violente de manière plus approfondie, mais finalement le temps m’a manqué et l’inspiration aussi, pour être tout à fait honnête.

Ce livre, donc, est une introduction à la communication non-violente (souvent abréviée CNV) : on y découvre tous les bienfaits de ce type de communication, ainsi que plein plein de manières de la mettre en place au quotidien. L’idée, c’est que les conflits sont inévitables (à moins qu’on soit tous des clones), et que notre job, c’est de savoir exprimer nos désaccords, et nos besoins, sans violence. J’ai lu ce livre en anglais, car c’était dans cette langue uniquement que le format Kindle était disponible, mais il existe en français en version papier. Je l’ai trouvé très facile à lire. C’est un incontournable pour quiconque cherche à apaiser ses relations avec les autres, sans pour autant s’écraser et ne plus écouter ses propres besoins. Les outils proposés sont utilisables dans toutes les sphères de la vie, que ce soit professionnellement ou dans la vie privée.

A retenir : pendant un conflit, mieux vaut parler en “je” (ressens ceci) plutôt qu’en “tu” (as fait cela). La phrase-type :

  • Quand… (raconter l’événement précis qui déclenche le conflit)
  • Je… (exprimer l’émotion ou les émotions ressenties)
  • Parce que… (identifier le besoin qu’on avait et qui n’est pas comblé)
  • (optionnel) Donc… (trouver une réparation possible, un compromis, une manière de maintenir le lien)

J’en profite également pour ajouter ce petit billet trouvé sur Tumblr (en anglais) qui explique pourquoi la Communication Non-Violente n’est pas adaptée à toutes les situations, et qu’elle peut faire plus de mal que de bien aux personnes marginalisée, opprimées et abusées. Cela ne remet pas en question mon idée que la CNV est la communication de demain, mais je pense également qu’aujourd’hui, elle ne peut pas encore être érigée en modèle inconditionnel.

Lectures estivales • Un invincible été

Imparfaits, libres et heureux, de Christophe André

Je connaissais Christophe André de nom, de par les lectures de ma maman, sans jamais avoir eu le temps de me pencher réellement sur son travail. J’ai choisi d’acheter Imparfaits, libres et heureux parce que je trouve le titre très joli, et surtout parce que le sous-titre est “Pratiques de l’estime de soi”. Ce ne serait pas mentir que de dire que j’ai besoin de travailler sur mon estime de moi, et j’avais l’espoir que ce livre m’aiderait, pas forcément à guérir, mais au moins à comprendre. Je trouve que le style de Christophe André n’est pas des plus faciles à lire, mais je persévère parce que c’est un livre très important. C’est le genre de lecture qu’il faut digérer, je n’arrive pas à en lire plus de quelques chapitres par jour, parce qu’il me faut beaucoup réfléchir sur ce que je viens de lire entre deux “sessions”. (un peu comme entre deux rendez-vous chez un·e thérapeute)

Ce livre aborde donc l’estime de soi, pourquoi elle est parfois basse, pourquoi elle est parfois haute mais très fragile, et comment faire, peu à peu, pour retrouver une estime de soi saine. Christophe André ne dit pas qu’une estime de soi saine, c’est être toujours satisfait de soi et ne jamais douter de ce qu’on fait ou de qui on est, au contraire. Pas de miracle à travers ces pages, et heureusement. Il s’agit plutôt d’apprendre à rebondir mieux et plus vite après les échecs (qui sont inévitables), à comprendre les mécanismes de nos peurs sociales et affectives, pour ne plus se laisser dicter par elles et accepter d’être “nous”, avec nos défauts, mais aussi en sachant reconnaître nos qualités.

Lectures estivales • Un invincible été
Lectures estivales • Un invincible été

Salem’s Lot, de Stephen King

C’est le deuxième roman publié par Stephen King, et je crois qu’on n’en entend pas beaucoup parler. Perso, j’adore Stephen King, il m’a fait passer des nuits très courtes et très agitées avec pas mal de ses bouquins (Simetierre, Running Man…), j’ai vraiment aimé Doctor Sleep, l’un des derniers livres parus et la suite de The Shining, bref, je suis une adepte. J’ai pas mal de ses livres sur ma Kindle et je les ouvre un peu au hasard, certains ne seront jamais lus (Jessie, cette abomination), mais d’autres, comme Salem’s Lot, me tiennent en haleine jusqu’au bout.

C’est l’histoire d’un mec qui revient dans sa ville d’enfance, et évidemment il commence à se passer des choses pas bien claires une fois qu’il est là. Je vous interdis d’aller voir la page Wikipédia du roman, parce qu’elle spoile tout, et j’ai adoré ne rien savoir du tout en commençant ma lecture, sachez juste que c’est très effrayant, super glauque et différent de tout ce que j’ai lu sur le sujet. Je vous épargnerai la phrase bateau “olala, Stephen King est vraiment un maître de l’horreur”, mais je n’en pense pas moins, na.

Lectures estivales • Un invincible été

Yoga Journal, le magazine du yoga

Il existe au moins 3 publications périodiques sur le yoga à ma connaissance, et j’étais justement en train de les comparer sur Internet, quand il a fallu que je me rende en librairie et bim bam boum, je tombe sur Yoga Journal, qui est une adaptation française du magazine du même nom, originaire des Etats-Unis. (of course)

Je l’ai donc acheté, parce qu’il est très joli et bien foutu au premier regard, et je ne regrette pas du tout mon choix, à tel point que je me suis abonnée pour un an. Cette publication est bimensuelle, j’ai donc en ma possession le numéro de juillet-août. J’ai particulièrement aimé le fait que chaque numéro fait la part belle à une posture (ou deux) dans un dossier. D’ailleurs, un très grand nombre de postures sont abordées, même en dehors du dossier, et assez bien expliquées pour que je n’aie pas peur de les essayer chez moi. Il y a quelques pages de shopping et de pubs, mais rien de très gênant. J’ai aussi beaucoup aimé que le magazine ne soit pas rédigé uniquement à destination des femmes (en genrant tout au féminin), comme c’était le cas d’un autre magazine que j’ai feuilleté. Et qui d’ailleurs prônait “du yoga pour un ventre plat, pour dire adieu à nos complexes en maillot de bain”, ce qui m’a beaucoup énervée car c’est à des années-lumières de l’esprit yoga. (ironique puisque le nom du magazine était, justement, Esprit Yoga)

Comme j’ai décidé d’arrêter les cours de yoga hebdomadaires à la rentrée, je cherche des ressources pour varier mes pratiques à la maison (que j’espère presque quotidiennes dès septembre). Ce magazine se révélera sûrement très utile, en complément des vidéos de la chaîne Yoga With Adriene. Je vous le conseille chaudement, il est très agréable à lire, joli, vraiment intéressant et je trouve qu’on en a pour son argent parce qu’il aborde beaucoup de sujets différents dans un même numéro.

(petit bonus : Mathilde Piton y écrit une petite chronique rigolote, je vous avais parlé de cette blogueuse/autrice dans cet article)

Lectures estivales • Un invincible été
Lectures estivales • Un invincible été

Voici donc un aperçu de mes dernières lectures. Vous constatez que j’ai des goûts plutôt éclectiques, je pense qu’il y a de bonnes chances pour que vous trouviez au moins un livre dans vos goûts parmi tous ceux que je lis en l’espace d’une année. Alors, on se dit à bientôt pour un nouveau billet de ce type ?

Afficher les commentairesFermer les commentaires

16 Comments

  • Ana
    Posted 5 août 2015 à 00:54 0Likes

    Coucou,

    je visite régulièrement ton site et “j’attendais” ce moment.
    Dans un précédent article, tu émettais le souhait d’axer davantage ton blog sur la lecture, je me trompe ?
    Nous n’avons pas lectures communes, considérant celles dont tu parles ici.
    J’espère te lire vite, peut-être sur un tout autre sujet.

    A bientôt,

    Ana.

    • Pauline
      Posted 6 août 2015 à 12:45 0Likes

      Pas de l’axer d’avantage sur la lecture, mais de laisser à ce sujet plus de place qu’il n’en a actuellement :)
      Merci pour ton commentaire, à bientôt.

  • Caroline
    Posted 5 août 2015 à 07:25 0Likes

    Super lectures ! J’avoue que je ne suis pas très développement personnel… Enfin si mais pas l’été ;-P ! Cet été j’ai donc lu “Arsène Lupin la demeure Mystérieuse”, que je ne connaissais que de nom et je me suis régalé, j’ai hâte d’en lire d’autres…Et j’ai commencé très récemment “Le Parfum”, même si je suis au début , c’est un vrai plaisir à lire, beaucoup plus facile que ce que j’aurai pensé au premier abord. (mais comme je suis une joueuse j’alterne avec “Zelda A link between world” sur 3ds hihi)

    De tes lectures, je lirai bien le Stephen King, et si je m’y met je commencerai probablement par les titres que tu proposes (autant commencer par un bon ^^), “Salem’s Lot” a l’air cool Oo ! et le magazine Yoga je l’ai vu aussi, j’ai hésité à la prendre, mais je suis toujours dans ma période sport active et le magazine “Vital” (e son homologue de cuisine “Vital food”) me correspond mieux pour le moment ;-) Mais je l’ai zyeuté, j’aimerai bien le feuilleter un jour ;-) !

    • Pauline
      Posted 6 août 2015 à 12:45 0Likes

      J’ai adoré Le Parfum !
      J’espère que tu aimeras Salem’s Lot :D

  • Nolwenn
    Posted 5 août 2015 à 15:16 0Likes

    Hello! J’ai aussi en ma possession le livre de Christophe André, je partage avec toi le fait qu’il n’est pas simple à lire et qu’il nécessite du temps. Pendant les vacances, je lis le magazine Flow que j’apprécie particulièrement et dont je lis absolument tout (même les articles qui ne m’attirent pas à la base) , et Nymphéas noirs de Michel Bussi. Voilà la miss! Ah si je suivrais tes prochains posts du genre avec plaisir!

  • Agathe
    Posted 5 août 2015 à 20:16 0Likes

    Bonjour!
    D’abord, je dois dire que j’adore ce blogue et que je suis bien contente à chaque suggestion de lecture!
    Mon auteur de vacance est Daniel Pennac depuis quelques années déjà: à chaque fin de session (je suis étudiante), je dévore au moins un de ses livres pour réussir à me remettre des examens et décrocher complètement.
    C’est amusant: je connais aussi Christophe André par les lectures de ma maman!
    J’ai remarqué une petite coquille dans le texte : le féminin de “auteur” est “auteure”, avec un E, tout simplement (selon mon dictionnaire). Je suis vraiment heureuse de voir que la féminisation des titres a traversé l’Atlantique! Ici, au Québec, c’est acquis, je vous souhaite la même chose!
    Encore merci pour toute la beauté que ce blogue apporte dans ma vie!
    Agathe

    • Pauline
      Posted 5 août 2015 à 22:18 0Likes

      Merci pour ton commentaire très touchant ! Je ne connais pas beaucoup Daniel Pennac, je pense que je rate quelque chose !
      Le mot “autrice” existe bel et bien dans la langue française, depuis plus longtemps que le mot “auteure” d’ailleurs :)

  • Julie
    Posted 7 août 2015 à 10:47 0Likes

    Hello,
    merci pour cet article et le blog bien sûr que je prends plaisir à suivre !
    Je m’interrogeais justement sur un magazine de yoga et je pense que je vais celui dont tu parles. J’ai lu bcp de stephen king plus jeunes, je les dévorais avec mon frère, mes goûts ont changé depuis.
    Je reviens de vacances et j’avais besoin de me remettre à dévorer des livres car ces derniers temps j’ai un peu délaissé ce plaisir. J’ai également le livre de Christophe André que je n’arrive pas à terminer ou avancer…. :-) je ne l’avais pas pris avec moi après hésitations
    Voici mes lectures de la semaine passée : le magazine psychologie (pour l’avion et le bus), un san-antonio, je n’avais jamais lu, bon c’est fait :-), sinon j’ai lu sur les conseils de maman “le dernier gardien d’Ellis Island” de Gaelle Josse, qui romance l’histoire de cette fameuse île de passage pour les immigrants aux E-U, j’ai apprécié, et “Les quatre saisons de l’été” de Grégoire Delacourt (La liste de mes envies), un roman très bien écrit, mon coup de coeur de cet été ! Ensuite j’ai dévoré “entre mes mains le bonheur se faufile” d’Agnès Martin-Lugand, un roman sur la couture bien sympathique. J’ai commencé “premières fois” un petit livre chez librio qui retrace des témoignages de “premières fois” (des trucs que j’adore faire), à lire avant de s’endormir ou au réveil, ou partout en fait, c’est pratique à lire car une compilation de témoignages. Oui tout ça en 9 jours, je m’en rends compte en l’écrivant, je lis vite et j’avais du retard à rattraper :)
    Sinon côté développement personnel, j’aime bcp en lire, ma bible inspirante c’est “power patate” de F. Servan-schreiber (j’ai adoré aussi 3 kiffs), je suis aussi “catherine aimelet-périssol” qui fait des ateliers d’ailleurs (comment apprivoiser son crocodile) mais c comme le livre d’André, dur de le finir…
    On vient de me conseiller “le pouvoir du moment présent”, que j’ai hâte de lire !
    Sur ma table de nuit, les “4 accords toltèques” que j’ai lu et relis régulièrement.
    Bon sur ce, j’arrête car je suis en train d’écrire un roman :)
    A bientôt

    • Pauline
      Posted 8 août 2015 à 10:25 0Likes

      Merci pour ton partage ! J’aime beaucoup Florence Servan-Schreiber, mais je n’ai pas lu son dernier livre. J’essayerai de me le procurer, il a l’air très bien !
      A bientôt :)

  • Florie
    Posted 12 août 2015 à 14:29 0Likes

    Oh, cet article m’inspire beaucoup de choses! Déjà, je suis contente de lire un article sur tes lectures, c’est toujours inspirant en tant que lecteur d’avoir quelques suggestions de personnes avec qui, potentiellement, on partage un certain nombre de goûts et questionnements communs.

    D’abord, le livre de Christophe André: il m’avait été envoyé pendant mon année d’échange au Japon, une époque où mon estime de moi était au plus bas, et je pense qu’il a été d’une aide inestimable. J’espère qu’il t’apportera autant qu’il m’a apporté :)

    Ensuite, autrice! Mais oui! J’ai lu le livre d’Eliane Viennot sur les évolutions “masculinisantes” de la langue Française (“Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin!”), où elle consacre tout un passage à acteur/actrice versus auteur/? en expliquant que le mot “autrice” est en réalité vieux de plusieurs centaines d’années et a été gommé de notre usage par un patriarcat qui voulait réserver la forme masculine à certains métiers. C’est quand même une sacrée coïncidence de lire de mot dans ton billet quand j’en ai découvert l’origine juste ce week-end. Bref. Voilà.

    • Pauline
      Posted 14 août 2015 à 09:55 0Likes

      Merci Florie pour ton chouette commentaire !
      J’ai tendance à utiliser le mot “auteure” par habitude mais j’essaye de changer ça, parce qu’à l’oral on n’entend pas forcément la différence entre le féminin et le masculin, et parce que comme toi j’ai appris que autrice était un mot très ancien et qu’il avait été effacé par le patriarcat. Ca a le don de me rendre dingue ;)
      A bientôt !

  • Charly
    Posted 16 août 2015 à 09:39 0Likes

    Hey !
    Tu me donnes envie de me remettre à Stephen King ! Je m’étais lassée de ses romans en essayant de lire Ça, je n’avais pas du tout accroché. Si tu ne l’as pas déjà lu, je te conseille vivement “Histoire de Lisey”. C’est sans aucun doute celui qui m’a le plus marqué (et un peu traumatisée, je l’ai lu quand j’étais ado ^^).
    Cet été pour moi c’était Le Choeur des Femmes de Martin Winckler, qui m’a vraiment beaucoup apporté. Maintenant je vais enchaîner sur un ou deux romans d’Irvin Yalom, un professeur en psychiatrie qui mêle très souvent psychologie et philosophie dans ses écrits :)

    • Pauline
      Posted 16 août 2015 à 09:46 0Likes

      Ahlala… J’ai lu “Ça” aussi, en traduction française alors je ne sais pas si ça a changé quelque chose, mais Dieu que j’ai trouvé ça chiant… (et 300% malaisant aussi mais du coup autant voir le film qui est beaucoup moins long à mon sens)
      Je note, je ne connais pas du tout Histoire de Lisey !
      Le Choeur des Femmes a été un coup de coeur pour moi, il m’a aidée à trouver une praticienne pour parler réellement contraception et à être plus vigilante aussi face au comportement des médecins que je rencontrais. J’aime vraiment beaucoup Martin Winckler, je trouve que ce qu’il fait est génial. Merci pour ton commentaire !

  • lathelize
    Posted 19 août 2015 à 10:19 0Likes

    Pour pratiquer le yoga à la maison, tu as aussi les chouettes DVD de mika de brito distribués par Natures et découvertes.
    Et des DVD anglosaxons traduits en français ( j’en avais chroniqué plusieurs sur mon blog au cours de l’année)

    • Pauline
      Posted 19 août 2015 à 10:51 0Likes

      Merci pour ta suggestion ! Je ne suis pas trop DVD, je ne l’ai jamais été, je trouve que c’est une perte d’espace inutile dans mon intérieur :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.