1
Déc
2017
14

Life Lately #78

Il paraît que j’ai disparu pendant 18 jours tout ronds (ce n’est pas rond du tout, 18 jours), je m’en excuse bien platement. J’avais commencé à vous écrire un article sur mes 50 000 mots du NaNoWriMo, j’avais plein de petits trucs à vous raconter, et puis le temps s’est envolé et chaque mot a compté, j’ai tout mis dans ce premier jet d’un premier roman que j’ai follement envie de terminer. Maintenant que le NaNoWriMo est officiellement terminé, je reviens d’entre les mots pour vous écrire. On est vendredi et pas dimanche, mais comme je pars en weekend ce soir et que je n’aurai pas l’envie ni l’occasion de prendre le clavier dimanche matin, je profite de cette parenthèse enneigée, d’une exception qui confirme la règle.

Premier décembre. Hier soir j’ai religieusement regardé Love Actually, comme j’essaye de le faire tous les ans, devant une assiette de purée et de choux de Bruxelles. (j’adore les choux de Bruxelles) J’adore aussi ce film, j’ai réalisé en le revoyant encore une fois qu’il est définitivement dans le top 3 de mes films préférés. Tant d’amour, c’est exactement ce qu’il me faut quand vient Noël. Il neigeait à gros flocons, Mathieu disait « ça va pas tenir », et ce matin il reste quand même une fine couche de poudre sur les toits, et sur la jungle qui peuple mon mini-jardin depuis qu’on a arrêté de vouloir le domestiquer. Hier soir j’ai placé quelques décos de Noël, deux-trois guirlandes, quelques boules dorées, Eleven est devenue complètement zinzin devant tous ces trucs qui brillent.

Eleven, c’est notre petit chaton. Ca fait deux semaines maintenant que nous l’avons adoptée, et c’est l’amour fou. Si vous me suivez sur Instagram, vous ne pouvez pas l’avoir manquée. Elle a quatre mois, des petites chaussettes et un plastron blanc, des moustaches immenses et l’air constamment ahuri. On passe bien la moitié de notre temps en sa compagnie à s’extasier devant sa mignonneté comme des vieux gagas insupportables. On a beaucoup de chance, je trouve, pour cette première adoption : elle est plutôt très sage, hyper câline (au moins quinze minutes de méga-ronrons dans nos pattes quand on rentre du travail le soir), et elle passe son temps à venir se coller à nous quand on est dans le lit ou le canapé. Bref, je l’adore, je me demande comment on a fait pour vivre sans elle toutes ces années ;)

Pendant ma disparition, je n’ai pas cessé de penser à vous. J’ai commencé à rassembler les lots qui composeront les deux boîtes-cadeaux que je me ferai un plaisir d’offrir à deux d’entre vous, exactement comme l’année dernière, vous vous souvenez ? Cette année j’ai la chance d’avoir un partenaire de qualité dans cette entreprise, qui m’a très gentiment fourni l’un des lots, et je peux d’ores et déjà vous dire que j’ai totalement craqué : deux des livres que je vais vous proposer sont si beaux que je les ai achetés en double, pour pouvoir les avoir pour moi. J’ai vraiment super hâte de vous montrer tout ça, comme d’habitude l’article sera en ligne le 6 décembre, jour de mon anniversaire. C’est vraiment tout bientôt ! (et je suis un peu à la bourre, on va pas se mentir, comparé à l’an dernier)

J’ai lu deux livres japonais ce dernier mois, j’avais envie de vous en faire une revue thématique spéciale Japon, car j’en ai un troisième sur le feu qui a l’air tout à fait prometteur aussi. Mais entre deux, j’ai reçu La Belle Sauvage, le dernier livre et premier d’une nouvelle trilogie de Philip Pullman, qui a écrit la fabuleuse A la Croisée des Mondes. Je n’ai pas vraiment pu m’en empêcher, je l’ai commencé illico. Le pavé étant imposant (et superbe) (je vous en parlerai un petit peu aujourd’hui en story sur Instagram pour le #VendrediLecture), je ne l’emmène pas dans le métro, et j’ai décidé de continuer ma lecture du sixième tome de Outlander. C’est l’hiver, ça me donne des envies de gros tomes, de sagas interminables, et surtout de retrouver des personnages que j’aime. Ne serait-il d’ailleurs pas l’heure d’officiellement recommencer à lire Harry Potter ? (y a-t-il une heure pour ce genre de choses ?)

Niveau séries, j’ai dé-vo-ré GLOW, alors même que j’étais passée complètement à côté à sa sortie. Je pensais que c’était une série hyper sérieuse, pleine de drames, ce dont je n’avais pas trop envie, n’étant pas hyper intéressée par le catch en général. Et puis j’ai fini de re-regarder tout Community (#SixSeasonsAndAMovie !) et Alison Brie me manquait (Joel McHale aussi mais c’est une autre histoire, on ne parlera pas du fait que j’ai traîné deux heures sur son site pour regarder des morceaux de ses spectacles…) et j’ai cliqué, je ne l’ai pas regretté. J’ai beaucoup aimé cette première saison, et étonnamment quasiment tous les personnages, même Sam et Bash ! Surtout Bash d’ailleurs, que j’ai trouvé touchant. Vous avez vu cette série ? Qu’en avez-vous pensé ? C’est aussi le grand retour de Peaky Blinders et je dois me contenir pour ne pas hurler en courant partout, parce que qui dit Peaky dit Cillian Murphy… je ne suis pas prête à autant d’awesomeness. Par contre, j’ai été un peu déçue par les derniers épisodes de Outlander, pas vous ? (je n’ai pas regardé celui de cette semaine encore) Je ne suis pas une grande fan de Voyager, le tome adapté dans cette saison, mais je trouve aussi que les scénaristes font un peu n’importe quoi avec mon très cher Jamie Fraser. (à prononcer avec l’accent) (il y a trop de parenthèses dans ce paragraphe, on passe à la suite)

Bon, et comment finir ce premier article de décembre sans parler du NaNoWriMo ? Cette année, j’ai atteint les 50 000 mots le 19 (mon record était le 16), et contrairement aux années précédentes j’ai continué à écrire jusqu’au dernier jour, bien qu’avec moins d’assiduité. J’en suis actuellement à 62 000 mots, je crois avoir atteint les trois-quarts de la narration, autant vous dire qu’on est sur la fin. Et même si c’est la 4e année que je remporte « officiellement » le challenge, c’est la première fois que j’ai ce sentiment, pour de vrai. Que je suis réellement fière de moi, parce que j’ai l’impression d’avoir non seulement remporté un challenge, mais surtout d’avoir remporté mon challenge. Celui de ne pas abandonner, de garder confiance en moi, de continuer à écrire même quand tout semble nul, et d’avoir toujours l’envie d’aller au bout de cette histoire. Je n’aurais sûrement pas réussi sans l’aide de ma super binôme d’écriture (Anaïs, ma biche ♥), et sans la communauté des Writing Buddies, dont les posts, les partages et les encouragement sur Facebook m’ont tellement boostée. Je n’arrête pas d’écrire pour autant, je me laisse ce weekend pour me reposer et je reprends dès lundi, avec un objectif de mille mots par jour, pour tenter de finir mon histoire avant la fin du mois de décembre.

Sur une dernière note, en vrac les choses qu m’ont fait kiffer ces derniers jours :

  • le podcast sur J.K. Rowling et Harry Potter de la Compagnie des Auteurs. Je n’ai écouté que 2 des épisodes sur les 4, mais c’était à chaque fois terriblement intéressant. Je garde les 2 derniers pour mon voyage en train ce soir.
  • mes bottines véganes Will’s Vegan Shoes (ce modèle). Cadeau familial pour mon anniversaire, que j’ai commencé à porter avant l’heure car mes seules et uniques chaussures m’ont lâchée en pleine semaine de pluie (le trou dans la semelle, fatal). Je dois encore les faire, mais je suis bluffée par la qualité ! Je vous en reparlerai bientôt je crois.
  • le thé de Noël du Palais des Thés. Cette année j’ai craqué pour le thé noir n°25 et je dois me retenir pour ne pas boire que ça, c’est une tuerie intersidérale. Il sent et goûte le pain d’épices, surtout avec une cuillerée de miel dans la tasse.
  • la radio Les Croissants. Alors là, j’ai découvert ça hier et je suis complètement hystérique : Les Croissants, c’est une application qui, dès début janvier, proposera à ses abonné·es des matinales personnalisées. J’adore commencer ma journée en radio, mais je n’aime pas les matinales des radios traditionnelles (peu de sujets m’intéressent, en réalité, genre la politique, berk, l’économie, caca). Du coup j’écoute des podcasts, mais les sujets ne sont pas assez variés quand même, donc je m’ennuie parfois. Là, l’idée de pouvoir sélectionner mes thématiques et d’obtenir une émission personnalisée, ça me rend zinzin de joie. Donc on va s’abonner avec l’amoureux, pour un an c’est 48 € et l’offre couple permet de bénéficier du deuxième abonnement à moitié prix. Je vous en parle parce qu’ils sont en pleine campagne de préabonnement, donc si ça vous branche, c’est le moment de vous lancer ! Si le crowdfunding ne fonctionne pas, le projet ne pourra pas être lancé et c’est triste (mais vous serez remboursé·e).

Allez, je vous laisse, je file me faire un thé (devinez lequel), manger mon premier choco du mois et me plonger entre les pages de La Belle Sauvage, avant que l’amoureux et le chat se réveillent et qu’il faille faire des choses avant notre grand départ. (on va au fond du trou !!!)

A tout bientôt, c’est promis ! Et prenez soin de vous.

Vous aimerez aussi...

Life Lately #79
TAG : les séries et moi
Life Lately #77
Lectures #13 : en temps de guerre


9 Réponses

  1. Aura-t-on des photos d’Eleven au fond du trou ? Félicitations pour le NaNoWriMo, c’est un exercice qui est bien inconnu pour moi, mais cela m’impressionne en même temps. Ici j’ai pris le Roïbos n°25, d’ailleurs je crois que je vais aller m’en préparer une tasse aussi ;) Et trop cool pour les Peaky Blinders, on avait justement fini une série avec Monsieur !

    1. Eleven est babysittée par ma petite soeur ;) ça ne fait pas très longtemps qu’elle est installée chez nous et on ne voulait pas la bouleverser en l’emmenant avec nous, d’autant qu’elle est un peu malade en ce moment ! Le Rooïbos nº25 est une tuerie, c’est celui qu’on avait pris l’an dernier !

  2. Sarah

    Plaisir de te relire après ces quelques semaines d’absence :-)
    J’avoue m’être presque inquiétée et être allée voir sur facebook que tout allait bien !
    Félicitations pour ce challenge réussi, je te souhaite d’aller au bout de ton projet…

    J’aime beaucoup tes chaussures d’anniversaire ! Je suis allée voir le site internet, et repéré un modèle qui me plait bien, par contre je n’ai pas réussi à trouver l’information du lieu de fabrication, as-tu des infos à ce sujet ?

    Bon week-end au fond du trou !

    1. Hello Sarah ! A ma connaissance les chaussures Will’s sont fabriquées au Portugal, à moins que je sois complètement à côté de la plaque il me semble avoir vu ça sur leur site. A vérifier ! Merci pour ton petit mot, bises ;)

  3. Hello !

    Le NaNoWrimo a été assez catastrophique pour moi vu le peu que j’ai écrit. Bon, j’ai quand même découvert le logiciel Cold Write Turkey et ça c’est cool (j’ai aussi découvert que rester plus de 30 minutes devant l’écran de mon pc me tuait les yeux et ça c’est beaucoup moins sympa…) J’ai adoré lire en tout cas tous les interventions de tout le monde et tous les petits et grands succès de chacun.e.

    J’ai vu GLOW il y a quelques temps et c’est vraiment une chouette série. Je trouve qu’il y a un petit passage à vide après le pilot mais la fin est vraiment enthousiasmante. J’ai trouvé toutes ces filles super touchantes (j’ai même fait une recherche pour faire du catch dans ma région ah ah). J’ai hâte de voir la saison 2 cet été.

    Tes chaussures sont très sympas ! Je connaissais la marque mais je n’avais jamais vraiment fait attention aux modèles. En cliquant sur ton lien et en scrollant, je suis tombée sur le sac à dos parfait. J’en cherche un depuis longtemps vu que c’est plus adapté pour mes problèmes de dos. J’avais déjà regardé du côté de Mat & Nat mais j’étais pas totalement convaincue par le look (et puis bon, au prix que ça coûte, autant que ça plaise vraiment).

    J’adore lire les petites histoires de Eleven, ça me fait toujours beaucoup rire !

  4. Mojopin

    Un grand bravo pour le NaNoWriMo ! Avec une telle assiduité je suis sûre que tu finiras ton histoire en temps voulu. :)

    Quant à Eleven mon dieu, la mignonnerie ! « Zuckersüß » comme on dirait ici en Allemagne, soit « mignonne comme le sucre », « süß » voulant aussi dire « sucré ». :D

    Trop bien pour GLOW, je t’avais justement demandé si tu avais vu cette série dans ton article précédent (TAG séries). Contente que tu aies aimé ! Si tu recherches encore quelque chose de léger je te conseille Broad City dont je regarde la saison 4 en ce moment, les (mes)aventures de deux new-yorkaises complètement déjantées, je suis über-fan.
    Dans un registre plus sérieux, je pense commencer la bien nommée « Dark » première série allemande de Netflix même si j’ai peur d’avoir peur, aha.

    Sinon les bottines Will’s Vegan Shoes me tentent beaucoup, je pense que j’en commanderai une paire lorsque mes chaussures actuelles auront rendu l’âme.

    Merci pour tous ces conseils !

  5. Galinette

    Chapeau pour ce chalenge! Je suis vraiment admirative!!!

    J’ai dévoré GLOW aussi!! Je me suis tellement attachée aux personnages!! Mais là je me suis lancée dans Jane the Virgin (qui est clairement pas mon genre de série habituellement) et OH.MON.DIEU, j’adore!!! Si je m’écoutais, je ne décollerais plus du canapé!!

    Tes chaussures sont vraiment super chouette. J’ai toujours peur d’être déçu de la qualité sur la durée, alors je ne me lance pas encore et comme j’ai souvent des besoins en urgence, je cède au non-éthique et pas cher. Mais j’ai repéré quelques jolies paires, alors pourquoi ne pas craquer pour le printemps? :)

    Et suite à ta story sur IG, j’ai foncé au Furet acheter La Belle Sauvage!! Je n’ai eu de cesse que d’attendre le soir pour pouvoir m’installer confortablement et lire quelques pages!! :) J’avais bien vu que la sortie avait été annoncée, mais je n’avais pas noté, et j’étais du coup passé complètement à coté, alors merci pour le rappel. (La Croisée des Mondes est mon livre de référence!! <3)

    Belle semaine à toi.

  6. Louise

    C’est cool que la série Glow t’es plu. Lorsque je l’ai regardé je ne m’attendais pas à quelque chose de si sérieux et « empouvoirant » (?!).
    J’ai également écouté les podcast de la compagnie des auteurs, c’était tellement chouette. Je lirais bien Harry Potter à l’école de la philosophie du coup.
    Niveau thé de Noël, j’ai craqué pour celui de chez Damman Frère, miam mioum.

Laisser un commentaire