10
Sep
2015
6
Carnet de yoga #1 • Un invincible été

Carnet de yoga #1 – Septembre

Vous le savez maintenant, le yoga a pris une place importante dans ma vie. J’ai décidé cet été de pratiquer régulièrement et j’ai créé une catégorie sur le blog qui regroupe tous les articles sur le sujet, une manière pour moi de m’engager réellement, puisque plus je pratique, plus je peux vous parler de ce que je vis au travers du yoga.

Dans la vraie vie, j’ai un carnet de yoga, sur lequel je note mes impressions après chaque séance : l’intention que j’ai donné à chaque pratique, comment j’ai vécu les postures, où ont été mes difficultés, mes facilités, et dans quel état d’esprit je me trouve une fois la séance terminée, afin de mesurer les bénéfices sur le mental, ou d’observer des ajustements à faire pour la suite. (si vous n’aviez pas encore deviné : je suis quelqu’un de peut-être un tout petit trop organisé et j’ai des journaux pour tout dans la vie)

J’ai donc envie de partager ici aussi un carnet de yoga, sous une forme plus rangée et claire : une manière de synthétiser mes notes presque quotidiennes, et d’engager avec vous un suivi de ma pratique tout en vous parlant de mes inspirations.

Carnet de yoga #1 • Un invincible été

*

Le programme de septembre : Retour à la méditation !

J’avais un programme bien chargé et plein d’ambition pour ce mois-ci, mais j’ai été forcée de revoir tout ça à la baisse : avant de partir en vacances, j’ai découvert que je souffrais d’une assez grosse carence en fer. Rétrospectivement, je comprends mieux pourquoi j’avais beaucoup de mal à faire certains enchaînements cet été : vertiges et essoufflements beaucoup trop rapides ont été mon lot, et je dois maintenant prendre soin de moi.

En parallèle de ma cure de fer pour remettre tous les niveaux à flot et pouvoir garder tous mes cheveux, je vais y aller mollo niveau activité physique, pour éviter de me faire mal et de me mettre dans des situations de frustration et de baisse d’estime de moi. C’est un programme en soi aussi : comment faire pour ne pas en faire trop, mais sans cesser d’en faire pour autant ?

Je vais donc concentrer mon attention sur la méditation, une pratique que je veux approfondir depuis un bon moment sans prendre le temps de m’y mettre sérieusement. Voici mon programme prévisionnel matinal :

  • Un étirement complet du corps avec quelques postures douces, dans un rythme lent et en faisant bien attention à ne pas me provoquer de vertige
  • Quelques respirations en cat/cow (alternance de la posture du Chat et de celle de la Vache, donc), excellent pour réveiller la colonne vertébrale
  • Au moins dix minutes de méditation en alternant les postures choisies et les exercices de Pranayama (respiration) selon les jours

Comme vous le voyez, rien de bien dingue physiquement parlant, ce sera un mois tout doux et vraiment accès sur l’intériorité.

Carnet de yoga #1 • Un invincible été

*

Mes objectifs du mois

Je pense qu’il est bénéfique de se fixer des objectifs (réalisables, il s’entend), pour pouvoir mesurer ses progrès. Et par progrès, je n’entends pas « à quelle vitesse je vais pouvoir faire une posture sur la tête » ou « quand vais-je enfin pouvoir toucher le sol avec mes mains les jambes tendues en Uttanasa ? » – l’amélioration de ma souplesse ou de mon endurance ont leur importance pour moi, mais ce n’est pas pour ça que je fais du yoga. Ces objectifs sont autant physiques que psychologiques. Ce mois-ci, je me concentre sur les aspects suivants :

  • Augmenter ma capacité de méditation : ça veut globalement dire que j’aimerais bien ne plus m’ennuyer au bout de 5 minutes… et pouvoir ainsi augmenter un peu le temps consacré à cet exercice, d’autant que je le sens bien, qu’il est bénéfique !
  • Approfondir la maîtrise de mon souffle en pratiquant un Pranayama particulier ce mois-ci : l’ujjayi, le souffle de l’océan
  • Si ma forme me le permet, utiliser les dimanches pour travailler ma posture de la Chaise (excellente pour l’équilibre et pour renforcer les fessiers)

J’espère vraiment que mon état général va s’améliorer, parce qu’outre la perte des cheveux et la fatigue qui me démotive, j’ai souvent mal au crâne et ça joue beaucoup sur mon humeur générale, un truc que je veux vraiment travailler aussi et qui m’empêche de me concentrer sur le yoga. Bref, vous l’aurez compris, cette reprise du yoga après mes vacances se fait en demi-teinte, mais je compte bien en tirer le maximum quand même en me concentrant, comme toujours, sur le positif.

Carnet de yoga #1 • Un invincible été

*

Le carnet de yoga vous retrouvera le mois prochain : je pense que c’est un bon rythme pour mesurer mon avancée et pour avoir de vrais retours et échanges avec vous !

(j’espère que vous aimez les photos, ça vous donne un petit avant-goût des jolies choses que je vous montrerai quand je vous raconterai l’Ecosse ♥ !)

Et vous, avez-vous repris ou commencé une activité physique ? Vous fixez-vous des objectifs dans votre pratique physique ? Tenez-vous un journal de bord de vos activités ?

*

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez me le dire même sans commenter, en cliquant simplement sur le petit ♥ en-dessous de la date, à gauche du titre. Vous pouvez également soutenir le blog financièrement, cliquez ici pour découvrir comment.

Vous aimerez aussi...

Carnet de yoga #2 • Un invincible été
Carnet de yoga #2 – L’atelier pratique complète


12 Réponses

  1. Très joli programme que voilà :)

    Je me rappelle à la retraite à laquelle j’ai participé, nous commencions chaque jour par une demi heure de méditation, assis, comme ça. C’était si fort de plonger de l’immobilité…

    Hier j’ai essayé le yin yoga pour la première fois, j’ai beaucoup aimé. On reste dans chaque posture entre 3 et 6 minutes… Sans aucune contraction musculaire, mais au contraire un relâchement total, pour ainsi permettre aux cartilages / ligaments / tendons de retrouver leur forme et leur souplesse, et les réparer éventuellement :)

    C’est très reposant…

    Pour ma part, je continue ma pratique chaque matin et chaque soir (soit par les postures / pranayama / méditation) ou un peu des trois avec toujours toujours des étirements. Mais je vais essayer plusieurs cours différent pendant les portes ouvertes, histoire de découvrir d’autres styles. Je pense aussi diversifier ma pratique sportive en me mettant à l’aquagym avec la fac, lorsque la rentrée aura démarré :)

    Des bisous !

  2. Laurene

    C’est marrant de te lire, j’ai commencé le yoga cet été grâce à l’initiation d’un ami et je me suis empressée de tout noter dans un petit carnet ;)

    C’est bénéfique de pouvoir voir l’évolution au fil du temps. Ça doit sûrement aider à se rappeler des bienfaits au quotidien !
    Une discipline à laquelle on prend goût rapidement d’ailleurs !

    J’ai hâte de lire tes prochaines impressions. Ca me donne envie d’explorer les exercices de respirations que je ne connais pas d’ailleurs.

    Merci !

  3. C’est très intéressant ! Je voulais faire également du yoga à la rentrée (je suis censée faire 3 séances de sport/semaine pour des raisons médicales) mais finalement, je me suis inscrite au roller derby et j’aurai 2 entraînements/semaine. J’ai préféré ne pas pousser avec une séance de sport en plus, moi la non-sportive. En plus, ça me dérangeait un peu de mettre 300 € pour une activité, c’est pas trop le moment…
    Mais j’ai envie de m’y mettre un peu, seule. Il y a quelques semaines, j’en faisais tous les matins au saut du lit mais ça me déglinguait le dos. C’est un peu frustrant.
    Il faudrait aussi que je médite aussi plus souvent. Pareil, à un moment donné, je le faisais tous les soirs même si c’était pas facile avec le chat qui me tournait autour !
    Si tu t’ennuies, as-tu essayé de regarder du côté de la pleine conscience ? Comme tu te concentres sur ta respiration, ton esprit est plus ou moins occupé sur ce qu’il se passe dans ton corps. Parfois, je mets un timer et je suis presque triste que la séance soit finie.

    1. Je trouve que les prix des cours de yoga sont horriblement élevés et c’est une source constante de colère chez moi :P (alors j’essaye de ne pas y penser)
      Moi non plus je n’ai pas les moyens de mettre 300€ par an dans une activité quelle qu’elle soit, c’est pour ça que je pratique chez moi.
      C’est important de trouver le bon moment pour faire son yoga, si pour toi ce n’est pas le matin ce sera peut-être le soir.
      Je connais la pleine conscience depuis longtemps mais je trouve que c’est aussi difficile à appliquer que la méditation et le yoga. Ca demande beaucoup de discipline, qui prend du temps à s’acquérir !

  4. Kellya

    Les photos sont magnifiques! C’est important de prendre soin de soi, bien plus que les exploits sportifs. Bon courage pour cette reprise à l’écoute de ton corps.

  5. Beau programme :)

    Tu me donnes toujours envie de me mettre au yoga, et c’est une envie que je traine depuis longtemps maintenant, mais manque de temps, de moyens je ne le fais pas, et je ne me sens pas assez confiante de le faire seule chez moi (facile de réaliser une posture de la mauvaise façon!)
    J’avais pensé à la Yogaterie aussi, mais j’avoue que sortir de chez moi, le dimanche, seul jour de la semaine où je peux cocooner chez moi, c’est au dessus de mes forces.

    Bref, je médite tous les matins, c’est déjà ça :)

    1. J’avoue que je ne suis pas certaine que je sortirais le dimanche soir pour aller faire du yoga, même si j’avais la Yogaterie… J’ai trouvé un centre de yoga que j’aime beaucoup pas loin de chez moi, je vais sûrement y faire une matinée complète de yoga une fois par mois. C’est le dimanche aussi, mais le matin, et une fois par mois, c’est assez peu pour ne pas me donner envie d’abandonner, et en même temps assez (et ça dure 3h) pour corriger mes mauvaises habitudes et ancrer ma pratique avec une prof. C’est un compromis que j’ai trouvé et qui, je pense, peut marcher. Mais à voir avec le temps !
      Merci de ta visite !

  6. Pingback : Un invincible été » Carnet de yoga #2 – L’atelier pratique complète

Laisser un commentaire