9
Fév
2017
10
Lectures 10 : fantasy, Norvège et île Maurice

Lectures #10 : fantasy, un siècle et l’île Maurice

Encore une revue de lectures, j’espère que vous ne vous en lassez pas ! J’ai beaucoup de choses à vous raconter mais le temps me manque affreusement pour me mettre à jour sur la rédaction et la prise de photo, c’est presque catastrophique. Alors comme je continue de lire beaucoup – et Dieu merci – j’ai au moins quelques nouvelles à vous apporter de ce côté-là.

Ce mois de janvier passé m’a vue passer du coq à l’âne littéraire avec une aisance parfois relative, mais sans aucun regret. J’ai à vous parler de fantasy polonaise (!), de la sélection de janvier pour le club de lecture Mango & Salt, ainsi que d’un petit roman court qui se dévore rapidement offert par une amie, que j’ai beaucoup aimé. Pas de grosse déception, pas forcément de coup de cœur non plus, mais que voulez-vous c’est la vie ! J’espère que ces petits avis vous donneront envie de découvrir certains des titres présentés !

*

The Last Wish,
de Andrzej Sapkowski

(Le Dernier Vœu en VF)

Dans ce recueil de nouvelles, Andrzej Sapkowski présente le personnage du Witcher, Geralt de Rivia, au travers d’aventures épiques qui mêlent mystère, amour, combats, et plongée tête la première dans l’univers fantastique des contes de fées européens et de la mythologie polonaise. Un Witcher, c’est une personne qui a pour unique charge de chasser et tuer les monstres dangereux qui peuplent les contrées. Pas vraiment humains, les Witchers sont rares et n’inspirent pas la sympathie, et ce n’est qu’un exemple des nombreuses turpitudes dépeintes dans un monde complexe et haut en couleurs.

J’ai commencé ce qui est en fait un des tomes préliminaires de la série The Witcher sur le conseil de mon amoureux, puisque ces livres ont inspiré le jeu vidéo éponyme dont il raffole. Il les a tous dévorés et adorés, et c’est à mon tour de m’y mettre en sortant avec plaisir de ma zone de confort, la fantasy n’étant pas forcément mon grand kif et en plus, ici, c’est de la fantasy polonaise, bonjour le dépaysement. Ce premier recueil, que je lis en anglais parce qu’apparemment la traduction française est toute moisie, m’a beaucoup plu. Je voulais simplement en connaître plus sur cet univers inédit à mes yeux, j’avais donc peu d’attentes. J’ai trouvé au final des personnages complexes, des touches d’humour bienvenues, et une mythologie riche et hyper intéressante ! Les nombreux clins d’œil aux contes européens m’ont ravie – j’en suis vraiment friande – et les noms des monstres changent un peu de l’ordinaire : il y a certes des dragons et des elfes, mais également des strygga, des vexlings… Et c’est rafraîchissant. Seul petit bémol pour moi, il était du côté du style : soit l’auteur n’était pas au top de sa forme, soit c’était la traductrice en anglais (il me semble que c’est une traductrice), en tout cas je n’ai pas été conquise par le style et ça a parfois freiné ma lecture. Cependant, ça s’améliore grandement dans le deuxième recueil que je suis actuellement en train de lire, ou alors tout simplement je m’accommode ! Bref, je vous conseille très fort ce petit livre qui se lit assez vite et dont la lecture peut être fragmentée pour changer de vos habitudes fantasy-istes si vous êtes grand·e amateur·ice du genre, ou même pour vous y mettre parce que c’est franchement plaisant !

*

Cent ans,
de Herbjørg Wassmo

(lecture de janvier avec le Club de Lecture de Mango & Salt)

Cent ans, c’est tout pile ce qui sépare la narratrice et autrice de son arrière-grand-mère. Cent ans de honte passée de main en main au fil du temps qui passe, cent ans d’histoires de femmes fortes et fragiles à la fois, aux caractères et aux trajectoires si différentes. A travers son journal, Herbjørg nous raconte les vies de ces femmes qui font sa lignée dans une Norvège surtout nordique, froide et sombre, insulaire.

Je n’ai pas du tout été transportée par ce livre, et pourtant c’est celui de la sélection pour lequel j’avais voté ! Je suis un peu déçue, pour tout vous dire. J’ai bien aimé le fait que les personnages principaux sont toutes des femmes, qui plus est des femmes diverses qui n’ont pas toutes le même caractère, et j’ai également beaucoup aimé en savoir plus sur la Norvège, les îles Lofoten, et comme l’histoire se déroule sur grosso modo un siècle, c’était très intéressant de ce point de vue-là. J’ai découvert par exemple des différences de traitement entre les Norvégiens du Nord, paysans et vus comme des rustres et ceux du Sud, plus riches et plus raffinés. Par contre, j’ai été rebutée dès le départ par un style haché aux antipodes de la fluidité que je recherche d’ordinaire. Je me suis beaucoup ennuyée, ça a été un peu la lutte de finir les 600 pages – je l’ai fait parce que j’avais envie de connaître ces destins féminins, mais pas parce que c’était l’éclate totale ! Tout est très lent, et ça s’explique mais ça m’a gênée, j’aurais voulu soit plus de rebondissements, soit une écriture plus intense, qui m’aurait prise aux tripes et m’aurait fait sentir des émotions. Au final, une lecture que je ne regrette pas, mais qui ne m’a pas transcendée du tout.

*

La Voyageuse des îles,
de Marie-Odile Ascher

Île Maurice, XIXe siècle. Sita est une servante, et ne pourra jamais être autre chose qu’une servante : elle est née comme ça et, bien qu’elle soit blanche de peau, le sang indien qui coule dans ses veines ne lui permettra pas de grimper l’échelle sociale. Au même moment en France, Guillaume, instituteur, rêve d’ailleurs et, comme Sita, de plus grand. Dans une société figée où cohabitent parfois difficilement colons blancs, serviteurs et anciens esclaves noirs, tous deux vont se battre pour parvenir à leurs fins.

Encore un roman qui fait voyager, et je réalise que je prends de plus en plus goût à cette littérature qui m’emmène loin, de préférence dans des contrées que je ne connais absolument pas. La lecture permet vraiment de combler des lacunes historiques, par exemple c’est tout bête (et un peu horrible dans le sens européano-centré), mais je ne pense jamais à l’île Maurice. Alors je n’avais jamais pensé à son passé de colonie, au fait qu’il y avait beaucoup d’Indiens sur cette île… et j’ai aimé découvrir ce passé parfois un peu moche dans ce joli livre. J’ai été surprise à maintes reprises, parce que je m’attendais à autre chose, une histoire d’amour pure et dure sûrement, alors que c’est plutôt l’histoire de deux destins distincts qui se rencontrent sans que cette rencontre soit le nœud du livre. J’ai aimé la force de Sita, les descriptions de cette île que je ne connais pas, et les relations complexes qui se tissent entre les personnages. Je n’ai pas trop aimé l’épilogue, qui est à mon avis un peu trop « tout est bien qui finit bien, non mais vraiment on vous jure », alors que le contexte de l’époque ne permet pas un horizon positif à 300% comme ça, mais ce n’est qu’un détail. C’était une chouette lecture (merci Céline ♥) dans un style simple sans être simpliste, attachant.

*

Pour la suite, je suis en train de lire le deuxième recueil de nouvelles de la saga The Witcher, et ensuite j’ai décidé de me lancer dans le « challenge » dont parle Julia dans cet article : lire 12 livres recommandés par 12 ami·es en 12 mois. J’ai déjà un mois de retard, et surtout je n’ai pas encore fini de rassembler mes 12 recommandations, mais comme je ne participe pas à l’édition de février du club de lecture, je vais pouvoir entamer la première des douze, L’homme qui marchait dans sa tête de Patrick Segal. J’ai également commandé une box Kube et je devrais donc recevoir dans le courant du mois un thriller/policier, c’est à peu près la seule chose que je sais de cet envoi et j’ai hâte de découvrir ce qu’on aura choisi pour moi !

Alors, que pensez-vous de cette sélection ? Et vous, qu’êtes-vous en train de lire, en ce moment-même ? Si vous deviez ne recommander qu’UN livre, ce serait lequel ? De mon côté, ce serait Nine Stories, de J.D. Salinger – décidément j’aime beaucoup les nouvelles ! –, un recueil qui m’a bouleversée et que je relis encore régulièrement.

Je vous souhaite une belle fin de semaine et je vous dis à tout bientôt !

Prenez soin de vous ♥

*

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez me le dire même sans commenter, en cliquant simplement sur le petit ♥ en-dessous de la date, à gauche du titre. Si vous aimez vraiment beaucoup Un invincible été, vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee.

Vous aimerez aussi...

Lectures #13 : en temps de guerre
Lectures 10
Lectures #11 : l’enfer, un flingue, manger les animaux
ASLW 54
Ailleurs sur le web #54
lecture amie prodigieuse elena ferrante
Lectures #9 : des bonnes raisons, l’amitié, des portraits et une souris


13 Réponses

  1. Auriane

    La saga The witcher me tente bien ! J’aime beaucoup la fantasy et c’est l’occasion de découvrir un nouvel auteur.
    Ce week end je vais enfin avoir le temps d’aller à la bibliothèque comme je l’aime : sans références et passer 1h à flâner dans les rayons en piochant des livres par ci par là.
    Merci pour ces quelques titres !

  2. J’aime beaucoup l’idée de lire douze livres recommandés par des ami(e)s! En meme temps, quand je regarde mon étagère de livres à lire, j’en bien un tier qui n’est pas à moi, mais qu’on m’a mis dans les mains en me disant « Lis ca! » J’ai une jolie petite communauté de lectrices autour de moi :)
    Mon livre préféré est L’Evangile selon Pilate de Éric-Emmanuel Schmitt. Je n’aime pas tout ce qu’il a écrit, mais ce texte me touche à chaque fois. C’est d’ailleurs le premier livre que j’ai lu plus d’une fois.
    J’ai hate de voir ce que conseillent les autres, je sens que je vais pouvoir diversifier ma wishlist littéraire!

  3. Oh! sympa ces petits conseils lectures, même si apparement le cru de cette semaine n’a pas été au top niveau d’après tes critiques^^
    Je viens justement de publier un article qui parle entre autre de la nécessité de lire pour aller mieux et trouver du sens, un peu.
    Et si tu ne les as pas déjà lus, je te conseillerai sans hésiter Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé (mon livre préféré lu 42 fois), Voyage au bout de la nuit (oui pas breaking new mais découvert cette semaine^^) et En attendant Bojangles (beau à pleurer)

    Passe un bon we :)

  4. Marie F

    Chère Pauline, merci pour ce petit billet lecture que j’ai beaucoup de plaisir à parcourir ! Je ne connais pas du tout Salinger, (et ce n’est pas la première fois que tu en parles!) mais serais ravie de découvrir son oeuvre – aussi, je note le recueil que tu conseilles, car il n’est pas évident d’aller à la rencontre d’un auteur et de choisir un titre parmi une bibliographie souvent, très, riche.

    Si tu aimes les nouvelles qui font voyager… Je te conseille Nouvelles orientales, de Marguerite Yourcenar. Yourcenar, c’est sans doute la rencontre littéraire qui m’a le plus bouleversée. Tant par le style que par la pensée, sage, poétique, visionnaire. Bref, c’est mon auteur de prédilection. Si tu as envie de te lancer un jour, vas-y les yeux fermés :)

    Bonne soirée, Marie.

  5. Je suis en train de finir Cent ans, et comme toi, je suis un peu mitigée… D’un côté je le trouve assez lent, et j’arrive difficilement à me plonger dans l’histoire, mais d’un autre côté, je n’ai aucune envie de ne pas continuer à lire, donc il doit avoir plus d’impact que ma lecture me le laisse penser… La Voyageuse des îles me tente bien, aussi.
    Mais du coup, maintenant, j’ai bien envie d’une lecture un peu plus légère, pour faire suite à Cent ans, du coup je pensais aussi me lancer dans le challenge 12 livres 12 amis 12 mois (sauf que je vais probablement le transformer en challenge 1 ami/1 livre à renouveler à volonté ^^)

  6. Arf, je me rends compte que j’avais sauté le dernier paragraphe de ton article (sorry, j’ai pas mes lunettes) (quelle loose) mais du coup je ne peux pas résister à te proposer MON roman, celui que je conseille à tout le monde depuis que je l’ai lu : Ici, ça va, de Thomas Vinau. C’est un livre tout doux, tout tranquille, qui se lit assez vite mais pour lequel on veut prendre son temps, et qui fait autant de bien qu’une belle journée d’été :) (et en plus, quand je l’ai lu, j’ai appris que l’auteur vivait dans la même ville perdue que moi… Juste trop dingue) (et je prends note pour le Salinger).

  7. On ne lit pas du tout le même genre de lecture, mais c’est marrant de découvrir des nouvelles lecture et de nouveau styles ! :)
    Je n’ai jamais commande de Kube, mais j’ai été tenté plusieurs fois, j’ai hâte de connaître ton avis ! :)

    Je n’ai pas osé me lancer dans le challenge de Julia sur les 12 recommandations de 12 amis, car je n’ai pas vraiment envie de me mettre des contraintes dans mes lectures…

    Si je devais te conseiller un seul livre, je te conseillerai Je suis sa fille de Benoît Minville. C’est jeunesse, c’est poignant et c’est un road trip.

    A bientôt :)

    1. Moi non plus en général je n’aime pas me mettre de contraintes, mais là j’ai vraiment envie de diversifier mes lectures et plutôt qu’une contrainte, je vois ça comme une manière de mieux connaître mes amies. Rien ne m’empêche d’abandonner la lecture suggérée si elle est vraiment trop horrible !
      Merci pour ta suggestion et ton petit mot !

  8. Pingback : Un invincible été » La box Kube : découverte littéraire personnalisée

  9. Galinette

    Qu’est ce que j’aimerais avoir autant de temps pour lire!! :) Ca me manque ça!! Mais j’ai toujours du mal à résister à l’appel d’un nouvel épisode de série le soir, au lieu de me coucher tôt pour lire!
    Bon en ce moment je lis quand même un tout petit peu, et je te partage ce livre parce que 1)ce sont des nouvelles et 2)j’aimerais cet homme quoi qu’il fasse ! Donc le livre s’appelle « Retourner à la mer » de Raphaël Haroche (oui, c’est le chanteur de « Caravane »)(Oui je suis une midinette ^^) C’est sombre, c’est prenant, c’est plein de petites références à son univers, bref, j’adore.
    Sinon, mon livre préféré de tous les temps ça reste la trilogie « A la croisée des mondes » de Pullman. C’est du livre jeunesse mais <3 <3 <3 <3

Laisser un commentaire