2
Juin
2015
15

30 jours de yoga #1 – Intention et progrès

Depuis quelques temps, je rencontrais beaucoup de frustration en constatant que ma pratique du yoga se faisait bien moins régulière qu’au début, et que je prenais moins de plaisir à me rendre aux cours. (je pense qu’ils étaient un bon motivateur pour commencer, mais que je n’y trouve plus forcément mon compte) Traversant une petite baisse de moral, je trouvais toujours une bonne raison pour ne pas dérouler mon tapis, et une meilleure raison encore, le soir venu, de culpabiliser : je n’avais toujours pas déroulé mon tapis. Découvrir le blog 3heures48minutes m’a fait le même effet vivifiant que découvrir celui de Mathilde fait du yoga : mon envie de yoga s’est soudainement retrouvée ravivée, et j’avais de nouveau envie de m’engager dans une pratique plus régulière. Les anglophones disent qu’il faut commit to the mat.

C’est alors que je me suis souvenu de l’existence de Yoga With Adriene, cette chaîne YouTube américaine croisée au détour d’un article de Smootheries (en tant que yogini je suis pleine de gratitude pour les blogueuses qui partagent leurs bons plans yoga). Après quelques clics, je tombe sur le challenge 30 Days of Yoga.

Comme j’ai décidé de le relever, et qu’en quelques jours, j’ai appris beaucoup de choses sur moi-même et sur le yoga, je me suis dit que j’allais écrire une courte série d’articles pour bien aborder le sujet correctement avec vous. Aujourd’hui, je vous raconte comment j’ai découvert mes intentions (en yoga et de manière plus générale, dans la vie), et je vous parle de mes petits progrès, en à peine dix jours de pratique quotidienne. On y va ?

30 jours de yoga #1 • Un invincible été

*

30 Days of Yoga, c’est quoi ?

L’idée est simple : une vidéo par jour, pendant 30 jours, et l’engagement qu’on prend avec soi de suivre les conseils d’Adriene, chaque jour, pendant un mois. Au départ, on tique un peu. Un challenge, un hashtag pour en parler sur les réseaux sociaux, est-ce que tout ça, c’est dans l’esprit du yoga ? Après les quelques minutes d’introduction par Adriene, la réponse est oui : l’idée n’est pas de montrer qu’on est le plus fort, de se comparer aux autres, c’est vraiment un défi personnel, qu’on relève pour amener plus de yoga dans sa vie. Ca tombait à pic pour moi : j’avais besoin d’une pratique adaptable à mon rythme de vie plutôt mouvementé en ce moment, et douce, mais sans manquer de m’amener au bout de mes limites pour rencontrer mon potentiel.

Pourquoi j’ai décidé de dérouler mon tapis tous les jours avec Adriene

J’ai été convaincue de me lancer quand j’ai vu les titres des différentes vidéos – oui, j’ai préféré me spoiler avant de m’investir physiquement et émotionnellement : elles durent entre 15 et 30 minutes, et ont toutes un thème particulier. Yoga pour le dos, pour les abdos, yoga méditatif, salutation au soleil… chacun·e peut y trouver son compte, et en profiter pour apprendre beaucoup.

Les vidéos en elles-mêmes me plaisent beaucoup. Adriene est très douce et bienveillante, et bien que débutante en yoga, je ne me sens pas laissée de côté par des postures beaucoup trop difficiles. Quand certaines postures sont douces, des variantes plus avancées sont proposées, et vice-versa : la planche sur le côté (Vasisthasana) était impossible à réaliser pour moi, et une variante plus douce et adaptée aux niveaux débutants a été proposée juste au moment où je commençais à être frustrée de ne pas réussir. Nickel !

30 jours de yoga #1 • Un invincible été

Yoga et intention

Pour ce premier article, j’avais envie d’aborder avec vous le sujet de l’intention. Derrière chaque action qu’on entreprend, il y a une intention plus ou moins consciente, et dans le yoga aussi, puisqu’il est fortement conseillé de conscientiser avant, pendant ou après une séance de yoga, une intention positive qui nous guidera, soit pendant la pratique, soit au cours du reste de la journée. (ou les deux, c’est encore mieux) Par exemple, je décide de consacrer ma pratique à la bienveillance, ou bien de me concentrer pour retirer un maximum d’énergie avant d’attaquer la journée.

Mais au-delà de la surface du tapis, à l’instant T où on je me branche en mode yoga, j’ai eu l’occasion de me demander pourquoi je faisais ce challenge, quelle intention j’y mettais. Très clairement, j’ai envie et besoin de vivre une vie plus zen et le yoga est mon premier atout dans cette quête. Mon but au travers de ce challenge, c’est de faire du yoga une habitude quotidienne, que ce soit au travers d’une salutation au soleil de 10 minutes chaque matin ou d’une pratique plus longue. L’important pour moi, c’est qu’à la fin de ce défi, l’envie de yoga soit plus forte que jamais et que je sois motivée pour en faire tous les jours.

30 jours de yoga #1 • Un invincible été

S’adapter et s’écouter

Pourtant, récemment j’ai dû décaler ma pratique quotidienne : fatiguée, fourbue de douleurs utérines, je pouvais à peine tenir debout et après avoir affronté la moitié de Paris pour retrouver mon lit, je n’avais pas envie de faire du yoga qui bouge. J’ai culpabilisé un peu, et après quelques minutes en posture du Cadavre (Shavasana), je me suis demandé pourquoi je culpabilisais. Je ne m’étais engagée qu’avec moi-même, et personne n’est là pour me réprimander si je rate un jour ou si au lieu de faire les vinyasas, je décide de faire une pause pendant une vidéo. Peut-être dois-je mettre de côté mon perfectionnisme, et mon envie d’apparaître comme infaillible, au profit d’une écoute bienveillante de mes besoins.

Avec cette idée en tête, j’ai décidé de ne pas « rattraper » les jours manqués en m’astreignant à une séance de yoga d’une heure voire une heure et demi : le rythme est plus soutenu que dans mes cours de Hatha Yoga, et si je veux être satisfaite de chaque séance, je dois savoir y aller à mon rythme. Dans quelques jours, je pars en séminaire avec mon association, et non seulement je serais sûrement trop occupée pour faire les vidéos du challenge en plus des quelques séances de yoga prévues sur place, mais en plus, il n’y aura pas de wifi. Et j’ai décidé que je reprendrai le challenge là où je m’étais arrêtée, sans essayer de rattraper le temps, ni d’être parfaite – aux yeux de qui, de toute façon ?

30 jours de yoga #1 • Un invincible été

Observer ses progrès

En une dizaine de jours de yoga quotidien, j’ai eu le plaisir de constater que j’avais déjà fait des progrès, et que j’avais retrouvé une manière plus positive de penser. Le yoga, même lorsque j’ai l’impression de ne pas être à fond dedans, m’aide à être plus sereine, capable de me tirer de spirales négatives en quelques minutes. (au lieu de quelques heures)

Côté physique, répéter tous les jours quelques postures comme celle du Chien tête en bas (Adho Mukha Svanasana) ou de la Planche me permet de vraiment travailler ma souplesse et ma force. J’ai du mal à tenir les postures sur les mains, à garder le dos droit et les jambes tendues, mais je sens à chaque fois que je gagne des millimètres et en restant douce avec moi-même, je sais que je continuerai de m’assouplir. Je découvre aussi des capacités en moi, comme celle de réaliser la posture du Pigeon (Eka Pada Rajakapotasana I) avec une relative facilité, ou celle d’intégrer des vinyasas dans ma pratique entre les postures sans trop peiner.

C’est très positif pour mon moral, moi qui me suis toujours considérée comme une « nulle en sport », de constater que si j’ai des difficultés dans certains domaines, c’est normal et que ça ne m’empêche pas d’aborder d’autres aspects du yoga avec plus d’aisance. C’est en ça aussi que j’aime le yoga : c’est une discipline tellement complète (et pas que sur le plan physique), qu’elle me permet d’équilibrer entre mon besoin de réassurance sur mes propres capacités, et mon envie de me dépasser et de me surpasser.

30 jours de yoga #1 • Un invincible été

*

Du yoga, encore du yoga, toujours du yoga !

Je suis très contente de ce début de challenge, car peu importe où il me mènera, et comment je l’appréhenderai par la suite, il m’aura déjà permis de faire le point sur comment j’envisage ma pratique, pourquoi je veux faire du yoga, et surtout pour qui (= pour moi, donc).

Vous pouvez retrouver les vidéos du challenge 30 Days of Yoga sur la chaîne YouTube Yoga With Adriene. Toutes les vidéos sont en anglais, malheureusement. J’aimerais qu’il existe quelque chose de ce même style en français, car si j’ai la chance de comprendre l’anglais même les yeux fermés pendant une posture, j’ai bien conscience que ce n’est pas le cas de tout le monde.

On se retrouve très vite pour un deuxième article consacré à 30 Days of Yoga : on y parlera de respiration, et de bienveillance, et vous pourrez à nouveau suivre mes progrès. En attendant, prenez soin de vous !

Pratiquez-vous le yoga aussi souvent que vous le souhaitez ? Quelle place a le yoga dans votre vie ? Et si vous me rejoignez dans ce défi ?

J’ai indiqué entre parenthèses les noms en sanskrit des postures de yoga pour que vous puissiez les retrouver facilement sur Internet : elles ont souvent plusieurs noms et comme je regarde des vidéos en anglais, je n’ai pas leurs noms usuels en français sous la main.

Photos : Pixabay

Vous aimerez aussi...

ASLW 59
Ailleurs sur le web #59
Ailleurs sur le web #46
wishlist - 2
Ma liste d’envies pour Noël
aslw-45
Ailleurs sur le web #45


62 Réponses

  1. Aurelia

    J’avais fait un 30 day yoga challenge aussi l’année dernière avec la youtubeuse Erin Motz, dont la bonne humeur est contagieuse. Tout comme toi, j’avais décidé de le faire à mon rythme, sans me prendre la tête. Ces pratiques régulières m’ont permis d’accepter la vie comme elle venait à un moment où je me posais beaucoup de questions sur l’avenir.
    J’ai ensuite fait pas mal de yoga en salle, avec une professeure fabuleuse qui me manque grandement, qui commençait chaque cours en nous racontant une histoire et en nous encourageant à choisir une intention pour notre pratique. C’était chaque fois un grand moment de bonheur.
    Aujourd’hui, de retour en France, j’ai repris les cours par internet mais je ne me sens pas très motivée, seule dans ma chambre à gesticuler face à mon ordinateur. J’habite en banlieue parisienne et il semble que les seuls cours dans la région sont soit hors de prix ou à Paris. Je suis triste de voir qu’ici le yoga n’est pas très populaire mais je suis heureuse de lire un si joli article et de découvrir cette youtubeuse. Pourquoi pas me lancer un nouveau yoga défi cette année ?

    1. Les cours de yoga en France sont vraiment très chers et c’est un réel frein pour beaucoup d’entre nous, c’est vraiment dommage.
      Le challenge est pour moi un moyen de pratiquer sans me ruiner, j’espère que je continuerai une fois les 30 jours terminés !

  2. Marie_la_graine

    Ho contente de lire ce joli article… c’est important de prendre son temps, faire preuve de compassion envers soi et s’observer. On apprend beaucoup des ses réactions face aux progrès ou aux échecs qui n’en sont pas je me suis surprise à dire à ma prof ce week end que j’étais contente d’arriver enfin à un headstand puis de le raviser… je suis contente d’avoir savouré le chemin de cette pratique… pas pour la réussir mais juste la vivre… en tirer tout le bien…
    Hâte de te lire alors longue vie au chameau dauphin… cobra… chien tête en haut … pont et autres acrobaties !!

  3. Coraline

    Allez, je te rejoins, j’ai bien besoin de yoga et de motivation! Savoir qu’on le fait ensemble me motive déjà :) Merci!

  4. C’est une super idée ce challenge, et je ne connaissais pas Adrienne, merci pour la découverte!
    Pour ma part, je fais du yoga tous les jours, ou presque… Une trentaine de minute en début de soirée, avant de dîner, c’est une préparation pour ma méditation. Ça me permet de relâcher les tensions de la journée et de lâcher prise.
    lorsque je fais l’impasse sur ce moment de la journée, ça me manque terriblement.

  5. elisabeth

    quel magnifique article qui donne très envie de dérouler son tapis de yoga
    ici j’aime bcp pratiquer le yoga mais pas toujours le temps
    enfin, je ne prends pas assez le temps mais ça me fait toujours du bien
    je signe pour t’accompagner, en ce moment je suis aussi fourbue de douleurs utérines mais ça vient bon alors je crois que ça ne me fera pas de mal
    sinon, j’aurai une question, les photos sont de toi car elles sont magnifiques
    lumineuses, bien cadrées j’adore !!!!

    1. Les photos ne sont pas de moi, c’est écrit à la fin de l’article : je les ai choisies pour la sérénité que j’ai ressentie en les regardant ;)
      J’espère que le challenge te plaira !

  6. Coucou ! C’est drôle ça me fait un peu le même ressenti :)
    Sinon il y a cette chaine youtube en français https://www.youtube.com/channel/UCoDC240d7nba8YAguZ6G3Lw/videos et celle ci https://www.youtube.com/user/carinecastet/videos
    J’aime beaucoup la deuxième, Carine, elle est très douce et explique bien. Il n’y a pas de challenge de 30 jours mais j’ai fait le mien moi même ! Tout simplement :) J’ai sélectionné des vidéos et les ai assignées à un jour. Parfois une, parfois plusieurs vidéos, elles durent entre 5 et 15 min donc c’est très modulable. Je pratique la matin donc en général la semaine c’est 30min et le weekend 1h ou 1h30. Je refais certaines vidéos que j’apprécie particulièrement et je vois mes progrès, ça motive :)

  7. Hello! J’ai moi aussi fait le challenge avec Adrienne il y a quelques mois et c’était un pur bonheur. Cette fille m’a redonné le goût du yoga et est tellement mimi que je me suis même laissée tenter par l’idée de devenir instructrice. Bon malheureusement, je n’ai pas continué après le challenge, je me suis rengloutie dans ma routine, mais ton article sonne comme un rappel, et je pense que je vais m’y remettre!
    Merci donc de me rappeler à quel point cette expérience m’a été bénéfique et renforcer mon intention de me réimpliquer!
    Bon challenge :)
    Namaste!

    1. Merci à toi pour ta visite et pour ton retour ! J’ai l’impression qu’il faut beaucoup de vigilance pour continuer à entretenir une habitude, sûrement au-delà des 21 jours tant vantés… je vais devoir me surveiller et me motiver !

  8. Marion

    C’est chouette que tu partages ton expérience en ce début de défi, j’ai justement commencé hier et je viens de terminer la 2ème vidéo ! J’aime beaucoup le style d’Adriene, et même si je ne comprends pas tout ce qu’elle raconte, j’arrive bien à la suivre alors que je n’ai pas un niveau très avancé. Ça fait plusieurs années que je fais du yoga, mais je n’ai pas une pratique très régulière. Ce défi tombe vraiment à pic car je ressens le besoin en ce moment de bouger plus ! Mais du coup je me mets un peu la pression, j’espère que je vais bien « tenir » jusqu’au bout… alors que comme tu le dis, personne ne va me reprocher de rater un jour ou plus ! Il faut juste se dire que quoi qu’on fasse, c’est tout bénef’. :) En tout cas j’ai hâte d’être à demain !

  9. Martine

    bonjour,
    Si tu parles anglais ,Je te conseille sur you tube les videos gratuites d’environ 1h de Melissa West ,Namaste yoga . Il y en a près de 300 et c’est un vrai bonheur. Elle fait un peu sa pub pendant environ 5/6 mn au début mais ensuite il y a 5/10 mn de « teaching » esprit du yoga ou histoires du yoga pour poser son « intention », puis les asanas pendant 30/35 mn et enfin vipassana .J’en fais une voire deux séances par jour depuis trois mois .ma vie et mon corps ont changé..je ne peux plus m’en passer .
    J’ai la chance de comprendre l’anglais et comme toi je regrette que rien de ce type n’existe en français …un lobby des profs de yoga ??

  10. Merci! Cet article est ultra intéressant et surtout : motivant! Tu as fait pour nous ce qu’Adrienne a fait pour toi, tu m’as donnée envie.
    Je pratique régulièrement le yoga, mais à petites doses, une fois par semaine. Je suis enceinte donc je ne pense pas que le défi des 30 jours de yoga soit possible pour moi actuellement, même si j’aimerais beaucoup pouvoir le faire là maintenant tout de suite, surtout avec les 3 mois d’arrêt de travail/congé maternité qui se déroulent devant moi aujourd’hui. Mais tant pis, je patienterai et m’engagerai dans cette démarche plus tard.
    En attendant, rien que de lire ce que tu en dis me donne envie de continuer ma pratique, et de lire plus de choses sur tout ça. Merci!
    Et continue à être si positive, cela fait un bien fou de te lire!

    ++

    Zadig

    http://www.hellozadig.wordpress.com

  11. Jasmine

    Très joli article, merci! Je m’y retrouve beaucoup, car j’essaie d’intégrer le yoga un peu tous les jours au quotidien. Pour des vidéos de yoga en français, ma référence en ce moment est la chaîne de YogaCoaching. Les vidéos sont très bien faites et adaptées aux débutants. Tous les matins, je suis la vidéo « 10min pour bien commencer la journée », et je ressens les mêmes effets bénéfiques que tu décris. Idem certains soirs, j’essaie de consacrer 10 minutes à la relaxation avant de dormir. Le week-end, je me lance avec des vidéos plus longues mais, en semaine, je sais pertinemment que je ne me motiverai pas tous les jours pour suivre des vidéos de plus d’une demie-heure. En revanche, je me réveille en ayant envie de faire ces 10 minutes de yoga matinal, parce que je sais que ça va améliorer la qualité de ma journée de manière rapide. Et si on accumule les 10 minutes du matin et les 10 minutes du soir, on peut être fières de nous à la fin de la semaine! :) En tout cas, merci pour la découverte de la chaîne Yoga with Adrienne, je me lancerais bien dans le défi des 30 jours!

    1. J’ai beaucoup de mal à pratiquer le yoga longtemps chez moi, mon max à ce jour c’est 45 minutes, alors que je peux faire 2h sans problème en cours. La tentation de faire autre chose chez moi est bien grande et me déconcentre ! Trouver des vidéos entre 10 et 30 minutes c’est parfait du coup, ça permet d’avoir une pratique régulière. A raison de 10 minutes par jour ça fait au moins 1h par semaine, et on arrive vite à plusieurs heures au final, c’est génial !
      Merci pour tes ressources en français, je les ajoute à la fin de l’article :)

  12. Jessica

    J’avais hâte de lire cet article ! J’essaye de me mettre au yoga mais j’ai vraiment du mal. Pourtant, j’ai tout ce qu’il faut. J’irai jeter un coup d’œil à ce challenge.

    J’ai beaucoup aimé la partie sur la  » culpabilité  » de ne pas avoir fait du yoga pendant quelques jours. J’ai trouvé cela très positif !

  13. Super intéressant, je m’intéresse au yoga depuis peu et ton expérience est passionnante… Tu fais déjà du yoga, tu n’es donc pas débutante, tu t’es lassée… et tu y reviens avec une approche très spirituelle, pas dans le sens hippie du terme, mais la bienveillance que tu évoques est un apaisement. J’ai personnellement une approche beaucoup plus physique (jette un oeil sur mon blog, si ça te dit de voir ma propre progression, très différente de la tienne… je crois que je suis enthousiaste car débutante, je découvre plein de choses dans tous les sens !). Très envie de découvrir la suite de ta pratique, et éventuellement en plus des vidéos (Adrienne, j’adore ! elle a tellement d’humour), des cours que tu suis ?

    1. Je ne pense pas qu’avoir fait quelques heures de yoga dans ma vie fasse de moi autre chose qu’une débutante. Ca ne me dérange pas d’être débutante, d’autant que j’ai toujours eu cette approche spirituelle du yoga, depuis le tout début – il n’y a pas si longtemps donc.
      J’ai prévu d’écrire plus d’articles sur le yoga, à voir en fonction de la place que ça prend dans ma vie. Merci pour ton commentaire !

  14. Marie

    Merci Pauline pour cet article !! C’est hyper motivant de te sentir aussi passionnée !!
    Pour le moment, je ne pratique qu’une heure de yoga par semaine, difficile de caler plus de créneaux à cause du boulot…. Je ne sais pas de quel type de yoga il s’agit, mais on travaille à la fois des postures, la respiration, la visualisation…. Ce n’est pas un gros niveau, mais ça me suffit ! J’ai traversé comme toi une période de « moins », mais depuis quelques séances j’arrive super motivée et je ressens que ça me fait du bien ! (ce qui n’était pas toujours le cas avant…)
    Vu que je déménage à la mi juin et que j’ai pas mal de trucs de prévus sur la deuxième quinzaine (en plus des cartons à vider), je pense que je commencerai le challenge début juillet, comme ça ça coincidera avec l’arrêt des cours. Avec tout le bien que tu en as dit, j’ai hâte de commencer !
    Je n’avais jamais entendu parler de l’intention qu’il faut avoir en séance ou avant/après. Est ce que tu peux m’en dire plus ?
    A bientôt !
    Marie

    1. Merci pour ton commentaire Marie !
      L’intention n’est pas quelque chose d’obligatoire, mais dans tous les cours que j’ai fait, il a été question de définir une intention donnée à la pratique (et qu’on étend après au reste de la journée souvent). Par exemple en définissant que notre intention en pratiquant le yoga est de cultiver la bienveillance, on va inévitablement être plus bienveillant avec soi pendant la séance, en n’essayant pas d’en faire « trop ». En définissant l’intention de trouver beaucoup d’énergie dans la pratique, on va peut-être mieux s’étirer, faire plus attention à la circulation des énergies, etc.
      Je trouve que ça m’aide, de partir avec une envie différente chaque jour, les pratiques se suivent mais ne se ressemblent pas ! Et ça me donne beaucoup de positif dans ma journée, c’est très agréable et ça me porte en avant :) Je ne sais pas si j’ai bien répondu à tes interrogations, n’hésite pas si je n’ai pas été claire :)
      Bises !

      1. Marie

        C’est tout à fait clair, merci Pauline ! Je n’avais jamais entendu parler de cette « intention », et c’est quelque chose que je ne pratique pas… Mais ton commentaire m’a donné envie d’essayé ! Reste à trouver des idées d’intention pour changer tous les jours ;)
        Avec tous ces liens dans les commentaires, plus aucune excuse pour ne pas s’y mettre !
        Petite question purement technique : tu te changes à chaque fois avant de pratiquer ? Quelle est ta tenue de yoga ? Ca peut sembler basique mais je pense qu’il y a tout un rituel, une ambiance à créer autour de chaque pratique…

        1. J’ai une tenue de yoga : un pantalon acheté à Décathlon, une brassière de yoga et un débardeur près du corps.
          Quand je prévois une longue séance (30 minutes ou plus), je l’enfile systématiquement. Pour le challenge d’Adriene, je fais souvent les vidéos directement au saut du lit ou le soir avant d’aller me coucher donc je les fais en pyjama, c’est-à-dire un jogging et un débardeur. Je suis d’accord, il est parfois nécessaire de créer une ambiance ! De mon côté, je dois déplacer une table et ranger une pièce avant de faire mon yoga, c’est un rituel en soi, un peu symbolique d’ailleurs ;) et très bizarrement, je trouve que dérouler et réenrouler le tapis ça fait partie du rituel ;)

  15. Ton article arrive pile quand je n’arrive plus à aller à mes cours de yoga alors que j’adorais ça au début et que pourtant le yoga me manque. Je n’en ai encore jamais seule, à la maison. Alors, ce challenge me tente bien :) Merci pour le partage.
    Je me demande bien d’ailleurs, pourquoi je veux faire du yoga. Il y a une histoire d’être plus zen, comme toi, je pense. Et puis… et bien, je verrais !
    J’ai hâte de découvrir la suite de ta série d’articles.
    Oh et puis, les photos que tu as choisies sont magnifiques !

  16. Léa

    Coucou !
    J’ai adoré ton article ! J’y ai retrouvé la même zénitude que lors d’une séance, c’est incroyable !
    J’adore Adrienne, ses vidéos sont parfaites, elle est douce et calme et le fait qu’elle propose plusieurs variantes permet de ne pas se démoraliser :)
    J’aimerai faire le challenge mais pour l’instant j’ai de longues journées et plus de forces après ma séance de sport … Mais je ne désespère pas de trouver ou de créer le temps pour le faire !
    Bisous !

    1. Merci pour ton commentaire Léa ! Je suis bien d’accord en tout point avec ton avis sur Adriene ;)
      J’aime beaucoup ton idée de « créer le temps » pour faire ce qui nous plaît, plutôt d’essayer de le trouver, alors qu’au fond, je pense qu’on a toujours le temps, si seulement on veut bien le prendre (et qu’on trouve réellement la motivation pour le mettre en oeuvre)…
      Bises !

      1. Coucou !

        Merci ! :) J’essaie de parler de manière positive, ça m’aide à rester positive et de bonne humeur :) Je remplace le traditionnel « je n’ai pas le temps … » par « je n’ai pas trouvé le temps » parce que je trouve que ça colle plus à la vérité, comme tu le dis on a toujours le temps, on choisi de faire ou de ne pas faire telle ou telle chose !

        Gros bisous !

  17. Le dernier jour m’attend à la fin de la semaine quand je rentrerais chez moi… j’ai regardé l’intro et elle nous lâche dans la nature en nous laissant faire ce que l’on veut sans nous guider, c’est à la fois effrayant et excitant, j’ai hâte de la faire..!
    Pour ma part ce « challenge » m’a donné une tout autre vision du yoga, que je voyais trop comme quelque chose de statique figé dans une posture… J’ai la force de faire quasiment toutes les postures puisque je me suis mis au Pilates y’a environ un an, mais hier par exemple j’ai eu une belle leçon d’humilité en voulant tenter le headstand (parmi d’autres options qu’elle proposait) en même temps qu’elle… et en me retrouvant comme une petite tortue sur mon dos ! Mais ça fait du bien de rire de soi, et j’ai l’impression que c’est aussi ce qu’elle nous encourage à faire, et ça j’aime beaucoup ! Hâte de lire les prochains articles :D

    1. Ohlala le headstand c’est quelque chose qui me fait rêver ! Je fais partie des gens qui n’ont jamais fait la roue ou l’équilibre de toute leur vie, j’ai bien trop peur ! Mais j’espère… un jour… ;)
      A très bientôt ! (cette dernière vidéo a l’air effrayante en effet… :P)

      1. Auriane

        La roue a toujours été un mystère aussi, par contre j’adorais faire l’équilibre et j’y arrive parfois (par hasard ?), avec une variation « tête entre les mains et dos droit », toujours avec un mur, une fois sur trois sans… mais tout vient avec le temps, !

  18. C’est chouette que tu aies retrouvé la motivation !
    Ma mère est prof de yoga dans l’association d’activités culturelles et sportives de mon village, donc j’ai la chance de pouvoir assister à ses cours à moindres frais (même s’il me semble que là où j’habite, les cours ne sont pas excessivement chers, par rapport aux autres villes !)
    Malheureusement, cette année j’étais en prépa et la masse de travail ne me permettait pas de me rendre au cours chaque semaine. D’ailleurs, quand j’y allais, j’avais beaucoup de mal à déconnecter mon esprit du monde scolaire, des concours… Mais maintenant que j’ai terminé mon année et que je suis admise dans l’école que je voulais, je suis retournée pratiquer : je suis beaucoup plus sereine et c’est très agréable !
    Je ne pense pas me lancer dans des pratiques seule, via vidéos ou autre, car même si j’apprécie les séances, je sais que je ne parviendrai pas – du moins pour le moment – à intégrer le yoga à mon quotidien. Je peux enfin reprendre le tennis, après deux ans d’arrêt forcé, donc je vais plutôt me consacrer à cela. C’est ma passion depuis que je suis petite, et même si c’est plus violent pour le corps, j’ai du mal à m’en passer !
    J’ai hâte de lire tes prochains articles yoga, et bon courage puisque j’ai cru comprendre qu’en ce moment tu es débordée :P

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ! Si ta passion est le tennis, c’est bien normal que tu lui rendes la place qu’elle doit avoir dans ta vie !
      A très bientôt !

  19. Je n’avais jamais essayé le yoga même si ça fait plusieurs mois que je suis tentée et il y a une semaine ou deux j’ai expérimenté le jour 1 de 30 days of Yoga. J’ai beaucoup aimé ! Bon j’avais un peu de mal parfois, surtout que dès qu’une posture était un peu trop difficile je coupais inconsciemment ma respiration, du coup bonjour le travail de détente mdr, mais j’en suis quand même ressortie apaisée et surtout les muscles bien étirés et détendus (je ressens souvent comme des petites gênes aux muscles, surtout le long des jambes, jsais pas comment expliquer, c’est sans doute c’qu’on appelle avoir les jambes lourdes..), ça m’a fait un bien fou. Bon par contre, comme tu dis à la fin, le fait que ça soit en anglais est un peu contraignant pour moi… Je suis pas trop nulle en anglais pourtant mais j’suis loin d’être bilingue et mon cerveau a du mal à se concentrer à la fois sur les positions et sur ses paroles haha. C’qui fait que je ne comprenais pas quand elle indiquait des positions plus simples et que je galérais souvent !

    Alors j’ai essayé avec cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=EoVdp0P8nCk en français cette fois donc plus simple à comprendre et avec des mouvements plus simples aussi mais je l’ai pas trouvé aussi « profonde », ça m’a pas autant apaisé.

    Bref depuis je n’ai pas retenté depuis mais j’en ai envie, je me déconnecte pas mal du net et tout ça depuis quelques temps et pourtant j’arrive pas à trouver le temps de m’y mettre, mais il le faut! J’essaye de me tourner vers un mode de vie psychologiquement plus zen, positif, etc, je suis d’ailleurs en train de lire les 4 accords Toltèques, je ne sais pas si tu connais, je le lis doucement car j’en profite pour me remettre en question et voir les points à améliorer à chaque partie, mais il est vraiment bien :-)

    Je vais m’arrêter là, je suis trop bavarde !
    Bisous!

    1. J’adore les Accords Toltèques ! Ils sont très importants dans ma vie, même si je n’ai pas lu le livre… va falloir que je m’y mette ;)
      (on n’est jamais trop bavarde !)
      Bises !

  20. Qu’il est doux à lire cet article ! Je crois que je peux te dire que tu as gagné en bienveillance :)

    C’est marrant les différences d’approches qu’on peut avoir avec le yoga. On y cherches (et y trouves) pas les même choses selon nos besoins et envies.

    J’ai jamais entendu parlé d’intention dans le yoga. Je savais que ça se faisait pour la méditation. J’ai jamais expérimenté, ça pourrait être marrant à tester. Du coup, je ne sais pas pourquoi je vais au yoga. Je suis incroyablement régulière dans ma pratique car le contexte est juste idéal : au travail entre midi et deux, deux fois par semaine. J’ai très rarement des « excuses » pour ne pas y aller.
    Je ne sais même plus pourquoi j’y vais, tellement c’est devenu naturel. Quand il m’arrive de ne pas y aller, à la fin de la semaine je sens un petit manque.

    Les premières fois où je n’y suis pas allé, je culpabilisais mais très vite, réalisant que ça ne remettait pas en cause mon engagement à y aller régulièrement et longtemps, je me suis apaisé à ce sujet. Je me suis dit, « boarf, c’est un peu chargé en ce moment / j’ai la tête en l’air, j’ai oublié mes affaires de yoga / obi wan kenobi ».

    C’est vraiment marrant… D’habitude je conceptualise beaucoup tout ce que je fais, mais pour le coup, le yoga, rien… Vide total. Et ça doit être ça qui me plait. Pas d’objectifs, quasi pas de culpabilité. Je ne sais même plus qu’est-ce qui m’a amené à considérer le yoga. Je me enseigne même pas sur le sujet. Enfin si, j’ai acheté le DVD HeavyWeight Yoga pour voir comment les postures étaient adaptés. Et le pire, c’est qu’autant au début je voyais des résultats, mais maintenant, heu pas tellement. Et ça me pose pas de problèmes, je fais pas de yoga pour des résultats, je fais du yoga pour faire du yoga. Je crois que j’apprécie beaucoup la liberté qu’offre le yoga. Rien n’est obligé. Je fais souvent des étirements en plus selon mes besoins. Si j’ai pas envie de faire une posture, je la fais pas. J’apprends à dire que certaines choses je le sens pas. à m’écouter et m’arrêter. Je pense concrètement que je pourrais faire plus parfois mais je n’ai pas envie de me fouler et c’est bien que je puisse le faire sans jugement. C’est apaisant. ça m’ait déjà arrivé, de faire des séances, où je fais quasiment rien, tellement je suis fatiguée. Mais je suis là, et j’évalue si je me sens de faire la posture ou pas. Si j’ai besoin de rester allongé, je reste allongé. Je suis souvent en décalage avec les autres car cette façon d’agir m’amène souvent dans des postures complètement différentes des autres. Mais malgré tout, on est dans le même train. C’est ce à quoi j’ai pensé quand j’ai lu ton passage de culpabilisation en position cadavre. Tu peux dérouler le tapis et « ne rien faire », mais c’est quand même du yoga en fait ! Certains disent que la posture du cadavre est la plus difficile…

    Bonne route :)

    1. J’aime beaucoup ton approche du yoga ! Je dois encore travailler sur ma culpabilité ;) ça avance doucement !
      (je pense que la posture du cadavre est une des plus difficiles, oui, elle implique beaucoup de discipline mais aussi de lâcher prise. Dur dur…)

  21. Gobelalune

    Bel article ! Moi qui justement ai envie de me mettre au yoga depuis quelques mois… Cette idée est super !
    Parce que comme le faisait remarquer quelqu’un plus haut dans les commentaires, les cours de yoga en Ile de France sont hors de prix… ! C’est du délire ^^, donc qu’il existe de telles chaînes, qui délivrent un savoir avec autant de générosité, bah ça fait du baume au coeur :)
    Merci pour la découverte !

    1. Le yoga de manière générale est très cher en France, c’est vraiment super triste. Quand je vois des retraites de yoga d’une semaine à 1000€ alors qu’en Inde on en a pour 150€ la semaine, hébergement et nourriture comprise… (et je parle d’un centre qui accueille plus d’occidentaux que d’autochtones donc qui pratique les prix en conséquence aussi)
      Le yoga ne devrait pas du tout être aussi cher, c’est contraire à l’esprit du yoga en fait… heureusement qu’il reste des personnes généreuses, comme tu dis !

  22. Je tente d’adopter le précepte « une goutte d’eau chaque jour use plus la pierre qu’un seau d’eau de temps en temps » (pas du tout mon fonctionnement à la base!). Du coup, pour le moment, c’est 2 à 5 minutes presque quotidiennes. Malgré que ce soit très peu, j’en vois les effets : 3 jours sans et j’ai des tensions qui reviennent.
    Mon rythme sera plus cool à partir de début juillet (j’suis en formation). Et mon projet c’est yoga-piscine-rando :-).

  23. Pingback : Un invincible été » 30 jours de yoga #2 – Respiration et bienveillance

  24. Béa

    Coucou Pauline,
    merci pour ton article Pauline. Je pratique le hatha yoga depuis quelques années et j’aime beaucoup. Il permet de renouer avec son corps en douceur, d’harmoniser le corps et l’esprit, et j’apprends à lâcher prise. J’ai tenté plusieurs cours et aucun ne me convenait, trop cher, trop loin et surtout trop souvent basé sur l’exploit de tenir une posture donc pas dans le respect du corps, pour moi, d’autant que suite à un accident de voiture, j’ai pas mal de soucis… J’ai finalement trouvé un cours dans une asso à un tarif tout à fait raisonnable. La prof est bienveillante, elle accompagne véritablement et chacun-e fait ce qu’il est en mesure de faire, en fonction de son niveau et de l’état de son corps. Et surtout c’est progressif. Le seul enjeu est de ressentir son souffle, les postures, les enchainements… de pratiquer en toute conscience. J’allais donc au cours une fois par semaine et je pratiquais le we chez moi. Comme toi, pour diverses raisons, j’ai un peu lâché ces derniers mois. Ton article me redonne envie de m’y mettre. La prof nous a fait un certain nombre d’enregistrements audio qui comprend des séances de 20 mn à 1h. Je vais reprendre par cela avant de découvrir les liens que tu nous conseilles. Alors un grand merci !

  25. Pingback : Un invincible été » 30 jours de yoga #3 – Sérénité et fierté

  26. Pingback : Sun-WEDNES-day morning #13 | hellozadig

  27. Je pense que je vais faire le défi 30 jours en septembre, j’ai bien besoin de faire du sport et aussi de déstresser en ce moment. J’espère que je pourrai continuer ensuite avec des vidéos et que ça ne me donnera pas trop de mauvais réflexes, parce que les cours sont trop chers…

    1. J’espère que tu y trouveras ton bonheur ! Je trouve qu’Adriene explique très bien et je n’ai pas l’impression d’avoir pris de mauvaises habitudes, j’ai vérifié en profitant d’une heure de cours gratuite dans un studio de ma ville. Je te souhaite plein de bonheur avec ce challenge ! :D

Laisser un commentaire