4
Sep
2016
39

Organiseur de ménage (printable)

Avec les grands chamboulements imminents, j’ai eu hier une envie presque maladive de réorganiser quelque chose. C’est ce qui me rassure, quand quelque chose part à vau-l’eau (ici, mon taux de cortisol à l’approche de la rentrée) : m’assurer que j’ai le contrôle sur le reste. Je vous rassure, je n’ai pas perdu mon sens du lâcher-prise, mais quand on stresse énormément, parfois on fait avec ce qu’on a ! Et comme en ce moment, je me sens un peu débordée par tout ce qui se rapporte aux tâches ménagères, j’ai décidé de m’attaquer à ce problème en planifiant ça une bonne fois pour toutes – j’espère, en tout cas – et pour pouvoir m’assurer que mon intérieur est régulièrement aussi propre que j’en ai besoin pour me sentir bien.

J’avais trouvé cette épingle sur Pinterest par hasard et elle attendait depuis trois mois que j’en fasse quelque chose, alors je m’y suis attelée. Pour tout vous dire, je n’en ai pas fait grand-chose, sinon la traduire et l’arranger pour qu’elle me corresponde à 100%, mais je me suis dit que j’allais tout de même la partager avec vous, parce que pourquoi pas ? L’original émanant d’une chaîne de magasins américaine, je n’ai pas eu trop de scrupule à le twister à ma façon et à vous en parler. J’ai cru comprendre au vu de votre enthousiasme pour mes articles sur le Bullet Journal et sur mes divers organiseurs (to-do lists, meal planning), qu’au moins une certaine partie d’entre vous était du côté Organization Freak de la force, alors j’espère que cela pourra vous être utile à vous aussi. Évidemment, mes skillz en matière de création de printables sont au même niveau que la dernière fois, alors il n’y aura pas de petites fleurs jolies, de nuages bleu ciel et d’arrangements de polices malicieux : je vous propose ici tout simplement un tableau pour organiser l’ensemble de vos tâches ménagères sur une année complète.

Le but ? Passer moins de temps à chercher à savoir ce qui doit être lavé ou pas, et ne plus avoir d’excuse pour laisser traîner le nettoyage des sols, des placards, des vitres… ces trucs qui ne nous semblent pas essentiels (et ces trucs sont différents pour tout le monde), mais qui une fois qu’ils sont réglés rendent l’intérieur un peu plus agréable. L’organiseur est prévu pour permettre de ne pas passer huit ans sur chaque tâche : si on lave sa salle de bain toutes les semaines, pas besoin de passer trois heures à détartrer dans trois mois quand la situation devient légèrement hors de contrôle.

*

L’organiseur de ménage

Vous trouverez quatre tableaux :

1. Les tâches quotidiennes

Elles doivent de préférence être courtes à effectuer et peu nombreuses, c’est ici la maintenance quotidienne obligatoire pour vivre dans un espace clair et propre. Pour ma part, le matin il s’agit juste de faire le lit, aérer la pièce et ranger sommairement. Le soir, c’est la vaisselle, l’essuyage des surfaces planes (comptoir de cuisine, table à manger) et un peu de rangement également.

2. Les tâches hebdomadaires

Ici, chaque jour sa tâche différente : lessive, aspirateur, nettoyage de la salle de bain… Le week-end doit être « light » normalement : le but n’est pas de faire le ménage le week-end mais de pouvoir en profiter. Samedi, on rattrape ce qui n’a pas pu être fait dans la semaine, et dimanche c’est zéro-ménage, sauf la sortie des poubelles puisque chez moi elles sont ramassées le lundi matin.

3. Les tâches mensuelles

Vous verrez qu’au mardi correspond une « tâche mensuelle » : c’est le mardi que je fais ce qui est inscrit dans le troisième tableau, selon la colonne correspondant à la semaine du mois dans laquelle on se situe. Laver les draps, détartrer la bouilloire, laver le frigo… ces tâches ne prennent pas énormément de temps à faire non plus, il suffit de s’organiser un peu pour que ce soit vraiment rapide. (par s’organiser j’entends : avoir toujours sous le coude des litres et des litres de vinaigre blanc)

4. Les tâches annuelles

Vous l’avez vu également, à la semaine 4 correspond la « tâche annuelle ». Ici il vous suffira de vous référer au mois en cours pour effectuer cette tâche au moment voulu. Une telle organisation permet de s’assurer qu’on n’oublie pas de laver ses vitres une fois par an (je plaide coupable), ce sont des choses qui peuvent potentiellement prendre un peu plus de temps mais qui font du bien quand elles sont faites.

organiseur ménage

*

A savoir

Je vous ai mis en téléchargement mon organiseur personnel, mais aussi une version vierge des tableaux, à remplir comme bon vous semble. Il est évident que nous n’avons pas tous·tes le même intérieur et que nous n’avons pas les mêmes besoins. Dans la fiche originale par exemple, il était inscrit plusieurs fois « Ranger le garage ». On n’a pas de garage, j’ai donc remplacé par un rangement des différentes pièces de notre appartement. Il se peut également que vous trouviez aberrant de ne laver ses vitres ou son four qu’une fois par an, ou que votre emploi du temps vous empêche de faire telle tâche le jour inscrit sur mon planning : c’est votre droit, et c’est donc à vous de faire en sorte que votre tableau vous ressemble ! Le mien peut juste vous servir d’exemple si vous n’arrivez pas à synthétiser les différentes tâches ménagères dont votre intérieur a besoin.

Comme j’ai finalisé ce tableau hier, je n’ai pas encore eu l’opportunité de le tester. Je ne sais pas vraiment si ce système va marcher – surtout au niveau de mon emploi du temps –, en tout cas il va me donner un cadre pour y voir plus clair. De plus, comme les tâches sont toutes écrites noir sur blanc, il va être beaucoup plus facile pour l’amoureux et de moi de partager les tâches équitablement : j’ai conscience que je vais rentrer tard de la fac tous les jours mais je n’ai pas envie que ce soit lui qui fasse tout à la maison (et lui non plus n’en a pas envie :D).

En tout cas, j’aime ce système à première vue parce qu’il permet de faire un peu de ménage tous les jours, sans passer quinze ans à chaque grosse session parce qu’on a pris masse de retard. C’est comme ça que, adolescente, j’ai appris à avoir une chambre toujours à peu près rangée, finalement. J’ai enfin écouté ma maman qui me disait « Mais enfin, si tu ranges au fur et à mesure, tu n’auras pas besoin d’y passer une journée entière quand on a besoin de laver les sols ! ». Ma maman avait raison – comme toujours, dirait-elle – et pourquoi ne pas appliquer cette méthode au ménage ?

Dernière petite chose : j’imagine que pour voir votre progression dans les tâches ménagères, vous pouvez adopter l’ingénieuse idée qui a souvent été partagée dans les commentaires de mon Meal planner. Il vous suffira de vous munir d’une pochette plastique transparente et d’un feutre effaçable à sec, vous pourrez ainsi rayer les tâches accomplies au fur et à mesure, et effacer quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement ce qui a besoin de l’être au début d’une nouvelle journée/semaine/mois. Ça vous évitera d’abîmer et de devoir réimprimer le document, et la planète vous remerciera :D (note à moi-même : investir dans un tel feutre)

J’espère que cela pourra être utile à certain·es d’entre vous ! Si, de votre côté, vous avez mis en place un système qui convient à votre foyer, n’hésitez pas à le partager dans les commentaires ! Il pourra inspirer d’autres personnes qui ne se reconnaîtront pas dans cette organisation à l’année.

Prenez soin de vous, à bientôt !

*

Télécharger les documents :

*

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez me le dire même sans commenter, en cliquant simplement sur le petit ♥ en-dessous de la date, à gauche du titre. Si vous aimez vraiment beaucoup Un invincible été, vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee.

Enregistrer



23 Réponses

  1. Hello Pauline !
    Ton organiseur m’intrigue, je dois bien l’avouer, et j’ai hâte de connaître ton retour après plusieurs semaines d’utilisation. De mon côté, je ne suis pas une grande organisée, ni une grande maniaque (même si je le deviens de plus en plus et me surprends à glisser doucement vers le côté Bree Van de Kamp ahah). Traditionnellement, je fais les tâches ménagères un peu longues/pénibles le week-end (lessives, aspirateur, serpillère, rangement, courses) mais c’est vrai que c’est un peu nul de ne pas profiter à fond du week-end. Et puis le problème, c’est que quand je pars en week-end et que je rentre le dimanche soir alors que rien n’est fait, ça a tendance à me crisper.

    Pour autant, je crois que je préfère quand même tout faire en un bloc, j’ai l’impression que je suis plus efficace. Il faudrait par contre que je me force a ranger plus derrière moi, ça devrait être quotidien. Bisous

    1. J’ai commis l’immense erreur de partir en vacances sans avoir fait un gros ménage, l’appart en avait pourtant bien besoin… rentrer a été horrible :D
      Après j’avoue que c’est un plan presque martial et qu’il faut s’y tenir au moins un peu pour que ce soit utile, et surtout que ça ne convient sûrement pas à toutes les personnalités ! Merci pour ton commentaire, bisous !

  2. Audrey

    Franchement cet organiseur de ménage est génial, moi qui zappais toujours de nettoyer régulièrement mon frigo, de laver les rideaux ou de laver les placards, là j’ai un truc au top. Merci beaucoup !

  3. J’ai adopté le même genre de planning il y environ 1 mois et demi (mais qui venait de cette épingle là https://fr.pinterest.com/pin/495466396486646152/) et je dois avouer que c’est bien sympathique. Il faudrait que j’en fasse un à mois, adapté à ma vie (sur le mien, il y a « nettoyage du placard et jeter les denrées périmées » sauf que j’en ai jamais).
    Je déteste faire le ménage mais je dois avouer que je trouve ça pratique et valorisant d’avoir un appartement à peu près propre. Surtout avec un chat qui salit tout.
    J’ai un peu de mal à bien le respecter en ce moment mais je m’y tiens un peu quand même.
    Finalement, faire le ménage, ça n’est pas si horrible !

    1. C’est ce que je me dis aussi, si ce n’est pas 100% respecté ce sera de toute façon mieux que ce que je fais en ce moment (aka le ménage au petit bonheur la chance, et surtout une procrastination de DINGUE :D)
      On peut méditer en faisant le ménage, en plus, ça devrait me motiver ;)

  4. Elsa R.

    Ayant des chiens, je n’ai pas le choix. L’avantage c’est que je ne peux pas me permettre de laisser traîner une tâche sinon c’est vite l’enfer. Je fais « un peu » tous les jours (j’ai même rajouter les poussières qui m’ont pris moins de 5 min hier) pour éviter de passer le samedi matin à faire le ménage ! Je bosse 2 jours par semaine à la maison, j’en profite également pour prendre de l’avance sur les repas pour les jours où je rentre plus tard (jour de course) et lessives si besoin. Bref, quand on se motive, ça permet de gagner du temps et de profiter de son week-end pour faire quelque chose de plus passionnant. Si ça peut aider, j’ai lu qu’une blogueuse prenait un minuteur pour les petites tâches du quotidien qui prennent moins de 3 minutes. Cela peut être adapté bien entendu et intégré dans une routine ménage. En tout cas depuis que je fais ça mon gros ménage est bouclé le jeudi ou vendredi soir et je profite mieux de mes week-ends.

  5. ÇA, c’est pratique (non, je ne suis pas maniaque de l’organisation, pas du tout). J’étais déjà tombée sur Pinterest sur ce genre de tableau, en me disant qu’il faudrait que je m’en fasse un, mais à chaque fois les exemples que je trouvais étaient vraiment trop déprimants (genre objectif = faire son ménage de printemps tous les jours). Là, ça me parait un poil plus réaliste, quand même :) Merci !

  6. Georgia

    J’avoue ne pas réussir à m’organiser dans la semaine pour le ménage, même si on ne s’en sort pas trop mal chez moi grâce à une répartition des tâches au cordeau, en fonction des maniaqueries de chacun de nous deux. C’est assez efficace, parce qu’au moins c’est bien fait vu que c’est le plus maniaque des deux pour la tâche qui gère. Et puis, celui qui ne gère pas la tâche ne la gère pas DU TOUT (sauf grosse urgence, absence prolongée…), ce qui veut dire pas de « charge mentale » de la tâche, ce qui est très libérant pour l’esprit.
    Je me dis que ton planning peut être une aide aussi pour cette histoire de charge mentale, comme pour les menus finalement. Pas la peine de se dire « Oh mince, il faudrait que je pense à laver la salle de bain », et que ça traîne dans un coin de la tête pendant des jours, alors que si c’est fait le mardi, ben on y pense seulement le mardi grâce au planning.

    Pour me motiver, j’adopte de plus en plus, à ma sauce, une technique lue sur Internet il y a des années, celle des « Flyladies ». L’idée est de nettoyer et désencombrer sa maison pièce par pièce et tâche par tâche, et de ne pas passer plus de 15 minutes sur une tâche, même si elle n’est pas entièrement finie, pour que le ménage ne pas une énorme corvée insurmontable à laquelle on est obligé de consacrer de longues plages horaires.
    Là où j’adapte à ma sauce, c’est que c’est surtout une aide à me motiver : « OK, j’ai la grosse flemme de faire la vaisselle avant de me vautrer devant un DVD. Je prends 15 minutes pour avancer le smilblick, et j’aurai l’esprit plus tranquille ». Je mets mon minuteur, et j’attaque la vaisselle (ou le rangement, ou un nettoyage quelconque). Ça me permet d’être hyper efficace (et je sais maintenant qu’une moyenne vaisselle est finie totalement en 15 minutes !) et de me libérer l’esprit en même temps.
    Je pense que ça peut être un bon complément du planning, par exemple si on rentre crevé un soir, de se dire : « il y a ça au planning du ménage, ça me saoule un peu, mais je me motive 10 minutes grand max et quand la sonnerie retentit, on n’en parle plus ». Donc je partage :-)

    1. Oh oui tu as raison, c’est une super idée de mettre un minuteur ! En plus ça permet de se rendre compte que le ménage au quotidien prend beaucoup moins de temps qu’on ne se l’imagine ! :) Merci pour ton partage !

  7. bri_challenge

    Merci beaucoup de partager ce planning avec nous! Je voulais justement en mettre un en place et je ne savais pas comment faire! :)
    Et j’en profite pour te remercier également pour tes articles sur le Bullet Journal, j’ai commencé le mien du coup il y a une semaine grâce à tes conseils, et je suis fan!
    Bises :)

  8. Pingback : Les petits avions en papier #3 | Paper Plane & Lavender

  9. Pingback : La pause douceur #15 – Les tribulations d'une loutre lectrice

  10. Pingback : Désencombrer, organiser, Flylady | Pearltrees

  11. Pingback : Organisation - lilia345 | Pearltrees

Laisser un commentaire