25
Fév
2018
12

Life Lately #87 : déconnexion partielle

Je triche cette semaine : il est presque 22h, et on est… samedi soir. Trahison ! Disgrâce ! Alors que je mettais toujours un point d’honneur à vous écrire le dimanche, soit au réveil soit en toute fin de journée, j’ai décidé aujourd’hui de procéder autrement. En effet, en lisant le dernier article d’Ophélie, j’ai eu envie de me prendre un peu en main, de me déconnecter. Partiellement, donc. Si vous avez bonne mémoire, vous saurez qu’en mars dernier j’ai racheté un smartphone après m’être fait voler le mien, et je promettais alors à moi-même monts et merveilles. Ne pas monter mon nouveau téléphone dans ma chambre, ne pas consulter mon téléphone à table… Bref, j’avais profité d’une « détox » de smartphone pendant six mois et je voulais garder ces bonnes habitudes. Je n’ai absolument rien fait de tout ça. Je ne m’en suis pas voulu, je n’ai plus du tout envie de me culpabiliser avec ces choses-là. Mais en ce moment, je ressens un trop-plein, j’ai du mal à me sentir bien même chez moi, et à passer des moments de qualité avec Mathieu. J’ai la tête ailleurs, pleine de soucis, et l’accès permanent à Internet au bout de mon téléphone ne m’aide pas du tout. Alors j’avais décidé aujourd’hui-samedi de ne pas allumer ni téléphone ni ordinateur demain-dimanche. (aujourd’hui pour vous, donc) Mais je vous avais déjà fait faux bond la semaine dernière (pour les mêmes raisons de trop plein), et je n’avais pas envie de refaire ça cette semaine, j’avais des petites choses à vous raconter, donc me voici. Rapidement, parce qu’il se fait tard de mon côté de l’espace-temps, mais me voici.

La semaine est passée trop vite et a été très désagréable. Un bien pour un mal, comme personne ne dit. Je vis une période difficile d’incertitude et de stress très intense. Je réalise encore une fois que je ne suis toujours pas remise de mon année dernière, que je me traîne une fatigue incroyable et que c’est de plus en plus difficile. Cette fatigue + ce stress, ça veut aussi dire des douleurs menstruelles (encore) plus intenses que d’habitude, je commence mon syndrome pré-menstruel et je redoute les jours à venir, qui s’annoncent insupportables. Heureusement que j’ai quelques jours de vacances, je vais pouvoir dormir et travailler tranquillement. J’en profite pour faire une petite note de service : à chaque fois que je mentionne mes problèmes menstruels ici – parce qu’ils font partie de ma vie et que je parle de ma vie sur mon blog – je reçois des commentaires très bien intentionnés (je n’en doute vraiment pas) qui me demandent si j’ai songé à aller voir un médecin parce que quand même c’est pas normal ces douleurs. Je vous remercie pour votre sollicitude, je m’occupe de ma santé sans en déballer tous les détails et je vous prie de me croire sur parole : oui, j’ai déjà songé à aller voir un médecin ;)

Sans transition : grande nouvelle pour le blog, je suis désormais en partenariat avec la plateforme LesLibraires.fr ! C’est la première fois que je participe à un programme d’affiliation, ça m’fait tout chose, comme on dit. Alors concrètement, LesLibraires, c’est quoi, et qué pasa ? Vous le savez, j’adore parler de lecture avec vous. J’ai été approchée par plusieurs plateformes pour vous proposer des liens affiliés, mais j’ai toujours été gênée et j’ai refusé : je ne commande pas mes livres sur Internet. Ou plutôt… si, quand je dois acheter plusieurs livres d’un coup (ex : à Noël) je commande sur le site de ma librairie, qui est hébergé sur LesLibraires.fr. Cette plateforme permet donc de se passer entièrement d’Amazon et consorts, de commander dans le confort de son canapé tout en faisant fonctionner nos librairies indépendantes, toujours au même prix que partout ailleurs grâce à la législation française. Vous pouvez choisir de recevoir vos livres chez vous ou en point relais moyennement des frais de port, ou de vous faire livrer chez votre libraire, auquel cas les frais de port vous seront offerts. Depuis que je connais LesLibraires, je n’ai plus jamais commandé de livre sur Amazon.

C’est pourquoi je suis absolument ravie de ce partenariat. Vous le verrez si vous cliquez sur les précédents articles lecture (que je modifie au fur et à mesure quand j’ai le temps), je vous propose désormais un lien affilié sous chaque livre présenté. Si vous connaissez un peu le monde des blogs, vous devez savoir à peu près comment cela fonctionne. Si vous avez envie de vous procurer un des livres dont je parle, vous pouvez donc utiliser mes liens affiliés : cela ne change absolument rien pour vous, tandis que moi, je touche une commission de 3% sur chaque vente. Je ne vous pousse pas à l’achat, et vous pouvez aussi ne pas utiliser ces liens, et si vous pouvez et préférez vous déplacer directement en librairie, je vous y encourage ! Mais vous pouvez également faire le choix de les utiliser, et cela sera un soutien inestimable pour mon travail de blogueuse ! Et pour ça, je vous remercie d’avance, infiniment.

Et en parlant de lecture, tenez-vous connecté-es, il se trame des trucs par ici et j’ai vraiment super hâte de vous dévoiler ce que je concocte) (enfin, ce qu’on concocte, car sur ce coup je suis méga bien accompagnée). Je n’en dis toujours pas plus, j’espère que cela vous plaira. Pour finir cet article rapide, je salue le retour du soleil sur mes contrées, bien qu’il soit accompagné d’une grande vague de froid. Apparemment on n’a que deux options : pluvieux et tiède, ou glacial mais ensoleillé. Je prends ce dernier sans réfléchir, je me cale juste un petit legging polaire sous le jean et en avant Guingamp ! Bon, et avec ce printemps qui arrive, j’ai des envies de garde-robe. Ne cherchez pas, chaque année ça me fait ça, j’achète des fringues une fois par an : en été, après avoir fouillé Internet depuis mi-mars pour trouver les 3 pièces que je vais m’offrir. Cela a un désavantage flagrant : je manque de bons vêtements d’hiver… (ce qui pose problème en cas de vague de froid en mode « Moscou-Paris », n’est-ce pas)

Je vous laisse ici, vous souhaite un dimanche ensoleillé toujours, le mien sera donc déconnecté. Avec un détour par le cinéma pour voir The Shape of Water et en sortant, c’est décidé : je m’arrête au stand pour enfin déguster une crêpe cassonade-citron. Je l’ai bien méritée. À tout bientôt, prenez soin de vous ! (et mangez des kumquats !)

Vous aimerez aussi...

Life Lately #93
Idées cuisine #2 : mai 2018
Life Lately #92 : floraisons
Life Lately #91 : début de printemps à Gand


13 Réponses

  1. Aelle

    Bonjour Pauline,

    Je comprends très bien ta démarche de déconnexion partielle. L’article d’Antigone21 est dans mes favoris. Sans être à proprement parler accro à Internet/mon smartphone j’ai observé une tendance à le consulter un peu compulsive dans les périodes d’anxiété/stress, ce qui est le cas en ce moment.

    Je te souhaite un excellent dimanche déconnecté et que la semaine à venir te soit plus douce.

    Félicitations pour le partenariat avec Leslibraires.com, belle alternative aux géants de la vente en ligne. J’ai hâte de découvrir ton projet.

    Des bisous,

      1. Tiens, d’ailleurs, quand j’ai ré-ouvert cet onglet hier soir pour le lire enfin (oui, je fais des stocks d’onglets de trucs-à-lire, donc j’ai des mois de retard), c’est le premier truc que j’ai vu, et du coup j’ai filé sur Youtube me revoir la chanson (et chouigner à cause de ce qui s’y passe). C’est malin :P

        (rien à voir : la petite coche pour s’abonne aux commentaires contient le mot « émail » à mauvais escient, c’est le plugin qui fait ça par défaut, petite erreur de traduction, ça se corrige facilement dans les options)

  2. Sarah

    Merci pour cette alternative a Amazon !!
    J’ai une question je ne sais pas si tu as la réponse, connais tu une alternative a Audiolib ?
    Je me suis mise aux livres audios et audiolib est le plus complet que j’ai vu: il y a des livres récents et pas que des classiques.
    Mais audiolib c’est Amazon du coup je me sens mal de leur filer mon argent tous les mois, donc si tu connais une bonne alternative je suis plus que preneuse !
    Bonne journée de déconnexion, j’ai adoré l’article d’ophélie aussi, comme tous ses articles d’ailleurs !

    1. Coucou Sarah ! Je suis désolée, je ne connais pas de bonne alternative à Audible, je n’écoute pas de livres audio. (à part les Harry Potter que j’ai téléchargés directement sur mon ordinateur haha)

    2. Anne-Lise

      Sarah : Il y a une alternative à Audible, c’est Book d’Oreille. J’ai une amie qui comme toi dévore les livres audio et comme toi également refuse de confier trop de sous à Amazon qui l’utilise. D’un point de vue $$ pas sûre que ça soit concurrentiel, mais ça vaut peut-être la peine de se poser la question de l’indépendance. Et sinon il y a parfois de très bonnes choses à trouver sur France Culture (dans le Feuilleton, l’Atelier Fiction ou La Compagnie des auteurs) ou sur Arte Radio.

      Je t’encourage aussi à jeter un oeil au site La plume de paon. C’est une association qui œuvre à faire découvrir toutes les initiatives en matière de livres audio.

      Le livre audio est un secteur en plein boom, et donc il y a des chances qu’à terme, de meilleures alternatives à Audible se créent. Editis crée déjà sa gamme tout bientôt, ça va étoffer l’offre.

      1. Anne-Lise

        Sarah : je me rends compte que je t’ai mal lue.

        Attention à la confusion possible : Audiolib ce n’est pas Audible.

        Audible, c’est un service d’abonnement fourni par Amazon.

        Audiolib, c’est une maison d’édition de livres audio créée par Hachette Livre et Albin Michel.

        Il faut savoir qu’un livre audio coûte cher à la fabrication, ce qui explique aussi pourquoi dans l’offre on retrouve surtout beaucoup de best-sellers plus que de titres indé.

        En plus de ce que je t’ai déjà suggéré plus tôt, tu peux aussi retrouver des titres dans la collection Écoutez lire de Gallimard.

        1. Haha merci Anne-Lise, je n’avais même pas remarqué, j’ai lu « Amazon » et j’ai répondu « Audible » direct. En effet, les livres audio coûtent très cher ! Merci pour toutes tes précisions.

  3. Auriane

    J’espère que tu as passé un bon dimanche !
    Très contente pour toi pour le partenariat avec LesLibraires… Il s’avère que je commande tous mes livres sur ce type de plateformes, donc dorénavant je me ferais un plaisir de passer par les liens affiliés ! Il me semble avoir lu quelque part je sais plus quand que si on passe par un lien de ce type pour entrer sur le site, ensuite nos autres achats comptent aussi pour la redistribution… Info bonne ou fake news ?
    Bonne semaine à toi!
    Et high five pour la garde robe hivernale chancelante, c’est seulement la semaine dernière que j’ai acheté un vrai manteau en prévision de la vague de froid et pas une petite veste mi saison… hm

    1. Oh trop chouette, c’est toujours un peu délicat de nouer des partenariats pour moi, j’ai un peu peur que ce soit « mal pris » alors je suis contente d’avoir un retour positif :D par contre je n’en sais pas plus pour les achats hors liens spécifiques.

  4. Pingback : Un invincible été » Rencontre avec Diglee, illustratrice et féministe

Laisser un commentaire