5
Juil
2018
8

Lectures de l’été

L’été, j’ai souvent envie de lectures qui happent, qui m’entraînent dans un tourbillon imaginaire et me font oublier qu’il fait soit trop chaud, soit trop moche, en gros que je suis une éternelle insatisfaite. C’est un peu une tradition dans ma famille, quand j’étais petite on partait plusieurs semaines en camping au fin fond des Cévennes et mes parents m’achetaient des tas de livres pour passer le temps, ce qui me ravissait, bien évidemment, puisque j’ai toujours adoré lire. (je demandais aussi des cahiers de vacances mais je ne les finissais jamais, ce qui devait être super rageant pour eux) L’an dernier encore, je suis partie avec mes parents et ils m’ont par exemple offert les deux romans de Joël Dicker, qui ont représenté exactement ce que j’attends d’une lecture estivale : des personnages attachants, un style pas trop alambiqué pour pouvoir passer même quand le cerveau frit au soleil et des mécaniques de page turner qui rendent la lecture totalement addictive.

Cette année je pars une petite semaine fin août, et surtout je ne suis pas en vacances avant fin juillet, mais ça ne m’empêche pas d’avoir envie de faire un stock de lectures. D’autant plus que ma petite librairie ferme la dernière semaine de juillet pendant un mois : autant me précipiter rapidement pour faire le plein ! Il me semble que j’avais fait pareil l’an dernier, je vais aujourd’hui vous présenter ma liste de lectures idéales pour cet été, en espérant pouvoir tout lire et même plus parce que je suis sacrément en retard sur mon Goodreads Reading Challenge…

N’attendons plus car juillet est arrivé, alors je déclare la Summer Reading List officiellement ouverte !

*

Note : en cliquant sur les couvertures, vous arriverez sur un lien affilié chez LesLibraires. Ceux-ci vous permettent de commander en ligne un ou plusieurs des livres dont je parle dans cet article auprès d’une librairie indépendante. L’affiliation me permet de toucher 3% sur la vente, sans modifier le prix de votre achat. Vous apportez ainsi un coup de pouce à la fois aux librairies indépendantes et à ce petit blog, tout en vous faisant plaisir ! Merci pour votre soutien.

*

La somme de nos folies, de Shih-Li Kow *

On commence avec ce roman que m’a si gentiment envoyé la maison d’édition Zulma, et qui sortira officiellement fin août. Elle promet des personnages féminins loufoques, des paysages dépaysants, justement, dans une vallée malaisienne, et même une gay pride ! Je l’ai commencé hier et outre le plaisir évident de remettre un livre Zulma entre mes mains — on a l’impression que le format a été spécifiquement étudié pour être super agréable à tenir en main —, ça a l’air d’être à la fois cocasse et touchant. Affaire à suivre…

*

Vernon Subutex 3, de Virginie Despentes

Un an après avoir dévoré le tome 2 dans ma chambre avant mon départ en vacances, j’ai craqué pour le troisième tome paru en poche et je me demande bien comment va se terminer cette saga haletante, crue et lumineuse à la fois, dont les deux précédents opus m’ont tant plu. Je pensais vous en avoir parlé mais en fait non ! Du coup, si vous ne connaissez pas cette autrice, Vernon Subutex c’est une bonnne manière de la découvrir. Despentes a cette plume qui me fascine, et les personnages qu’elle dépeint dans Vernon Subutex sont vraiment à couper le souffle dans leur criante humanité.

*

Station Eleven, de Emily St John Mandel

Conseillé par mes libraires, ce roman d’anticipation raconte à la fois comment un virus a décimé une grande partie de la population humaine, et aussi comment les survivant·es s’organisent pour reconstruire une société dans un monde post-apocalyptique, à travers les aventures d’une troupe de théâtre itinérante aux États-Unis. Il paraît que c’est un véritable page turner et j’en attends beaucoup, car je suis vraiment fan du genre d’anticipation et je n’ai plus rien lu de ce type depuis La Servante Écarlate, qui m’avait mise à terre.

*

Quand sort la recluse, de Fred Vargas

Ce sera mon tout premier Vargas, bien qu’on me l’ait vantée des milliers de fois, et ce sera mon polar de l’été. L’an dernier j’avais essayé Michel Bussi et je n’ai vraiment pas été éblouie, si je devais comparer je dirais que c’est le Marc Lévy du policier… Apparemment tous les Vargas sont très bien, celui-là est magistral, alors j’ai hâte de m’y plonger. L’été, un polar c’est comme une citronnade : c’est frais, ça pique et ça se déguste tout seul. J’adore !

*
*

A Breath of Snow and Ashes, de Diana Gabaldon

Je reprends ce qui est en train de devenir une tradition : lire un tome de Outlander par an, majoritairement l’été. J’ai fini le tome 5, que j’avais entamé en septembre 2016, en août 2017, et si j’ai lu presque 20% du tome 6 à la suite, j’ai totalement abandonné et suis passée à autre chose une fois l’été fini. J’ai besoin de temps élastique pour lire Outlander, car ce sont d’énormes pavés où parfois il ne se passe pas grand-chose, et les avaler trop rapidement pourrait m’écœurer.

*

L’origine du monde et Grandeur et décadence, de Liv Strömquist

Ces deux BD qu’une amie m’a prêtées attendent sagement que je les découvre. L’une parle du sexe et de la sexualité féminine, l’autre du capitalisme, je pense commencer par la seconde pour me détacher un peu des lectures super militantes féministes de ces dernières semaines. Parfois, on a juste besoin de débrancher cette partie de notre cerveau !

*

Voilà pour ma pile à lire de l’été. Je lirai sûrement d’autres choses, mais ceux-ci sont physiquement empilés dans ma chambre à attendre sagement leur heure, alors je ne vais pas tarder à leur faire honneur. Et si, par chance, je monte dans la file d’attente de la bibliothèque municipale et que j’arrive à mettre la main sur La Disparition de Stephanie Mailer, de Joël Dicker, croyez-moi que je le dévorerai également ! (pour l’instant je suis 49e, et ça fait 2 mois que je suis sur la liste… c’est pas gagné cette affaire !)

Et vous, qu’avez-vous au programme de vos lectures cet été ? Vous avez un bon roman qui tient en haleine à me recommander ? Je suis toute ouïe !

Allez, à la prochaine, et prenez soin de vous !

Vous aimerez aussi...

Life Lately #96
Life Lately #94
« Beloved », de Toni Morrison
Nos espaces féminins sont-ils féministes ?


7 Réponses

  1. Justine

    Coucou ! J’aime toujours autant tes articles lecture, qui me donnent envie de tout lire, même les thrillers qui ne sont pas du tout mon genre de prédilection pourtant.

    J’ai lu les subutex à leur sortie et les stromqvist en début d’année, j’ai hâte de lire ton retour si tu en fais un, car il faut un petit moment pour digérer, mais je n’en dis pas plus.

    Je profite de l’été pour mettre de côté mes lectures universitaires, donc je vais essayer de me procurer Station eleven de préférence, ainsi que la somme de nos folies, en plus de ma PAL toujours plus longue.

    Merci pour cet article et à bientôt ! :)

  2. Je ne connais aucun des livres que tu as cités, sauf Outlander. J’aimerais bien lire ce livre, je l’ai commencé il y a un an, c’était un peu long mais comme l’été on a un peu plus de temps, je retenterai peut-être…
    Sinon, des ouvrages de fantasy sont prévus, comme la relecture de Martyrs d’Oliver Peru, ou encore L’Esclave de Carol Berg ou La Citadelle des Ombres de Robin Hobb, est-ce que tu connais ?

    Bon été de lecture !! :)

  3. Merci pour cette liste inspirante :)
    J’ai très envie de découvrir Sation Eleven ou de poursuivre mes lectures de Virginie Despentes. J’avais tenté Fred Vargas un été avec Pars Vite et reviens tard, et j’avoue avoir été assez décue (par contre l’adaptation en podcast de Debout les morts sur France Culture est plutôt cool), curieuse de savoir ce que tu vas en penser !
    Pour l’instant dans ma liste estivale il y a Howard Phillips Lovecraft (je n’ai pas encore choisi l’ouvrage), et le policier Et Ils oublieront la colère d’Elsa Marpeau. Je n’ai pas encore réfléchi à la suite mais, vacances ou pas, l’été amène l’évasion aussi dans mes lectures !

  4. Chlié

    Ahah la file d’attente de la la bm je connais bien j’attends toujours patiemment car j’achète très peu de livre. Justzmznt le dernier était mon premier Despente avec Subutex mais il m’a beaucoup trop énervé impossible de lire plus de 30 pages ! Vivement le prochain mail de la médiathèque !

  5. Je ne sais pas encore ce que je vais lire, probablement pas grand chose pendant nos 3 semaines de vacances officielles, voyage sac au dos oblige, mais beaucoup beaucoup avant et après puisque les enfants ne sont là et que notre ligne sncf est toujours en grève.
    Je viens de lire la disparition de Stéphanie Mailer, et il est vraiment pas mal! Je viens de lire aussi les 3 tomes de l’énorme saga de Ken Follett ( le chute des géants, …).
    Dans les lectures un peu plus sérieuses, je viens de lire plusieurs livres d’Anita Conti la première française océanographe ( elle a dénoncé la pêche intensive dés l’entre 2 guerres et a mis son expertise au service du ramassage des mines qui trainait dans la Manche en 1940, une dame assez fascinante!).
    En lecture jeunesse, je viens de lire les aventures de Sally Lockheart, par Philippe Pullmann (l’auteur de à la croisée des Mondes) qui sont assez prenants.
    Et avec les fils, nous avons fini la lecture à voix haute du tome 4 de la petite maison dans la prairie et sommes en train de finir Calpurnia ( celui-ci est une merveille ). Je me demande si je ne vais par leur lire l’Embellie ( aux éditions Zulma) pour les préparer à notre voyage en Islande

  6. Hello !
    J’ai lu le premier tome de Vernon Subutex il y a quelques mois. Il faudrait que je lise la suite mais autant j’adore Despentes, autant son écriture est très anxiogène. Du coup, je vais attendre d’être dans un meilleur  » mental  » avant d’y replonger.
    J’ai enfin fini Les Piliers de la terre et j’essaye encore de finir Happier at home. Ce n’est que 200 pages mais j’ai du mal. Je veux à tout prix le finir avant de passer à autre chose. Je pense que je vais me plonger dans Noire n’est pas mon métier qui me fait de l’œil depuis sa sortie. Et après, je verrai ce qui me tente…J’ai plein de livres sur ma liseuse qu’il faut que je commence et aussi ceux qui attendent sagement dans ma bibliothèque.
    Bonne fin de dimanche !

  7. Fanny

    Han où ça dans les Cévennes ?
    Moi j’ai attaqué « L’homme qui savait la langue des serpents » de Andrus Kiviräkh et c’est une histoire parfaite pour l’été, une jolie fable Estonienne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.