25
Jan
2015
5

Gâteau aux pommes à l’italienne

Parfois, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Alors bon, quand j’ai cherché « gâteaux aux pommes vegan » sur Google et qu’aucune recette ne m’a fait saliver des papilles, j’ai relevé mes manches bravement, et j’ai pris le problème à bras le corps. J’avais envie de retrouver le moelleux du gâteaux aux pommes de mon enfance, dans lequel je trouvais toujours qu’il manquait des pommes d’ailleurs, et j’en avais envie maintenant. Le genre de lubies auxquelles il serait dommage de résister, tellement c’est bon, de régresser…

Dans ce gâteau, on va au plus simple. Je me suis inspirée du gâteau aux pommes à l’italienne, mais n’ayant pas mis les pieds dans ce beau pays plus de quelques jours pour un échange scolaire, je serais bien en peine de vous dire si c’est une version fidèle – d’ailleurs, restons-en à l’idée que c’est mon gâteau à moi, s’il vous plaît, ça fait du bien à mon petit coeur fragile. Sa recette est simplissime, ne demande que peu d’ingrédients (vous commencez à me connaître), et rien d’extravagant, faites-moi confiance. Il a aussi son petit secret : il ne contient pas que des pommes.

Ce que j’aime chez lui, c’est donc sa simplicité presque rustique. Ici, pas de chichi. Juste des fruits qui parfument une pâte doucement sucrée, au léger goût de cannelle. Le gâteau aérien, fondant et réconfortant qu’il vous faut absolument pour sublimer un goûter, ou même pour commencer votre journée sur un petit nuage. Place à la recette…

goûter sucré

 

Gâteau aux pommes à l’italienne

Pour un moule à manqué de 26 cm de diamètre

Ingrédients secs :

  • 250 g de farine T55
  • 145 g de sucre de canne blond
  • 1 càc de levure chimique
  • 1 càc de cannelle
  • 1 pincée de sel
Ingrédients humides :

  • 110 g d’huile neutre
  • 110 g de lait végétal (soja de préférence)
  • 1 càs de vinaigre (de cidre de préférence)

Garniture :

  • 1 grosse pomme
  • 1/2 grosse poire

pommes coupées

Préchauffez votre four à 180°C. Huilez votre moule à manqué et découpez un cercle de papier cuisson de la taille du moule. Posez la feuille au fond du moule, et huilez légèrement la feuille également. Ça facilitera grandement le démoulage de votre gâteau.

Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs.

Dans un autre saladier, verser votre huile, puis le lait de soja. Ajouter la cuillère à soupe de vinaigre, et mélangez jusqu’à obtenir une espèce de lait épais.

Versez ce liquide sur les ingrédients secs, et mélangez vaguement, comme pour les muffins. La pâte est assez épaisse : c’est normal ! Les fruits vont dégager de l’eau en cuisant et imbiber la pâte.

Coupez la moitié d’une pomme en lamelles très fines et garnissez le fond du moule en cercle.

disposition des pommes

Coupez le reste des fruits en petits cubes, et mélangez tout ça avec votre pâte.

Garnissez enfin le moule, en faisant attention au joli motif de pommes que vous avez créé au fond. (ou pas si vous vous en foutez) La pâte étant très épaisse, vous aurez sûrement besoin d’une spatule pour l’étaler et pour l’égaliser.

pâte à gâteau

Enfournez pour 30 minutes. Je vous conseille de tourner votre moule en cours de cuisson, surtout si vous avez un four capricieux comme le mien, qui chauffe plus vers l’arrière qu’à l’avant. A la fin de la cuisson, une lame de couteau plongée au coeur du gâteau doit ressortir propre, et la croûte de votre gâteau doit être dorée.

gâteau cuit

Laissez bien tiédir avant de démouler la tête en bas : les lamelles de pommes se retrouvent sur le dessus, et vous pouvez ainsi ôter le papier cuisson pour le découvrir.

 

Astuces

Si vous n’aimez pas la cannelle : déjà, je ne vous comprends pas. Mais surtout, vous pouvez la remplacer par de la vanille, ce sera très bon aussi !

Vous pouvez miser sur un côté encore plus rustique qui ira très bien avec les pommes, en choisissant une farine plus complète. Il faudra alors adapter à vue de nez la quantité de lait végétal.

Vous pouvez évidemment remplacer la levure par du bicarbonate de soude, ce que je ne fais pas encore systématiquement car j’ai plein de sachets de levure à écouler.

Un moule plus petit nécessitera un temps de cuisson légèrement plus long, puisque la pâte sera plus épaisse. De toute façon, le temps de cuisson est indicatif en fonction des fours, alors surveillez bien votre gâteau !

part de gâteau

Enfin, pour les gourmands un peu flemmards (j’en suis !), vous pouvez tout à fait congeler une partie de ce gâteau, pour les jours où une petite douceur ne serait pas de refus, mais où la motivation s’est barrée aux antipodes. Il suffira de le sortir au moins trois heures avant de le consommer. (moi je découpe la moitié du gâteau en quatre parts, et je fais des réserves pour les jours où il y a pénurie de pain le matin…)

 

Cette petite merveille sera aussi bonne encore tiède que froide, et je vous souhaite en la compagnie de mon petit gâteau les goûters les plus cosy, les petits-déj les plus chauds, et beaucoup de « mmmmh » en vous laissant attendrir par son moelleux. A bientôt !

Vous aimerez aussi...

ASLW 47
Ailleurs sur le web #47
recettes poires
Poires pochées au pamplemousse, sauce au chocolat noir
Spaghetti sauce tomate et pois chiches • Un invincible été
Spaghetti sauce tomate et pois chiches
Déodorants naturels : le match • Un invincible été
Déodorants naturels : le match


14 Réponses

  1. Maria

    Ce gâteau est un délice! J’ai du mal avec certaines recettes véganes qui donnent un résultat pâteux, ce n’est pas du tout le cas de celle-ci. Merci pour la recette!

  2. Testé et approuvé ! Après maintes épopées, mon four est un fourbe (presque une paronomase…), il brûle sans cuire. Après 15 mn il était parfaitement doré, je l’ai enlevé… même pas mi-cuit à l’intérieur… du coup il a refait un séjour au four! Et maintenant il est plus que doré sur le dessus xD

    1. Tu ne peux pas mettre ta grille plus bas dans le four ? C’est embêtant ces petites bêtes, mon four à moi cuit plus dans le fond donc je dois bien veiller à mettre mes moules très près de la porte du four sinon les gâteaux ont tendance à brûler à l’arrière. J’ai mis rien que 2 ans à m’en rendre compte et à adopter le réflexe !

      1. Auriane

        Si si, même si ça chauffe encore un peu trop près, mais j’avais juste oublié pour le coup, ça fait juste quelques mois que je l’ai… vivement le grand, vrai, beau four avec la chaleur tournante :D En tout cas le gâteau est fini maintenant, mon chéri aussi a adoré !

  3. Léa

    ça donne envie !
    Je voulais te demander quel vinaigre tu utilises.. Est-ce que je peux prendre du vinaigre de cidre ?
    Merci beaucoup :)

    1. C’est celui que j’utilise ! D’ailleurs je devrais préciser que c’est celui qui se prête le mieux à cette recette (et aux pâtisseries en général) :)

  4. Caroline

    Salut !
    J’aime beaucoup ton blog <3
    Qu'est-ce que tu utilises comme "huile neutre" ?
    La seule fois où j'ai fait des pâtisseries avec de l'huile, j'avais utilisé un mélange basique et ça a été une catastrophe, on sentait vraiment trop le goût.
    Aurais-tu une huile précise à conseiller ? Dans le pire des cas, est-ce qu'il est possible de remplacer l'huile par autre chose ?

    Merci :)

    1. Hello ! J’utilise de l’huile de tournesol, de la marque la moins chère de mon supermarché. Je trouve qu’on ne sent pas du tout le goût, et c’est une huile adaptée à la cuisson. Sinon tu peux éventuellement essayer de remplacer par de la margarine fondue (mais pas trop chaude), avec le même poids, mais je n’ai jamais essayé.
      Merci à toi, à bientôt !

  5. Mais dis moi Pauline, voilà que sur ton nouveau site je ne trouve pas ta délicieuse recette de crumble pommes-kiwi à la noix de coco ! Pas toujours organisée en cuisine, je ne l’ai que notée sur un bout de papier trop vite égaré. Mes kiwis reçus dans mon panier fruits m’ont tout de suite inspiré ton crumble (déjà testé et validé de nombreuses fois!)… et là, je me retrouve toute désemparée pensant retrouver ta recette ici!
    Saurais-tu l’y republier ? Il est si bon ton crumble ! ;-)

      1. Merci Pauline ! La voilà bien notée désormais ;-)
        Je trouve ça dommage que tu la passes sous silence juste pour une raison de photo, car c’est l’un des meilleurs crumble que je connaisse, qui a le mérite de changer un peu les accords hivernaux habituels. Le goût ne devrait pas être soumis à la dictature du visuel ;-)
        Belle et douce soirée à toi !

        1. C’est chou Emilie ! Mais c’est plus pour mon confort personnel qu’autre chose : j’aime quand les choses sont harmonieuses et j’aime les jolies photos appétissantes (puisque mon blog est globalement mon propre livre de recettes perso ^^). Ca me permettra aussi de vérifier qu’elle fonctionne toujours bien ;)
          Allez, promis, je la refais avant la fin de l’hiver ! Bonne soirée !

Laisser un commentaire