17
Juin
2018
14

Life Lately #95

Cette semaine, on a acheté un salon de jardin. Rien de bien fou, sur notre terrasse de 2 m², une table et des chaises en bois et fer forgé, mais vous savez quoi ? Ça change tout. Évidemment depuis qu’on l’a installé, il fait tout gris et passablement moche, mais le voir, à travers ma baie vitrée, rien que ça me donne le sourire. Et puis on l’a inauguré, quand même, avec un apéro géant vendredi soir, accompagné des copains. On était peut-être un peu serré·es, autour de la mini table, mais on a beaucoup rigolé, on a bien mangé (et bien bu…) et on a pu regarder Eleven faire la bécasse dans les fougères pendant des heures. Un petit avant-goût du paradis, moi je dis. Il paraît que cette semaine, il va faire très beau et très chaud, et j’espère de tout cœur pouvoir prendre mon petit-déjeuner sur la terrasse un de ces quatre. Je suis toujours un peu choquée qu’on n’ait pas investi plus tôt ce trésor urbain, ce petit jardin mignon en plein centre-ville, mais très heureuse de l’avoir enfin fait. On a récolté nos premières framboises, les mûres sont de plus en plus grosses sur le mûrier, et la menthe pousse petit à petit : c’est sûr et certain, l’été arrive.

La fatigue continue à faire des dégâts chez moi. Jeudi soir, je me suis endormie à 21h15, devant un épisode de The Confession Tapes (un docusérie absolument glaçant sur la culture de la confession dans les affaires de meurtres aux USA), et j’ai dormi dix heures consécutives dans le plus grand des calmes. Et hier, rebelote : j’ai fait une petite sieste d’une heure dans l’après-midi, et je suis allée me coucher à 23h, comme une mamie ! J’ai vraiment terriblement hâte que les vacances arrivent. Pas avant fin juillet, malheureusement, mais j’ai quand même pris mon courage à deux mains pour demander à ma cheffe trois petits jours de congé début juillet, histoire de faire une coupure après ma soutenance (et, hopefully, le décrochage de ma licence !), et le dernier mois de stage pendant lequel il faut que je sois terriblement efficace, pour partir sereine. Ces trois petits jours vont m’être super précieux : ce sera la soutenance de thèse d’un ami, mais aussi mon huitième tatouage, le plus gros à ce jour, je suis surexcitée ! Je sais, ça va être moyennement reposant… mais je compte sur le sommeil post-tatouage, souvent le plus profond et réparateur chez moi tant le corps est fatigué, pour faire une bonne nuit bien régénératrice :D

J’ai envie de vous dire que je vais la faire très courte, aujourd’hui : on va commencer quelque chose de tout nouveau avec Mathieu ! On se met au batch-cooking, qui consiste à cuisiner ce qui peut l’être en avance et en grandes quantités, pour gagner du temps la semaine. J’ai très envie d’essayer ça, car si je ne rentre pas très tard du boulot, j’ai quand même de grosses journées et j’ai assez souvent la flemme de passer une demi-heure en cuisine le soir pour faire des bons plats équilibrés. Et très étrangement, quand je me retrouve en cuisine le soir, je suis irritable et j’ai donc très peu envie d’être aidée par mon chéri, alors que c’est quand même plus sympa de partager les tâches, surtout de cuisiner à deux. Alors hier on a fait le tour de nos livres de cuisine (et tout trouvé, pour cette semaine, dans le fabuleux Veggie Bowls de Clea), dressé la liste, fait les courses ensemble (notre truc pour aimer faire les courses : on a chacun le droit à un treat, une douceur pas nécessaire, Mathieu a pris des madeleines au citron et moi des myrtilles !), et on s’attèle à la cuisine cet après-midi, après que j’aie posé mon masque pour les cheveux. Au menu : du chili sin carne, du tofu et du chou-fleur korma, des pois-chiches épicés, et une shakshuka. J’ai aussi cuisiné des petits pains pita à l’épeautre, qui nous ont permis de faire des pizza express hier, et des muffins à la myrtille sont au programme ! La régalade. Si cela vous intéresse, je pourrai vous faire un retour là-dessus, niveau organisation dans une petite cuisine avec micro-frigo et pas de congélo, niveau temps et gain de temps.

Je file, je vous laisse avec cette photo que je trouve chouette, et je vous souhaite un beau dimanche, une belle semaine, et n’oubliez pas de vous procurer Libérées, le livre de Titiou Lecoq que nous lirons ensemble pour le Club de lecture féministe !

Prenez soin de vous.

Vous aimerez aussi...

Life Lately #97
Idées cuisine #3 : juin 2018
CLFAntigones #4 : Domination masculine et couples hétérosexuels
Life Lately #93


4 Réponses

  1. Ce serait super qu’il fasse beau ! (je suis sur Lille moi aussi et le temps est… comment dire…)
    Je serais très intéressée par un retour sur le batch-cooking :)
    (J’avais déjà laissé des commentaires mais sous le nom de Julie (K…..))
    Repose-toi bien <3

  2. Kellya

    Oh, je suis super intéressée par un retour sur le batch-cooking quand on n’a pas de place. J’arrive À me débrouiller pour mettre de temps en temps un tupperware de coté dans mon mini-congel, mais en général je ne cuisine que pour 2 jours. On a essayé de se mettre à faire nos menus le dimanche et déjà ca, ca nous semble relativement dur :P

  3. Etant adepte du batch cooking depuis environ un an, je peux confirmer que ça change la vie ! Je me sens beaucoup moins stressée, je prends plus de plaisir à cuisiner (et à manger ^^), les courses paraissent moins aléatoires…

    Ce qui est rigolo c’est qu’on a souvent des remarques assez négatives de notre entourage à ce sujet, on nous dit qu’il faut avoir le temps pour faire tout ça, que ça rend les repas trop rigides, etc. Alors que pour nous c’est tout l’inverse, on gagne énormément de temps sur la semaine et on mange bien plus varié et équilibré qu’avant !

    J’attends avec impatience le prochain article cuisine, j’aime beaucoup tes idées plats :)

    Je voulais participer au club de lecture ce mois-ci mais je suis plongée dans un pavé qui est passionnant et qui regroupe les ouvrages de Svetlana Alexievitch. Le premier s’intitule « La guerre n’a pas un visage de femme » et c’est un recueil de témoignages féminins (des infirmières, des tireuses d’élite, des agents de transmission…) sur la Seconde Guerre Mondiale en Russie. Certains passages sont extrêmement durs à lire mais pour le coup je pense qu’il aurait toute sa place dans une future sélection de votre club féministe car il apporte un point de vue tellement différent de ce qu’on a l’habitude de lire !

  4. Delphine

    Merci pour ce chouette article Pauline!
    Le salon de jardin me fait de l’oeil aussi, j’espère en acquérir un l’été prochain pour pouvoir petit déjeuner dehors tous les jours de l’année – moi et mes idées un peu insensées et un rien sadomasochistes mais j’aime l’idée de respirer l’air frais au réveil. De là à ce que je m’y tienne, c’est une autre affaire.
    Le batch cooking me tente aussi -même si j’aime bien cuisiner le plus frais possible.
    J’espère que ta soutenance s’est bien passée (la réponse est sans doute dans les prochains articles mais comme toujours j’ai 3 semaines de retard pour te lire!)
    AAaah moi je me ferai mon premier tatouage la semaine prochaine, je suis toute émoustillée!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.