22
Juil
2018
9

Life Lately #98

Encore ne semaine qui passe, et cette fois-ci cela veut dire qu’il me reste 4 jours de stage avant d’envisager le mois d’août, au choix comme un mois de vacances, ou comme le début d’une période de chômage assez angoissante. En ce moment mon cœur balance, et c’est probablement pour ça que j’ai le sommeil plus difficile que ce que j’aimerais. Mais même si je vais être un peu triste de quitter ce travail que j’aime, et un peu angoissée de plonger dans le grand bain, je vais tout faire pour profiter de ce moment de repos. J’ai déjà le cerveau qui fourmille à cent à l’heure, envie de créer mille nouvelles choses, comme si j’étais, quelque part, un peu effrayée du vide. Je crois qu’il faut que j’expérimente ce vide, pouvoir mieux relancer la machine par la suite.

Cela faisait deux ans que je partais en vacances avec mes parents, dans un coin assez reculé pour qu’il n’y ait pas de réseau et pas de wifi. Ces trois semaines de déconnexion forcée m’ont à chaque fois fait le plus grand bien. Comme on a besoin de retrouver le plaisir d’avoir entre ses mains autre chose qu’un téléphone relié au reste du monde. J’aimerais me recréer cette bulle cette année, mais ça va être beaucoup plus difficile, puisque je n’ai pas la chance de partir trois semaines loin de tout, cette fois. On part une semaine, ce qui est déjà top, et je vais au moins mettre à profit ces sept jours pour me rebooter.

En ce moment, rien ne m’apporte plus de joie que de m’occuper de mon petit jardin. Je ne pensais vraiment pas que j’y prendrais tant de goût, quand j’ai acheté mes premières plantes d’intérieur en pensant ne pas du tout avoir la main verte. J’ai malheureusement dû me séparer d’une capillaire infestée de pucerons qui n’ont jamais voulu partir (oui, même avec tous les conseils prodigués par Internet tout entier !), mais je ne prends pas ça pour un échec : c’était une belle plante que je vais remplacer par une bouture de misère pourpre, que mes parents ont par dizaines. À l’extérieur, nous avons reçu notre bac potager et rapidement semé les petites graines de la dernière Box à Planter : des pousses qui poussent vite, pour des récoltes et de la régalade express. Quelle joie, vraiment, de voir les petites pousses de coriandre, de radis, de roquette, de mâche, pointer le bout de leur nez !

Nos framboisiers sont encore jeunes et donnent quelques framboises toutes les semaines, mais notre mûrier est é-no-rme et ses fruits sont délicieux. Je n’en reviens pas de la chance qu’on a de pouvoir se lever le matin, tendre le bras et pouf, cueillir les fruits qui vont garnir nos porridges. Mon beau-père nous a donné des graines de blettes et de courgettes (rondes et longues), il est un peu trop tard pour les semer cette année, mais peut-être que d’ici deux ans, on sera autonomes en courgettes ? Ce serait fou, non ? Ça me fait totalement revoir mes priorités en matière de logement. Maintenant que j’ai goûté au luxe de pouvoir faire pousser des fruits et des légumes en ville, je ne pense pas que je pourrais revenir en arrière. Je n’en doutais pas mais il y a vraiment un aspect très méditatif et relaxant, rien qu’au fait de faire le tour du jardin le soir pour arroser, vérifier que tout va bien et prendre soin des petites pousses. Et une belle humilité aussi, de se dire qu’on peut se tromper, faire mourir une plante, sans que ce soit nécessairement la fin du monde. Bref, j’adore !

Je suis toujours profondément accro à The Office, et le binge-watching de cette série empiète sur mon temps de lecture. D’habitude j’essaye de me réfréner, mais là, à l’approche de mes vacances, j’avoue que je laisse libre cours à mon obsession et ça me va très bien. Au final, pourquoi combattre quelque chose qui m’apporte tant de joie ? Cela ne m’a pas empêché d’enfin publier mon avis sur Libérée !, notre lecture du #CLFAntigones, que vous pouvez retrouver ici ! Au cinéma, nous sommes allés voir Les Indestructibles 2, qui ne m’a pas convaincue du tout, et Ant-Man et la Guêpe, qui était aussi plat et oubliable que tous les Marvel récents. Je fais définitivement une overdose de super-héros, c’est foutu ! Par contre, nous avons enchaîné sur le visionnage de Magic Mike, et c’était un film vraiment super chouette, j’ai hâte de voir le suivant, Magic Mike XXL (et pas uniquement parce qu’on y voit des monsieurs se déshabiller).

Je vous laisse là-dessus, il paraît que quelques épisodes de The Office m’attendent sagement :D

À bientôt, prenez soin de vous !

Vous aimerez aussi...

Lectures de l’été
Life Lately #96
Life Lately #94
Life Lately #77


1 Réponse

  1. Courage pour les derniers jours de stage, je suis dans le même cas que toi :) Après tu peux prendre ça comme des vacances et voir ta période de chômage commencer à la rentrée. je pense que tu as bien mérité de te reposer ;)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.