1
Juil
2018
11

Life Lately #96

La vague de chaleur qui s’abat sur toute la France en ce moment nous a amenés, Mathieu et moi, à camper dans le salon hier soir. Notre chambre sous les toits est d’une chaleur étouffante dès qu’il fait un peu de soleil et plus de 25°C, donc on a descendu les draps et les oreillers et déployé le canapé pour être plus au frais. Ça nous arrive quelques fois par an et c’est toujours une expérience que j’aime beaucoup, même si on n’est pas sur du dépaysement maximal. La nuit et le matin changent de visage, je me réveille plus tôt puisqu’on n’a pas de rideau à tirer sur notre baie vitrée, la première chose que je vois en ouvrant les yeux est mon petit jardin bien vert, et c’est vraiment agréable.

L’été est bien là, donc. Je suis tellement heureuse de retrouver les pêches, les melons et les tomates bien juteuses sur les étals de mon magasin bio. Je prends un plaisir fou à cuisiner (et à manger !) quand il fait beau et chaud, et évidemment depuis qu’on mange tous nos repas sur la terrasse, c’est encore mieux. On en profite pour partager un moment déconnecté, parce que quand on mange à l’intérieur, on a tendance à regarder une série en même temps. On a beau ne pas avoir la télé, je ne vois pas de grande différence entre un repas devant Netflix et un repas devant TF1 !

En parlant de cuisine, on entame notre troisième dimanche de batch-cooking et l’expérience de ces deux dernières semaines n’a été que 100% positive. Pour la première fois depuis des lustres, notre frigo n’est jamais vide, on a toujours quelque chose à manger sous le coude, et surtout on mange bien plus varié ! Tous les soirs ou presque, je m’émerveille de n’avoir pas à passer trente minutes à une heure aux fourneaux pour manger quelque chose de nouveau et de bon, et le temps passé avec Mathieu en cuisine le dimanche est un vrai temps de qualité. Faire la cuisine quand on a le temps et quand on est pressé, ce sont deux choses radicalement différentes ! Bref, je savoure de pouvoir lire ou jouer à un jeu vidéo plutôt que de cuisiner en rentrant du travail. On est tous les deux conquis, on devrait donc réussir à en faire une habitude durable.

Bon et sinon, c’est les soldes ! Vous aviez remarqué, vous, que c’était les soldes ? Punaise, la quantité a-stro-no-mique de mails que je reçois pour me dire que c’est les soldes, ça me donne des envies de meurtre ! Pourtant, j’en parlais sur Instagram hier, j’ai cédé moi aussi… mais recevoir un mail toutes les trois heures me fait regretter d’avoir autant commandé sur Internet et sur des boutiques différentes ces dernières années. Quand je dis « j’ai cédé », disons que j’ai profité des soldes pour acheter des pièces qui manquaient cruellement à ma garde-robe, et que j’avais en ligne de mire depuis mars, si ce n’est février. C’est comme ça que je vois les soldes : depuis quelques années, j’essaye de renouveler ma garde-robe qui était remplie de fringues de mauvaise qualité, qui ne m’allaient pas du tout et dans des couleurs que je ne mets jamais, au profit de nouvelles pièces mieux choisies. Je commence à connaître mes goûts — à 23 ans, il serait temps… — et je vois très rapidement quand un vêtement que je trouve beau est fait pour moi ou pas.

Par exemple, je ne porte quasiment jamais de noir, je n’aime pas trop cette couleur et je lui préfère largement des marrons foncés ou des bleus marine, associés à des roses tendres ou des jaunes moutarde. Je sais aussi que je préfère de loin les vêtements taille haute, les jupes assez longues et les tops décolletés ou ajourés dans le dos. Niveau textiles, je privilégie le coton, le lin et les matières écologiques que je découvre, surtout pour les tops car je transpire beaucoup et j’ai besoin de fibres naturelles pour endiguer ce phénomène. Avec ces connaissances et celle de ma garde-robe et de mes aspirations en matière de consommation de vêtements, faire les soldes ne m’a pas pris longtemps. Je suis vraiment contente de mes achats. Pendant des années, mon style vestimentaire était vraiment inexistant, et ça a beaucoup joué sur mon estime de moi-même. Prendre le temps de trouver les vêtements qui m’iront le mieux et dans lesquels je me sentirai confortable, c’est un véritable travail de self-care pour moi ! Et vous, quel est votre rapport aux vêtements et aux soldes ?

Impossible de vous laisser sans une petite update « culturelle ». Ces dernières semaines ont malmené mes habitudes de lecture, totalement dans le guidon de mon mémoire et de ma soutenance, tout ce qui était un peu trop compliqué me passait au-dessus de la tête. J’ai lu Libérées ! pour le #CLFAntigones, et je vous en reparle tout bientôt : j’ai bien aimé ! J’ai abandonné Mansfield Park à un tiers de la fin, c’était bien trop laborieux pour que je me force à continuer. J’adore Jane Austen, mais là, elle ne m’a pas convaincue, c’était plat et assez ennuyant… En plus de ça, j’ai reçu un service presse des éditions Zulma, dont je vous avais parlé en novembre, et assisté à une présentation des coups de cœurs estivaux de mes libraires, alors j’avais bien d’autres choses à lire pour m’encombrer d’un pavé déplaisant. Je vous prépare un article sur ma liste de lecture pour l’été, ça vous dit ?

Côté séries, je n’ai toujours pas avancé dans The Handmaid’s Tale saison 2, pour les mêmes raisons qui m’ont poussée vers des lectures faciles. Je me suis reportée sur Unbreakable Kimmy Schmidt, qui m’attendrit et me fait rire, sans toutefois susciter mes passions. Et au cinéma, après avoir vu pas mal de films assez moyens, on est allés voir Sans un bruit, un film d’horreur réalisé par John Krasinski — vous le connaissez peut-être pour son rôle dans The Office version US. C’était absolument magistral, à croire que les nouveaux comiques américains ont un vrai talent pour l’horreur, après Get Out de Jordan Peele l’an dernier. Emily Blunt était renversante, je n’avais jamais vécu une expérience cinématographique d’une telle intensité : j’étais sur le bord de mon siège, le souffle coupé, en tension pendant tout le film. C’est un film intelligent, qui prend le temps de développer les relations entre les personnes (ce qui permet de ressentir de vraies émotions), que j’ai vraiment adoré. Vous l’avez vu ?

Allez, c’est l’heure de préparer le café pour attaquer cette nouvelle belle journée. Je vous souhaite un dimanche joyeux, à bientôt et prenez soin de vous !

Vous aimerez aussi...

Lectures de l’été
Life Lately #94
Life Lately #70
travelling van
Cet été je voudrais


13 Réponses

  1. Aelle

    S’il n’y avait que les messages des soldes ça pourrait encore aller, mais alors l’avalanche de ventes « privées » pendant les 2-3 semaines précédentes… Je n’ai pas encore fait les magasins, j’en ai pourtant bien besoin. Mais je déteste tellement la foule et les essayages…

    Pardon si tu l’as déjà précisé quelque part, le batch cooking vous prend combien de temps environ? Et il n’y a pas de problèmes de conservation sur une semaine? C’est chouette en tout cas de transformer une corvée quotidienne en moment privilégié à deux!

    J’ai hâte de decouvrir ta liste de lecture estivale! Je m’en suis fait une aussi, notamment pour tirer le meilleur parti des emprunts longs de la bibliothèque de ma ville.

    Bon café et bon dimanche!

    Bises,

    Aelle

    1. Coucou Aelle !
      On met entre 1h et 2h à tout cuisiner le dimanche, et on n’a encore rencontré aucun problème de conservation. On utilise peu de produits animaux, on met tout dans des boîtes qui ferment bien, et pour l’instant ça a l’air d’aller !
      Je m’attelle à la liste de lecture rapidos. Bises ! (je déteste la foule et les essayages aussi alors je commande tout par internet)

  2. Mes nerfs ne me permettent pas les films d’horreur ou même de peur aha, je rate sans doute quelque chose mais ça m’angoisse vraiment trop. Par contre il faudrait que j’aille davantage au cinéma de manière générale… (Et oui vive l’été et ses fruits et légumes ! On va tenter la cuisine le dimanche nous aussi)

    1. Ah j’adore les films d’horreur mais je suis une mauviette et j’en regarde rarement (et jamais toute seule !). Je ne savais pas du tout de quoi parlait celui-ci par contre du coup j’ai vraiment été happée. (au vu de l’affiche, je pensais que c’était l’histoire d’une femme séquestrée, je sais pas pourquoi). Il est vraiment très prenant, notamment parce qu’il y a tout un jeu autour du silence et du bruit donc forcément on sursaute, mais par exemple Get Out est un super film d’horreur qui ne fait pas vraiment « peur », c’est surtout une réflexion sur le racisme, je te le conseille !

  3. Sarah

    Jattends avec impatience ton avis sur le livre du mois (que je n’ai pas pu emprunter ce mois ci) !
    Niveau solde pour ma part cest assez vite fait, je refuse d’acheter des fringues neuves depuid plusieurs années, me contentant de vetements de seconde main.
    Et je ne recois aucun mails de solde car je me désabonne a toutes les newsletters publicitaires au fur et a mesure que je les recois donc bon j’aurais jamais su que cetait les soldes si un de mes proches ne me l’avait pas dit ^^

    1. C’est super chouette d’acheter du seconde main ! Je n’y arrive pas trop, moi, mais ça viendra peut-être un jour. Quant aux mails publicitaires, j’utilisais un service de désabonnement qui a cessé de fonctionner après la législation GRDP, apparemment il ne désabonnait pas vraiment puisque j’ai recommencé à recevoir des mails de trucs dont je pensais m’être désabonnée.

  4. J’adore les life lately !!
    Je n’ai reçu absolument aucune publicité pour les soldes ! À vrai dire, si je n’avais pas vu les publicités sur les devantures des magasins, je n’aurais même pas été au courant
    Je préfère acheter des habits pendant les soldes, mais je n’aime pas me dire « j’y vais et on verra bien si quelque chose me tente », j’y vais seulement si j’ai un besoin, et avant d’acheter l’habit doit vraiment me correspondre (j’avais fait un article sur mon rapport avec la mode,  » pourquoi je n’aime pas la mode »). C’est super que tu connaisses ton style ! C’est pas toujours évident… Moi je commence à mieux cerner le mien.
    Bonne fin de dimanche, bisou

    1. Je te comprends, je fais du repérage bien à l’avance pour n’acheter que ce dont j’ai besoin. J’ai besoin d’encore pas mal de fringues qui me plaisent et dans lesquelles je me sens bien, donc à chaque soldes j’achète quelque chose, mais d’ici un ou 2 ans, je devrais être peinarde ! Bises ;)

  5. Sophie

    Ha les soldes… où est-ce que tu achètes des habits de qualité faits plutôt éthiquement et qui ne coûtent pas une fortune? :)
    Bon courage avec la chaleur lilloise et bon début de semaine!

    1. Ce n’est pas LA solution parfaite, mais avec mon petit budget je fais mes soldes dans la gamme Instinct de Bonobo. Les fibres sont écolo, les pays de production un peu mieux choisis (j’ai une pièce faite au Portugal, une autre au Maroc, seule une a été faite au Bangladesh), et je trouve que la qualité est très bonne !

  6. Pendant longtemps je n’ai pas fait les soldes parce que la mode me passait au-dessus de la tête et que je préférais m’acheter des vêtements quand j’en avais envie et pas quand on m’y obligeait. Mais cette année, j’en ai profité pour faire quelques économies et comme je vis avec une garde-robe minimaliste, quasiment tous les hauts de l’été dernier sont en bout de course, il fallait absolument que je les renouvelle!
    Sinon tu m’intrigues pour le film d’horreur, j’ai adoré Get Out, je pense que je le regarderai en VOD.
    Par contre, Kimmy Schmidt j’ai pas accroché du tout, bien trop décalé (le personnage LGBTQ est limite non?)

    1. Oui Kimmy Schmidt c’est très décalé, on accroche ou pas… moi j’accroche à moitié, ça me fait passer le temps disons. J’espère que tu aimeras Sans un bruit !

  7. Pingback : Un invincible été » Life Lately #97

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.