22
Avr
2017
10
Wishlist printanière entete

Wishlist printanière : vers plus d’éthique

J’ai hésité quant à l’article que je publierai cette semaine, j’avoue sans peine avoir opté pour la facilité. J’ai des réflexions à partager avec vous, des trucs un peu conséquents, qui demandent de la préparation… alors plutôt que de bâcler le travail, j’ai préféré vous proposer quelque chose d’un peu plus léger, sans pour autant être totalement dénué de logique.

En effet, chez moi, chaque nouvelle saison enclenche des envies d’achat : je réalise que tel vêtement que je portais l’an dernier à la même période ne me va plus, ou est abîmé, et j’ai envie de renouveau tout simplement. Je me retrouve donc avec l’envie furieuse d’acheter des tas de trucs, ce que je ne fais pas évidemment parce que je n’en ai pas les moyens ni le besoin, mais ça ne m’empêche pas de rêver ! C’est pour ça que j’aime les wishlists : elles veulent rarement dire que je vais m’offrir tout ce qu’il y a sur la liste, bien au contraire. Elles me donnent juste des idées et des étoiles dans les yeux, ce qui est toujours agréable, et il y a quand même toujours une ou deux choses indispensables que je finis par m’offrir.

Cette année, à l’arrivée du printemps, j’ai un problème majeur : je n’ai que deux jeans, et l’un d’entre eux est en train de rendre l’âme. J’ai déjà eu ce problème il y a six mois, et il devient juste évident qu’en achetant des jeans de merde, ben j’en paye le prix sur le long terme en devant en racheter bien plus souvent. Ça y est, la coupe est pleine : je n’ai plus envie de consommer comme ça et je suis enfin prête à mettre le prix dans un jean de bonne qualité, éthique de surcroît. J’ai d’autres envies, et il se trouve qu’elles rejoignent toutes cette idée d’amener plus de qualité et d’éthique dans ma garde-robe. Je suis assez fière, parce que je n’ai jamais été quelqu’un qui achetait des tas de vêtements, et le déclic de l’achat plus onéreux mais plus juste sous tous les aspects, je l’attendais depuis longtemps.

Je vous propose donc une toute petite wishlist, pas forcément parfaite en terme d’éco-responsabilité, mais elle a au moins le mérite de faire quelques efforts !

*

Wishlist printanière

1 – Jean slim taille normale 7/8 • Bonobo Jeans • 39,99 €

Quelle joie quand j’ai appris que Bonobo sortait une gamme éco-responsable ! Appelée « Instinct », cette gamme contient les premiers jeans « sur-naturels » (délavés avec des noyaux de fruits et non pas des produits chimiques qui polluent atrocement), mais ce ne sont pas ceux-là qui m’intéressent ici. J’ai en effet porté mon choix sur ce jean slim qui laisse apparaître les chevilles, qui est conçu en coton recyclé. Une excellente manière de faire attention à la planète, puisque le coton est une des cultures les plus gourmandes en eau. Il paraît que les jeans Bonobo sont d’une excellente qualité, et vu le prix pas du tout aberrant de ce jean, il va vraiment bientôt rejoindre ma garde-robe, c’est certain !

2 – Sneakers véganes modèle Wata White Pierre • Veja • 75 €

On part dans d’autres gammes de prix, mais j’aime beaucoup les sneakers Veja que je vois beaucoup sur Internet ces derniers temps. Veja, c’est en effet une marque de sneakers éthique et écologique : conditions de travail et impact sur la planète sont au cœur du projet et je trouve ça vraiment chouette. Il existe depuis peu une gamme végane, ce qui me donne vraiment envie de soutenir l’initiative. Et comme j’ai envie de sneakers blanches pour le printemps, voilà ! Bon, le craquage ne sera pas pour tout de suite… j’espère des soldes !

3 – Boîte à bijoux en bois • Beeutiful • 24,50 €

J’aime beaucoup toutes les idées de mon amie Adeline, la créatrice à l’origine de Beeutiful, et je suis là en amour devant les boîtes à bijoux qu’elle commercialise désormais sur sa boutique. Issues du savoir-faire d’artisans indiens, ces boîtes sont des écrins qui m’apparaissaient pleins d’histoire et de cachet. J’en verrais bien une sur mon petit meuble à moi, celui devant lequel je médite et où j’allume mes bougies, j’y rangerais mes boucles d’oreilles et, bien sûr, mes bracelets Beeutiful.

4 – Pull maille fine ajouré chevrons • Bonobo Jeans • 34,99 €

Parfait petit pull d’entre-saisons, ce pull est majoritairement composé de coton et de lin recyclés, car il fait toujours partie de la gamme Instinct. J’aime particulièrement ce décolleté malin qui joue sur les textures, ça rend le vêtement hyper féminin tout en gardant un aspect casual qui correspond bien à mon style vestimentaire. Le rose poudré est une des couleurs de ma palette de prédilection pour les vêtements. Un jour je me suis fait une palette des couleurs que je préférais porter en toutes circonstances. C’est bien pratique, depuis j’essaye de n’acheter que dans ces teintes-là et du coup, tous mes vêtements (ou presque) vont ensemble.

5 – Robe sweat Ana navy • Wear Lemonade • 69 €

Un autre craquage sur la liste, cette trèèès jolie robe pull de la jolie marque française Wear Lemonade. Les vêtements sont pensés en France et confectionnés au Portugal, et j’aime vraiment de nombreux modèles. Les prix sont au-dessus de mes moyens, mais je ne les trouve pas exorbitants quand on sait que les modèles sont réalisés en série limitée. (Le concept de base est de télécharger les patrons de couture pour réaliser soi-même les pièces, ce que je trouve incroyablement stylé mais bien au-delà de mes compétences) Bref, cette robe est parfaite : bleu marine, avec des poches, et à la fois élégante et confortable. Je ne demande rien de plus, sinon les sous pour me l’offrir.

BONUS – Collier « Iris » • Papank • 26 €

J’ai découvert les créations Papank en passant devant un salon de thé proche de chez moi : du bois, du plexiglas, des formes épurées et graphiques… j’étais conquise. J’aimerais bien avoir plus de bijoux qui ont du sens, et surtout des colliers, parce que j’aime bien ça et je n’en ai pas. Derrière Papank se cache Marion, une créatrice qui n’est pas très loin de chez moi, et qui utilise du bois provenant de forêts éco-responsables. Alors du coup, voilà. C’est sur ma wishlist, n’hésitez pas les copines, je vous vois je sais que vous me lisez.

*

Et voilà pour cette petite wishlist toute simple et douce, en tout cas ça a été une véritable douceur de la préparer pour vous. J’espère que ça vous a plu, que ça vous a inspiré, que ça vous a donné envie peut-être de réfléchir comme je l’ai fait sur comment trouver des options plus éthiques pour s’habiller quand on a un budget pas faramineux. Si vous avez des super bons plans dans ce domaine, n’hésitez surtout pas à les partager en commentaire, ça servira à tout le monde et moi la première !

Je vous souhaite une bonne journée, à demain pour la revue de web ! (oui j’ai complètement planté mon planning de publication, c’est dur la vie en ce moment)

Prenez soin de vous

*

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez me le dire même sans commenter, en cliquant simplement sur le petit ♥ en-dessous de la date, à gauche du titre. Si vous aimez vraiment beaucoup Un invincible été, vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee.

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi...

ASLW 60
Ailleurs sur le web #60
ASLW 58
Ailleurs sur le web #58
ASLW 57
Ailleurs sur le web #57
ASLW 56
Ailleurs sur le web #56


9 Réponses

  1. Hello :)

    Un petit mot pour dire que j’aime beaucoup cette wishlist (couleur, matière, engagement…). Je dois réfléchir à acheter toute une garde-robe d’ici trois mois et clairement ta jolie liste est tout à fait dans mes goûts !

  2. 40€ le jean c’est pas cher. J’ai acheté un ekyog il y a deux ans maintenant (plutôt vers les 90€) et il n’a pas bougé. Je ne le mets pas toutes les semaines, mais souvent quand même. Je ne savais pas que veja avait une gamme végane. J’aimerais me racheter une paire de tennis, mais mes converses qui ont bien 4 ans tiennent toujours le coup.

  3. J’avais prévu un dimanche productif, sachant la to-do list de ma journée bien étoffée… Mais voilà, je suis passée ici et maintenant je suis prise des mêmes envies d’achats, entre Bonobo et Veja. :D Merci pour cette chouette wish-list toute engagée en tout cas, ça donne une petite bouffée d’air frais ! :)

  4. C’est aussi une de mes envies de m’habiller plus éthique. J’ai du mal cependant parce que lâcher 100 € dans un pantalon (tout au moins, dans les modèles qui me plaisent), ça n’est pas dans mes habitudes. J’achète peu de v^vêtements même quand j’en ai besoin.

    Récemment, j’ai profité d’une réduction pour acheter un pantalon et une jupe pile poil dans mes goûts chez la Redoute. J’ai appris que la marque avait une gamme fabriquée en France. Les coutures ne sont pas tip top mais correctes pour quelque chose dans cette fourchette de prix.
    J’ai tout de même acheté hier une brassière Le Bourget (j’ai pas regardé mais je doute que ce soit fabriqué en France…) parce qu’il m’en fallait depuis plusieurs mois et je n’arrivais pas à trouver ce que je voulais. J’ai sauté sur l’occasion : elle est confortable, blanche et parfaite pour les cours de Kundalini Yoga.

    Idéalement, j’aimerais améliorer mon niveau de couture pour pouvoir devenir plus indépendante en matière de vêtements.

    C’est un long chemin en tout cas !

    1. C’est clair, c’est un long chemin ! Je suis admirative de mes copines qui savent coudre, et qui peuvent ne serait-ce que s’habiller en friperie en se disant qu’elles vont pouvoir reprendre un ourlet si le seul problème est une longueur de jambe par exemple. Je tricote, peut-être qu’un jour je pourrai tricoter tous mes pulls, ce ne serait pas du tout économique mais au moins je contrôlerais toute la fabrication :D

  5. Pingback : Un invincible été » Ailleurs sur le web #59

  6. ann

    Bonsoir, ils font des soldes chez bonobo! Pour ma part j’ai connu cette marque grace à toi mais j’ai aussi constaté qu’ils vont pas forcément au delà du 42 sur bcp de modèles et ça c’est bof… comme j’hésitais à me coudre un jean, je vais peut être devoir le faire faute de mieux.

Laisser un commentaire