30
Juin
2018
12

Ce qu’il faut faire

Je voulais vous écrire une newsletter. Ça faisait super longtemps, j’avais envie de recréer du lien avec vous sur ce format un peu intime, où je parle dans votre boîte mail et c’est cool, ça reste entre nous. Je me suis même dit que ça pourrait devenir mon podcast à moi, notre rendez-vous à nous, un truc qui serait totalement indépendant du fonctionnement du blog, sans encart « les derniers articles », et sans régularité forcée, un truc spontané et vraiment sympa.

Et puis mon plug-in de newsletter a cessé de fonctionner.

Et je me suis dit, le temps de régler ce problème, autant vous causer en direct aussi. Même si c’est le dimanche normalement, que je vous parle, même si j’ai un peu disparu, même si je me pose des tas de questions sur Internet, les blogs et les réseaux sociaux, et que j’ai besoin d’un peu de temps pour retrouver ma boussole dans cet océan de possibilités.

J’ai envie de me détacher de ce qu’il faut faire. Vous êtes, à chaque fois que je pose ce genre de questions ici, très nombreuses à me dire de faire comme moi j’ai envie, que c’est ça qui est intéressant et qui compte. Alors je ne comprends pas bien pourquoi c’est difficile. Pourquoi, par exemple, je n’avais jamais pensé à utiliser l’infolettre différemment de ce que j’ai vu faire ou de ce que j’ai appris à faire, à l’école. Pourquoi je râle, parce que j’ai un peu le sentiment que les blogs sont en train de mourir, alors que peut-être il suffit juste de faire ce qu’on veut, et qui m’aime me suive. Vous me suivez toujours, jusqu’alors, ce qui est quand même sacrément fou et merci merci merci.

Vous allez me dire qu’à chaque article sur ce sujet c’est la même rengaine : revenir à l’essentiel, ne faire que ce que je veux, et vous aurez raison, il se pourrait que je radote. Mais en ce moment, j’ai l’impression de vivre une profonde remise en question, comme si les astres se réalignaient dans un nouvel ordre, et comme en plus dans le monde c’est le bordel le plus total et qu’on va probablement tous mourir, je ressasse les mêmes réflexions jusqu’à ce qu’elles goûtent juste.

Je pense que je touche au but, au goût juste, dans ce réalignement qui m’ébranle profondément. J’ai fini mon année et je saurai très bientôt si j’ai en effet décroché ma licence. J’ai mis 7 ans à décrocher un bac +3, et je referais tout exactement de la même manière s’il le fallait. On passe notre temps sur la terrasse, j’ai acheté un pied de basilic pourpre, j’essaye de bouturer de la menthe, j’ai acheté des bouquins et des vêtements, j’ai une nouvelle routine visage, j’ai redécouvert mon amour pour le yoga, et incroyablement, je suis super fière de moi.

La prof de yoga m’a dit que le but du yoga, c’était de devenir une meilleure personne.

Tant pis si j’ai l’air présomptueuse, mais j’ai l’impression que je suis sur la bonne voie.

Je vous laisse, parce que le chant des oiseaux dehors m’appelle, mon bouquin aussi, (un antidouleur aussi, merci les règles), et parce que j’ai d’autres choses à vous dire, qui mériteraient peut-être d’être plus organisées, donc il faut que je m’organise et que j’évite de tout gâcher en racontant tout gauchement dans un article sans queue ni tête.

Merci de suivre cette belle aventure qu’est Un invincible été. Et à demain pour le Life Lately ! Prenez soin de vous — en ce moment, ça veut dire n’oubliez pas de vous hydrater, je crois.



7 Réponses

  1. C’est super que tu te sentes mieux dans ta peau ! Car je pense que « être en voie de devenir une meilleure personne », c’est ça . Mais oui, fais comme tu veux. De toute façon, je pense que tu préfères que tes lecteurs aiment ce que tu fais, lisent vraiment avec intérêt. Donc s’il y en a, c’est qu’on aime ton univers. Personnellement, je préfère les blogs « uniques », et je ne reste pas sur ceux semblables à beaucoup d’autres. Je préfère les mots qui touchent au cœur. Les tiens, par exemple. Tiens, tu te poses un peu les mêmes questions que Lili (Larmes de Soleil) !
    J’aime bien les articles  » sans queue ni tête  » .
    Et je suis troooop contente qu’il y ait un Life Lately demain !!!
    Des bisous❤

  2. Kellya

    Merci de nous partager tes reflexions et tes belles pensées. Découvrir tes mots le dimanche matin, avec mon thé à la main, annoncent une belle journée toute en douceur. Je te souhaite un beau dimanche et encore beaucoup d’avancées vers la meilleure personne que tu es surement déjà au fond. Et en espérant que tu trouveras ta facon toute personnelle de continuer à partager tout cela avec nous, car tes mots me mettent du baume au coeur, et c’Est si vital dans ces temps qui manquent de belles choses…

  3. Si tu relances une newsletter, je vais vite m’y abonner alors (je ne sais plus si je l’ai déjà fait ou pas)! C’est normal de se poser des questions, surtout quand on est en « bout de course » comme toi. C’est un moment où tu te réinventes, c’est un moment où tu peux devenir la personne que tu veux vraiment, alors ça chamboule! Dans tous les cas je te suivrai parce que j’adore ta façon de voir les choses et j’aime toujours autant te lire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.