365 matins : c’est quoi ?

365 matins, ce sont tout simplement de courts textes publiés quand je veux, quand je peux. Le but ? Entretenir ma créativité, entraîner ma plume, et prendre l’habitude de créer, si ce n’est tous les jours, au moins très souvent, des histoires avec des bouts de moi dedans.

Sur 365 matins, il n’y aura pas de préavis. Les textes sont publiés toujours sur la même page, ils se succéderont, et auront chacun une durée de vie d’environ 30 jours. Au bout de ce temps donné, les textes les plus anciens disparaîtront, histoire que la page reste à peu près lisible, et que je puisse, si je le souhaite, en retravailler certains. Evidemment, je garde tout sous le coude, il n’est pas exclu qu’un jour vous puissiez vous procurer les 365 matins d’un coup. Une fois que le projet sera terminé.

F.A.Q.

Est-ce qu’il y aura vraiment 365 textes ? Ah ah ah. Probablement pas, soyons honnêtes. Entre la vie qui est parfois impitoyable, l’inspiration qui se travaille mais qui dépend aussi de plein d’autres facteurs, et une volonté de publier des choses qui ont du sens, qui me rendent fière… Autant vous dire que c’est un joli titre, 365 matins, ça sonnait bien. Ca donne une intention, aussi, et finalement c’est ça qui compte.

Pourquoi les textes sont numérotés et surtout, pourquoi les numéros ne se suivent pas ? J’ai décidé de numéroter tous les textes pour suivre la logique de ce titre, et de les numéroter selon les jours de l’année. Si on passe du 47. au 51., cela veut tout simplement dire que je n’ai rien écrit pour 365 matins entre le 47e et le 51e jour de l’année. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur.

On ne peut pas commenter ? Eh non ! J’ai essayé d’activer les commentaires sur cette page, et ça n’a pas marché. Je suis une petite belette en code et si un·e professionnel·le voyait celui de ce site, iel s’arracherait probablement les cheveux. Mais comme j’ai autre chose à faire que d’essayer de comprendre pourquoi rien ne va jamais comme je veux, pour l’instant, ça restera comme ça. Si vous voulez réagir à un texte en particulier ou au concept en général, vous pouvez toujours me joindre sur Twitter, sur Instagram, par mail ou sur ma page Facebook. Je vous lirai et vous répondrai avec plaisir !