28
Juin
2015
5

30 jours de yoga #3 – Sérénité et fierté

C’est le dernier article de la série 30 Days of Yoga, qui signe la fin d’un challenge intense dont vous retrouverez la partie 1 ici, et la partie 2 là. Allez hop hop hop, on rattrape son retard avant de continuer à lire !

Pour cette dernière tranche du défi, j’ai eu la chance de pratiquer un peu dans un cadre différent : partie en vacances en Normandie, mon yoga quotidien s’est fait dans le grenier de la maison de mes beaux-parents une petite pièce pleine de vie, au plafond en pente et à la vue charmante une fois le soir venu. Au calme, à l’aise, j’ai pratiqué religieusement, plus concentrée que jamais. Une fois rentrée chez moi, j’ai essayé de maintenir ce zèle, et je me suis même inscrite à un cours gratuit pour renouer avec une séance longue, collective, guidée, et partagée avec ma belle-soeur. Une manière pour moi de voir dans quelle direction j’ai envie d’aller, une fois le challenge terminé.

Les maîtres mots de ces dix derniers jours de yoga ? Sérénité, fierté, et réconciliation.

magnolia-trees-556718_1280

*

Un apaisement longue durée

En ce moment, je suis plutôt stressée. Je prépare mon mariage, je pars en voyage pendant quasiment tout l’été, j’ai donc énormément de choses à prévoir, à gérer, et tout ça ne m’aide pas forcément à rester zen à longueur de temps. Mais avec ce challenge de yoga, et donc une pratique très régulière, j’ai pu m’observer être plus calme, mieux mettre le stress en perspective, pour être plus rapidement sereine. Pendant ma semaine de vacances, c’était d’autant plus flagrant : moi qui ai souvent du mal à déconnecter de mes problèmes, je vivais pour le coup dans le carpe diem le plus total. Ma pensée quotidienne ? « OK, j’ai des soucis. Mais là, à l’instant T, alors que je lézarde au soleil/me balade en forêt/écoute le bruit de la mer/joue avec mon neveu, en quoi ces soucis me gênent et influent sur ma vie ? En rien. » Je me suis souhaité une longue série d’instant T oublieux, et ça a plutôt bien marché. Je sais pertinemment que sans ma pratique quotidienne du yoga, qui m’a servi aussi à évacuer les tensions, à débloquer les noeuds internes, cette stabilité n’aurait pas été aussi présente.

C’est ça, le yoga : l’apaisement du mental. Entre asanas, pranayama (respiration) et moment présent, j’ai réussi à trouver l’apaisement. Et quand je l’avais perdu, il n’était pas vraiment très loin, toujours à portée de main finalement.

pier-569314_1280

Fière de faire du yoga

Est-ce que la fierté a sa place dans le yoga ? Est-ce que mon ego est surdimensionné ? Je ne me balade pas en me vantant de savoir très bien faire l’Arbre (Vrikshasana), non, cette fierté est intérieure, et elle est très agréable à ressentir. Vous le savez déjà, je n’ai jamais été « sportive », je ne suis pas souple pour un sou, et j’ai l’endurance d’un escargot arthritique. Ca m’a longtemps empêché de pratiquer une quelconque activité sportive, je me disais « je vais être nulle, je n’y arriverai jamais, je vais être ridicule et en plus je vais avoir mal partout ». Le yoga, n’étant pas un sport, et étant empreint de non-violence (et de bienveillance), m’a permis de me réconcilier avec l’activité sportive, car je lui trouve enfin un sens.

La prof de mon super cours ce dimanche disait d’ailleurs que dans le sport, souvent, le corps est l’objectif : on le modèle, on l’assouplit, on l’affine, c’est le but en soi. Ce but ne m’a jamais parlé vraiment. Alors que le yoga, dans sa visée d’apaisement, utilise le corps comme un outil, et c’est radicalement différent. Ca veut dire que si mon corps ne suit pas, je peux (et même je dois) m’arrêter, ou adapter, parce que forcer ne m’apporterait de toute façon pas cet apaisement, de par les jugements que je m’infligerais, et par l’inconfort causé. Toutes les postures de yoga, dans un bon cours – et par extension, une bonne vidéo –, peuvent être adaptées. Du coup, eh bien ça fait plus de 30 jours que je sens mon corps plus fort, plus souple, même si ce n’était pas pour ça que je faisais ce challenge. Les postures adaptées sont souvent aussi exigeantes et font travailler d’autres muscles, elles sont donc tout aussi intéressantes.

Cette fierté de faire du yoga, elle est aussi là parce que je sais que c’est un art de vivre dont les valeurs me sont très chères, et auxquelles j’aspire. En pratiquant le yoga, je tends à plus de bienveillance, plus de rigueur, plus d’honnêteté, plus d’amour… ça, ça me parle beaucoup, et cette philosophie très complète est une jolie route, que je suis avec plaisir.

prairie-679016_1280

Réconciliée avec mon corps (enfin presque)

Je ressors de cette expérience grandie, tout simplement. J’ai parcouru énormément de chemin pendant ce gros mois, j’ai appris plein de choses :

  • C’est agréable de faire une activité physique tous les jours (qui l’eût cru ?!)
  • Ce n’est pas grave de zapper un jour parce qu’on passe une super bonne journée/parce qu’on est très fatigué·e, il ne faut pas se culpabiliser pour ça
  • Je n’ai pas besoin de me définir comme « pas sportive », « pas souple » : ce n’est pas qui je suis et je peux sortir de ces croyances limitantes
  • J’ai besoin de faire bouger mon corps pour mieux l’aimer, pour me sentir mieux dans ma peau et dans ma tête
  • Mon corps n’est pas un amas de cellules inutiles, il est capable et fort, et j’ai tout à gagner à l’aimer pour ce qu’il est

Le plus dingue dans tout ça, c’est que même si je ne suis pas encore totalement en paix avec mon corps, depuis que je fais du yoga tous les jours, ça va réellement beaucoup mieux. J’apprends à mieux le connaître, à comprendre ses limites, à entendre ce qu’il me dit. Pour moi, c’est une grande avancée, c’est complètement nouveau. C’est un long chemin, et je n’en suis qu’au début j’ai l’impression, mais ça fait déjà beaucoup de bien et ça participe sans aucun doute à mon état de sérénité globale du moment.

shutters-669296_1280

*

Si je ne devais retenir qu’une chose de ce challenge, c’est que je me suis rapidement détachée de chaque vidéo et de mes performances physiques (même si j’ai toujours fait un petit récap’ de la séance du jour dans mon carnet de yoga) pour ne me souvenir que du ressenti et des émotions. C’est pourquoi ce dernier article ne parle pas tant des postures que de ce qui s’est passé en moi, de ce qui a bougé à l’intérieur de moi, pendant ces trente derniers jours.

Si vous tentez l’aventure, allez-y sans crainte : rien ne vous oblige à finir le challenge, rien ne vous force à faire une vidéo par jour, personne ne viendra vous taper sur les doigts si vous allez plus lentement que la vidéo (dont le rythme est parfois soutenu) ou si vous vous arrêtez en cours de route pour vous reposer. Le yoga, ce n’est pas ça. Abordez ce challenge comme une manière de mieux vous connaître, tout en faisant du bien à votre corps et à votre esprit. Douceur et bienveillance, toujours, surtout dans le yoga !

IMG_4283

Et voilà pour mno aventure yogique, qui aura duré plus de 30 jours ! Est-ce que le challenge vous tente ? Est-ce que le yoga vous a aidé à mieux aimer votre corps ? (j’espère que oui !)

*

Note de service : c’était le dernier article avant ma longue pause des vacances ! Je pars dimanche soir en trek, puis je ne vais pas cesser de cavaler et je sais que vous aussi. Il n’y aura donc de pas de newsletter avant la rentrée, et on se retrouvera début septembre pour les articles de fond (la FAQ des cheveux, un article consomm’action qui vous présentera un produit écolo que j’aime déjà beaucoup…) et l’introduction d’une nouvelle catégorie et d’un nouveau rendez-vous hebdomadaire. Entre deux voyages, sûrement une petite update pleine de photos (j’espère !) parce que je ne résiste pas à vous montrer les jolies choses que je vois, mais sûrement pas plus. Je vous souhaite le meilleur, des fruits bien juteux, beaucoup de soleil sur vos peaux protégées, des amis, des rires, des bons repas, et plein de beaux souvenirs à engranger avant l’hiver. Faites comme la fourmi, stockez, stockez ! Bises les copains !

IMG_4306

Photos : Pixabay (sauf les deux dernières qui sont de moi)

Vous aimerez aussi...

9h17
ASLW 64
Ailleurs sur le web #64
ASLW 61
Ailleurs sur le web #61
ASLW 60
Ailleurs sur le web #60


13 Réponses

  1. Marion

    Encore une fois je me retrouve complètement dans ce que tu dis ! Je viens de finir la vidéo 26 du challenge, et moi qui me suis toujours considérée comme pas sportive pour un sou, je suis en train de devenir accro à la pratique (quasi) quotidienne. Et surtout j’ai arrêté de dire : « non je ne fais pas de sport, je fais « juste » du yoga ». :)
    Je sens littéralement que mon corps en redemande, ce qui ne m’arrivait vraiment pas souvent avant… Je respecte de plus en plus mon corps, même quand je ne vais pas très loin dans certaines postures, car je sais qu’un jour j’y arriverai, j’ai même déjà remarqué des progrès ! Le challenge m’a permis d’aller plus loin dans ma pratique du yoga et m’a fait réaliser que la bienveillance était le plus important, aussi bien sur le tapis que dans la vie de tous les jours…

  2. Merci pour ce bel article :-).
    Je reconnais plein de choses dans ce que tu écris… le rapport au sport, au corps… Je vais éviter de raconter ma vie, mais je suis justement dans un effort d’attention au corps depuis environ 1 an – d’abord tentative de revenir au sport (très récent à l’échelle de ma vie, et qui avait subi une longue pause en plus) puis douleurs, kiné, tout ça tout ça. La patience nécessaire. La bienveillance salvatrice. Progressivement ré-apprivoiser…
    Et précisément, c’est mon programme pour l’été (ayant enfin terminé une formation pas passionnante) : en attendant de trouver un job, re-construire ma santé : yoga, rando à pied ou à vélo, piscine… dans la douceur, le plaisir du mouvement, le contact avec moi-même… Tes articles sur le yoga m’y encouragent d’autant plus :-).

  3. Coucou !
    J’ai adoré tes 3 articles sur le yoga où je me suis beaucoup retrouvée. J’ai repris ce matin ma pratique après 15 jours sans en faire car je m’étais bloqué le dos. C’était un véritable soulagement. Merci :)
    Je te souhaite de très bonnes vacances avec un bel été et de belles découvertes.
    Bises,
    Hélène xxx

  4. Kellya

    Je viens de lire les trois articles d’un coup et ton expérience fait vraiment envie. Je me suis lancée dans une expérience similaire, non à base de yoga mais d’étirements. Bon, j’ai fait une grosse pause aprés une semaine à cause du mariage de ma belle-soeur, mais je m’y remets (ce qui est déjà un exploit vu que je n’ai jamais tenu mes engagement sportifs plus de 3 jours…). J’espère avoir un compte rendu aussi positif que le tien!

  5. Caroline

    Petit message pour te féliciter et te dire que je compte me mettre au yoga en septeeembre :-D (avec la fac) et de pousser l’aventure jusqu’à tenter le yoga en stand-up paddle oO ! L’idée d’être détendue, en pleine mer (oui bon à 6 m de la plage), seule (c’est à dire hors saison x) ), et de ne faire qu’un avec mon corps mon esprit et la nature… j’en rêve !

    Et c’est à prendre au sens propre! J’en rêve vraiment la nuit ! Mon subconscient me demanderait-il une bouffée d’oxygène ?

      1. Caroline

        Je n’ai pas encore commencé le yoga alors je pense que tu as déjà plus le niveau que moi si tu veux te lancer ;-) ! (et nous faire un retour hihi) Passe de bonnes vacances !

        1. Avec mes 3 petits mois de yoga à intermittence et mon équilibre incertain, pas sûre que je me débrouille mieux que toi :D
          En tout cas ça me fait bien envie, peut-être un jour ! (mais pas par chez moi, la mer du Nord ou la Manche, brr, glacé non merci :D)

  6. Nivelle

    Merci pour cette série d’articles ! Ce que tu dis me touche beaucoup, je pense que je vais les mettre dans mes marques pages pour les relire de temps en temps ^^
    En rentrant de vacances j’avais très envie de me mettre à faire du yoga plus régulièrement du coup cette série de vidéos tombait vraiment bien : j’ai fini la dernière hier et enchaîné ce matin sur une autre, je pense que ça va devenir une habitude ^^
    Par contre je ne ressens pas vraiment de grosse amélioration au niveau de mon mental, je suis quelqu’un de très (très) stressé et j’espérais vraiment un mieux dans ma capacité à appréhender mes soucis quotidiens mais pour le moment pas de miracle (mais je continue à espérer ^^)!
    Bonnes vacances !

    1. Merci à toi pour ton commentaire tout chou !
      Je pratique la méditation et je m’intéresse au bien-être depuis bien longtemps et je pense que c’est grâce à ça que j’ai pu laisser le yoga me faire beaucoup de bien mentalement. D’ailleurs j’avais essayé le yoga il y a plusieurs années et j’avais beaucoup moins aimé et je n’y voyais aucun bénéfice ! Et puis je pense qu’il faut aussi s’intéresser à tout ce qu’il y a en plus de la pratique physique du yoga pour pouvoir vraiment profiter de tous les bienfaits de ce très chouette mode de vie.
      A bientôt !

Laisser un commentaire