24
Fév
2016
12
IMG_6696

Mes séries préférées

Comme beaucoup maintenant, je peux me targuer d’être une grande sérievore. Quand j’étais plus jeune, je ne regardais pas beaucoup la télé et je n’ai jamais vraiment traîné devant le poste pendant la Trilogie du Samedi, ce qui fait que je n’ai découvert Buffy Contre Les Vampires qu’à 18 ans, par exemple (mais je regardais Charmed). Cela dit, j’adorais m’installer dans le canapé avec mon papa pour regarder (attention gros niveau) JAGStargate SG1 ou Le Caméléon. Mais depuis l’ADSL et le peer-to-peer, j’ai appris à adorer me plonger dans un univers pour une plus longue durée qu’un film. C’est ce que j’adore dans les séries : quand le monde est bien posé, quand les personnages sont attachants, on a envie de rester longtemps blotti devant des histoires qui se déroulent sous nos yeux de manière plus fournie et plus riche qu’un film ou un livre. Je suis également une cinéphile et une lectrice passionnée, alors je pense qu’on peut tout simplement supposer que j’aime m’évader, rêver, peu importe le support.

Et comme je viens tout juste de tomber amoureuse à nouveau d’une série et de son univers, j’avais envie de vous parler de ces séries qui m’ont touchée et qui restent gravées dans ma mémoire avec beaucoup de tendresse, de respect ou d’admiration. J’ai décidé de vous donner mes titres préférés dans différents genres, mais c’est tellement difficile de se décider que je ne manquerais pas de vous donner une ou plusieurs autres suggestions si besoin est.

*

Dans la catégorie « Comédie »

b99

Je ne remercierais jamais assez l’amie qui m’a fait connaître cette série ! Cette série, qui se situe dans le commissariat de police de Brooklyn 99, met en scène ses détectives, leur capitaine ainsi que la secrétaire du capitaine, dans des aventures vraiment délirantes. Ce n’est pas une série policière, dans le sens où si au début quelques enquêtes sont résolues à l’américaine (une enquête = un épisode), on découvre très vite que ce n’est qu’un prétexte pour parler de ces personnages tous plus farfelus les uns que les autres.

C’est toujours un peu délicat de parler d’une comédie, j’ai envie de vous dire « vous allez voir c’est hilarant » mais ce n’est jamais très persuasif. Perso, j’adore l’humour absurde, les situations loufoques, l’humour qui ne fait de mal à personne (exit les blagues sexistes, racistes ou homophobes), et Brooklyn Nine Nine est extrêmement rafraîchissant en ce sens. Ce sont les personnalités des personnages qui rendent la série si attachante et si drôle, et pas des ressorts comiques douteux. Mention spéciale pour Gina, la secrétaire (Chelsea Peretti), que j’adore pour son côté diva-take-no-shit, pour Rosa Diaz (Stephanie Beatriz), la femme la plus badass et attendrissante du monde, et le capitaine Holt (Andre Baugher), l’homme stoïque de l’extrême. Mais en fait, j’aime tout le monde. Un grand bravo aussi pour un casting différent de ce qu’on a l’habitude de voir : des personnages qui ne sont pas réduits aux stéréotypes de genre ou de sexualité, c’est vraiment chouette à regarder.

*

Sinon, j’aime également beaucoup Parks & Rec, un mockumentary (faux-documentaire) avec notamment Amy Poehler et Aziz Anzari, qui montre le quotidien du département des Parcs et Loisirs de la petite ville fictive de Pawnee, Indiana. On suit surtout le personnage joué par Amy Poehler, Leslie Knope, à l’ambition débordante et à la personnalité plutôt exubérante. La première saison n’est pas géniale, mais elle est très courte et il faut s’accrocher parce qu’après, c’est l’autoroute du rire !

*

Dans la catégorie « Science-fiction »

sense8

Série toute neuve, lancée sur Netflix en juin dernier, Sense8 a su conquérir rapidement le cœur des nombreuses personnes qui, comme moi, passent leur temps sur Netflix à chercher une nouvelle perle à regarder à la chaîne sans quitter le canapé. (j’ai ce défaut, oui) Créée par Lana et Andy Wachowski, les personnes à l’origine de Matrix notamment, cette série présente huit personnages aux quatre coins du monde qui, de manière impromptue, se retrouvent connectés à divers niveaux : émotionnels, intellectuels et sensoriels. La première saison et la seule sortie à ce jour (vivement la suiiite) présente ces huit personnages, installe leurs relations qui s’entremêlent et présente également les antagonistes des héros et héroïnes.

Alors certes, je ne peux pas encore vous dire si toute la série sera géniale, mais en tout cas cette première saison m’a accrochée jusque dans les tripes. Tous les personnages principaux sont attachants, et encore une fois, le casting est d’une belle diversité : des personnes homosexuelles, une femme transgenre (jouée par une femme transgenre ! hourra !), des personnes non-blanches, bref, huit personnages qui sont profondément humains et qui charrient avec eux leur lot de traumatismes, de joies et de difficultés. L’intrigue avance plutôt lentement, je ne vais pas vous mentir. Mais la densité des relations, des enjeux, des problématiques et thématiques soulevées est tellement intéressante que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Il y a des ressorts narratifs de génie, grâce à ce postulat de base de connexion entre les personnages, et des moments si beaux qu’ils restent dans mon cœur bien au chaud pour quand j’en ai besoin. Je trépigne d’impatience à l’idée de découvrir la deuxième saison, et de revoir Kala, Will, Capheus, Sun, Riley, Lito, Wolfgang et Nomi. Si vous aimez les très belles histoires, les choses denses et complexes, et que vous avez envie de voir une série différente et nouvelle, c’est peut-être pour vous !

*

Si ça ne vous branche pas, que vous préférez les dystopies sombres, les projections dans un futur où les nouvelles technologies posent des questions, je peux vous conseiller Black Mirror, une série anglaise de 7 épisodes dont chacun d’entre eux raconte une histoire différente avec un casting différent. Petit disclaimer : si vous n’allez pas très bien, regardez Black Mirror en bonne compagnie ou attendez un peu. Je pense qu’il faut quand même avoir le cœur bien accroché pour regarder cette série. Je suis toujours ressortie de mes visionnages très secouée, mais les scénarios sont toujours très ingénieux, toujours pertinents, et les questionnements proposés sont, à mon sens, importants. Le jeu d’acteur est au top (comme pour toutes les séries que je vous propose en fait), et j’ai aimé tous les épisodes, sauf le tout premier que j’ai trouvé vraiment vraiment trop dur. D’ailleurs Netflix a repris le projet – ah, Netflix… – et on devrait voir en 2016 une nouvelle saison de 12 épisodes.

*

Dans la catégorie « Série d’époque »

downton

C’est mon nouveau chouchou, que j’ai découvert il y a à peine deux semaines, mais je profite de mes longues soirées et de mes weekends pour tout regarder comme si ma vie en dépendait. Downton Abbey est une série anglaise d’époque de six saisons, la dernière s’étant terminée très récemment. L’intrigue commence au début du XXème siècle, juste avant le début de la Première Guerre Mondiale. On suit les habitants de Downton, le comte, la comtesse et leurs filles (ainsi que la géniale Maggie Smith dans le rôle de la comtesse douairière), mais aussi les domestiques, depuis le maître d’hôtel jusqu’aux cuisinières. La série commence par le naufrage du Titanic, dans lequel disparaît le futur héritier de Downton Abbey, qui était plus ou moins promis à la fille aînée du comte.

Je crois que je suis en train de développer une passion pour l’Angleterre du début du siècle dernier, c’est une époque que je connais peu et l’autre série que je vais vous proposer se déroule à peu près au même moment. J’adore les costumes, j’adore les relations entre les nobles et les petites gens, en fan inconditionnelle de Jane Austen je ne peux qu’être fascinée par ces choses si futiles pour nous maintenant et qui à l’époque revêtaient une importance capitale : le mariage, l’héritage, les bonnes manières, l’écartement des couverts sur la table du dîner… Je parle de Jane Austen car bien que les deux univers soient éloignés de plus d’un siècle, je trouve que les manières empruntées et les traditions sont bien similaires et les enjeux les mêmes, même si on retrouve dans Downton Abbey l’arrivée du téléphone et l’électricité !

Ce que j’aime dans cette série, ce sont les personnages, qui sont attachants et encore une fois, superbement bien joués. Cela faisait longtemps qu’en regardant une série, je n’avais pas battu des mains comme une enfant devant un rebondissement, crié contre un personnage qui fait quelque chose de stupide, bref, je crois que mon amoureux se moque de moi quand je suis en pleine session de visionnage ! Downton Abbey a le pouvoir de m’envoyer dans un autre lieu et une autre époque, avec des décors magnifiques, des costumes à couper le souffle et une intrigue à la fois légère et profondément grave – c’est presque de la magie – dont je suis absolument accro.

*

Si vous aimez l’Angleterre, les costumes mais aussi la suie, vous aimerez peut-être également Peaky Blinders, une série de deux saisons pour l’instant qui romance l’histoire d’un gang de malfrats, les Peaky Blinders, dans le Birmingham de l’après-guerre, en 1919. Je ne vais pas pouvoir me taire plus longtemps : le chef de ce gang, Thomas Shelby, est interprété par Cillian Murphy, pour qui j’ai plus qu’un faible (je suis amoureuse), et c’est à mon avis le rôle qui lui va le mieux. Ici, pas de posheries (ne cherchez pas, je viens d’inventer le terme et je le trouve très cool), mais un accent épais, des bérets qui cachent des lames de rasoir, beaucoup de violence et de verres de scotch. J’attends là aussi avec impatience la saison 3.

*

Une enquête

thefall

Grande découverte de l’année 2015 pour moi, la série britannique The Fall qui met en scène la talentueuse Gillian Anderson (X-Files) et le surprenant Jamie Dornan (50 Shades of Grey, eh oui) dans une intrigue vraiment originale : l’histoire d’une enquêtrice anglaise qui est dépêchée en Irlande pour investiguer des meurtres en série – bon OK, dit comme ça, ça n’a pas l’air original du tout. Ce qui est vraiment inédit dans The Fall, c’est le parti pris de nous montrer non seulement l’enquête et surtout le personnage de Stella Gibson, l’enquêtrice, mais aussi le tueur en série, Paul Spector, incarné donc par Jamie Dornan.

Il y a un malaise constant à apprendre à connaître cet homme apparemment bien sous tout rapport – psychologue, marié, deux enfants – mais dont le hobby consiste quand même à assassiner des jeunes femmes (moyen sympa). Le personnage joué par Gillian Anderson est majestueux : c’est une femme qui n’a pas peur de s’assumer dans un milieu résolument masculin, d’affirmer sa personnalité, son expertise, son instinct mais aussi sa sexualité. Le nombre de punchlines délivrées par Stella Gibson au cours des deux saisons, contre la société patriarcale et le sexisme notamment, est tout simplement jubilatoire. J’ai tout particulièrement adoré le parallèle évident à faire entre les deux personnages principaux, le fait que l’enjeu n’est pas de savoir « who’s done it?« , qui l’a fait, comme c’est la tradition dans les polars anglais (et j’adore ça), mais plutôt de savoir quels mécanismes il va falloir mettre en place pour coincer le tueur… ou bien s’il ne va pas réussir à s’en sortir.

C’est une série très courte, il y a deux saisons et 11 épisodes en tout, et une troisième et dernière saison est en préparation. Je suis ravie personnellement de ce choix intelligent, qui prouve, à mon avis, que le créateur de la série sait où il va et qu’on ne risque pas trop d’être déçu quand l’histoire aura fini de se dérouler.

*

Un OVNI

bojack

Pour aimer BoJack Horseman, il faut être encore une fois aimer l’humour absurde, mais aussi les réparties caustiques et les univers qui ont leurs propres règles même si c’est parfois complètement n’importe quoi. C’est une série animée mais je ne pense pas qu’il faille particulièrement aimer les dessins animés pour l’apprécier, puisque c’est loin d’être du contenu pour enfants, ni vraiment le propos de la série. BoJack Horseman est un cheval qui a eu beaucoup de succès dans les années 90 en devenant la star d’une série télé familiale. Depuis, sa notoriété a considérablement baissé, il est devenu un peu aigri et tente de retrouver sa popularité en faisant écrire son autobiographie par une écrivaine fantôme, Diane Nguyen. On suit donc ces deux personnages, mais aussi Todd, qui squatte le canapé de BoJack depuis cinq ans, et Mr Peanutbutter, un chien jaune également acteur, mais lui toujours fort de son succès.

BoJack Horseman est un OVNI, peut-être pas dans son genre, mais en tout cas dans les séries que je regarde. Je n’ai jamais su accrocher aux séries animées du type Les Griffins, South Park (que je regarde avec l’amoureux mais avec un oeil plus critique et précautionneux que 100% ravi) ou même Les Simpsons. Peut-être que mon cerveau associe dessin animé et légèreté. En tout cas j’ai trouvé un renouveau dans BoJack Horseman, quelque chose de différent. La comédie est toujours grinçante mais juste, il y a aussi de véritables moments d’émotion, et même des leçons de vie à apprendre, ce qui m’a vraiment étonnée. A noter que pour moi, un des gros arguments en faveur de cette série sont les acteurs·trices qui doublent les personnages : Will Arnett (Arrested Development) qui incarne BoJack Horseman, mais aussi Alison Brie (Community) et Aaron Paul (Breaking Bad), ainsi que Lisa Kudrow (Friends) plus tard dans la série. Beaucoup d’acteurs et de célébrités font des caméos, doublant leur propre personnage.

*

Dans le genre drôle, grinçant, pertinent et émouvant, vous aurez peut-être envie de regarder Master of None, encore une série Netflix (oui, bon, hein), la série créée par Aziz Ansari, dont les douze premiers épisodes disponibles m’ont beaucoup touchée. C’est l’histoire d’un acteur trentenaire d’origine indienne, qui peine à se dépatouiller dans la vie adulte. C’est très banal mais génialement réussi dans cette banalité. J’ai particulièrement adoré les épisodes Ladies and Gentlemen et Mornings. Je vous la recommande chaudement, c’est une série très douce, vachement réconfortante au final. (beaucoup plus que BoJack)

*

Mon plaisir coupable

supernatural

J’avoue, j’adore Supernatural. Cette série beaucoup trop longue (11 saisons !) et très très américaine me réjouit et me met des étoiles dans les yeux. Pour celleux qui ne connaîtraient pas, Supernatural raconte l’histoire de deux frères, Dean et Sam Winchester, qui parcourent les routes américaines pour tuer démons et autres créatures infernales. Chaque saison apporte son lot de gros et de petits méchants, globalement il est souvent question de devoir sauver le monde, de résurrections improbables, de plot twists au timing parfait, et de feels aux larmes de crocodiles.

J’ai conscience que c’est une série bourrée de défauts, mais elle a su m’accrocher à un moment où j’avais besoin d’évasion. Je suis très bon public, s’il y a des beaux gosses et des monstres, il est fort probable que je sois partante. J’aime Supernatural dans toute sa stupidité, j’adore également les épisodes dits « meta », où les scénaristes se moquent ouvertement de l’engouement un peu dingue qui entoure la série, mais aussi de ses défauts qui deviennent attendrissants. Ces épisodes sont des petites perles, j’aime cette série parce qu’elle sait se prendre au sérieux quand il s’agit de monstres, mais aussi proposer énormément de ressorts comiques et de personnages attachants. Alors oui, je passe beaucoup de temps à râler devant mon écran quand les deux frères font des choses débiles. Mais je passe surtout de bons moments, à tel point que quand de nouveaux épisodes sortent, maintenant que je suis à jour sur les dix saisons précédentes, j’en laisse trois ou quatre s’accumuler avant de les regarder : l’intrigue m’importe peu, je veux juste voir les Winchester se chamailler et se rabibocher, larmoyer, combattre les gros vilains et s’en sortir plus ou moins meurtris.

*

Et voilà, vous savez tout sur mes séries préférées. Je n’ai pas mis dans mon top des évidences, comme Buffy, Breaking Bad, Les Sopranos, j’estime que ce sont déjà des monuments et qu’ils n’ont pas besoin d’être présentés. J’espère que vous aurez fait connaissance avec de nouvelles séries qui vous donnent envie d’essayer, le temps de quelques épisodes, de découvrir autre chose !

J’en profite pour vous parler d’une chaîne YouTube que j’adore et qui m’a décidée à commencer pas mal de séries, parfois créant de véritables coups de coeur (comme Downton Abbey par exemple, ou The Office version anglaise), j’ai nommé Les ShowRunners. Julia et Seb pitchent certaines séries, reviennent sur les pilotes d’autres, font parfois des épisodes thématiques comme le très bon La Loi des Séries sur le sexe et la nudité. Si vous avez envie de découvrir plein de nouvelles séries, c’est la chaîne vers laquelle se tourner, la passion qui anime Julia et Seb est vraiment communicative et iels sont tous les deux de très bon conseil !

Êtes-vous un·e sérievore ? Si oui, quelles sont vos séries préférées ? Si non, pourquoi ? Partagez dans les commentaires !

*

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez me le dire même sans commenter, en cliquant simplement sur le petit ♥ en-dessous de la date, à gauche du titre.

Vous aimerez aussi...

TAG : les séries et moi
Life Lately #73
field-summer-sun-meadow
Life lately
aslw-43
Ailleurs sur le web #43


25 Réponses

  1. Je ne suis pas vraiment une sérievore, j’en regarde peu et j’abandonne très vite si je n’accroche pas.
    Dans celles dont tu parles j’ai par exemple tenté Parks & Rec (qui est la série préférée de mon copain) mais la saison 1 bof, Sense8 un seul épisode qui m’a ennuyée… Par contre j’ai très envie de regarder The Fall (pour Jaimie Dornan, j’avoue) et Dowtown Abbey !

    Sinon en ce moment je suis accro à Jane the Virgin et Unbreakable Kimmy Schmidt et j’attends le retour d’Orange is the New Black, Outlander et Game of Thrones avec beaucoup d’excitation ! Unreal aussi (je les présente toutes par ici si tu veux lire mon avis plus détaillé http://tachederousseur.com/2015/09/mes-series-tv-favorites/)

    1. Ah mais oui la première saison de Parks & Rec est vraiment bof bof, alors que le reste est géniale ! Et c’est pareil pour Sense8 – enfin moi, je ne m’étais pas ennuyée, mais j’étais vraiment sensible à l’esthétique et aux personnages qu’on nous présentait, mais ce n’est pas le pilote le plus vivant du monde :P
      J’adore Unbreakable Kimmy Schmidt, j’ai hâte de voir la saison 2 ! Par contre je n’ai pas du tout accroché à Orange Is The New Black et j’ai abandonné Game of Thrones, de frustration tellement c’est moins bien que les livres.
      Merci pour ton lien, je vais filer voir ça ! :)

  2. Déborah

    Bonjour Pauline!
    J’adore supernatural aussi:)
    Et beaucoup d’autres séries que tu as cité, j’ai une préférence pour les séries où les épisodes sont plutôt courts comme ça je peux en regarder plusieurs sans avoir l’impression de rester des heures devant la télé! Comme new girl, weeds. Par contre je n’aime pas suivre plusieurs séries en même temps. Je te conseille the americans si tu ne l’as pas déjà vu!
    Cool cette nouvelle rubrique!

  3. Je partage ton amour pour Cillian Murphy, j’ai regardé d’une traite la première saison de Peaky Blinders. Maintenant je suis un peu désespérée car la saison 2 n’est pas encore disponible sur Netflix… Argh ! Je fais une mini pause dans les séries, tellement c’est chronophage. La dernière, c’était Broadchurch, vraiment bien et qu’on ne peut pas lâcher !

    1. Aaaah enfin quelqu’un qui reconnaît toute la valeur de Cillian ! :D Les deux saisons de Peaky Blinders sont sur Netflix US, j’utilise l’add-on Hola Better Internet pour avoir tous les catalogues.
      Je ne connais pas Broadchurch, mais j’en entends beaucoup de bien, à regarder de plus près !

  4. Ah Downtown abbey… je suis fan!j’ai découvert Grand Hotel aussi, c’est un peu le même genre, c’est génial!
    j’ai aussi commencé Sense 8, mais je n’ai vu que 3 épisodes! c’est effectivement un peu long au début, on ne sait pas trop où la série va nous mener mais c’est franchement très prenant!

    Supernatural, je connais aussi. mais pas les autres séries que tu présente, il va falloir que je vois ça!

    J’adore les séries aussi! j’ai récemment découvert Sherlock et je te les conseille aussi, ainsi que Doctor who ;)!

    1. J’ai vu tous les Sherlock sauf le Christmas Special de cette année ! J’aime bien, mais je ne suis pas une grande fan. En fait ça se regarde comme un bon film et du coup je trouve que ça commence à faire beaucoup d’épisodes ;) Quant à Doctor Who, je n’ai jamais réellement eu envie de m’y mettre, j’ai l’impression que c’est une série « pour initiés », et que j’aurais du mal à plonger dedans. J’ai un peu envie quand même, alors j’attends que l’envie grandisse !
      J’espère que tu aimeras Sense8, c’est vraiment vraiment un coup de cœur pour moi !

      1. Moi aussi au début je n’étais pas vraiment tentée pour regarder doctor who, mais finalement, dès que j’ai commencé à regarder les épisodes, j’étais assez absorbée (je crois que c’est le bon mot à utiliser ;) ) par l’histoire et les personnages…

        Oui tu as raison pour les Sherlock, étant donné la durée d’un épisode, on a l’impression de regarder un film! je n’ai pas encore vu le spécial Noël, mais j’ai vraiment adoré la saison 3! vivement la suite!

        J’espère vite voir les autres épisodes de Sense8!

        Bonne journée!

  5. Coucou ! Merci pour cette revue ultra détaillée ! Comme toi je suis une grande fan de Downtown Abbey et de l’Angleterre à cette époque. J’espère retrouver le même plaisir avec Mr Selfridge… en as-tu entendu parler ?

    Sinon, je ne connaissais aucune des autres séries que tu as mentionnées mais tu me donne envie de regarder Sense 8 et The Fall.

    Parmi mes séries préférées il y a :
    – Top of the Lake, série très courte de 6 épisodes de 60 minutes axée sur l’enquête autour de la disparition d’une jeune fille en Nouvelle Zélande. L’intrigue est intéressante et les paysages majestueux.
    – Orphan Black : une histoire de clones qui m’a très vite absorbée même si c’est très tirée par les cheveux… je suis fascinée par l’actrice principale qui joue plusieurs rôles différents puisqu’elle a plusieurs clones !
    – Indian Summers : c’est un peu Downtown Abbey en Inde…
    – Blacklist : des enquêtes menées par le FBI grâce à l’aide du criminel le plus recherché ; l’histoire de fond est intrigante car le criminel en question demande à travailler avec un agent du FBI en particulier dont il sait beaucoup de choses alors qu’elle ne sait rien de lui…
    – Person of Interest : grâce à la création d’une machine, un homme parvient à intercepter les crimes qui sont sur le point d’être commis sans savoir quel sera le crime ni si la personne identifiée par la machine sera la victime ou le criminel…

    Voilà pour mes séries préférées :-)

    1. Je ne connais aucune des séries que tu aimes ! A part Orphan Black, j’ai regardé quatre ou cinq épisodes mais j’ai abandonné parce que je n’étais pas du tout intéressée par l’intrigue, je crois qu’en effet je trouvais ça trop tiré par les cheveux !
      Tu me donnes carrément envie de regarder Indian Summers et Person of Interest ! J’espère que Sense8 et The Fall te plairont ♥

  6. Depuis quelques semaines, tout le monde me parle de Downtown Abbey, de partout… des amis… la fnac quand je me promène dans les rayons… cet article….
    je craque, je commencerai cette série à la rentrée :a:

  7. Grande fan de séries aussi, au niveau comédies mes préférées sont Parks & Rec et The Office US (pas vu la version UK), ainsi que The IT Crowd dans un autre genre.
    Pour les drama, mon top 3 comprend :
    – Sons of Anarchy : une série dont le thème (un gang de bikers) ne m’attirait pas, dont les premiers épisodes m’ont plu mais sans plus (j’ai mis du temps à accrocher avec l’acteur principal trop caricatural au début). Et puis finalement, j’ai découvert une série certes sombre et violente, mais aussi extrêmement bien écrite, avec des personnages complexes et tous attachants, sans manichéisme. Une série avec des moments très drôles (j’adore les dialogues), mais aussi des moments poignants, avec une bande son que j’ai adoré, et enfin, une des seules dont j’ai trouvé qu’elle s’améliorait de saison en saison au lieu, comme beaucoup, de s’essoufler ! Ah, et puis on sent que le créateur a vraiment pensé son truc, qu’il a construit le scénario comme un tout dès le début (il avait toujours dit qu’il comptait faire 7 saisons, il s’y est tenu), et donc il y a une vraie progression et une vraie fin, et pas du remplissage comme on peut souvent en voir. Bref, je pourrais en parler des heures, tant je l’adore et la trouve sous évaluée et trop peu connue !
    – The Wire : beaucoup plus connue, certes, je trouve que cette série mérite largement sa très bonne réputation.
    – Breaking Bad : pareil que The Wire.

    J’ai aussi adoré The Sopranos, la première génération de Skins UK, Sherlock, Black Mirror, et plein plein d’autres !

    Et pareil que toi pour Game of Thrones, j’aimais au début, mais j’ai décroché et préfère largement les livres !

  8. J’ai adoré Parks and rec, donc Brooklyn 99 va directement dans ma liste de choses á voir! Je suis aussi une grande amoureuse de Community, meme si mon chéri est beaucoup moins convaincu. Sinon, on a beaucoup aimé The Wire. Et nous venons de finir Acher qui est un dessin animé dans lequel on a eu du mal à rentrer au départ, mais maintenant ils vont nous manquer.

    1. J’adore Community, mais seulement les 3 premières saisons ! Après j’ai décidé de faire semblant que la suite n’a jamais existé ;)
      J’espère B99 te plaira ♥ j’ai tellement de tendresse pour tous les personnages !
      Mon chéri a commencé à regarder Archer, je crois qu’il n’a pas continué, moi en tout cas ça ne m’attirait pas du tout… mais comme je dis dans l’article, je ne suis pas très « choses animées » destinées aux adultes, donc BoJack Horseman est vraiment une exception pour moi.

  9. Sunnh

    J’ADORE Brooklyn 99! J’attends chaque nouvel épisode avec une impatience folle et je ris aux éclats à tous les coups. Je la conseille à tout le monde mais je suis apparemment nulle pour décrire le pitch de la série parce que personne ne s’y est mis dans mon entourage… Je ne lâche pas l’affaire!

    1. Je trouve que c’est une série très difficile à pitcher, je n’arrive pas du tout non plus à faire comprendre à mon entourage combien c’est cool !

  10. On est fan de séries avec mon homme et en ce moment on regarde Person of interest. On adore !
    The fall on a beaucoup aimé !
    Je ne connais pas les autres que tu as cité par contre !
    Bisous

  11. Pingback : Un invincible été » TAG : les séries et moi

Laisser un commentaire