12
Nov
2017
9

TAG : les séries et moi

Hello hello ! Je sais qu’on est dimanche et que le dimanche, normalement, on s’installe vous et moi en tête à tête pour que je vous raconte ma vie en long en large et en travers, mais aujourd’hui, changement de programme ! Après avoir passé une semaine épuisante où j’ai jonglé entre invités, migraine, maladie, NaNoWriMo, insomnies et préparatifs à l’adoption d’un chaton (je fais semblant d’être cool mais OMG je suis tellement surexcitée), je profite d’avoir un petit (lol) article tout léger en rab’ pour passer un peu moins de temps sur le blog. Je crois que la dépression saisonnière ne va pas tarder à me heurter de plein fouet, vraiment l’hiver je pense qu’on devrait tous et toutes hiberner, je ne vois rien de mieux à faire.

Bon, trêve de bavardages, je vous laisse avec un petit TAG qui m’a bien plu sur le blog de Victoria et que j’ai repris, saisissant une opportunité en or de vous parler un peu plus de séries car quand même… en tant que grande sérievore, je trouve incroyable de ne pas y avoir consacré plus d’espace ici ! Et quoi de mieux qu’un dimanche pluvieux pour se plonger sous un plaid et (re)découvrir des séries ? Bonne lecture !

*

1 • Ta série favorite de tous les temps

Oh lala. Impossible, impossible de ne donner qu’une réponse. Il faudrait au moins découper par genre. En comédie, ma série préférée est de loin Community (du moins les 3 premières saisons). Hilarante et touchante, chaque acteur·ice est extrêmement douée. En drame, je mets The Leftovers, une série magistrale en 3 saisons qu’il faut absolument voir au moins une fois dans sa vie. Rien à redire, visuellement, scénaristiquement, acoustiquement, tout est parfait. En série historique, je dis Peaky Blinders et son ambiance enfumée et violente tellement intense. Et en dystopie glaçante, je mets The Handmaid’s Tale, parce que cette série est une putain de claque et qu’elle a relevé le challenge des adaptations télévisuelles avec une élégance incroyable. Et voilà, ça vous fait 4 choix, tous assez récents, mais je suis très certaine d’eux.

2 • La série que tu as un peu honte de regarder

Sans aucune hésitation, c’est Supernatural. Je n’ai pas honte genre je me cache pour la regarder (ce qui a été le cas de The Vampire Diaries et de Gossip Girl, jusqu’à ce que j’arrête définitivement ces séries et me spoile la fin), mais je sais très bien que ce n’est pas une série d’une immense qualité scénaristique. Elle commence à se faire un peu longuette en plus, mais je ne sais pas… c’est mon doudou. Je peux ne pas en voir un épisode pendant un an, puis rattraper mon retard pendant les longues soirées d’hiver. Dans cette série, j’adore les trois personnages principaux, tout l’aspect meta de certains épisodes et de certaines intrigues et qui démontre une belle dose d’auto-dérision de la part des scénaristes, et la communauté de fans portée par Jared Padalecki, Jensen Ackles et Misha Collins, qui soutiennent les personnes atteintes de troubles psychologiques (Jared Padalecki étant lui-même anxieux et dépressif). Bref, c’est probablement la série la moins accomplie objectivement parlant, mais elle me fait beaucoup de bien. Donc je n’en ai pas honte, mais quand mon amoureux se moque gentiment de moi, je ne le contredis pas.

3 • Ton personnage de série préféré

Non mais là c’est pareil, comment se limiter à un seul personnage ? Je suis fan de Jane, dans Jane The Virgin pour sa bienveillance, mais aussi de Gina Linetti dans Brooklyn Nine Nine pour son extravagance, de Eleven dans Stranger Things pour sa vulnérabilité, de Norma dans The Leftovers pour son côté très « personne ne m’entourloupe, je suis une pure badass »… Bref, donnez-moi un personnage féminin complexe et puissant et il sera forcément mon préféré… Pourquoi se limiter à une seule role model quand on peut puiser dans toutes ses séries préférées une foule de belles inspirations ?

4 • Une série que tu as adoré alors que tu ne t’y attendais pas

Quand j’ai lu le synopsis de Jane The Virgin, j’ai passé mon tour direct. Ca me semblait une pente glissante, cette histoire de femme qui tombe enceinte par erreur alors qu’elle a été élevée dans un discours catholique traditionaliste qui place la virginité sur un piédestal. (c’est bien à l’encontre de mes valeurs, ça) Avouez qu’il aurait été terriblement facile de mal traiter le sujet et d’en faire une série puritaine et moralisatrice comme l’Amérique en a le secret.

Mais j’ai ensuite vu le Pitch ! des ShowRunners sur la série et je me suis rendu compte que je faisais une grave erreur, en ne donnant pas sa chance à cette série ! J’ai regardé le pilote, et j’ai été im-mé-dia-te-ment conquise. Depuis, c’est une de mes séries chouchoutes, j’attends chaque nouvel épisode avec impatience. Je vous en avais parlé plus en détail dans cet article, mais je réitère. Jane The Virgin est un bonbon de bienveillance et de douceur, qui sait traiter les sujets graves avec le respect qu’ils méritent, et qui me met invariablement de bonne humeur. Une belle leçon de relations humaines aussi !

5 • Une série de ton enfance

Je ne me suis mise à regarder des séries que très tard ! En fait, la première série que j’aie vraiment regardé (à part Gossip Girls et The Vampire Diaries) c’est Breaking Bad avec mon amoureux, et il y a de ça 5 ans, donc. Quand j’étais enfant, je ne passais pas beaucoup de temps devant la télé. J’avais le droit de regarder Charmed pendant la Trilogie du Samedi, mais jamais Buffy, j’étais trop petite et c’était trop violent. J’ai depuis rattrapé cette lacune et je suis fan de Buffy, d’ailleurs. Mais s’il y avait bien un moment que j’aimais particulièrement, c’était me blottir contre mon papa dans le canapé et regarder avec lui Stargate SG-1 (avec le recul, en quoi est-ce moins violent que Buffy, je n’en ai aucune idée). Alors c’est un peu la série de mon enfance.

6 • Ton crush dans le monde des séries

Wow. Wow wow wow. Alors comme ça vous n’êtes pas encore au courant ? Mon crush absolu, ultime, définitif et sans concessions, c’est Thomas Shelby de Peaky Blinders. Principalement parce que je suis totalement amoureuse de Cillian Murphy depuis environ toujours, et demandez à mon entourage, c’est quasiment pathologique. Ensuite parce que je trouve que c’est un personnage complexe et fascinant. Il est assez rare que j’aime les personnages masculins violents, dans les séries comme partout, mais la personnalité de Tommy m’intrigue et me fait toujours revenir à cette série. Il faut dire que j’aime les hommes blessés.

Mais je réclame un bonus : je suis aussi un peu beaucoup amoureuse de Rosa Diaz dans Brooklyn Nine Nine. Son personnage à la fois badass et sensible, son humour noir et hilarant et son sourire ravageur font fondre mon petit coeur. Stephanie Beatriz est sublime, je meurs !

7 • Une série que tu as abandonné après plusieurs saisons

Oh, il y en a plusieurs. Je regarde certaines séries seule, certaines avec Mathieu, et quand on les regarde à deux on est un peu impitoyables : il faut qu’on passe un bon moment, sinon au bout de quelques épisodes, on zappe et on passe à autre chose. Il y a tellement de séries et de bonnes séries qu’on ne va pas s’appesantir sur des choses qu’on trouve médiocres !

Récemment et avec regret, on a arrêté House of Cards. On a vu le premier épisode de la dernière saison sortie, et puis ça ne nous a pas emballés. Pourtant, la fin de la saison précédente m’avait glacée d’effroi et m’avait donné envie d’y revenir. Mais je crois que l’état de la politique américaine (et globale) actuelle est tellement incroyable, qu’à côté le scénario de la série me semble un peu fade. Comme disait François Truffaut : « La vie a plus d’imagination que nous ». Et puis je crois que j’ai eu mon compte de magouilles politiciennes, réelles ou fictives, pour un petit moment, et tout cela sans compter que depuis les récentes révélations, j’aimerais éviter la tronche de Kevin Spacey. (même si notre arrêt de la série est bien antérieur à tout ça) (à ce titre allez on est dimanche, je vous glisse un lien vers une vidéo en anglais de Feminist Frequency qui adresse le sujet épineux de : « mais qu’est-ce qu’on fait quand un artiste dont on admire l’oeuvre se révèle être une pure ordure ? », je ne suis pas moi-même fixée sur la question)

8 • Ta plus grande folie pour l’amour d’une série

Je ne crois pas avoir jamais fait de folie pour une série ! Par contre les séries font vraiment partie de ma vie quotidienne. J’ai un T-shirt Greendale Community College (de la série Community), un print Over The Garden Wall à accrocher dans mon salon, j’ai envie d’appeler mes animaux de compagnie avec des noms de personnages ou acteur·ices de mes séries préférées… (on avait « Chelsea » pour une petite minette, en hommage à Chelsea Peretti, qui joue la géniale Gina dans Brooklyn Nine Nine, mais au final notre chaton s’appellera Eleven ! Devinez d’où ça vient…)

9 • Ton méchant préféré

Dans deux styles radicalement différents, je nomme le Moriarty de Sherlock, sublimement incarné par Andrew Scott et qui me colle de délicieux frissons, ainsi que Crowley, dans Supernatural, qui est le genre de méchant qu’on adore détester et qu’on déteste adorer. Il est super drôle et, je l’avoue, c’est un de mes personnages préférés.

10 • La série que tout le monde aime, sauf toi

Je n’aime pas du tout South Park. J’ai regardé quelques saisons au milieu avec mon amoureux, et si je n’ai pas forcément trouvé tous les propos nuls, je suis physiquement allergique à cette série. Je trouve ça juste laid à regarder, visuellement le style me colle des boutons. En plus, les dernières saisons sont à mon sens parfaitement nulles, et je pense que quand on veut trop être irrévérencieux, on en devient offensant assez rapidement. Bref, malgré l’armée de gens qui s’évertuent à me dire que je n’ai pas compris South Park et que c’est une série qui relève du génie, je ne peux que dire un grand non à cette bouillie visuelle indigeste.

11 • Une série que tu as déjà revue au moins une fois en entier

Ah ah ah, je vais tricher et faire facile… Over The Garden Wall est une mini-série animée qui contient 10 épisodes de 10 minutes. Je l’ai vue cinq fois à ce jour, je regarde tous les épisodes à la suite comme un film, et c’est une de mes séries préférées tant je la trouve parfaite sur tous les points.

Sinon, je suis en train de revoir Community, mais ça ne compte pas car je m’étais arrêtée au milieu de la saison 4 pendant sa diffusion (tout le monde s’accorde à dire que c’est tout pourri mais je veux voir par moi-même l’étendue des dégâts). J’aimerais aussi beaucoup revoir Buffy contre les vampires et The Leftovers.

12 • Les séries que tu suis en ce moment

Alors, alors, alors ! Je suis une dévoreuse de séries, constamment en train d’en chercher une nouvelle à me mettre sous la dent. En séries diffusées en ce moment, je suis : Outlander, Jane The Virgin, The Good Place, Stranger Things et Brooklyn Nine Nine, mais aussi donc Community et Mad Men en anciennes séries que je revois ou découvre un peu en retard. En plus, il y a bientôt Easy qui reprend ainsi que Peaky Blinders, et j’en suis fort contente.

*

Et voilà pour aujourd’hui ! Si vous avez des recommandations de séries incontournables, n’hésitez surtout pas à les partager en commentaires, avec aussi vos petites séries plaisir coupable, les séries que vous avez adoré détester ou détesté adorer, bref… parlons séries !

J’espère que vous allez bien, je vous retrouve bientôt et tiens d’ores et déjà à m’excuser pour le ralentissement notable du blog : entre la newsletter mensuelle dont je n’ai même pas encore commencé la rédaction et la demi-douzaine d’articles en attente dans mes brouillons… Promis, ce n’est que passager, c’est la folie de novembre ! La bonne nouvelle, c’est que j’ai enfin eu l’épiphanie qui va me permettre de concocter le petit cadeau de fin d’année désormais traditionnel entre nous.

Belle journée !

Vous aimerez aussi...

Life Lately #73
field-summer-sun-meadow
Life lately
aslw-43
Ailleurs sur le web #43
Ailleurs sur le web #40


9 Réponses

  1. Fanny

    Toutes ces séries ! Je ne suis pas sériphile à ce point. Déjà, je ne regarde rarement plusieurs séries en même temps !

    En ce moment je regarde Le bureau des Légendes, j’enfile tranquillement toutes les saisons à la suite. C’est vraiment bien fait et pour une fois c’est français !
    En mode boulimique, j’ai avalé récemment la série suédoise Skam, qui parle de l’adolescence avec beaucoup de justesse et en dehors des sentiers battus. Pour moi ça a été un grand coup de cœur, un petit bonbon. Surement parce que ça me rappelle l’adolescence et la fraîcheur du jeune âge adulte. Vraiment je te recommande !

  2. Mojopin

    Très chouette ce TAG ! Tu me fais penser qu’il faut que je reprenne Brooklyn Nine-Nine que j’avais un peu délaissé après sa 2ème ou 3ème saison. Il faudrait aussi que je tente Community un de ces jours, surtout que je suis une grande fan d’Alison Brie. D’ailleurs as-tu vu la première saison de GLOW sur un groupe de female wrestlers? Je te la conseille à l’occasion, la série n’est pas sans défaut mais elle est très attachante et s’amuse des clichés avec toute une galerie de personnages atypiques (on retrouve la patte de Jenji Kohan).

    Pour South Park, je comprends totalement ton rejet, je pense aussi que le visuel hideux a découragé toute tentative de voir la série en ce qui me concerne. Alors oui, c’est un parti pris, mais il y a tellement d’autres bonnes séries comme tu le dis, ne perdons pas de temps devant des choses qui ne nous plaisent qu’à moitié ou pas du tout.

    Gros coup de coeur pour The Handmaid’s Tale également dans les sorties récentes. Voilà une série avec une vraie cinématographie, j’en ai d’ailleurs longuement discuté avec un ami qui trouvait justement que la forme desservait le fond en étant trop esthétique…personnellement je n’ai pas du tout trouvé Gileshead attracif de quelque manière que ce soit et les actes horribles restent horribles et ne sont en cas aucun cas magnifiés par la réalisation – par exemple, contrairement à beaucoup d’autres séries (coucou Games of Thrones), les scènes de viols sont filmées dans toute leur ignominie et leur laideur, il n’y a pas d’ambiguité. Un regard de femme derrière la caméra fait peut-être toute la différence…

    Sinon un article pertinent du Guardian qui rejoint le sujet de la vidéo que tu as publiée : https://www.theguardian.com/film/2017/nov/10/reel-dilemma-are-we-condoning-the-behaviour-of-hollywoods-tyrants-by-watching-their-films-
    En tant que grande cinéphile, c’est une question qui me tord un peu les boyaux car certains films de Polanski ou d’Allen ont littéralement changé ma vie…si certain(e)s prennent facilement la décision de boycotter leurs oeuvres, j’ai envie de dire tant mieux mais pour ma part ce n’est pas le cas.

  3. Lucile

    J’ai beaucoup aimé cet article, étant moi même sérievore :)
    Connais-tu Downton Abbey et This is us? Je te les recommande chaudement pour ces froides journées Lilloise qui arrivent!
    Bon dimanche !

  4. Nos goûts se ressemblent beaucoup! Si je fais le tag maintenant, on pourrait presque m’accuser de plagiat.

    Jane The Virgin est également la série que je ne m’attendais pas d’aimer autant. J’adore aussi Peaky Blinders même si à priori ça ne devrait pas être le cas. Une autre série qui suit des hommes blancs hétérosexuels violents? Pourtant ça m’a charmée, c’est incompréhensible.

    J’ai regardé l’intégrale de Community au moins une vingtaine de fois. Sans exagérer. La saison 4 est atroce, mais je crois que l’absence de Dan Harmon y est pour beaucoup. Son retour pour les deux dernières saisons améliore les choses :)

  5. Roxane

    merci pour toutes ces références!
    dernièrement j’ai découvert et adoré « Transparent » – ça parle de famille, de transgenre, de religion juive,… oui oui, tout ça! elle m’a scotchée.

  6. Hello !

    Je suis comme toi, grosse fan de séries mais je n’en parle jamais sur le blog. Bien que j’ai un article sur le feu depuis un bout de temps, il faudrait que je finisse la mise en page. Mais bon, chaque chose en son temps, je viens juste de commencer le Nano (ah ah).

    Pour Jane The Virgin, j’ai pensé comme toi. Je me suis dit que ça sentait la catastrophe à plein nez et c’est pour ça que j’ai voulu regarder (pour me moquer, j’avoue). Hé bien, j’ai été mauvaise langue parce que j’ai adoré. C’est tellement chouette et les personnages féminins sont géniaux. Je suis la dernière saison en dent de scie aussi.

    J’ai aussi repris Community parce que tu en parlais d’ailleurs. Cette série fait un bien fou ! J’ai vu toutes les saisons, elles sont moins bien après mais on est tellement attachés aux persos qu’on continue. C’est un peu comme une famille je trouve, on essaye de supporter les mauvais côtés.

    Moi aussi, je te conseille This is Us. Il faut sortir les mouchoirs mais cette série est tellement belle. Et elle offre de très beaux personnages (Randall et Beth <3). C'est bien joué, pas cucul.

Laisser un commentaire