24
Sep
2015
10

Les Highlands – Et juste avant, Londres

Voilà un peu plus d’un mois que nous prenions la route pour le grand Nord écossais (oui oui, c’est bien au nord !), et j’ai beaucoup de mal à m’atteler à la rédaction de ces articles que j’ai pourtant fort envie de publier. S’ils pouvaient s’écrire tout seuls, ce serait magique ! J’ai du mal parce qu’on a vécu plein de choses intenses en dix petits jours, et que tout poser, avec des mots, est un exercice difficile. Mais il est venu le temps des rires et des champs et je vais commencer par vous raconter la grande journée à Londres et dans ses alentours qui a précédé notre roadtrip jusque tout là-haut là-haut.

Des jouets par milliers, de la purée de patates et des petites poules d’eau sont au programme, c’est parti pour l’aventure !

London6

*

Nota : je n’ai pas cherché à manger végane pendant mon séjour, donc ce n’est pas ici qu’il faut venir chercher de bonnes adresse véganes à Londres ou en Ecosse. Par contre, je vous proposerai des bons plans végétariens testés et approuvés ! :)

*

Je vous fais l’impasse sur le trajet Lille-Londres, que nous devions faire en bus (les billets OuiBus sont vraiment très peu chers et ça vaut bien le coup !), mais à cause d’un incident technique (j’ai oublié l’heure de départ du bus, tout simplement), on a dû se rapatrier dans un Eurostar. Ca pique le portefeuille, très fort, mais c’était aussi bien plus confortable et rapide. Ca reste un luxe de dingue, qu’on ne reproduira pas. La prochaine fois, je triple-check les horaires, promis.

Watford, le coup de cœur de banlieue

Nous avons eu la chance de loger chez (et de faire tout le voyage avec) des amis qui habitent en périphérie de Londres, à Watford. C’est une charmante petite ville, qui en réalité n’est pas si petite puisqu’elle a à peu près le même nombre d’habitants que Lille ! Mais à côté de la géante Londres effervescente, Watford a l’air d’un patelin tranquille, aux rues à taille humaine, avec un centre piéton super agréable à traverser. Je suis tombée sous le charme des balcons fleuris, des nombreux pubs, des dizaines de restaurants pleins d’options végétariennes, et même d’un centre commercial, c’est vous dire ! Où on retrouve des grands magasins mais aussi des épiceries bio qui ressemblent un peu à des pharmacies, mais où on peut acheter aussi plein de produits alimentaires végétaux.

Nos amis nous ont emmenés dans un restaurant libanais absolument délicieux, Tarboush. On y a dégusté un délicieux mezze végétarien, composé de tabouleh (qui n’a donc rien à voir avec le taboulé Zapetti, qu’on se le dise), du meilleur houmous de ma vie, de baba ganoush – un plat à l’aubergine – et d’autres choses délicieuses, dont les fameux falafels et le fromage lebneh. Je n’avais jamais mangé de libanais aussi savoureux, et je comprends bien pourquoi ma copine Marie-Anne m’a avoué ne plus avoir tenté de refaire du houmous maison depuis qu’elle avait goûté celui du Tarboush… Les plats sont à un prix tout à fait abordable, une chose que j’ai trouvé vraie partout où nous avons mangé au Royaume-Uni.

London1

Tarboush

57 Market Street
WD18 OPR Watford

#libanais #délicieux #pas cher
#plein d’options végéta*iennes

Hamleys, l’institution

Le lendemain, direction Londres pour de vrai. On a trouvé le prix des transports en commun exorbitant : c’est un peu dommage parce qu’à Londres, la circulation des voitures est fortement découragée (il faut payer pour ça). Que les trains et métros soient aussi chers est un peu rébarbatif, heureusement que nous n’étions là que pour la journée. Watford est à une vingtaine de minutes en train de Londres : une bagatelle que nous avons traversée avec joie parce que notre premier arrêt était le fameux magasin Hamleys.

C’est le plus grand et le plus vieux magasin de jouets du monde. Il s’étend sur 7 étages et c’est un endroit complètement dingue ! On y retrouve tout autant les jouets anciens en bois et les douces peluches pour enfants que des petits chefs-d’oeuvres d’ingénierie (dont des drones, qui m’ont un peu fascinée bizarrement) et des statues de la famille royale en LEGO, grandeur nature. Le corgi de la reine vous saluera donc depuis son petit piédestal, juste à côté des répliques d’objets Harry Potter. J’ai dû me réfréner beaucoup pour ne pas acheter une baguette magique, je l’avoue. Au final je suis repartie avec une peluche de renard toute douce, qui a été ensuite nommée Dalì et qui ne me quitte plus. Fait impressionnant : mon amoureux, encore plus grand enfant que moi, a réussi à repartir les mains vides. Je l’ai applaudi d’une main, l’autre caressant déjà mon petit renard.

Hamleys

188-196 Regent Street
W1B 5BT London

#plus vieux magasin de jouets du monde
#statues de LEGO et peluches trop mimi

Yummy time : Mother Mash

A midi, nous nous sommes rués chez Mother Mash, un tout petit restaurant dans une rue perpendiculaire à Regent Street, où nous avons mangé le repas le plus British qui soit : mash, pie and gravy, de la purée, de la tourte et du gravy. Il existe pas moins de 8 sortes de mash différentes et cinq de gravy, et si la pie (il en existe deux végétariennes, j’ai testé celle à la courge butternut et au chèvre) ne vous tente pas, vous pourrez opter pour des saucisses. Le tout dans un cadre tout simple qui ne se prend pas la tête : c’était un véritable régal et ça avait le mérite de bien tenir au corps, car les assiettes sont vraiment très copieuses. Mon amour des pommes de terre n’en a été que renforcé, et vous avez donc ce combo mash, pie and gravy pour moins de £10 : au top ! (moins de £9 pour les saucisses, mais il n’y a pas de choix végétarien) La prochaine fois, je me ferai une petite place pour une des tartes sucrées.

Highlands, et avant, Londres

Mother Mash

26 Ganton Street
W1F 7QZ London

#traditionnel #délicieux #pas cher
#authentique #joli quartier #options végé

Liberty et autres londoneries

Notre route s’est poursuivi jusqu’à Liberty, le fameux oh si fameux grand magasin de Regent Street. C’est un department store, comme Le Printemps ou les Galeries Lafayette en France, mais il est situé dans un bâtiment ancien absolument magnifique. Les prix pratiqués sont carrément hors de ma portée, mais ça ne m’a pas empêchée d’apprécier le décor majestueux, les marbres et boiseries pleins de cachets, et de jolies choses design ou insolites. Vous pourrez aussi retrouver les tissus Liberty en vente au mètre ou déclinés à l’infini dans plein de produits, du tablier de cuisine à la bougie.

Après un détour à Waterstones, une grande librairie qui m’a fait réaliser que les bouquins anglais sont plus jolis à mes yeux que ceux vendus en France (une histoire de couvertures mates et de meilleurs choix artistiques je crois), on a traversé Picadilly Circus, comme toujours bondé mais très joli sous un soleil qui commençait à taper bien fort, pour rejoindre St. James’s Park.

London2

Liberty

Regent Street
W1B 5AH London

#department store #magnifique
#plein de produits Liberty

St. James’s Park

Je n’avais jamais mis les pieds dans ce parc, qui a l’air tout petit sur la carte comparé au grand Hyde Park, mais que j’ai pour ma part beaucoup plus apprécié. Il y faisait bien frais et la verdure était un vrai plaisir pour les yeux, sans compter la jolie vue et la grande étendue d’eau bordée de grands arbres où s’ébattent canards, oies, mais aussi écureuils pas farouches pour un sou. (le moment « awwwww » de la journée) On a pris le temps de profiter du paysage, c’était très agréable et j’avais l’impression que les Londoniens prenaient aussi tout leur temps : beaucoup étaient allongés dans l’herbe ou sur des transats, avec un bouquin ou des amis, à prendre le soleil.

Enfin, nous avons traversé la Tamise, sommes passés devant l’Oeil de Londres, et nous nous sommes promenés le long des quais, avant de rentrer à Watford pour dîner et préparer notre grand départ. C’était une journée riche en découvertes : la première fois pour moi que je passais à Londres sans être pressée par le temps ou un bus à prendre en fin de journée pour rentrer en France, et pas en hiver (donc complètement déstabilisée j’ai passé la journée à suer à grandes eaux, en me maudissant d’être en jean et en T-shirt).

London3 London4 London5

St. James’s Park

SW1A 2BJ London

#magnifique #écureuils #corneilles

*

Voilà pour cette première journée à perfide Albion, et après 12 heures de trajet sur la fameuse route qui mène à « The North » (sans déconner, c’est la direction inscrite sur les panneaux), on se retrouve très vite pour vous parler de whisky, de petites rivières et d’autres choses magiques qui m’ont mis des étoiles de bonheur dans les yeux.

Êtes-vous déjà allé·e à Londres ou dans ses environs ? Avez-vous des bons plans et des bonnes adresses à partager ? Lâchez vos comms, comme on disait en l’an 2000.

*

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez me le dire même sans commenter, en cliquant simplement sur le petit ♥ en-dessous de la date, à gauche du titre. Vous pouvez également soutenir le blog financièrement, cliquez ici pour découvrir comment.

Vous aimerez aussi...

ASLW 62
Ailleurs sur le web #62
ASLW 59
Ailleurs sur le web #59
ASLW 56
Ailleurs sur le web #56
ASLW 55
Ailleurs sur le web #55


15 Réponses

    1. Merci pour ton commentaire ! J’adore l’Ecosse aussi, c’est ma destination préférée à ce jour. J’ai hâte d’en parler avec tout plein d’amour, très bientôt !

  1. Sophie

    Super chouette article !

    Petit commentaire pour te dire que je suis complètement d’accord avec toi sur le sujet des livres anglais : ce sont des objets bien plus beaux, en général en raison de la couverture et des images choisies. Je préfère mille fois mes livres anglais à ceux français (en tant qu’objets hein, il y a des chefs d’oeuvres dans la littérature francophone) côté esthétique.

    Hâte d’entendre parler d’Ecosse ;)

    1. Ah, je suis contente de voir que je ne suis pas la seule ! J’ai l’impression que les objets-livres français font super cheap avec leurs couvertures en carton brillant et leurs illustrations souvent extra-moches (ou issues des films eux-mêmes tirés des livres pour rebooster les ventes :D). A bientôt pour l’Ecosse :D

  2. Naëlle

    Aaah, St Jame’s Park et ses écureuils qui te mangent dans la main…! J’ y suis allée l’année dernière en janvier, il faisait bien bien froid mais c’était quand même très agréable. Du coup, tu me donnes envie d’y retourner, et en plus, je n’ai pas vu les magasins dont tu parles si bien !
    Si on aime Shakespeare, il faut absolument aller voir The Globe Theatre, sur les bords de la Tamise, qui est très beau et très impressionnant ! Et puis, les petites boutiques de Covent Garden nous font aussi remonter le temps :)
    J’attends avec impatience le billet sur l’Ecosse, qui va aussi me faire rêver !

    1. Ahlala Covent Garden ♥ Je n’y suis allée que pendant l’hiver, avec les magnifiques décorations de Noël, et une année particulièrement un groupe de violonistes se produisait et enchantait toute la galerie, c’était magnifique. Mon rituel : choper la boisson de Noël au Starbucks pas loin, et ensuite aller flâner, flâner, dans les petites boutiques pleines de merveilles ♥ Ca y est, j’ai envie d’y retourner cet hiver !

  3. Merci pour ce partage ! Mais je trouve qu’il manque une photo du renard en peluche :-P. (Faut justement que je trie mes peluches d’enfance. Je voudrais me limiter à UN sac – grand, le sac, faut pas abuser non plus :-D.)

  4. Pierre

    Nous avons été à Londres (pour le première fois) en juillet. On avait fait le plein d’adresses de bouffes essentiellement ^^

    Nous sommes nous aussi allé à Mother Mash, un délice ! On a également fait un tour à The Tabernacle (http://www.tabernaclew11.com/) qui a une ambiance très familiale et conviviale. Un peu l’impression de tomber dans un lieu de vie d’une grande famille, d’un quartier, dans lequel on est naturellement les bienvenues. Un chouette lieu social pour les gens qui habitent autour.

    Dans le genre « chicos », on s’est fait un petit plaisir pour finir le séjour : un afternoon tea à l’Orangerie de Kensington Palace ^^ (https://www.flickr.com/photos/tredok/albums/72157654269812994).

    Comme toi, nous avons aussi adoré les parcs avec la liberté de s’installer sur l’herbe. Un ravissement.

  5. Vivement la suite – et ça me fait penser qu’il faudrait que je publie mon article de mon séjour londonien, ça va faire un an (oui bonjour, la blogueuse en retard et en carton)
    Et dieu que j’ai envie d’y retourner (même si le métro est trop cher et tout le reste aussi un peu..)
    xxx

    1. J’adooore lire les articles de voyage sur le Royaume-Uni !
      J’ai tout trouvé très cher, sauf les restaurants, surtout le midi. Entrée plat dessert pour moins de 20€, c’est vraiment pas mal, surtout quand tout le reste autour est si cher en effet.
      A bientôt !

  6. Dear Pauline,

    Federico est ravi de voir que Londres et les Highlands te plaisent. Rien d’étonnant, la perfide Albion c’est trop bien.

    Toi qui est fan du sorcier binoclard, il faut absolument que tu ailles voir les studios Warner, Federico y a capoté, ça l’a réconcilier avec les films !
    Il était aussi allé faire un tour à Bath, sur les traces de Jane Austen ; et dans la campagne anglaise il a vu des agneaux trop meugnions gambader dans la luzerne. Rien que d’y repenser… ce voyage était décidément mega chouette, surtout qu’il a vu la reine (true story) !

    Pour les détails de ses découvertes culturelles et de sa rencontre avec la reine : http://federicosabeleer.fr/2015/01/03/terrierama-special-angleterre/

    Quand à l’Écosse, il y est allé jeune lapereaux, c’était merveilleux de châteaux, tourbières, vent dans les poils et lochs à foison !

    Britaniquement,
    Federico

Laisser un commentaire