1
Mai
2018
6

Idées cuisine #2 : mai 2018

Je ne pensais pas que cette nouvelle rubrique vous plairait autant, et pourtant vous avez accueilli les premières Idées cuisine avec un enthousiasme débordant, ça m’a fait immensément plaisir ! Et c’est donc avec moi aussi beaucoup d’enthousiasme que je reviens pour une nouvelle édition de ces idées cuisine simples, rapides à réaliser, sans prise de tête et sans éclater son budget.

Le retour du printemps a vraiment révolutionné nos assiettes. J’ai pris plaisir à expérimenter, à varier couleurs, textures et cuissons. J’ai aussi beaucoup aimé trouver une routine de cuisine en rentrant du travail, qui m’a fait apprécier à quel point j’ai de la chance qu’entre mon mari et moi, les choses se fassent assez naturellement (et justement !) en matière de répartition des tâches ménagères. J’en parlais sur Instagram, ici c’est quand même très souvent moi qui me mets aux fourneaux. J’adore ça, mais je suis sûre que j’aimerais beaucoup moins ça si je rentrais tous les soirs après une journée de travail et 2h de transports, pour trouver des tas de corvées m’attendant (ménage, lessives, litière du chat…). Au contraire, quand je rentre mon chéri s’est occupé de la majorité des choses à faire et je n’ai plus qu’à nous concocter un bon petit plat, éventuellement à pendre une lessive (et encore), ce qui fait que cuisiner pour nous deux reste toujours un grand plaisir. Je n’ai pas l’impression de subir le fardeau de devoir « faire tourner la baraque », et je pense qu’on a bien réparti les tâches en fonction de nos affinités personnelles — croyez-le ou non, mais Mathieu aime passer l’aspirateur, et faire la vaisselle… n’importe quoi ! —, de nos seuils de tolérance personnels, et de ce qui nous dérange le moins.

Résultat ce mois-ci, vous retrouverez toujours aussi peu de variation en terme de céréales/féculents (le RIZ c’est la VIE), mais un peu plus d’inventivité que d’habitude, il faut être honnête. Et ça fait du bien !

*

Pâtes au pesto et au chèvre et aux graine de tournesol et mélange de crudités

Végétarien • J’ai retrouvé ma passion pour le pesto en ce début de printemps (d’ailleurs il faut que j’en rachète), et j’avoue en avoir collé partout. Même sur des patates ! Mais là n’est pas le sujet : ici on va plutôt parler de ma passion pour le fromage de chèvre, car là aussi j’en ai mis partout. Cette petite salade de pâtes mangée tiède avec des radis croquants, des carottes râpées et des petites tomates cerises avec un filet d’huile d’olive, et un quart d’avocat mûr à point : un régal. Le premier repas printanier, pour de vrai, et je l’ai dévoré avec amour et soleil dans le coeur.

*

*

Riz basmati, haricots rouges façon fajitas, et butternut rôtie

Vegan • Je suis d’avance désolée, du riz basmati vous allez en souper dans ces articles cuisine. On l’a mangé avec les restes des haricots qui avaient farci les faijtas de la veille : cuisinés avec de l’ail, du cumin, du paprika, de l’origan et des oignons, ils ont beaucoup de goût. La courge butternut cuite en tranche au four en revanche, c’était une première pour moi ! D’habitude je la fais revenir en cube. Là, j’avais la flemme, alors j’ai arrosé les tranches d’huile d’olive, d’un peu de sirop d’agave, et de piment. C’était dé-li-cieux, je n’en revenais pas ! Très fondant et hyper goûtu.

*

*

*

Curry de chou-fleur et de pois chiches

Vegan • Le curry de chou-fleur, c’est ma manière de faire manger du chou à mon chéri, qui n’aime pas trop ça. Je le coupe en très petits morceaux et je le mets à revenir avec des épices à curry, de l’ail et des oignons, puis j’ajoute les pois chiches et une demi-boîte de lait de coco que je dilue avec un peu d’eau. Ça cuit en 15-20 minutes, c’est très réconfortant et ça se mange à l’infini.

*

*•

*

*

*

Riz, daal version kid-friendly, salade de champignons au persil et patate douce rôtie

Vegan • Le filleul de Mathieu est venu dormir chez nous un week-end ce mois-ci ! Il est adorable et mange de tout, mais m’a dit préférer les lentilles corail cuites juste au lait de coco, sans épices ni fioritures. Je l’ai un peu filouté en suivant ma recette habituelle quasiment à la lettre, mais sans les oignons, la purée de tomate, sans piment et avec un peu moins d’épices. Cette version est plus douce, un peu plus sucrée et surtout, elle ne pique pas. Elle lui a beaucoup plu, j’étais ravie ! Pour les grands, j’avais aussi fait une petite salade de champignons (de Paris, émincés avec des échalotes, une vinaigrette au balsamique blanc et plein de persil du jardin) et fait rôtir des tranches de patate douce au four avec du paprika et du gros sel. Miam ! C’était un peu plus long que d’habitude à préparer, mais c’était un dimanche et j’en ai fait en triple quantité pour ma lunchbox et les déjeuners de Mathieu.

*

Pâtes aux tomates séchées, œufs brouillés au persil et au chèvre, salade de champignons

Végétarien • Un repas typique « flemme améliorée ». Pas de sauce pour les pâtes ? Pas grave, l’option « œufs brouillés » fonctionne à tous les coups ! En ce moment j’ai très envie d’œufs, alors on les achète raisonnablement, bio et j’essaye de ne pas en manger autant que je le voudrais. Je suis toujours la recette de Gordon Ramsay en divisant le gras (margarine) par deux et sans la crème fraîche (faut pas déc’). Ici avec du chèvre et du persil, c’était tellllement bon. Et hop, du rab de salade de champignons !

*

*

*

Riz (ENCORE, je sais), chili sin carne mais con carottes

Vegan • J’avais de vieilles carottes un peu moches à cuisiner : chop chop en petits dés, dans la casserole avec des oignons et de l’ail, pour un chili aux saveurs fumées. Pour tous les plats d’inspiration « tex-mex », je mets le même mélange d’épices (paprika, cumin, origan), et pour le chili je rajoute quelques gouttes de fumée liquide au moment de mettre la purée de tomates. C’est un plat très simple, nourrissant et que j’adore faire à toutes les saisons. En été, je rajoute des tomates fraîches pour un max de miam.

*

*

 

Quiche aux poireaux, comté et chèvre, asperges et petite salade de roquette

Végétarien • Je suis méga-fière de cette improvisation pour une soirée jeux de société entre ami·es. Sur une pâte brisée précuite, j’ai disposé des blancs de poireaux revenus quelques minutes à la poêle dans de la margarine, que j’ai recouvert de quelques rondelles de chèvre. Un petit appareil à base d’œufs et de crème fraîche, beaucoup de comté râpé sur le dessus, et hop au four, 25 min à 180°C ! Succès franc pour cette quiche que j’ai déjà envie de refaire. Le lendemain midi, j’ai mangé les restes avec mes asperges (juste épluchées et rôties au four avec de l’huile d’olive : TROP bon), et une salade de roquette aux radis.

*

*

*

Pour peut-être répondre en amont à des questions que vous vous poserez, je vais me permettre d’expliciter certains points quant à ma (notre) vision de l’alimentation :

  • Je suis végétarienne. Si j’essaye de limiter ma consommation de produits animaux dans l’alimentation, je ne m’interdis rien car je privilégie ma santé mentale (je souffre de TCA) à une idée de perfection qu’il m’est dangereux de vouloir atteindre.
  • J’essaye de manger de saison, mais nous cédons parfois à des envies (poivrons en hiver, par exemple). Nous privilégions les fruits et légumes bio et locaux. Je compte publier ce genre d’articles tous les moins, certains plats seront donc à adapter avec les nouveaux fruits et légumes de saison parfois.
  • Nous n’essayons pas de tout faire nous-mêmes, car notre cuisine n’est tout simplement pas assez bien équipée pour pouvoir faire certaines choses. Il est parfois bon de reconnaître que des industries peuvent faire de meilleurs produits que des individus, par exemple mes falafels maison sont vraiment mauvais. De plus, passer des heures en cuisine de manière quotidienne n’est pas un idéal qu’on a envie d’atteindre. Au contraire, je tire beaucoup de ma fierté de cuisinière dans ma capacité à cuisiner très rapidement (- de 30 min par repas) un plat savoureux.
  • Nous n’avons pas de congélateur, notre capacité de conservation est donc limitée à notre mini frigo. Nous cuisinons des petites quantités, souvent pour 4 personnes : notre déjeuner est identique au dîner de la veille au soir. C’est un fonctionnement qui nous va très bien. Il nous arrive de cuire de plus grandes quantités d’ingrédients et de les conserver au frigo, ce qui est pratique pour grignoter des restes le midi, ou de râper 1 kg de carottes pour aller plus vite, du coup on en mange beaucoup sur la semaine, par exemple.
  • Nous avons, comme tout le monde, des marottes et des habitudes alimentaires qui fait que d’un point de vue extérieur, peut-être qu’on « mange toujours la même chose ». Celles qui me suivent sur Insta connaissent ma lubie de carottes râpées ! Cela nous correspond, mais ce n’est peut-être pas votre cas.
  • Nous ne mangeons pas sur le modèle « entrée – plat – dessert ». Parfois, quelques heures après le repas, on va manger un fruit ou une compote, croquer un morceau de chocolat ou des fruits secs, mais quand on prépare nos dîners, on ne songe qu’au plat principal.
  • Quelques indispensables dans notre cuisine : l’huile d’olive, la sauce tamari, le tofu fumé et les saucisses de soja Taifun, la purée de tomates nature, le lait de coco, la crème de soja, les épices et herbes (cumin, curry, muscade, piment, persil, origan, cannelle). Rien d’extravagant, vous en conviendrez :)

*

Pour finir cet article en beauté, j’ai une petite surprise pour vous !

J’ai fait le tri dans mes livres de cuisine, et j’ai décidé de ne garder que ceux qui me servent vraiment régulièrement. J’en ai donc extrait deux qui sont très beaux et qui proposent de superbes recettes, lesquelles ne correspondent pas à ma manière de cuisiner. Mais peut-être à la vôtre !

Je vous propose aujourd’hui de jouer pour tenter de remporter l’un d’eux (le deuxième, ce sera pour le mois prochain). Mais lequel, me direz-vous ? L’un est le sublime Green, de Anya Kassoff : si vous aimez la cuisine très saine et très verte, pleine de farines pauvres en gluten ou sans gluten, de sucres non-raffinés, une cuisine à la fois rustique et raffinée, ce livre est pour vous ! Les photos sont à tomber par terre, c’est un régal des yeux.

Pour jouer, c’est très simple et vous commencez à avoir l’habitude :

  • Laissez-moi un petit mot sous cet article, avec un bonjour et/ou un merci, bref, soyez sympa :o
  • N’oubliez de renseigner une adresse email valide dans le champ du formulaire, pour pouvoir être contacté·e si vous gagnez !

Ce petit giveaway est ouvert à la France Métropolitaine. Vous avez jusqu’au un mois, jusqu’au 31 mai à 23h59 pour jouer, le ou la gagnant·e sera tiré·e au sort le 1er juin et contacté·e dans la foulée.

Je vous souhaite une belle journée, un bon appétit, et je vous dis à tout bientôt !

Vous aimerez aussi...

Life Lately #93
Life Lately #92 : floraisons
Life Lately #91 : début de printemps à Gand
Idées cuisine #1 : mars 2018


12 Réponses

  1. Aelle

    Bonjour Pauline,

    Merci de partager ces idées recettes colorées et appétissantes!

    Je pense m’inspirer très bientôt de tes salades de pâtes avec les beaux jours qui reviennent. Les crudités, c’est la vie ^^

    J’espère que tu passes un joli 1er mai.

    A bientôt,

    Aelle

  2. StephanieGab

    Un grand merci pour cette rubrique Cuisine ! Flexitarienne à tendance veggie, je tends vers le végétarisme pour davantage de mieux-être dans mon assiette et dans mon corps. Alors encore un grand merci pour ce concours !

  3. geekezig

    Bonjour Pauline,

    Merci pour cette rubrique! J’ai beaucoup de mal à prendre plaisir à cuisiner quand je suis seule. Je ne suis pas végétarienne mais mon amoureux l’est donc tes idées recettes me seront très utiles quand il viendra en vacances la semaine prochaine! ^^ (en général chez lui c’est lui qui cuisine et chez moi, c’est moi qui cuisine! Mais j’en fais beaucoup moins que lui!)
    Merci aussi pour le concours, belle idée pour désemplir son étagère en faisant un-e autre heureux-se!

  4. J’adore ce genre de recettes très simples et qu’on peut facilement reproduire. ça me fait penser aux plats de Victoria sur Instagram qui sont toujours une chouette source d’inspiration !

    Je cuisine un peu de la même façon (avec moins d’oeufs et de fromage depuis l’an dernier, sans pour autant être totalement végétalienne), avec beaucoup de plats composés, ce qui étonne toujours les gens de mon entourage ! Je déjeune au bureau et la plupart font des plats assez classiques, alors quand j’arrive avec ce genre de plats, j’ai droit à tout un tas de question. Les gens sont souvent étonnés par mes associations, que je cuisine la betterave chaude (mixée avec des pois chiches et des flocons d’avoine et cuite en galette, c’est un délice !), ou que j’intègre des poireaux dans une sauce par exemple.

    Je n’ai jamais testé les asperges rôties, tu m’as donné envie d’en faire, ça a l’air délicieux !

    Et merci pour le concours, j’avais déjà repéré ce livre, il a l’air très chouette :)

  5. J’aime bien ces idées recettes « de la vraie vie » qui me donnent quelques idées pour varier un peu mes repas (j’ai été assez studieuse en début d’année à tester des nouveaux plats etc, mais depuis que je suis en couple et donc qu’on mange souvent dehors + n’ai pas forcément de temps pour faire des recherches et des plans de cuisine, je retourne à mes favoris et je mange un peu souvent la même chose…)

    Et tant qu’à faire, moi il m’intéresse ce livre de cuisine :D (passion livres de cuisine, oui oui j’en ai 150 mais quand même)

    Des bisous!

  6. Je ne participe pas au concours, mais je voulais tout de même apporter ma pierre à l’édifice : LE RIZ, C’EST LA VIE, OUI !
    J’ai redécouvert le riz il y a peu de temps, jusqu’à présent j’avais beaucoup de mal à manger des féculents cuits (= je mangeais beaucoup de pain et de pain des fleurs, mais peu de pâtes, riz, etc) et révélation, genre vraiment. Mon repas doudou c’est : du riz que je fais un peu trop cuire pour qu’il soit gluant (oui, bon, j’ai dit repas doudou !) avec de la pâte de tomates et PLEIN de poivre. Je pense que je pourrais manger ça par kilos.
    J’aime bien tes articles, ça correspond beaucoup à mon style de cuisine actuelle, surtout le côté « je mets tout dans un bol et j’en fais un grand repas complet » alors j’aime. Et sur ce, je vais manger du riz.

  7. charlie

    Coucou
    moi le riz c’est bof bof. je le cuit trop ou pas assez j’ai meme essaye le vilain micr onde pour voir mais non rien a faire alors je vais chez l’indien du coin et miom miom le palek paneer
    Ce bouquin me plait bien je partage la cuisine vegan d’amie et ils on des subtilites toutes differentes entre no starch no gluten c »est parfois casse tete. merci pour ce concours
    Moi ma lubie c’est les galettes de ble noir fourrees patate douce epinard creme de noix de cajou.

  8. Sarah

    Ton article donne plein d’idées de recettes pour la végétarienne que je suis !
    Je vais les tester :)
    J’ai hate de lire ton avis sur Beloved, j’ai vu sur goodreads que tu n’avais pas aimé ?
    Pas pu le lire ce mois ci

  9. Laure

    Merci pour ces idées ! j’ai la même approche que toi pour un régime végétarien tendant vers le véganisme… sans pression :-)
    Bonne journée !

Laisser un commentaire