8
Avr
2015
7
Lecture : Le yoga malin • Un invincible étéLecture : Le yoga malin • Un invincible été

Lecture : Le yoga malin, de Mathilde Piton

Je vous parlais de Mathilde dans mon article sur mon premier cours de yoga, vous la présentant comme une référence bloguesque en la matière, et je ne reviens pas sur cette appellation. Je ne fais que la compléter en vous présentant le livre de Mathilde, Le yoga malin, aux éditions Quotidien Malin. Vous connaissez peut-être cette collection de livres colorés, aux thèmes bien différents les uns des autres, au format pratique et au prix attractif. Je suis tombée nez-à-nez avec Le yoga malin en flânant dans ma librairie, à la recherche d’un autre livre chouette (Le coup de la girafe, de Léo Grasset, qui tient la chaîne YouTube Dirty Biology que vous devriez regarder si vous aimez la vulgarisation scientifique drôle et intéressante). Je ne pensais pas l’acheter, mais finalement je l’ai feuilleté et j’ai craqué quasiment instantanément. Je ne regrette pas cet achat le moins du monde !

Pourquoi j’ai craqué

Loin d’être un simple livre pratico-pratique ou théorico-théorique sur le yoga, ce petit ouvrage couvre un très grand nombre de questions qu’on se pose quand on s’intéresse au sujet. Il s’adresse à quiconque a un léger intérêt pour la chose, est écrit avec beaucoup de douceur et de sensibilité, une bienveillance qui me parle personnellement beaucoup, et couvre bien plus que l’aspect « postures physiques » du yoga.

Je vous le disais dans mon précédent article, le yoga ce n’est pas « que » des positions gracieuses et un exercice physique, c’est un art de vivre qui englobe beaucoup d’aspects de la vie quotidienne, que Mathilde nous invite à découvrir en parlant de l’art de vivre du yoga dans sa globalité. Elle aborde donc la facette spirituelle de la pratique, celle dont je suis en train de tomber en amour.

Lecture : Le yoga malin • Un invincible étéMon petit équipement de yogini : un tapis, une tenue confortable, un carnet de bord… et le livre de Mathilde !

*

De quoi ça parle, donc ?

Les bases

Divisé en sept parties, le livre commence par rassurer les curieux·es un peu sceptique sur la nature du yoga, et à nous assurer que c’est une pratique qui peut convenir à tout le monde, tant il y a d’écoles de yoga différentes, et de bienfaits à en tirer. Relaxation, digestion facilitée, apaisement du corps comme de l’esprit : tout le monde a quelque chose à trouver dans le yoga ! Un petit test nous permet de savoir quel type de yoga est le mieux adapté à notre personnalité, j’ai été contente d’y lire que celui que j’avais choisi (le Hatha yoga) semblait le plus approprié, c’était ce que je ressentais de toute façon.

Viennent ensuite les considérations plus terre-à-terre : comment s’habiller, quel studio choisir, comment reconnaître un « bon prof » de yoga, quel tapis acheter… Le tout en quelques pages pratiques et surtout en rappelant qu’il n’y a pas besoin d’investir des mille et des cents pour commencer le yoga !

Lecture : Le yoga malin • Un invincible été

Quelques postures

Mathilde partage ensuite avec nous des idées d’enchaînements de postures pour différentes occasions : dès le matin au saut du lit, en cas de stress intense, avant de dormir, pour trouver l’équilibre, ainsi qu’un yoga spécial pause au bureau. Elle encourage à s’approprier les enchaînements et de tenir un carnet de yoga – ça tombe bien, vous savez que les carnets, j’adore ça, et j’avais déjà dédié un joli carnet à mes comptes-rendus post-cours hebdomadaire. J’y ai rajouté quelques citations inspirantes (donc certaines du livre Le yoga malin), ainsi que l’enchaînement du matin et quelques postures à réaliser le soir avant d’aller me coucher. J’espère ainsi intégrer plus de yoga au quotidien dans ma vie, au lieu de ronger mon frein pendant cinq jours en attendant le prochain cours !

Comme dans tout dans le yoga, cette immobilité aura une fin à un moment ou à un autre, autant que j’en profite tant que je suis là.

Pratique physique et spiritualité

Je vous bassine avec ça mais en même temps, si vous me lisez toujours c’est que ça doit vous parler un peu, non ? Le yoga n’est pas une religion, on trouve des ressemblances dans sa philosophie avec l’hindouisme mais comme le rappelle Mathilde, c’est bien une manière de vivre et non pas un dogme à suivre coûte que coûte.

Ainsi vous en apprendrez plus sur les yama et les niyama, des principes globaux et personnels à suivre pour vivre en harmonie avec le monde et avec soi, ce que je trouve très beau. Non-violence, vérité, non-convoitise, mais aussi observation de soi, contentement et humilité… J’ai adoré la manière dont c’est présenté dans le livre, avec des pistes de réflexion pour donner leur place à ces principes sur le tapis de yoga puis dans la vie quotidienne.

Lecture : Le yoga malin • Un invincible été

[L’étude de soi] est une démarche personnelle, mais personnelle ne veut pas dire égocentrique, et égocentrique ne veut pas non plus dire détachée des autres.

Le yoga dans l’assiette

Après avoir expliqué quelques notions d’ayurvéda, Mathilde met l’accent sur ce qui est finalement la clé de voûte du yoga : l’équilibre. On essaye donc de manger en conscience, tant dans ce qu’on cuisine que dans la manière dont on mange. C’est quelque chose qui me plaît beaucoup aussi, car j’ai du travail à faire dans ce domaine. Quelques pages sont réservées au végétarisme, et j’en ai été plus que ravie. A mon sens, être végétarien·ne, c’est une manière de mettre en pratique plein de choses en accord avec le yoga, qui lui laisse toute sa place : non-violence, compassion, conscience… Mathilde donne des conseils ainsi que de bonnes ressources web ou version papier pour laisser plus de place au végétal dans son régime.

Lecture : Le yoga malin • Un invincible été

*

Un coup de coeur

Petit par sa taille et par son prix, mais grand par tout ce qu’il m’a apporté : j’ai dévoré ce livre en quelques heures, et je vais le conserver quelques temps pour bien absorber son contenu. On peut trouver tout ce que dit Mathilde dans ce livre un peu partout sur Internet (et notamment sur son blog), mais un livre c’est aussi le luxe d’un concentré d’information à portée de main, sans plus de recherches à effectuer. J’ai beaucoup aimé cette lecture facile et douce, que je vous recommande chaudement si vous débutez le yoga, ou si vous ne savez pas encore trop ce qui vous retient de vous lancer.

Le yoga malin

de Mathilde Piton
aux éditions Quotidien Malin
6 €

Le blog de Mathilde

Avez-vous déjà lu ce livre ? L’avez-vous aimé ? Quel livre conseilleriez-vous à un·e débutant·en yoga ?

Vous aimerez aussi...

ASLW 65
Ailleurs sur le web #65
ASLW 64
Ailleurs sur le web #64
travelling van
Cet été je voudrais
ASLW 63
Ailleurs sur le web #63


14 Réponses

  1. C’est marrant, je viens de lire certains de tes autres articles qui traitent de yoga et je viens tout juste de liker la page de la Yogaterie :)

    J’espère que ça me plaira autant qu’à toi si je me lance dedans !

  2. Merci pour ta revue du livre ! Je suis toujours nerveuse… puis heureuse de lire que ce livre a plu ! L’éditrice m’a laissé carte blanche – même si elle a encadré tout le procédé, et je suis contente de voir que le côté personnel ressort, et pas seulement l’aspect purement pratique.
    Bons débuts dans le monde du yoga ! Il y a tellement à découvrir !
    -Mathilde

  3. Oh zut, je reviens de la librairie et je suis passée à côté. Si j’avais lu ton article ce matin, j’y aurais pensé. Bon, je peux toujours remettre cet achat à plus tard (je viens aussi de me rendre compte que je suis passée à côté du livre L’Art de l’essentiel dont tu as parlé la dernière fois – je l’ai cherché et il était juste devant mes yeux -_- ).

    J’aime beaucoup tes critiques de lecture, ça donne vraiment envie d’y jeter un coup d’œil ! (et globalement, j’aime beaucoup beaucoup ton blog où je me sens bien et pas jugée parce que je suis omni :) ).

  4. Eloise

    Merci pour cette belle découverte, je vais essayer de me procurer ce livre. J’ai commencé le yoga au mois de janvier à l’Atelier Marais à Paris. C’est un endroit vraiment chouette avec différents styles de Yoga et de profs!

  5. Je suis tombée en amour récemment pour L’art de l’attention. Mais je ne sais pas si je le recommanderais… Je vais essayer d’expliquer pourquoi. Déjà je l’ai acheté parce qu’il est beau. Des photos en pleine page, une belle mise en page, bref il est beau.

    On y retrouve 5 séances à faire en pleine conscience. Et là, ça devient compliqué : les enchaînements sont extrêmement durs et le livre n’offre aucun contexte ou alternative… Alors j’adapte et je fais de mon mieux puisqu’après tout le travail est aussi intérieur. Le livre aborde beaucoup l’aspect pleine conscience du yoga, ce qui me rassure : ça, pas besoin de savoir faire le grand écart !

    Bref, rien avoir avec le livre dont tu parle qui a l’air d’être une bonne base pour comprendre le yoga (d’ailleurs, je vais sûrement craquer suite à ton article) mais un livre que je suis tout de même heureuse de posséder.

    1. Ca doit être un peu frustrant les enchaînements difficiles à faire, non ? Ceux de Mathilde Piton sont super accessibles, j’aime beaucoup. Quand j’avais essayer de suivre des vidéos de yoga sur YouTube j’avais été super déçue de ne pas pouvoir faire certains enchaînements, j’étais trop débutante pour le niveau débutant. Merci pour la ressource en tout cas, j’irai au moins le feuilleter en librairie !

  6. Pingback : Un invincible été » Mes lectures estivales

  7. Pingback : Un invincible été » #invincible10days, c’est fini ! (avec encore une surprise)

Laisser un commentaire