21
Jan
2016
14
1courge3recettes

Une courge, 3 recettes

Vous m’avez demandé plus de recettes ! Me voici avec plus de recettes ! Elle est pas belle la vie ?

La semaine dernière, on a acheté une moitié de courge musquée. La bête pesait plus de deux kilos, autant vous dire que j’avais prévu de faire douze choses différentes avec. Finalement, les emplois du temps se sont bousculés, des repas ont sauté, j’ai découvert des recettes, j’en ai adaptées d’autres, et puis voilà j’avais trois recettes que je n’avais jamais faites auparavant, toutes comportant de la courge.

Petite note : d’habitude, j’essaye de vous proposer des recettes sans produits trop « inhabituels », mais mes habitudes à moi sont en train de changer, donc vous trouverez dans ces trois recettes des ingrédients dérivés du soja (protéines de soja texturées ou tofu). Vous pouvez remplacer ça par d’autres sources de protéines, je vous proposerais des alternatives en fonction des plats, vous pouvez aussi vous en passer tout simplement si vous avez déjà eu un apport de protéines suffisant auparavant.

Vous pouvez également remplacer la courge musquée par un autre type de courge : potimarron, butternut… La courge musquée est chouette parce qu’elle s’épluche assez bien et sa chair est très tendre, et donc très facile à couper. Elle a un petit goût sucré, rend plus d’eau que la butternut et a un peu moins le goût de noisette que le potimarron. Voilà, vous savez tout !

*

Purée de courge musquée et émincés de soja caramélisés

Pour deux assiettes

Pour la purée :

  • 500 g de courge musquée
  • 2 grosses pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • une pincée de muscade
  • huile d’olive ou margarine végétale
  • sel, poivre
Pour l’émincé de soja :

  • 50 g de protéines de soja texturées
  • 1 càs de sauce tamari
  • 1 càs de fumée liquide (optionnel)
  • quelques gouttes de Tabasco
  • 1 càs de sucre complet
  • 1 càs de sésame blond
  • un peu d’huile

Epluchez et coupez la courge musquée et les pommes de terre en dés. Plongez le tout dans une grande casserole pleine d’eau et faites cuire le tout pendant environ 20 minutes. Ca dépend de la taille de vos morceaux, il faut que le tout soit tendre et facile à écraser.

Pendant ce temps-là, mettez les protéines de soja dans un bol, et recouvrez-les d’eau bouillante. Ajoutez la sauce tamari, le Tabasco et la fumée liquide si vous en utilisez. Laissez les protéines se réhydrater pendant une dizaine de minutes. Une fois qu’elles sont bien imprégnées, égouttez-les le plus possible. Si ce sont de petites protéines, c’est bon, si vous avez choisi des PST en gros morceaux, coupez-les maintenant en petits bouts !

Une fois que la courge et les pommes de terre sont bien tendres, égouttez les morceaux, remettez-les dans la casserole, ajoutez une cuillère à soupe d’huile ou de margarine, une pincée de muscade, écrasez une gousse d’ail et réduisez tout ça en purée, avec un presse-purée ou tout autre système dont vous avez l’habitude. Assaisonnez au goût.

Enfin, mettez vos PST dans une poêle à feu moyen. Saupoudrez-les de sucre et des graines de sésame, et faites revenir et dorer le tout pendant quelques minutes. Servez la purée avec les émincés de soja tant que c’est encore chaud !

*

Astuces

J’utilise les filets Soy Protex Miigan de Boutique Vegan, format filet. Ce sont de gros morceaux que je coupe ensuite en petits bouts. Vous pouvez utiliser d’autres protéines de soja, ou même du tofu. Vous pouvez aussi remplacer les PST par des haricots blancs.

*

Nouilles soba, carotte et courge

Pour deux assiettes

  • 180 g de nouilles soba
  • 100 g de courge couite
  • 1 carotte
  • 1 càs de sésame blond
  • 1 càs de sucre
  • 50 g de protéines de soja texturées et de quoi faire un bouillon (voir ci-dessus, optionnel)
Assaisonnement des nouilles :

  • 2 càs d’huile neutre (tournesol par exemple)
  • 4 càs de vinaigre blanc
  • 2 càs de sauce tamari
  • quelques gouttes de Tabasco
  • 1 gousse d’ail émincée
  • 2 pincées de gingembre moulu

Si ce n’est pas déjà fait, faites cuire votre courge. Pour cette recette et la suivante, j’avais débité toute ma courge en dés et l’avais faite cuire au four avec un peu d’huile, de muscade et d’origan, pendant environ 30 minutes à 200°C.

Faites cuire les nouilles soba comme indiqué sur le paquet. Pendant ce temps-là, préparez l’assaisonnement en mélangeant tous les ingrédients dans un petit bol. Une fois les nouilles cuites, égouttez-les bien et passez-les sous l’eau froide pour arrêter la cuisson, sinon elles vont coller et faire des paquets. Coupez les carottes, soit en dés, soit en lamelles.

Si vous souhaitez accompagner votre plat de protéines de soja texturées, c’est le moment de les préparer comme dans la recette précédente.

Dans la casserole, versez l’assaisonnement et faites revenir les nouilles quelques minutes à feu moyen.

Coupez la carotte, soit en dés, soit en lamelles, soit les deux, soyons fous !

Versez les nouilles dans votre assiette, mélangez avec les morceaux de carotte. Faites réchauffer les morceaux de courge quelques instants dans la casserole avec le sucre et le sésame. (Ajoutez les PST si vous en utilisez.) Versez le tout sur vos nouilles et dégustez vite !

*

Astuces et notes

Cette recette est trèèès fortement inspirée de celle de Victoria sur Mango & Salt. Je ne comptais pas vous la présenter, puisque c’est quasiment un copier-coller, mais j’ai été très étonnée de voir que la courge se mariait aussi bien avec les saveurs de l’assaisonnement des nouilles (que j’ai adapté avec ce que j’avais sous la main). Je ne me réclame donc pas ici d’une grande originalité ni de la maternité de cette recette, juste d’une capacité d’adaptation qui est très utile quand il faut finir les restes !

Vous pouvez tout à fait vous passer du soja ici, ou opter pour un simili-carné plus ressemblant comme le propose Victoria dans sa recette originale, ou encore le remplacer par du tempeh fumé ou du tofu fumé (avec une petite préférence pour celui à l’amande et au sésame de la marque Taifun).

*

Riz basmati épicé au tofu, courge et noix de cajou

Pour 6 personnes raisonnables

  • 2 cups de riz basmati
  • 3 cups d’eau
  • 1 oignon (ici, rouge)
  • 200 g de tofu fumé amande-sésame
  • 4 poignées de noix de cajou
  • entre 200 et 300 g de courge cuite
  • épices : j’ai utilisé du curry et du garam masala, en gros si vous avez de la coriandre, du cumin, de la cannelle, du curcuma, du gingembre, du poivre, vous pouvez vous faire votre propre mélange d’épices selon votre goût
  • huile neutre (tournesol par exemple)

Comme pour la recette précédente, j’avais fait cuire la courge à l’avance au four.

Dans une grande sauteuse, faites chauffer l’huile, puis faites revenir l’oignon émincé avec les épices pour en faire ressortir le goût. Ajoutez ensuite le riz et imprégnez-le des épices pendant quelques instants. Quand c’est bien chaud, ajoutez l’eau et laissez cuire à feu fort pendant une vingtaine de minutes (il va falloir goûter !).

Dans une casserole à part, faites réchauffer votre courge si elle est froide. Si vous la faites cuire à ce moment-là, ben c’est parfait, changez rien, vous êtes au top. Coupez le tofu en petits dés.

Dans une poêle, faites griller les noix de cajou avec un peu de sel. Elles vont ramollir à la chaleur, mais redevenir croquantes une fois un peu refroidies.

Une fois le riz cuit, ajoutez les noix de cajou et le tofu, et faites revenir encore quelques minutes.

Servez le riz et la courge séparément ou le tout mélangé, comme vous préférez !

*

Astuces

J’ajoute du piment à ce plat. J’ajoute du piment partout, mais si vous aimez le piment comme moi, un tout petit peu de purée de piment dans tout ça vous fera fort plaisir.

Vous pouvez ne pas griller les noix de cajou si vous les préférez crues. Vous pouvez également les faire griller sans les saler. J’avoue avoir un faible pour le sel, en plus du piment.

Vous pouvez ne pas utiliser de tofu, ou le remplacer par des pois chiches. Dans ce cas, je vous conseille de les faire rôtir ou revenir à la poêle avec des épices (cumin par exemple), ce sera encore plus savoureux.

*

Et voilà pour ces trois recettes plutôt rapides à réaliser et qui vous permettront de profiter au maximum des délicieuses courges que nous offre l’automne et l’hiver. J’espère que ça vous inspirera, et je remercie encore une fois Victoria de Mango & Salt pour sa recette de nouilles que j’ai tout de suite adorée, et qui m’a permis d’enfin trouver une manière d’accommoder mes nouilles soba et mes filets de protéines de soja !

Les photos sont celles que j’ai prises pour mon compte Instagram, je ne sais pas si elles rendent très bien en très grand comme ça, mais je n’avais pas le temps de faire mieux ☺. Merci de m’avoir lue, à tout bientôt !

Ces recettes vous inspirent-elles ? Vous avez une recette incontournable avec des courges dedans ? Dites-moi tout dans les commentaires ! (et si vous testez une de ces trois idées, je serais ravie de savoir ce que vous en avez pensé !)

*

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez me le dire même sans commenter, en cliquant simplement sur le petit ♥ en-dessous de la date, à gauche du titre. Vous pouvez également soutenir le blog financièrement, cliquez ici pour découvrir comment.



3 Réponses

  1. Pingback : Cuisine | Pearltrees

  2. Tes recettes me mettent terriblement en appétit. Je suis en cours d’anglais en train de m’ennuyer à mourir (je suis en L2 et on en est encore à voir des bases que je maîtrise très bien, j’en ai marre…), j’ai faim, j’ai froid, je suis mouillée. DONC, ce concept de comfort food à la courge musquée me parle complètement ! J’adore ta recette de purée ; quant à l’autre, avec du riz aux épices indiennes je vais la tester sans tarder. Celle aux nouilles soba a l’air absolument divine ! Tu as utilisé des nouilles 100% sarrasin ou pas ?
    Bon, j’ai faim, maintenant…

Laisser un commentaire