1
Déc
2018
5

Esprit de Noël

Ça y est, on est en décembre. Je suis légalement autorisée à vous parler de Noël, et j’ai envie de vous en parler parce que j’adore cette période. Je sais qu’elle a plein de défauts. C’est une période de surconsommation, de suremballage, de surgaspillage, c’est une période pas très sympa envers les animaux, envers la planète, et pour beaucoup de personnes aussi, c’est une période difficile à vivre, avec ou sans famille. Mais moi j’adore Noël. Alors j’ai envie de partager avec vous mon esprit de Noël. Ça vous dit ?

Ma maman me disait que si pour elle Noël était sacré, c’était parce que quand elle était enfant, alors même qu’elle, ses parents et son frère étaient éloignés du reste de leur famille, installés dans une région inconnue, ses parents (mes grands-parents, donc, avec qui on fête toujours Noël, tous les ans), avaient tout fait pour que les fêtes soient un moment féérique pour leurs enfants. J’ai trouvé ça beau.

Tous les ans, le 24 décembre, on se fait beaux. On met de jolies tenues, je me maquille une fois par an et c’est pour Noël, je me coiffe pour de vrai et on se donne rendez-vous chez mes grands-parents pour le réveillon. Ma grand-mère met les petits plats dans les grands — et depuis que je suis végétarienne, j’ai le droit à de plus en plus de grands petits plats végétariens le soir de Noël. Elle déniche une recette de cocktail et mon oncle ou mon grand-père manient le shaker pour l’apéro. Quand les enfants étaient petits, un adulte disparaissait toujours au moment opportun pour que le Père Noël arrive, je ne compte plus les bandes VHS où je m’entends dire « parrain parrain, tu as raté le Père Noël !! » et mon parrain de répondre « oh lala zut alors, mince……. ». Le jour où j’ai compris que c’était lui le Père Noël, parce que j’avais reconnu sa voix, je n’ai rien osé dire de peur de ne plus avoir de cadeaux. C’est bizarre ça, je voyais bien pourtant que les adultes avaient toujours des cadeaux ? L’esprit des enfants fonctionne étrangement.

Avant, les adultes attendaient les douze coups de minuit pour ouvrir leur premier cadeau. Maintenant, on s’autorise à en piocher avant, pour éviter que le réveillon dure jusqu’à 7 heures du matin. Tous les paquets sont disposés autour du sapin, dans un joyeux bazar immense parce qu’on est nombreux. On mange beaucoup, je suis passée de l’eau au vin blanc au vin rouge, on rigole énormément et j’adore toujours autant déballer des cadeaux.

C’est mon petit côté égoïste, matérialiste. J’aime profondément recevoir des cadeaux. Je ne suis pas vraiment du genre à minauder quand on propose de m’offrir quelque chose (j’accepte), à dire « t’es fou/folle, fallait pas ! » quand on me tend un paquet. Je suis bien trop contente qu’on ait pensé à moi. Heureusement, je compense ce petit défaut en adorant aussi offrir des cadeaux, voir le visage des gens quand ils déballent ce que je leur ai si amoureusement acheté et emballé.

Si vous cherchez des idées pour un Noël moins consumériste, plus vert, je vous conseille d’aller faire un tour chez Natasha du blog Échos verts, qui a beaucoup d’articles consacrés aux fêtes de fin d’année, et sur le blog éphémère Santa is Green, qui pourra vous aider à greenifier votre réveillon de plein de manières différentes. Chez moi, Noël est loin d’être très écolo, et j’avoue que pour l’instant, ce n’est pas trop dans mes préoccupations. Mais dans cet article, j’ai envie de partager avec vous deux choses : mon calendrier de l’Avent DIY (et réutilisable, si tout se passe bien), et un extrait de ma liste de Noël, où j’ai essayé d’être le plus durable possible, d’une manière ou d’une autre. C’est parti ?

Un calendrier de l’Avent DIY

Ce ne sera pas le premier, ni le plus original, ni le plus green que vous verrez sur Internet, mais je suis très fière de cette première tentative de calendrier de l’Avent, alors pourquoi se priver ? Je vous l’ai présenté en story Instagram, mais pour celleux qui ne l’ont pas vu / ne me suivent pas là-bas, hop je reprends.

À la base je voulais offrir un petit calendrier homemade à mon amoureux, qui chaque année me voit craquer sur un calendrier au moins un peu fancy et qui se contente des chocolats dégueu premier prix. Et puis je me suis dit qu’il n’y avait pas de raison, que j’allais aussi en profiter pour mettre des surprises pour moi dedans ! Voilà le matériel dont je me suis servi :

  • 18 petites boîtes « emballage cadeau » (Hema)
  • 2 pochettes cadeau (Hema)
  • 4 enveloppes en papier (Hema)
  • 24 petites pinces à linge dorées (Hema)
  • un reste de fil à tricoter pour tout fixer

Et pour remplir les pochettes :

  • une boîte de 375 g de chocolats Jeff de Bruges (entre 30 et 33 chocolats dans la boîte)
  • une vingtaine de pâtes de fruits Jeff de Bruges
  • des petits + récupérés dans la maison : échantillons de thé, de cosmétique…
  • des bons : pour un film, une pâtisserie, une soirée « flemme on se fait livrer le dîner »…
  • et dans la pochette 24, une partie du cadeau de Mathieu, puisqu’on ne sera pas ensemble le soir de Noël, avec une petite carte pleine d’amour (car je suis niaise et j’assume)

Il a vraiment de la gueule je trouve, ce petit calendrier ! Pour le rendre un poil plus écolo, j’ai pensé à 2 trucs :

  • des boîtes en papier kraft : normalement, elles doivent pouvoir être réutilisées au moins l’année prochaine, et sinon elles sont recyclables. Les boîtes au fini pelliculé ne le sont pas, comme tous les assemblages papier/plastique.
  • je compte récupérer les petites étiquettes pelliculées sur lesquelles j’ai inscrit les numéros, il n’y aura qu’à racheter de la ficelle car en l’état, il faudra la couper pour ouvrir les boîtes. Je n’y avais pas pensé, l’année prochaine j’essayerai de trouver une manière de les nouer qui soit à la fois solide et récupérable.

Ce n’est pas grand chose, et comme je le disais sur Instagram, tous les éléments achetés sur Hema sont suremballés, avec du plastique. Si vous voulez un calendrier de l’Avent vraiment écolo, je vous propose plutôt de vous y prendre un peu plus à l’avance et de tester celui de Natasha, qui est super joli !

Ma wishlist de Noël

Je ne sais plus si j’en ai déjà parlé, mais chez nous les listes de Noël c’est vraiment une partie intégrante de la magie de Noël et je suis une véritable tyran des listes. Depuis quelques années, toute ma famille utilise le site Giftster pour référencer exactement ce qu’on souhaiterait trouver sous le sapin. Avant, on mettait des références un peu vagues comme « une jupe bleue en taille 36 », et il est arrivé plusieurs fois qu’on déballe une jupe bleue en taille 36 mais… d’un tissu qui ne nous plaît pas, ou dans une coupe qui ne nous flatte pas, malgré toutes les bonnes intentions. Alors pour éviter les déceptions, les retours et une surconsommation inutile, Giftster est devenu une vraie opportunité. On peut faire partie de différents groupes (ici, j’ai ma famille, ma belle-famille et les copains), les listes peuvent être partagées entre différents groupes, et chaque personne peut réserver un article pour éviter les doublons. On peut aussi partager sa liste avec des personnes hors de nos groupes.

Vous me direz, mais où est la magie de n’avoir aucune idée de ce qu’on va recevoir ? Pour moi, qui ai toujours fonctionné comme ça, la magie est bien présente. Il y a entre 30 et 50 items sur nos listes, c’est évident qu’on n’aura pas tout. On essaye aussi d’en mettre pour tous les budgets : comme nous sommes très nombreux, il est assez inenvisageable de demander des choses qui coûtent plus de 50 €, il faut penser à tout le monde. Alors la surprise est toujours présente, et c’est aussi très rigolo d’essayer de deviner à l’avance qui pourrait nous offrir quoi, on est parfois très surpris·es ! Depuis qu’on est très précis·es dans nos listes de Noël, on est beaucoup moins déçu·es, on est sûr·es de faire plaisir, et on peut lister des choses dont on a vraiment envie et/ou besoin. Oui, j’ai mis des cuillères à mesurer sur ma liste. Non, ce n’est pas glamour. Oui, je veux qu’elles soient en inox. Offrez-moi des cuillères à mesurer. Allez, je vous montre un petit bout de ma wishlist ;)

1 – Bottines Sangria véganes – 150 €
Ces chaussures véganes viendraient idéalement remplacer mes bottines à talons un peu similaires, mais qui se sont vite abîmées. Je suis prête à mettre beaucoup d’argent dans des chaussures, quand elles sont véganes et réputées confortables, ce qui est le cas des créations Minuit sur Terre. C’est une entreprise française qui plus est, ce qui est appréciable ! Bon ça, c’est le fantasme de ma liste, car personne n’aura le budget pour me faire un tel cadeau. Mais je garde la référence sous le coude… car l’an prochain, j’ai 25 ans !

2 – Cuillères à mesurer en inox – 13,90 €
J’ai déjà des cuillères à mesurer… mais elles sont en plastique, et elles sont moches. Il paraît qu’il vaut mieux user jusqu’à la corde les ustensiles en plastique qu’on a, mais j’avoue que si on m’offrait des cuillères en inox à Noël, je ferai rapidement tout mon possible pour donner celles que je n’aime pas à quelqu’un qui en a besoin :D

3 – Legging de yoga sans couture – 15 €
Mon dernier achat en terme de legging de yoga date d’il y a 3 ou 4 ans, et on peut dire qu’il est arrivé au bout de sa vie. Je vais avoir besoin d’un remplacement rapidement. Je n’arrive pas à trouver normal de payer 90 € pour un legging… cette option à 15 € me satisfera amplement, surtout si elle dure plus de 4 ans comme celui que j’ai actuellement !

4 – Théière en verre – 46 €
J’ai ! Cassé ! Ma ! Théière ! Il y a quelques mois, en faisant la vaisselle. Horreur, malheur ! Je m’en passe depuis, mais avec difficulté… J’ai beaucoup hésité sur le modèle pour la remplacer. Fonte ? Porcelaine ? J’ai finalement opté pour cette belle théière aux formes classiques. Je me suis habituée au plaisir de voir la couleur du thé se développer dans les théières en verre. Celle-ci est en borosilicate, un verre plus léger et plus résistant, j’espère donc que je serai aussi moins maladroite.

5 – Blouse jaune – 35 €
Bonobo est une marque que j’aime beaucoup, les rares achats de vêtements que j’ai faits ces dernières années viennent de là-bas. J’essaye de piocher en majorité dans leur gamme Instinct, qui est éco-responsable (c’était le cas de tous mes achats de cet été). Cette blouse ne fait pas partie de la gamme, mais je l’aime quand même. De toute façon mon credo en matière de fringues, étant donné que j’ai encore énormément de vêtements très vieux / abîmés, c’est toujours « un qui rentre, un qui sort ». Je fais un tri régulier pour remplacer chaque pièce qui ne me convient plus par une pièce qui devrait durer, car en parallèle je fais de plus en plus attention à prendre soin de mes vêtements.

6 – Ceinture végane – 35 €
J’ai réalisé il y a peu ne pas avoir du tout de ceinture. Ça ne m’avait jamais manqué, je trouve que c’est un accessoire assez relou (quand il faut aller aux toilettes par exemple… je suis une fille très fainéante), mais je me dis qu’en avoir une peut toujours servir. Surtout quand on a, comme moi, pas mal de vêtements amples qui pourraient donner une toute autre silhouette une fois cintrés avec un effet un peu bouffant, que j’adore. Ce modèle est végane, ce qui est désormais impératif pour moi.

7 – Parfum Néroli & Petitgrain printanier – 35 €
Voilà presque un an que j’ai craqué sur cette senteur après m’être offert quelques échantillons pour tester, et je ne me suis toujours pas offert le flacon grand format. Clairement, le parfum n’est pas en haut de mes priorités quand je dois répartir mon budget. C’est donc un excellent cadeau à me faire offrir, d’autant que 100BON propose des parfums naturels et non-testés sur les animaux.

8 – Étagère de bureau – 30 €
On s’éloigne encore de la sphère « green », mais on rentre vraiment dans un domaine qui me plaît de plus en plus : la déco intérieure. J’ai mis longtemps à investir notre appartement, à y donner ma petite touche. Cette année j’ai envie de continuer à rendre notre bureau / buanderie plus joli, après avoir installé un bureau en bois et un porte-carte pour égayer les murs. Une étagère me permettrait d’avoir plus de place sur le bureau et d’enfin pouvoir stocker mes carnets et ma papeterie dans un endroit logique.

9 – Lampe de bureau – 35 €
Pour parachever ce bureau, une lampe en métal et bois serait vraiment parfaite. Pour l’instant, on a une lampe à LED qui ne va pas trop avec notre déco, qui pourrait retourner chez les parents de Mathieu (là où on l’a subtilisée haha). Je prends bien garde à tenter de dénicher des modèles dont je suis à peu près sûre qu’ils me plairont pendant des années : pas question de m’en lasser d’ici six mois. C’est aussi une manière de consommer plus réfléchie, quand on n’a pas forcément les moyens de choisir le meuble ou la lampe éthique.

10 – Moule à tourte en porcelaine – 35 €
J’ai découvert que si je n’étais pas fan du tout de la tarte aux pommes à la française, j’étais en revanche complètement dingue d’apple pie à l’américaine. Sauf qu’il est très difficile de trouver un plat à tourte, en France… Ce modèle est superbe, bien qu’un peu cher, et si je mets les mains dessus, je pourrai en outre m’adonner à mon autre passion : les tourtes de légumes en hiver. Miam !

Les livres !

(que serait une liste de Noël chez moi sans quelques bouquins ?)

11 – Harry Potter et la Coupe de Feu, réédition grand format chez Gallimard Jeunesse – 27 €
Quand je vous dis que je suis très très précise sur ma liste de Noël… après avoir donné tous mes tomes de Harry Potter, j’ai décidé de me les réoffrir un à un, dans cette édition que je trouve absolument sublime. Il ne m’en reste plus que 4 à acquérir, j’ai bon espoir de terminer ma collection avant que l’édition ne disparaisse à nouveau de la vente. C’est vraiment un gros problème avec les livres ultra populaires qui sont souvent réédités, il faut parfois « faire vite ». J’ai beau être une grande Potterhead dans l’âme, je reste cependant très insensible à tout le merch autour : je n’ai ni mug, ni écharpe, ni chaussettes, ni baguette magique. J’aimerais beaucoup m’acheter un Retourneur de Temps un jour, mais c’est bien la seule babiole dérivée de l’univers magique qui me tente. (ça m’évite beaucoup de tentations)

12 – ABCD de la typographie – 25 €
Parmi mes passions bizarres que peu de gens comprennent dans mon entourage, il y a la typographie. Je suis cette fille un peu reloue qui va râler sur telle ou telle typo utilisée sur une carte de visite ou un fronton de magasin, et qui va vous faire une conférence improvisée sur pourquoi il vaut mieux utiliser une police avec empattements sur du papier. C’est pourquoi ce bouquin me fait grave de l’œil, ça me permettrait d’alimenter mes connaissances en la matière !

13 – Trouver le mot juste, dictionnaire des idées suggérées par les mots – 8 €
On m’a recommandé ce petit livre alors que j’étais en pleine réécriture de mon roman. Il permet apparemment de retrouver des mots par association d’idées, le genre de situation que tout·e écrivain·e en pleine rédaction connaît. « Mais si, un mot comme euh… scintillant, mais moins féérique, tu vois ? » Il coûte peu cher, se glisse dans un sac, et c’est un dictionnaire. Moi, j’adore les dictionnaires.

14 – Les Royaumes du Nord, réédition grand format chez Gallimard Jeunesse – 19 €
Quand La Belle Sauvage est sorti l’an dernier, j’ai été époustouflée par sa couverture, si belle, en mode gravure colorée. Gallimard Jeunesse a décidé de rééditer la trilogie originale de Pullman avec les illustrations du même artiste, rendant l’objet infiniment plus désirable à mes yeux que les bouquins usés jusqu’à la corde que j’ai lus à mon adolescence et qui ont depuis été donnés. Plus je vieillis, plus je m’attache à vouloir acheter et garder des livres que je trouve beaux, en plus d’être très bons.

15 – Déracinée – 8 €
Eh oui, encore un livre que j’ai déjà lu. J’ai un peu de mal à faire comprendre pourquoi j’adore recevoir des livres que j’ai déjà lus, en cadeau. (parfois je cache ce fait à mes généreux donateurs, pour ne pas les blesser) C’est souvent des livres qu’on m’a prêtés, ou que j’ai achetés pour les offrir et donc lus avant de les emballer (ne me jugez pas). Je les ai adorés mais qui ne sont plus en ma possession. Or, j’adore posséder les livres qui m’ont plu. Comme ça, je peux les relire et surtout les prêter. Ce livre fait partie de mes coups de cœur de 2018, mais je vais devoir rendre son exemplaire à sa propriétaire tôt ou tard. Donc je le veux, pour moi.

Dites-moi tout : qu’avez-vous inscrit sur votre liste au Père Noël ? Quelles sont les traditions de Noël qui vous réchauffent le cœur ?

Je vous souhaite à tous·tes une belle période de l’ « Avant », et je vais de ce pas relancer ma playlist de Noël et me faire un thé bien chaud pour m’adonner à mon activité préférée de décembre : bouquiner sous un plaid. (apparemment c’est un hobby risqué, je me suis fait mal au poignet en lisant Déracinée…) Prenez soin de vous, à bientôt !

Vous aimerez aussi...

entete2
CLFAntigones : 15 livres jeunesse féministes à offrir à Noël
Life Lately #95
Idées cuisine #1 : mars 2018
Life Lately #89 : de la neige et des défis


21 Réponses

  1. geekezig

    J’ai décoré mon sapin ce matin. J’ai opté pour un sapin naturel après avoir lu ton article sur Santa is Green. Malheureusement il ne sera pas replantable (?) mais il a fait très peu de transports (moins de 40km) ce qui est déjà pas mal. Bref, c’est mon premier vrai sapin car c’est la première fois que j’ai un appartement assez grand pour en mettre un (dans ma famille nous avons toujours plutôt eu des sapins en plastique, à ma connaissance 2 depuis ma naissance donc pas si mal).
    Je ne connaissais pas Gifster, je vais jeter un œil car je suis un vrai tyran des listes comme toi et certain-e-s membres de ma famille sont toujours vagues! Je vais étudier cela pour l’an prochain, merci.
    En tout cas, je me reconnais totalement dans ton paragraphe : j’adore recevoir des cadeaux, je minaude rarement mais j’adore offrir! Chercher le cadeau qui plaira à telle personne, etc.
    Bref, je te souhaite un beau mois de décembre :)

    1. Alors petite précision ce n’est pas mon blog, Santa is Green, c’est celui de Julie (du blog non-éphémère Banana Pancakes) ;)
      Ce sera en tout cas une question qu’on se posera quand on aura un logement plus grand : acheter un sapin naturel, le louer, opter pour une version plastique en espérant qu’elle dure longtemps… Merci pour ton commentaire !

      1. geekezig

        Bonsoir Pauline!
        Oups! merci pour cette précision pour le blog, mea culpa d’avoir confondu!
        Oui, c’est vraiment une grosse interrogation quand a la chance d’avoir un logement où on a la place pour un sapin!
        Bon courage d’avance ;)

  2. Bluesparadise

    Oh! Que j’aime cet article! C’est toi qui m’a donné envie de faire un calendrier de l’avent pour mon fils (je pourrais t’envoyer la photo sur instagram si tu as envie de le voir mais il n’y a aucune obligation!). Tu es une vraie source d’inspiration pour moi et là, je me dis que l’année prochaine, je vais en fabriquer un pour mon mari ^^ . Merci!!!!

  3. Auriane

    Merci pour les quelques idées de cadeau que je me permets de te voler pour ma propre liste héhé ! Pour le calendrier j’ai fait le même genre, simplement avec une grande ‘peinture’ de Noël (peinture dorée toute degueu qui pollue bien vu l’odeur, mais bon…), et des petits sachets DIY avec des serviettes de papier imprimées chaton ! (compostables du coup). J’ai trop hâte d’ouvrir tous les petits sachets d’ici Noël :D
    Si je peux te donner un conseil pour les bottines Minuit sur Terre, ce serait de faire renforcer directement le talon chez un cordonnier ! J’ai acheté une paire à Noël dernier, et elles sont comme neuves… À part le talon qui est trèèès limé, limite en pente maintenant (je les use très vite), donc qui va devoir être changé… Mais je pense que ça doit pouvoir s’anticiper et je me dis que j’aurais bien aimé le savoir avant !
    Joyeux mois de décembre, en attendant Noël :)

  4. Bonjour Pauline,
    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ton article ! Je trouve cela chouette d’en savoir un peu plus sur la manière dont chacun·e profite de cette période de l’année, suivant ses valeurs, ses priorités et ses limites aussi. Je crois que pour la 1re fois depuis que j’ai quitté l’enfance, je me réjouis (réellement) des fêtes de fin d’année et j’arrive (enfin !) à me concentrer sur le meilleur et ne pas laisser tout ce qui me déplaît autour de Noël m’empêcher d’en savourer les bons côtés. C’est peut-être pour cela aussi que j’ai enfin réussi à terminer mon calendrier de l’Avent pour J… Hier, il m’a fait la surprise de décorer la cuisine avec une (très, très) longue guirlande lumineuse. Je crois que l’an dernier encore, je me serais dit que c’était vraiment superflu, j’aurais pensé à l’énergie gaspillée, déploré les matériaux pas écolo… Mais là, j’ai vraiment apprécié sa surprise et à chaque fois que je rentre dans la cuisine, je m’extasie devant l’effet de ces jolies lumières qui l’encadre. J’ai aussi décidé de prendre un peu sur moi, parce que Noël est important pour lui et je ne veux vraiment pas lui gâcher son plaisir – d’où mon désir de lui faire un calendrier de l’Avent. C’est ma manière de lui montrer que je peux aussi m’investir dans cette période avec joie et amour…
    J’ai souri en voyant que tu avais inclus des cuillères à mesurer dans ta liste : j’en ai également sur la mienne ! Les nôtres sont en silicone et commencent vraiment à rendre l’âme donc j’ai hâte de pouvoir les remplacer par un équivalent en inox (j’ai repéré le modèle De Buyer – fabriqué en France – pour ma part). Autre point commun : des bottines Minuit sur Terre. J’aimerais bien avoir un modèle noir pour ma part. Je suis très contente du modèle que je possède déjà mais je trouve mes ByBlanch (à talons) plus confortables tout de même – le matériau est plus souple.
    Enfin, je te remercie d’avoir recommandé mes articles, cela me fait toujours tellement plaisir !
    Et je souhaite une très belle période de l’Avent Pauline !

    1. Merci pour ton joli mot Natasha !
      La guirlande lumineuse doit être si jolie :D j’en ai une petite dans mon salon (il faut que je change les piles ?), mais j’aimerais pouvoir en mettre une très longue sur l’intégralité du plafond bas de notre salon. Je note l’idée, pour plus tard ;)
      Je trouve ça chouette de pouvoir garder un oeil critique sur la période sans s’empêcher de l’apprécier et de la vivre avec joie. C’est surtout ce qui me plaît à Noël, pour moi c’est un peu plus facile de profiter de l’instant présent, d’être heureuse, quand tout appelle au partage de bons moments, de gourmandise et d’amour.
      Je ne connaissais pas la marque De Buyer, elles sont super jolies ces cuillères à mesurer ! Je t’embrasse et te souhaite à toi aussi une belle période de l’Avent <3

  5. J’adore ta sélection et tes montages sont juste trop jolis !! J’aime beaucoup la période de Noël aussi, ça fait rire mon copain, mais c’est une immense frustration pour moi de n’avoir pas mon sapin, de ne pas passer le mois tranquille à faire des petites activités autour de Noël tous les jours…(je n’ai même pas de calendrier de l’avent, snif). J’ai besoin de ces rituels là. Et tout l’aspect commercial ne parvient pas à me faire moins aimer Noël, je m’en tiens à l’écart voilà tout.

    1. Hihi merci Irène ! Comme toi je me tiens à l’écart de ce qui ne me plaît pas trop. Cette année j’aurais bien aimé avoir un sapin mais notre logement est trop petit, alors ça attendra qu’on ait plus de place (surtout pour le stocker une fois la galette des rois passée !)

  6. Kellya

    Merci pour cette idée de se faire offrir des livres qu’on a déjà lu! Je n’y avait jamais pensé, et c’Est pourtant exactement ce qui me conviendrait: mes livres préférés je voudrais les avoir en très belle version, pour les chérir encore plus. J’ai toujours eu le dilemne de me faire offrir certains livres en belle qualité, puis culpabilisé de vouloir m’en séparer parce que non, vraiment, ce n’est pas mon préféré… Avec ta solution on tombe forcément juste!
    Je pense aussi de plus en plus à l’idée d’introduire les listes de cadeaux, parce que ca devient de plus en plus dur de faire de bon cadeaux j’ai l’impression. Mais je ne trouve quasiment rien à mettre sur ma liste à chaque fois, donc pour le moment je demande plutot du commestible.

    1. C’est exactement le dilemme que j’avais : me faire offrir des livres dont je ne suis pas certaine qu’ils me plairont c’est toujours délicat. Surtout que j’ai tendance à rapidement me débarrasser des livres qui ne « méritent pas » à mes yeux de rester dans ma toute petite bibliothèque, donc même si moi ça ne me dérange pas, c’est dommage pour celleux qui ont mis une vingtaine d’euros dans un livre que je donne ou revends un an plus tard… Les belles éditions, elles, ont tout leur sens : je suis déjà convaincue et ça m’aide à me constituer une très belle bibliothèque !
      Notre astuce pour avoir une liste de Noël assez fournie, c’est d’y penser tout au long de l’année. J’y mets des choses de janvier à novembre et en novembre, je fais le tri, supprime ce qui ne me fait plus envie et rajoute des choses auxquelles j’ai pensé pendant l’émulation des fêtes. Bises !

  7. J’adore ton article ! Tes souvenirs de réveillon sont très touchant, j’aimerais beaucoup avoir de si jolis moments ces soirs-là mais ce n’est pas le cas même si ils ne sont pas mauvais pour autant.
    J’adore aussi recevoir des cadeaux j’avoue ! Mais en faire aussi, je prends beaucoup de plaisir (et de temps) à les choisir, les acheter et/ou les fabriquer.
    Mon dilemme actuel c’est pour le sapin. Va falloir s’y mettre tout de même parce que sinon je vais rater le coche !

  8. Bonjour,
    Super article avec lequel je découvre ton blog ;-)
    Chez nous en Belgique, c’est d’abord la Saint-Nicolas avec plein de cadeaux pour les enfants et nous pourrons installer le sapin de noël juste après… J’ai hâte moi aussi de créer un peu de magie dans la maison et de faire briller les petits yeux plein d’étoiles…

  9. Hello,

    ce calendrier est très joli ! Bravo. C’est la 1ère année que je n’achète ni ne fait de calendrier de Noël ! Et pourtant, avec un petit de 3 ans à la maison, pile poil à l’âge de commencer à adorer Noël, ç’aurait été judicieux. Mais pas trop l’envie, pour une fois.. Ni dans ma classe de CE1 CE2, à qui habituellement je propose une guirlande de 25 chaussettes carton contenant des chocolats et des devinettes… Cette année je ne le fais pas. Je n’ai toujours pas décoré la maison! Je ne sais pas ce que j’ai, mais je crois que j’ai une énorme flemme de Noël 2018! Pourtant, dieu que j’aime cette période! C’est ma préférée!
    Depuis que je suis maman, je m’en fiche un peu de recevoir des cadeaux pour moi. De toutes façons, quand j’ai besoin d’un truc je n’ai plus envie d’attendre et je me l’achète ^-^ Par contre je fais de super grandes listes de Noël pour mon fils, je suis toujours très inspirée ah ah. Cette année, ce sera Playmobil à gogo, j’adore les Playmobil et il a ENFIN l’âge de pouvoir y jouer. AUtant te dire que je m’en suis donnée à coeur joie !
    Ta liste est inspirante, je note la référence du dictionnaire des associations de mots/idées, cela m’intéresse beaucoup ! Et l’édition d’HP que tu présentes sembles magnifique !

    Prépare bien les fêtes et profite à fond de cette période ! J’espère qu’il va neiger un peu, aussi.

    À bientôt, au plaisir de te lire comme toujours.

    Zadig

    1. J’ai un peu la flemme aussi, d’habitude je décore notre intérieur mais là… j’avais décidé l’an dernier que ce serait la dernière année avec des guirlandes et des décos en plastique (qui affolent le chat, cassent ou s’abîment facilement), je voulais investir dans de belles déco en bois. Pas eu le temps, alors à part notre calendrier l’appartement n’a pas trop les couleurs de Noël !
      Mon amoureux est comme toi, c’est difficile pour lui chaque année de faire sa liste de Noël parce que quand il veut quelque chose, il se l’achète lui-même. Par contre je suis quasiment persuadée que quand j’aurai des enfants, je voudrai quand même qu’on me fasse des cadeaux :D j’espère que ton petit aura plein de Playmobil pour que tu puisses t’éclater avec ;) bises !

  10. Emilie

    Woah. Je te lis depuis l’existence du CLF Antigones, et je parcours souvent ton blog et d’autres à la recherche d’inspiration de vie, sur le véganisme, le zéro déchet, le féminisme, et autres… Et je viens de voir que tu allais avoir 25 ans. Je me suis pris une claque, je te casais (comme je case à peu près toutes les blogueuses je pense) dans la trentaine. Encore ce syndrôme de considérer les figures d’exemples inatteignables : on a en réalité seulement un an de différence. Ca m’a mis du baume au coeur de me dire que je n’étais pas si loin de toi. Même si ça ne veut pas dire grand-chose, je me comprends, ahahah.
    Bonne continuation et merci pour tous tes articles.

    Emilie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.