19
Oct
2015
9

Ailleurs sur le web #8

Le weekend s’avance et s’étire, à la fois délicieusement fainéant et d’une productivité improbable. Je traîne toute la journée devant l’ordinateur, à préparer le roman que j’écrirai pour le NaNoWriMo, et en ce sens je ne fais pas grand chose sinon abattre des forêts d’incertitudes et dessiner des plans d’appartement, au cas où, ça peut servir… Je ne me suis pas laissée embêter trop longtemps par les microbes et je profite de ces quelques jours à la campagne chez mes parents pour rêver. A des vacances au soleil (Espagne, Italie… ?), à ce que ça donnerait si un jour mes écrits étaient publiés, à ce que mon histoire pourrait bien raconter qui soit nouveau et intéressant.

Je raconte un peu le processus de préparation au NaNoWriMo sur mon Tumblr Pensées parallèles, dont je vous avais parlé la dernière fois. J’ai prévu de vous présenter ce challenge d’écriture d’ici la fin du mois, tout en vous parlant de mes livres préférés de tous les temps, au cas où je vous abandonne pendant le mois de novembre. J’espère trouver le temps de vous écrire, au moins pour vous parler de mon avancée, de mes ressentis, surtout que cette année je compte rencontrer et échanger avec des écrivain·e·s dans la vraie vie ! En participant notamment à la soirée de lancement à Paris, qui se tiendra au centre Pompidou pendant toute la nuit. J’ai hâte, vous n’imaginez même pas.

L’avantage d’être absorbée dans mes écrits – ou ma préparation aux écrits – c’est que j’ai l’impression que tout le monde est aux petits soins pour moi. En fait c’est juste que je ne participe que très minimement aux tâches de vie commune. De la mi-octobre à la mi-novembre, je deviens un peu égoïste… Du coup je me délecte d’un délicieux fondant au chocolat fait par ma sœur et de pommes de terre rissolées de mon papa.

Cette sélection est d’ailleurs pleine de recettes que je ne ferais pas avant décembre, au moins ! Alors si vous les testez, venez me raconter.

*

Articles

Quand les grands écrivains écrivaient comme des cancres… voilà une petite fournée de perles qui feraient fermer leur clapet aux plus relous des profs de français !

Gala nous raconte sa routine capillaire : j’ai trop envie de tester ce savon/shampoing à la bière, et je ne peux qu’approuver l’alternance des shampoings. Ne laissez pas vos cheveux s’habituer si ça leur fait du mal !

Chez Célie, c’est un semainier perpétuel à faire soi-même qui a attiré mon attention. D’une réalisation enfantine, on a envie de l’accrocher chez soi tout de suite.

A chaque saison, on a envie de changer de vêtements. Avant tout achat, il faut faire le tri ! Louise Grenadine partage ses idées et ses conseils pour un tri saisonnier efficace.

J’adore les bougies ! L’automne me donne envie de les collectionner toutes, comme des Pokémon. Alors la sélection éco-friendly de Friendly Beauty, elle me fait rêver. Vous saviez qu’il existait des mèches de bougies en bois qui crépitent comme une cheminée ? J’en veux.

Je ne ferai sûrement pas un article aussi exhaustif sur le NaNoWriMo que Violette, chez Ciel d’Orage. Alors filez lire ce qu’elle en raconte, et inscrivez-vous si ça vous tente !

J’ai adoré cet article au titre évocateur : « Dire que les jeunes lisent moins qu’avant n’a aucun sens à l’heure d’Internet ». Ca parle de jeunesse, de littérature, de lecture et de plaisir, filez, c’est très intéressant.

Recettes

Miam, les gaufres au potiron ! Je pense que cette recette est facilement végétalisable, mais je n’ai pas de gaufrier. Donc je me contente de rêver !

Pour les matins langoureux, rien de tel qu’un bon pain perdu. Cette recette aux quatre épices a en plus le mérite d’être végane. On voudrait que ce soit tous les jours dimanche…

J’ai tendance à ne plus jamais manger de salade d’octobre à mars. Mais celle-ci, au potimarron et avec de la roquette, me donne envie de foncer faire les courses.

Les mots enchanteurs de Céline s’articulent cette fois autour de donuts rustiques au coing et à la châtaigne. Je n’ai jamais mangé de coing de ma vie, vous y croyez, vous ?

Vidéos

Je continue de rattraper mon retard sur les Nuits Originales, et j’ai écouté ce quizz du Fossoyeur de Films où j’ai appris plein de choses sur le cinéma, tout en me galéjant allégrement.

Importante vidéo pour combattre les stéréotypes dont sont victimes les personnes bisexuelles : à voir absolument, et à partager !

*

Voilà pour moi aujourd’hui ! Je réfléchis à ouvrir une page Tipeee pour remplacer les systèmes de soutien au blog disponibles au bas de l’article, que je ne trouve ni clairs ni pratiques. Cela me permettrait aussi de vous ouvrir les portes de mes autres créations écrites : pas seulement le blog, mais pourquoi pas, un jour, si j’ose, la fiction que j’écris ? Le NaNo serait une bonne occasion de vous faire découvrir ce que j’aime écrire, mais je ne sais pas si je suis assez assurée. J’ai toujours peur que tout ce que j’écris soit nul. Il y a encore du travail de confiance en moi à faire…

En tout cas si ça vous intéresse, n’hésitez pas à m’en faire part !

Que pensez-vous de cette sélection ? Ca vous intéresse que je vous raconte ici le NaNo, que je partage avec vous mes écrits ?

Crédits photo : Gala’s blog, Friendly Beauty, Patate et Cornichon

*

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez me le dire même sans commenter, en cliquant simplement sur le petit ♥ en-dessous de la date, à gauche du titre. Vous pouvez également soutenir le blog financièrement, cliquez ici pour découvrir comment.

Vous aimerez aussi...

Life Lately #79
Life Lately #78
Life Lately #77
Life Lately #76


8 Réponses

  1. Ca a l’air vraiment super la NaNoWriMo, peut-être que ça me reconnecterait avec l’écriture ! Mais je sais pas si je serais capable de le faire cette année, car ça a l’air de demander beaucoup de temps et comme je dois gérer le boulot et la conduite (c’qui veut dire que je rentre souvent à 19h le soir), et que l’apprentissage de cette dernière me fatigue beaucoup, je serais trop épuisée pour me lancer là-dedans… Et en plus je ne suis pas du tout préparée mais niaaah, ça a l’air top ^^
    J’aime beaucoup tes articles là car ça me fait faire des découvertes !

    Belle soirée !

    1. Merci Sandy ! Je suis toujours super contente quand quelqu’un me dit être intéressé·e par le NaNo \o/
      Je n’ai pas trouvé que ça prenait tant de temps que ça, pour ma part, l’année dernière. Mais une fois que je suis lancée, j’écris (et je tape) assez vite, je faisais ça avec Pomodoro et en 1h30 j’avais fait mon compte de mots pour la journée. Et pareil, plein de gens se lancent dans le NaNo sans avoir rien préparé, c’est super fun paraît-il ! Et si malgré ça tu n’es toujours pas chaude pour novembre (oui, j’essaye de faire de la propagande…), et si ça t’intéresse, pour plus tard : il y a des « Camp NaNo » en avril et en juillet, où on fixe soi-même son nombre de mots (en général c’est 10 000 ou 25 000), et dans le même esprit que le NaNo, juste moins important comme phénomène. Je ferai peut-être un camp ou deux l’an prochain, d’ailleurs !
      Bises !

  2. Tu me dis toujours d’avoir confiance en mon oeil photographique sur mon blog, eh bien moi je viens te dire d’avoir confiance en ta plume :)
    (Et c’est en forgeant qu’on devient forgeron!)

    Je file voir les quelques liens qui m’avaient échappé et je me garde au chaud la vidéo avec le Fossoyeur (dont je suis évidemment éperdument amoureuse, mais chut!)
    (PS: Si tu as le temps quand tu passes à Paris, on pourra aller boire un truc ensemble si ça te dit!)

  3. Je commente ici à propos de ton premier article sur Pensées parallèles ! Merci !!

    J’essaye de faire l’effort de commenter chacune de mes lectures sur Goodreads (peut-être devrais-je me faire un blog dédié ?), et j’ai souvent deux axes de critique : le fond et la forme. Et je me rends compte que depuis que j’ai fait un NaNo, et que j’ai commencé à étudier comment écrire bien, je suis extrêmement critique, surtout sur la forme. Pourtant, quand je lis les autres commentaires laissés sur le site, je ne me retrouve jamais, j’ai l’impression d’être super exigeante…

    Tout ça pour dire, merci pour ton article « J’ai lu », qui suit totalement ma pensée. Je ne veux pas seulement que l’histoire soit bien, je veux aussi qu’elle soit bien écrite (et finalement, c’est très lié !) Et donc, j’ai beaucoup aimé cet article, même si il ne m’a pas du tout convaincu de lire le livre (mais bon, c’est le but :D), je trouve ta démarche très intéressante, et j’aimerais lire plus souvent ce genre de contenu, ça me fait beaucoup réfléchir sur ce que veux dire écrire (et comment bien le faire).

    1. Oh bah dis donc merci ♥
      Ca me fait super plaisir ce que tu dis là ! Sur Tumblr, on ne peut pas laisser de commentaire et c’est aussi pour ça que j’ai hébergé Pensées parallèles là-dessus, non pas parce que je ne veux pas discuter mais que je veux centraliser les commentaires sur une seule plateforme, c’est plus facile pour moi. Du coup je suis super contente que tu aies pris le temps de venir par ici pour me parler de ce petit blog, ça veut au moins dire qu’il est lu ;)
      Et oui, je pense que quand on écrit on devient exigeant·e sur la forme, peut-être plus que quand on est juste lecteur·trice. Clairement en ce moment je lis avec toujours dans un coin de ma tête le NaNo qui arrive, alors ça influence beaucoup ma lecture, et c’est aussi très instructif pour la suite, même si on passe parfois des moments médiocres :P
      Effectivement je ne pense pas avoir donné envie de lire Juste avant le bonheur, mais je suis contente que ça t’ait donné matière à réfléchir et je prépare déjà d’autres billets (peut-être plus courts) dans le même genre :)
      Encore un grand grand merci ♥

  4. C’est toujours très intéressant de voir les articles lus dans la semaine et de découvrir de nouveaux sites et de nouvelles inspirations. J’adore les recettes gourmandes à tester. L’article sur les bougies est également très pertinent. Avec le retour du froid, on a envie de cocooning… Un bon livre, un plaid et hop ! Un bon dimanche à ne rien faire.

Laisser un commentaire