26
Juil
2016
31

Veules-les-Roses

A chaque fois que je viens en Normandie, j’en profite pour faire un peu de tourisme : j’ai de la chance, mes beaux-parents adorent me faire visiter la région, que je ne connais pas encore tout à fait bien, même après cinq ans. En avril, nous avons visité le Mont-Saint-Michel sous un beau ciel bleu, et j’avais adoré ! C’est bien plus loin de mon pied-à-terre normand que l’endroit où je vous emmène aujourd’hui, un chouette village au nom aussi fleuri que ses rues, dont je suis tombée amoureuse cet été.

Veules-les-Roses, entre Dieppe et Fécamp, est une ville qui a d’emblée tout pour me plaire : en bord de mer, elle offre des vues magnifiques sur la Côte d’Albâtre et ses flancs de falaises immaculés, mais elle est également suffisamment « à la campagne » pour être entourée de champs et donner l’impression d’être dans un petit cocon confortable, loin de la vie urbaine stressante. Y mettre les pieds a été une excellente idée. Je ne m’attendais pas à un endroit aussi pittoresque et charmant, et quand je vous dis que c’est fleuri, c’est bien simple, on aurait pu être dans un parc géant que ça aurait été aussi chouette.

veules 1

A savoir qu’il n’y a pas grand chose à visiter à Veules-les-Roses, en termes de monuments par exemple. Cette ville est surtout réputée pour être traversée par le plus petit fleuve de France ! D’une longueur de 1,197 km, la Veules peut être suivie de la source et ses cressonnières jusqu’à son embouchure selon le parcours pédestre dédié, qui mène dans la partie la plus chouette de la ville. En effet, comme toute station balnéaire (je crois ? je fais comme si j’en voyais tous les dimanches mais c’est faux :D), Veules-les-Roses a une partie basse près de la mer qui est moins charmante que sa partie haute, comme on a pu le constater en arrivant à la mer. Heureusement, de là, il suffit de marcher dix minutes pour grimper au sommet d’une falaise qui à défaut d’être excessivement intéressante – il y a un canon commémorant une bataille, bof – permet d’avoir une très très jolie vue sur les alentours et la mer. Le fleuve en lui-même est juste adorable, c’est aussi super intéressant de le voir grossir et prendre du courant, toutes proportions gardées au vu du tout petit bidule que c’est, mais aussi de voir la vie qui s’est littéralement construite à son pied, avec de multiples moulins à eau, mais aussi des chambres d’hôtes qui n’ont pas raté leur coup…

veules 2 IMG_7291 IMG_7303

La mer d’ailleurs m’a étonnée ! Exactement comme au Croisic, en Bretagne, j’ai été surprise de voir une eau d’un bleu presque turquoise, je suis décidément bien trop habituée à la mer de mon coin. Entre Calais et Oostende, le bleu n’est pas au rendez-vous et on part plutôt sur une mer grisâtre… La plage en elle-même est absolument mignonne : sur le fronton de mer, la ville a installé une petite piscine pour les enfants, ainsi que deux terrains de jeu. En plus, l’eau de la Veules qui arrive dans la mer passe par un système d’épuration, et, attendez, c’est pas fini, il y a des mini-champs de lin juste là, à deux mètres de l’eau, je suis morte de mignon.

veules 3 IMG_7345 IMG_7346

Il y a pas mal de restaurants qui proposent, évidemment, des produits de la mer, ce qui nous branchait moyen. Complètement par hasard, on est tombé sur un salon de thé complètement chouette, appelé Un jour d’été, le petit truc qui se cachait derrière un joli portail, avec une petit cour, quelques tables à l’intérieur, et quatre places au bord de l’eau, c’est-à-dire dans la partie intérieure de la ville où coule le fleuve. La carte pour le déjeuner est très succincte, mais le jour où nous y sommes allés, il y avait deux plats végétariens : une tarte aux légumes d’été, et la traditionnelle salade de chèvre chaud, qui n’extasie plus personne en 2016. Sauf que ! Elle était délicieuse. Il faisait chaud, je n’avais pas envie d’une tarte, mais bien d’une salade, et c’était parfait. L’assiette, hyper copieuse, contenant en plus des grandes feuilles de salade, des tomates cerises, de la courgette crue en tagliatelle, du basilic, plein de pignons de pain, du parmesan, et deux belles tranches de très bon pain grillé surmontées de gros morceaux d’un délicieux fromage de chèvre. Tout était très frais, et on a pu en plus réaliser nous-même notre assaisonnement, grâce à un panier de vinaigres et huiles, mais aussi du gomasio à notre disposition. Je me suis tout bonnement régalée, c’était top. En dessert, j’ai goûté un petit gâteau moelleux à l’amande et à la rose, la spécialité de la ville apparemment, et je n’ai pas regretté, c’était très bon !

En plus le personnel est tellement mimi qu’à mon avis, elles feraient des plats végétaliens sans problème si on appelait pour réserver à l’avance – ce que je vous conseille, parce qu’il y a peu de place, et apparemment on a eu pas mal de chance de pouvoir y manger. Attendez, j’ai pas fini : comme c’est un salon de thé, il y est vendu plein de thés Mariage Frères – excellente marque, je vous la recommande – mais aussi ! des bougies ! en cire végétale ! de la marque True Grace, avec des odeurs à tomber par terre, ne me demandez pas comment j’ai résisté, je ne sais pas. Bref, si vous passez par Veules-les-Roses (et je vous le conseille), allez donc là-bas, on a fait quasiment toute la ville à pied et c’est l’endroit le plus charmant que j’ai vu.

(En me renseignant sur l’endroit pour vous donner sa page Facebook, je vois beaucoup de commentaires négatifs… je ne comprends pas bien d’où ils sortent, j’ai trouvé la serveuse et la gérante très agréables, la cuisine était délicieuse et les prix pas excessifs pour une ville de bord de mer. Du coup je ne sais pas si on a eu de la chance, ou si les propriétaires du lieu ont changé, mais je préfère vous avertir au cas où.)

IMG_7351 veules 4

Après avoir été fidèle à moi-même et vous avoir plus raconté mon déjeuner qu’autre chose, revenons à nos moutons : visiter Veules-les-Roses nous a pris cinq bonnes heures, on aurait pu s’arrêter dans les expositions d’artistes locaux, faire quelques emplettes, mais on a surtout pris notre temps pour admirer la mer, papoter sur les bancs, traverser un bout de forêt… Si je suis tombée sous le charme de cette petite ville, c’est parce qu’elle a l’air d’être dans une bulle magique, il y a des fleurs absolument partout, et à la mi-juillet tout est en fleur, ça sent divinement bon à tous les coins de rue et c’est magnifique à regarder. Il y a ce petit fleuve qui nous accompagne le long de notre balade avec son clapotis, des canards et des vaches, et puis la mer – j’espère que vous savez désormais combien j’aime la mer – qui est vraiment très très belle. Allez-y pour prendre l’air, pour vous couper du quotidien, et vous ne serez pas déçu·es.

Je vous laisse avec encore quelques photos ! J’espère que cette toute petite embarquée avec moi en Normandie vous a plu. A tout bientôt, prenez soin de vous.

IMG_7353 IMG_7357 IMG_7282IMG_7289

*

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez me le dire même sans commenter, en cliquant simplement sur le petit ♥ en-dessous de la date, à gauche du titre. Si vous aimez vraiment beaucoup Un invincible été, vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee.

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi...

Box Kube : découverte littéraire personnalisée
La box Kube : découverte littéraire personnalisée
ASLW 23
Ailleurs sur le web #23
privetdrive
Quelques heures dans le monde d’Harry Potter
IMG_6817entete
Je n’avais pas de titre, juste des souvenirs


19 Réponses

  1. Auriane

    Une dame à un arrêt de bus m’avait un jour conseillé d’y aller (j’habite Rouen) et ça me trotte dans la tête depuis un moment.
    Tes photos sont magnifiques et ça me donne encore plus envie d’aller y faire un tour.
    En plus j’ai pour projet de voyager seule donc ça serait parfait pour commencer doucement !

    Merci

  2. Jolie petit reportage. Je n’y vais pas souvent mais j’adore la Normandie, le vert de la végétation qui côtoie le bleu de la mer, les belles maisons normandes. Je trouve que c’est une région qui a énormément de charme.

  3. Merci pour ces jolies photos, ce village est adorable, je suis sous le charme ! ^^

    J’espère retourner pour visiter cette merveilleuse Normandie, et voir de mes propres yeux ce ravissant et élégant village. :)

  4. Sermus

    Merci pour ce petit billet qui nous fait voyager un peu avec toi. <3
    Tes photos sont superbes, mes préférées sont celles avec la barrière bleue à l'effet hypnotique et celle dont les blés ( ? ) sauvages marron/dorés en face de la mer bleue turquoise forment une palette de couleur très apaisante.
    Tu arrives très bien faire partager ton amour pour cet endroit et donc je me dit "cool un coin charmant en Normandie, comme j'y suis aussi hop hop je vais pouvoir organiser une ballade" mais c'était sans compter mes notions hasardeuses en géographie : le petit village est très éloigné de là où j'habite. Il rejoint donc ma liste "d'endroits à visiter le temps d'un weekend".

    ( ps : la nourriture c'est essentiel ;) )

  5. Emeline

    Tes photos sont superbes et ton récit me donne très envie de découvrir cette charmante ville!
    Je passe régulièrement sur ton blog et je tenais à te remercier pour tes chouettes articles et pour toutes les choses que tu partages avec nous, ton blog est vraiment l’un de mes favoris :)
    A bientôt!

  6. Merci, quelle belle découverte et quelles belles photos ! tu nous vends du rêves. Je ne connais pas trop ce coin de la Normandie, moi je suis tombée amoureuse de la Manche.

    1. Je ne connais que le Mont-Saint-Michel (c’est le même coin ? je suis vraiment nulle en géographie :D), je suis à chaque fois hyper étonnée de l’étendue de la région normande. Venant du Nord-Pas de Calais, on a vite fait le tour du territoire et rien n’est vraiment très éloigné, alors la Normandie m’épate :D (bon maintenant avec le changement de régions, les Hauts-de-France sont un peu plus étendus)
      Merci pour ton commentaire !

Laisser un commentaire