8
Nov
2014
4

5 astuces pour garder le moral en novembre

Avec l’arrivée des premiers froids et les grandes averses qui martèlent les vitres, je sais pas vous, mais en ce moment, j’ai pas trop le moral. Très sensible à la dépression saisonnière, j’ai remarqué que c’est en novembre qu’elle frappe le plus fort. Et pour cause : une fois le mois d’octobre passé, souvent encore doux, c’est une longue période de creux qui s’annonce avant les réjouissances de fin d’année, la régression dans la neige et les bûches glacées. Il fait de plus en plus frisquet, et les lampes sont parfois allumées en pleine journée à cause du ciel de plomb. Bref, c’est pas la joie.

Mais cette année, j’ai décidé de me prendre en main, et je suis déterminée à ne pas laisser la déprime m’emporter. Et comme je suis grave sympa (si si), je vous livre en exclusivité mes cinq conseils et habitudes à prendre pour garder la pêche même quand le monde entier se ligue contre vous pour que vous retourniez vous rouler en boule sous la couette en gémissant.

*

S’aérer et se bouger le train

S’il y a une bien une chose qu’on n’a pas envie de faire quand il pleut toute la journée, c’est bien enfiler bottes et ciré pour aller se faire arroser. Et pourtant, une promenade en plein air ne peut qu’être bénéfique au moral.

Je travaille de chez moi, et quand je n’y prends pas garde, je peux rester enfermée chez moi pendant plusieurs jours de suite. C’est vous dire si je suis casanière… Et je me demande pourquoi je tourne en rond ! Heureusement, j’ai un chéri vigilant qui me pousse à sortir mon divin postérieur, ne serait-ce que pour aller acheter du pain. Même si au premier abord, ça ne me fait pas hurler de joie, je suis toujours plus que ravie quand je suis enfin dehors et que je m’aère. Alors hop, on sort l’écharpe et le parapluie, et let’s go singing in the rain !

BONUS POINT si vous sortez pour so-cia-li-ser. Joignez l’utile à l’agréable et risquez un coup de froid pour aller boire un verre entre amis, pour aller voir ce film dont vous parlez depuis des mois… Même pour garder votre petite cousine, et prévoyez une séance de ramassage de marrons !

mer-novembre

Faire des projets

Comme je le disais, novembre est la période creuse où la vie décide de ne rien vous apporter d’intéressant. (en dehors des pumpkin spice latte) Alors il faut créer vous-même votre destin ! Dès octobre, voyez plus loin que le bout de votre nez et remplissez votre agenda d’activités stimulantes et enrichissantes pour novembre.

BONUS POINT si vous vous organisez mieux que moi, qui ai tellement accumulé de projets que je ne sais plus où donner de la tête… Au moins je ne risque pas de m’ennuyer !

agenda-bien-rempli

Prendre du temps pour soi

On le sait maintenant, l’automne c’est aussi la saison du cocooning. (si vous n’êtez pas au courant, sortez de votre grotte et surfez sur les blogs beauté, bon sang) Puisqu’il fait moche de toute façon, on prend du temps pour soi, allez, disons une fois par semaine minimum. Une série avec du chocolat, un bain, un coloriage, une séance de méditationRemarquez comme je me fais subtilement de la pub…

BONUS POINT si votre petit tête-à-tête avec vous même n’inclut aucun écran… C’est dur mais nécessaire : déconnectez à fond pour profiter de vous et d’un moment sans parasitage.

N'oubliez pas que 100% du cocooning que vous effectuez aujourd'hui vous servira à vous transformer en magnifique papillon. Just sayin'.

N’oubliez pas que 100% du cocooning que vous effectuez aujourd’hui sert toujours à vous transformer en magnifique papillon. Just sayin’.

Bien dormir

Avec les jours qui déclinent, il vaut mieux avoir un rythme de sommeil assez régulier. Pourquoi ? C’est tout simple… Rien de tel qu’un réveil à midi, quand le soleil se couche à 16h30, pour avoir le blues du dimanche soir au saut du lit, et l’impression d’avoir perdu sa journée. Pour éviter de dormir trop longtemps dans la journée, il est donc préférable de se coucher à une heure raisonnable. Et minuit est une heure raisonnable, si vous pouvez vous satisfaire de huit heures de sommeil ! Ouf, vous n’êtes pas une petite mémé !

Et non, il ne faut pas avoir peur de se lever à 8h, même le weekend…

BONUS POINT si vous faites même l’effort de vous doucher et de vous habiller peu de temps après le réveil (ceci s’adresse également aux télétravailleurs la semaine). Le moral est carrément boosté quand on se sent propre, frais et dispos.

Ne dormez pas AUTANT que les chats, mais soyez assuré·e de votre potentiel mignonnitude pendant votre sommeil.

Ne pas se mettre la pression

Même en suivant mes conseils à la lettre, il y aura des jours sans. C’est la dure loi du Novembre Maudit. Autorisez-vous quelques moments de faiblesse. Il ne sert à rien de se flageller après avoir commandé des sushis, alors qu’on avait tellement décidé de cuisiner cinq fruits et légumes frais par jour… Le dimanche reste également une zone de non-droit où pyj-pas-lavé·e peut être un accoutrement accepté.

BONUS POINT si vous passez vos moments down dans le canapé accompagné·e de douceurs vegan, histoire de vous réconforter en prenant soin de votre santé. (et de celle de la planète, et de celle des animaux, bref, vous connaissez la rengaine maintenant) Quelques idées :

Avec ça, bon appétit, et j’espère que vous ne laisserez pas novembre vous abattre ! Prenez soin de vous !

Vous aimerez aussi...

Life Lately #70
Life Lately 69
Life Lately #69
pexels-photo-57826
Cocon d’automne
aslw-43
Ailleurs sur le web #43


Laisser un commentaire